Connexion  •  M’enregistrer

Cadence de tir

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

Cadence de tir

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tom  Nouveau message 28 Déc 2007, 15:32

On fait toujours état de la formidable cadence de tir des fusils-mitrailleurs allemands leMG 34 et surtout leMG 42, la cadence de tir du premier étant "limitée" à 800 cps/mn et celle du second s'élevant, pour certains, à 1200 cps/mn, pour d'autres à 1500 cps/mn.

Cependant, ne s'agit-il point là d'une cadence théorique ou, à tout le moins, de celle de la première rafale, les chiffres s'abaissant ensuite très rapidement avec l'échauffement de l'arme ?

En effet, pour une arme que je connais mieux, à savoir le F.-M. français 24/29, la cadence de tir théorique est d'environ 500 cps/mn, mais la cadence pratique se situe plutôt autour de 200 cps/mn maximum...

Qu'en pensent nos experts ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Donald King  Nouveau message 28 Déc 2007, 16:15

Pour la Mg42, la surchauffe n'etait pas trop un probleme car le canon de l'arme était changeable en une dizaine de seconde et il y en avait de memoire 3 fournis avec chaque arme donc ca ne genait pas trop la cadence.

Major
Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 231
Inscription: 31 Mar 2007, 22:05
Localisation: Le plessis-Robinson(Région Parisienne)
Région: Ile de France
Pays: L'hexagone

Voir le Blog de Donald King : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tom  Nouveau message 28 Déc 2007, 16:39

D'accord, mais quelle était la cadence PRATIQUE de tir de ce fameux MG (Maschinengewehr = "fusil-mitrailleur") 42 ?

P.-S. J'imagine qu'une telle arme, avec son poids (11,6 kg en version F.-M. ou "légère"), ses trois canons de rechange et surtout sa consommation de munitions, devait exiger de nombreux servants, notamment pour un groupe de combat non motorisé et éloigné de ses bases (+ cheval/mulet en montagne ?)...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 28 Déc 2007, 17:30

L'alimentaiiton en munitions se fait par bandes de 50 ou 250 cartouches. L'utilisation d'une MG 42 en cadence de tir continue ne peut se concevoir que très rarement. Le temps moyen pour changer le canon est évalué entre 6 et 10 secondes. A priori chaque escouade disposait de 2 tireurs. La MG 42 necéssitait 75 heures de travail pour sa construction, et son prix de fabrication oscillait aux alentours des 275 reichsmark.

mg42
Regarde la vidéo analyse le recul quand le type tire quelques cartouches, cela limite le tir en continue


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tom  Nouveau message 28 Déc 2007, 20:25

Ben dis-donc, mon gamin, ça défrise ! A cette cadence infernale, elle ne s'enrayait donc jamais cette AA diabolique !

Cela dit, tu as raison : le tir continu devait être difficile en version "légère" (bipied), mais il était possible en version "lourde" (affût trépied).

Voici d'autres vidéos que j'ai trouvées :

1) Version "légère" :

http://www.youtube.com/watch?v=wH7E_Cy86Zs

http://www.youtube.com/watch?v=WwHfgkvMAn0&search=mg42%20mg%2042%20mg3

2) Version "lourde" :

http://www.youtube.com/watch?v=Wj0gTUe1Rq4&mode=related&search=

http://www.youtube.com/watch?v=SCSQ0KwGnpk&mode=related&search=

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 28 Déc 2007, 21:00

Puisqu'on y est cette vidéo sur le démontage d'une MG42 est assez intéressante
Démontage d'une MG42

regardez la vitesse et la simplicité de retrait du canon


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Christian  Nouveau message 29 Déc 2007, 03:38

Que de mauvais souvenirs...
J'étais mitrailleur dans l'armée suisse et l'arme qu'on m'a appris à utiliser (mitr 51) était en tous points identique à la MG42.
De mémoire, j'aurais tendance à confirmer ce qui a été dit. 1200 cps/min est la cadence de tir théorique. Elle ne ralentit pas en chauffant, mais il faut changer le canon, ce qui se fait effectivement rapidement. Nous tirions en principe sur affût (version lourde). Une rafale de 250 coups n'était pas exceptionnelle. Elle ne s'enrayait que lorsqu'une balle avait été mal insérée dans la bande métallique. Deux personnes suffisent pour servir cette arme, une troisième amenant les caisses de munitions et une quatrième, un sous-officier, commandant le feu.
:arrow: Je pars...

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 398
Inscription: 11 Sep 2007, 23:02
Localisation: La Neuveville, CH
Région: Jura bernois
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Tom  Nouveau message 29 Déc 2007, 20:58

Christian écrit :

Que de mauvais souvenirs...
J'étais mitrailleur dans l'armée suisse et l'arme qu'on m'a appris à utiliser (mitr 51) était en tous points identique à la MG42.
De mémoire, j'aurais tendance à confirmer ce qui a été dit. 1200 cps/min est la cadence de tir théorique. Elle ne ralentit pas en chauffant, mais il faut changer le canon, ce qui se fait effectivement rapidement. Nous tirions en principe sur affût (version lourde). Une rafale de 250 coups n'était pas exceptionnelle. Elle ne s'enrayait que lorsqu'une balle avait été mal insérée dans la bande métallique.


Pas en tous points, mais presque : l‘arme automatique SIG MG51 suisse, fabriquée après la SGM par Schweizerische Industrie-Gesellschaft (Neuhausen-am-Rheinfalls), était bien une copie du MG 42, mais elle était plus lourde (métal « plein ») et tirait un peu moins vite.

Caractéristiques SIG MG 51 suisse (entre parenthèses MG 42 allemand) :

Poids de l’arme non chargée : 16 kg (11,6 kg, 10,8 sans le bipied)

Longueur totale de l’arme : 1270 mm (1220 mm)

Longueur du canon : 564 mm (533 mm)

Calibre : 7,5 x 55 mm (7,92 x 57 mm)

Vitesse initiale : 792 m/s (760 m/s avec balle lourde, 820 m/s avec balle légère)

Cadence de tir maximale : 1000 m/s (1200 ou 1500 m/s selon les sources)

Christian écrit :

Deux personnes suffisent pour servir cette arme, une troisième amenant les caisses de munitions et une quatrième, un sous-officier, commandant le feu.


Certes, mais d'où viennent les caisses de munitions ? Sans doute du camion dont ne disposaient pas forcément les troupes à pied du Reich. Alors, servants supplémentaires, chevaux ou mulets en montagne ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Christian  Nouveau message 30 Déc 2007, 05:00

Bonsoir, Tom.

Tom a écrit:Pas en tous points, mais presque : l‘arme automatique SIG MG51 suisse, fabriquée après la SGM par Schweizerische Industrie-Gesellschaft (Neuhausen-am-Rheinfalls), était bien une copie du MG 42, mais elle était plus lourde (métal « plein ») et tirait un peu moins vite.

Pour le plus lourd, je me souviens des marches de 15 km et plus avec la "mitr" sur l'épaule... Je remercie au passage les concepteurs suisses d'avoir pensé à notre forme en alourdissant l'engin :mrgreen:

Tom a écrit:Cadence de tir maximale : 1000 m/s (1200 ou 1500 m/s selon les sources)

Je dois avouer que ces données étaient à apprendre par coeur, mais mon manque d'enthousiasme faisant... Au fond de ma mémoire, je retrouve pourtant la cadence de 1200, mais sans garantie - pour les raisons invoquées plus haut.

Tom a écrit:Certes, mais d'où viennent les caisses de munitions ? Sans doute du camion dont ne disposaient pas forcément les troupes à pied du Reich. Alors, servants supplémentaires, chevaux ou mulets en montagne ?

Pas de camion pantoute. Le tireur portait la "mitr", le pourvoyeur l'affût de 21 kg et le troisième une sorte de ratelier en bois et métal (appelé cacolet, mot à consonnance très comique tant qu'on n'a pas l'objet sur le dos :mrgreen: ) avec 3 caissettes de munitions de 250 coups chacune. Jamais vu ni de cheval, ni de mulet, mais beaucoup de montagnes. Le mini tout-terrain (Haflinger) qu'on nous avait présenté en film au recrutement n'a, pour moi, jamais transporté autre chose que des caserniers. En même temps, je te l'accorderai volontiers, nous ne disposions de la sorte que de 750 coups par pièce, ce qui aurait fait un peu peu face à une marée de soldats soviétiques assoiffés de notre sang affluant pendant plusieurs heures...
Cela dit, je te l'accorderai également, nous n'étions pas en campagne et n'avions évidemment aucune envie de l'être (ce qui devait, au fond, être le cas de beaucoup de servants allemands également).
J'en suis conscient, mon témoignage ne valait pas grand-chose. Je ne souhaitais que témoigner de la fiabilité de ce type d'armes. Je dois également avouer que les films mis en ligne m'ont un peu interpellé, du fait qu'ils montraient des gens prenant visiblement beaucoup de plaisir à accomplir quelque chose que j'ai détesté faire.
Mais mes états d'âme... :arrow: je ressors respectueusement

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 398
Inscription: 11 Sep 2007, 23:02
Localisation: La Neuveville, CH
Région: Jura bernois
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Tom  Nouveau message 30 Déc 2007, 11:58

Bonjour Christian !

Je te comprends : je n'étais pas moi-même un appelé très enthousiaste, même si j'ai ensuite plus ou moins ("plus" dans le souvenir, sûrement "moins" en réalité) apprécié mon temps de service militaire en Allemagne, tout près de la frontière suisse, au sud de Freiburg im Bresgau. Il est vrai que, contrairement au service helvétique, il s'agissait d'une seule période d'un an. Il est vrai aussi qu'il y a eu des hauts et des bas : je n'étais pas dans les paras (il y en avait un régiment, je crois, dans les FFA à cette époque), mais les promenades en AMX-10 P me secouaient plutôt l'estomac ; surtout, une petite amie m'ayant laissé tomber (est-ce possible et y a-t-il un rapport ? :D ), j'ai moi-même chu du haut de la girafe sur le parcours du combattant et je me suis fait une grosse entorse au règlement : un mois d'hosto à Fribourg (à relire Heidegger, bien sûr...)...

P.-S. Si j'étais un excellent tireur au P.M. MAT 49 (toujours au moins la moitié du chargeur dans la cible à 25 m), j'étais moins bon au F.S.A. MAS 49/56 à 200 m (mais peut-être était-ce le fusil ?)... ;) (N.B. L'armée française a tardivement adopté le fusil d'assaut avec le FAMAS vers 1980...)

Cela dit, ton témoignage sur le service de la SIG MG 51 (utilisée en Suisse, mais aussi vendue au... Danemark) est vraiment vivant et intéressant. En ce qui concerne les troupes à pied du Reich, elles étaient apparemment mieux loties que celle de la CH, car elles disposaient de Tragtiere für Munition (animaux de transport de munitions) et de Infanteriekarren für Munition (carrioles d'infanterie pour munitions)...

Sur ce, bonnes fêtes de fin d'année en Helvétie ! :cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
il y a 4 minutes
par: Dog Red 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 20 minutes
par: Rob1 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 23 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 43 minutes
par: François 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 43 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Des négatifs retrouvés, besoin d'identifier l'époque, le pays et le rang 
il y a 53 minutes
par: iffig 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 14:37
par: Dog Red 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Aujourd’hui, 14:28
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 12:41
par: MichaelHunter 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 12:08
par: NIALA 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 50 invités


Scroll