Connexion  •  M’enregistrer

Cocktail Molotov, bouteille incendiaire vs panzer

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

Cocktail Molotov, bouteille incendiaire vs panzer

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Mikoyan  Nouveau message 12 Avr 2008, 15:03

Il est beaucoup question dans les récits soviétiques de chars détruits par des bouteilles incendiaires, qu’ils nomment souvent KV. Et je me demande comment quelques centilitres de mélange inflammable pouvaient détruire un panzer ?

Fallait-il parvenir à envoyer le mélange inflammable dans la trappe du conducteur ? Mais en combat cette trappe doit-être en principe fermée !
Par ailleurs j’imagine mal qu’un liquide brulant sur la cuirasse d’un panzer pouvait faire quelque chose…
Je peux encore imaginer qu’un liquide brulant qui atteignait le moteur pouvait endommager ce dernier en brulant ses joints et durites mais un moteur est dans la carapace blindée, alors ?
Dernière édition par Mikoyan le 12 Avr 2008, 18:05, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de Mikoyan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de navigant  Nouveau message 12 Avr 2008, 15:47

Le mélange des produits ne devaient pas être les mêmes, entre ceux de la guerre d'Espagne, 2 gm, et mai 1968 ?
Surtout, pour arriver à détruire un char moyen panzer 4 , mais détruire un char panther ou tigre parait impossible ?


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de aera sett  Nouveau message 12 Avr 2008, 19:57

Il reste toujours les problèmes de la température interne et des dégâts au chenilles.


 

Voir le Blog de aera sett : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 13 Avr 2008, 01:06

Quel que soit le char, le but est d'enflammer le bloc moteur, de faire fondre les tuyauteries d'alimentation, éventuellement atteindre le réservoir .
La fumée dégagée est impressionnante, les équipages paniquent et évacuent.

Le procédé est toutefois archaïque, dangereux, et il faut être sacrément courageux ou inconscient pour attaquer un blindé de cette façon.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3444
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Mikoyan  Nouveau message 13 Avr 2008, 09:39

dynamo a écrit:Quel que soit le char, le but est d'enflammer le bloc moteur

Mais comment atteindre le bloc moteur puisqu'il se trouve dans le blindage du char ?


 

Voir le Blog de Mikoyan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 13 Avr 2008, 10:46

:D Priviet Mikoyan,
(ou plutôt Barev Dies, Artem Ivanovitch, car Artem I. Mikoyan était arménien)

Image

Voici une photo de vielles maquettes (années 70) de Panzer IV et Panther ;
Tu remarqueras que les plages arrières sont percées d'aérations, qui servaient à faire entrer et sortir l'air nécessaire au refroidissement du moteur.
Près du moteur, et sous les radiateurs qui permettaient son refroidissement, étaient également situés les réservoirs d'essence, les chars allemends fonctionnant tous avec ce carburant, facilement inflammable ...

De plus, la caisse était blindée sur les côtés et l'arrière, et une cloison un peu plus fine séparait le compartiment moteur du compartiment de combat. Cette disposition formait donc une sorte de "cuvette" où s'accumulait les résidus des suintements : essence, graisse, huile, etc ... Contrairement à nos chars actuels d'armées de temps de paix, les équipages avait d'autres soucis, et le compartiment moteur des Panzer n'avait pas la blancheur "Persil" !!!

Si de l'essence enflammée parvient à s'y infiltrer, il est évident que les joints et autres raccordements en caoutchouc vont fondre, déverser leurs contenus et alimenter le brasier ...
:shock: Il est évident qu'alors, les hommes de l'équipage du char ont intérêt à être doués pour ... la course à pied !!!
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8057
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de navigant  Nouveau message 13 Avr 2008, 11:49

Les T34 étaient moins vulnérables à ce niveau ?


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 13 Avr 2008, 12:23

:D Bonjour à toi aussi ...

Oui et non !!!

Oui car, vue de l'arrière, la plage moteur des T-34 commençait par presque 1 m² de treillis couvrant le système de refroidissement : http://ww2armor.jexiste.fr/Takhn/Files/ ... gineCo.htm

Non, car le moteur V-2 de 12 cylindres en V était un diesel, que le carburant de ce type de moteur est nettement moins inflammable et que ce premier treillis n'ouvrait que sur la boite de vitesses ; mais il y avait un second treillis, plus petit, de chaque côtés du moteur ...

Un autre fait à noter : les possibilités d'observation de l'équipage du char ...
Les "chefs de chars" des équipages allemands disposaient d'une coupole garnie d'une miltitude dépiscopes ; ils n'avaient qu'à placer leur tête à bonne hauteur dans cette coupole, et à la tourner pour voir ce qui se passait derrière eux et sur les côtés ;
A l'opposé, les russes ne disposaient que d'épiscopes (sortes de périscopes) rotatifs qu'ils devaient faire tourner pour voir ce qui se passait sur les côtés, ce qui limitait ponctuellement leur champs de vision ...

C'est probalement pourquoi les soviétiques développèrent très apidement le concept d'infanterie "portée sur char" avant les allemands : l'infanterie utilisait les chars comme moyen de progression, et de réduction des "points fotrs", mais défendait également les tanks contre les attaques à courte portée, que ce soit les cocktails molotovs dont il est question ici, les mines magnétiques d'un autre fil, ou les "PanserFaust" ...

Très rapidement (fin 1942 ou 1943, ma mémoire est imprécise), les allemands copièrent le principe avec la mise en place des "Panzer-grenadiers" !!!
Dernière édition par Marc_91 le 13 Avr 2008, 12:29, édité 1 fois.
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8057
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 13 Avr 2008, 12:28

Le principe de base du cocktail Molotov est déjà enoncé plus haut.
Ce pouvoir destructif et inflammable peut être encore augmenté si on adjoint au mélance de base (Huile,essence)du phosphore blanc qui provoque l'explosion du mélange et augmente la dispersion des flammes, du goudron qui aura pour but d'épaissir le mélange et de le rendre adhésif aux parois verticales et de l'acide qui corrodera les joint caoutchoucs (durites)ou les parties en métaux légers (Aluminium, cuivre etc.)
Le cocktail Molotov a été utilisé par les troupes espagnoles de Franco pur détruire (avec succès)les chars T26 soviétiques pendant la guerre civile.
L'armée finlandaise a aussi largement utilisé cette arme contre les chars car elle n'avaient que très peu d'armes antichars
Il faut savoir que le cocktail Molotov a été inventé par hasard par un russe qui voulait se débarrasser d'une grenouille


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 13 Avr 2008, 14:28

Bonjour à toi aussi, Hubert, et content de te voir sur ce fil !!!

La première génération de chars soviétiques fonctionnait à l'essence !!!
  • Toute la série des BT, dérivée des prototypes "Christie" achetés à prix d'or* aux USA,
  • Tous les chars amphibies et aéro-portés typer A-24 ou KT, et ceux qui les ont précédés,
  • Toutes les séries des chars légers T-40 à T-70 (probalement même T-80, pas le temps de vérifier) étaient propulsés par des moteurs à essence,
Tous ces moteurs étaient dérivés du camion Ford, baptisé Gaz-A, Gaz-AA puis Gaz AAA (ce n'est pas un manque d'imagination, juste la vérité historique), conçu dans les années 1920 ...

Losrque l'on se penche sur les fournitures à l'URSS liées accords Lend-lease, on constate que les soviétiques importèrent plutôt des chars légers, voire des des chars moyens : Shermans américains, Tetrarch britanniques, mais surtout Stuarts américains)
Voir dans le détail les documents originaux : http://lend-lease.airforce.ru/english/d ... /index.htm

NB : * Ben, pour des soviétiques venant tout juste d'accéder à l'indépendance, il fallait financer !!!
C'est une opinion, que je ne discuterai pas parcequ'avec ma belle-famille je suis trop impliqué, mais vendre les réserves de blé du Sud de l'URSS pour acheter de la technologie militaire était un choix pour le moins discutable ...

Un débat "technologique" sur lequel il serait intéressant de rebondir :

- Les lance-flammes soviétiques, allemands ou même anglais (avant 1944) ne portaient difficilemet qu'a une centaine de mètres,
- Les équivalents américains, dés 1942, portaient à plus de 120 mètres, grace à une essence "spéciale" ...

Désolé pour le language "chimiste", mais la différence s'explique par les adjuvents (produit ajoutés en faibles quantités, mais modifiant les propriétés du carburant, comme les carburants que vous achetez "à la pompe", quand vous remplissez le réservoir de votre voiture)
- le plus évolué deviendra le "napalm" américain, composé d'essence (octane ou C8H22) adjuvé de phyllo-silicates d'Aluminium (AlSiOx) donnnant à l'essence une onsistance "pateuse" tou en lui conservant un capcité "inflammable" ...
- mis à part le premier, qui fut un des secrets de la guerre, quasiment tous les autres continrent du Phospore sous forme réduit (P pour les chimistes, et non PO4--) qui s'enflammait spontannément en présence d'Oxygène ...





Il faut savoir que le cocktail Molotov a été inventé par hasard par un russe qui voulait se débarrasser d'une grenouille

En voilà une que je ne connaissais pas !!! ... Tu peux en dire plus ???
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8057
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
il y a 7 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 7 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 8 minutes
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 13 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
il y a 13 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La visite du petit moustachu dans les Flandres, 1 et 2 juin 1940 
il y a 41 minutes
par: thucydide 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 17:39
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 16:54
par: gernika 
    dans:  des basques sur le front de Huesca 
Aujourd’hui, 16:45
par: gernika 
    dans:  Hubertus de Lowenstein 
Aujourd’hui, 16:41
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 53 invités


Scroll