Connexion  •  M’enregistrer

Armement aviateur français 1940

Une question sur un blindé, une arme, du matériel, un canon, un véhicule, une locomotive de la seconde guerre mondiale?
C'est ici.
MODERATEUR: Marc_91

Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de bltedouard  Nouveau message 25 Sep 2021, 17:52

Bonjour à tous ,
En regardant des photos d'aviateurs français de 1939-1940 , je me suis posé une question , les aviateurs avaient-ils une arme individuelle ? si oui , avaient-ils un étui spécial ?
Merci pour vos réponses , j'ai une petite photo pour illustrer leur tenue :D
Fichiers joints
unnamed (2).jpg
unnamed (2).jpg (264.59 Kio) Vu 245 fois

Sergeant Major
Sergeant Major

 
Messages: 73
Inscription: 23 Juin 2021, 12:29
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de bltedouard : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 25 Sep 2021, 18:08

Ils avaient une arme de dotation de l'armée ou bien choisie et achetée personnellement réservistes comme active,les étuis étaient aussi divers que les modèles choisis ou mis en dotation.....

vétéran
vétéran

 
Messages: 2673
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de coyote  Nouveau message 25 Sep 2021, 18:19

Bonjour

A ma connaissance en 39-40 ils volaient sans arme de poing.

Image

Pas évident de dégainer rapidement ::pipo::
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9059
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 25 Sep 2021, 19:27

Dans l'aviation française, sauf erreur, l'arme de poing était portée dans un étui ou "holster", sous la combinaison, donc, non visible! ::mortderire::

Ils n'étaient pas sensés "défourailler" façon cowboy hollywoodien! :D Dans le meilleur des cas, leur dotation se limitait à deux chargeurs, dont un, engagé! A l'époque, un "totomatique" acceptait des chargeurs de 9 pélots max... soit 18, au total... un révolver, 6, et il fallait pouvoir le recharger! En plus, en territoire occupé, les navigants et pilotes étaient sensés s'extraire le plus discrètement possible, l'arme de poing - à la louche, 15 m de portée efficace! - n'étant qu'un ultime recours et, accessoirement et surtout, une "présence" psychologique. :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5469
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de coyote  Nouveau message 25 Sep 2021, 19:49

Je ne serai pas 100% affirmatif (seulement 99,9% ;) mais je pense que de septembre 39 à juin 40 les pilotes français volaient sans arme avec ou sur eux.

Je peux me tromper mais ayant un jour posé la question à un ancien pilote de MB 152 (Sgt Lepage à l'époque au GC II/9 ) il avait répondu par la négative "que voulez vous qu'on en fasse ? " a été la réponse !

Par la suite c'est une autre question j'en conviens bien volontiers ;)
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9059
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 26 Sep 2021, 00:17

Qu'ils aient pris ou pas une arme avec eux pour leurs missions? Je ne suis pas affirmatif sur ce point précis ,mais, réglementairement,ils étaient supposés en avoir une

vétéran
vétéran

 
Messages: 2673
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 26 Sep 2021, 11:48

Dans le n° 1 du magazine Ailes, ou encore dans le n° 47 de Batailles Aériennes sur l’opération Paula, on peut voir le commandant Soviche du GC I/1 en combinaison de vol, porter son arme de service d'une manière plutôt ... particulière. Il existe quelques photos d'aviateurs de 39-40 s'entrainant au tir avec un pistolet ou un revolver, on en trouve un exemple dans le livre sur le CG III/7 publié chez Lela Presse dans la collection Histoire des Unités. Toujours dans ce livre, on apprend que l'aspirant Marc Izaac s'est blessé accidentellement avec son arme le 10 octobre 1939 en montant dans son Morane. Une balle dans le genou ...

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 356
Inscription: 05 Fév 2014, 00:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de coyote  Nouveau message 26 Sep 2021, 12:18

La question que je me pose c'est de savoir si le port de l'arme était laissé ' à l'appréciation' du pilote ou non. Ce ne serait pas franchement militaire.
Mis à part les cas que tu cites, je n'ai jamais vu de pilote de 40 porter une arme. Compte tenu de la remarque sur le sujet d'un ancien j'ai alors fait une déduction qui donc s'avèrerait un peu hâtive !
Bernard

Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet
P Desproges

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9059
Inscription: 17 Oct 2018, 10:07
Région: Périgord & Trégor
Pays: France

Voir le Blog de coyote : cliquez ici


Re: Armement aviateur français 1940

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 26 Sep 2021, 15:57

Il conviendrait de parvenir à dénicher la dotation réglementaire d'un pilote français, en 1940.

Le barda - parachute, masque à oxygène et gilet de sauvetage (uniquement pour les vols au-dessus de la mer), se récupérait, en principe, avant chaque mission, au comptoir du magasin "parachutes" de l'unité, ces différents accessoires faisant l'objet de visites planifiées régulières de leur bon fonctionnement par des services spécialisés -.

Je sais à peu près de quoi je cause, ayant été, moi-même, patron d'un magasin "parachutes", chez les Pingouins; en plus, à l'époque, j'avais, aussi, les Dinghies en charge -. :D

Par contre, l'armement individuel - attribué en cas de conflit ou de survol de zones hostiles -, lui, est du ressort du "maitre-armurier" de l'unité et les armes de poing, à l'époque (en 39-40) avaient, également, une attribution personnalisée, car, suivant l'importance du grade de l'intéressé, le choix pouvait varier en fonction du choix disponible éventuel ou de l'arme personnelle achetée et déclarée. Au moins jusqu'à la guerre de 14-18, mais plus probablement jusqu'en 39-40, les officiers percevaient, depuis les années 1860, une dotation financière spécifique pour l'acquisition personnelle d'une arme de poing chez un armurier civil spécialisé.; çà leur coûtait, certes, bonbon, mais la production proposée y était très souvent de bien meilleure qualité que la fabrication des fournisseurs de l'Armée.

Ce n'est plus le cas de nos jours, où le modèle et calibre sont, désormais, les mêmes pour tous - nous avons, aussi, fait de très gros progrès dans la qualité et la finition des armes réglementaires -, mais cette "tradition" avait longtemps perduré dans de nombreuses armées occidentales, notamment, au sein des corps d'officiers, certains, selon le contexte d'emploi, y préférant la légèreté et le faible encombrement d'un "totomatique" de 6,35 mm (calibre un très sérieux poil trop léger). On le retrouve, par exemple, chez les officiers allemands stationnés en Zone Occupée! Il ne déformait pas l'uniforme lors des soirées et "raouts" en grande tenue ::content4:: ,... d'autres optant pour un 7,5 mm plus sérieux, un 9 mm, plus efficace, voire un encombrant et lourd revolver à 6 coups, dont la fiabilité est légendaire.

Cela dit, en principe, l'attribution de l'arme personnelle reste sensée être personnalisée et identifiée, parce que le destinataire, qui l'a utilisée au stand, est habitué à la sensibilité de sa gâchette et a appris à corriger ses éventuelles déviations naturelles.

Pour diverses raisons, ne serait-ce que pour sa sécurité personnelle en "territoire hostile" où même dézinguer un lapin pour se restaurer, je ne crois guère à la version "coyotienne" ;) de pilotes et volants français, sans arme de poing, ne serait-ce que pour sa nécessaire utilité psychologique. :D

A bord d'un navire de guerre, çà se comprend; encore que le personnel sous-officiers et officiers de Luftwaffe embarqué sur les bâtiments de la Kriegsmarine pour assister la Flak du bord, était autorisé à conserver son arme de poing. Sur le Bismarck, alors qu'il sombrait, un nombre non négligeable d'entre eux avait préféré se suicider avec leur arme de poing (avéré!), plutôt que tenter finir à la baille. Sinon, vu qu'on se dézingue en mer, depuis un bail, à plusieurs kilomètres à coups de canons, hormis se tirer dans le pied ou dans celui de son voisin, elle ne sert plus à grand-chose! ::mortderire::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5469
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LES ARMES, VEHICULES ET MATERIELS TERRESTRES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ suite 1 
il y a 4 minutes
par: brehon 
    dans:  Guderian 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Maquis blancs, la "résistance" des collabos 
Aujourd’hui, 14:41
par: Pigoreau 
    dans:  80° BARBAROSSA - LA LUFTWAFFE DANS LA TOURMENTE. HIVER 1941-1942 
Aujourd’hui, 11:51
par: coyote 
    dans:  La différence entre "RMVE" et "REI" ? 
Aujourd’hui, 08:00
par: RSCHERER 
    dans:  Le silence des maquis (roman) 
Aujourd’hui, 07:45
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Himmler en France en 1940 
Hier, 23:59
par: Perrin 
    dans:  Services secrets 
Hier, 23:19
par: Pigoreau 
    dans:  LA BRETAGNE OCCUPEE 
Hier, 22:33
par: Dog Red 
    dans:  [du 1er octobre au 30 novembre 2021]: Les troupes coloniales 
Hier, 22:01
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google, Semantic Visions et 119 invités


Scroll