Connexion  •  M’enregistrer

Les évadés de France

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Les évadés de France

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 02 Mai 2006, 08:59



http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/pag ... dPage=2562

Sur un site ".gouv" une intéressante analyse sur "les évadés de France" et les raisons pour lesquelles le phénomène fut minimisé voire peu évoqué.

Source : Robert Belot, Historien, maître de conférences à l'université de technologie de Belfort-Montbéliard. Revue "Les Chemins de la Mémoire" n° 132 ¿ Octobre 2003 pour Mindef/SGA/DMPA

Quelques extraits :




Un phénomène dont on n'a guère parlé

Bizarrement, ce phénomène n'a guère fait parler de lui, autrement que sous la forme des revendications des anciens évadés qui réclamaient une reconnaissance légale. (...) Reste à essayer de déterminer les raisons d'un tel oubli.

Il y a d'abord l'image très négative qui s'est attachée à l'Espagne de Franco après la guerre, pays mis au ban de la société des nations démocratiques. Dès le lendemain de la guerre, la frontière franco-espagnole se referme. En décembre 1946, l'assemblée générale des Nations Unies demande à ses membres de rappeler leur ambassadeur. Il était difficile d'admettre que cette Espagne-là, comme l'a fait pourtant Churchill en personne, avait pu rendre un grand service, même intéressé, à la cause des Alliés, en ne refoulant pas ses «réfugiés» et, moyennant un temps d'incarcération, en les laissant repartir. (...)

Le deuxième facteur tient à des considérations purement franco-françaises et relève d'enjeux de mémoire. Les résistants de «l'intérieur», au moins jusqu'en 1943, ont toujours considéré qu'il convenait de lutter sur le territoire national, d'où leurs réticences vis-à-vis des Français Libres et le peu de cas qu'ils firent ensuite des évadés de France. Du côté des gaullistes, on a soupçonné les évadés de choisir prioritairement l'Afrique du Nord pour servir le général Giraud, rival du général de Gaulle. (...)

Le troisième facteur tient aux modalités mêmes de l'évasion et à ceux qui l'ont organisée en Espagne. L'évasion est un acte purement individuel. Or, ces itinéraires individuels n'ont pas réussi à provoquer un imaginaire collectif, malgré la création dès 1944 d'une Union des Évadés de France à Alger.


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 15 Juil 2006, 11:14

voici les références d'un énnorme travail sur le sujet:
"La captivité, histoire des prisonniers de guerre français, 1939-1945" par Yves Durant, préfacé par Armand Lanoux de l'académie Goncourt, édité par la fédération nationale des combattants prisonniers de guerre et combattants d'Algérie, Tunisie, Maroc en 1980, 542 pages.

je ne sais pas si il est toujours édité ?

cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Yves Durand

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Christophe_207  Nouveau message 02 Fév 2007, 11:03

le pitaine a écrit:voici les références d'un énnorme travail sur le sujet:
"La captivité, histoire des prisonniers de guerre français, 1939-1945" par Yves Durant, préfacé par Armand Lanoux de l'académie Goncourt, édité par la fédération nationale des combattants prisonniers de guerre et combattants d'Algérie, Tunisie, Maroc en 1980, 542 pages.

je ne sais pas si il est toujours édité ?


Bonjour,
J'étais en ligne hier avec la FNCPG justement à propos de ce livre et malheureusement, il est épuisé.
Il faut voir si les sections départementales n'en possèdent pas un exemplaire dans leur propre bibliothèque.

Christophe


 

Voir le Blog de Christophe_207 : cliquez ici


Yves Durand

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Christophe_207  Nouveau message 02 Fév 2007, 13:37

Re
J'en ai trouvé 3 d'occasion sur le site des livres rares de la Fnac
http://www.chapitre.com

Christophe


 

Voir le Blog de Christophe_207 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 03 Fév 2007, 17:18

salut Christophe,
j'ai trouvé ce livre il y a quelque temps aux puces de Toulouse, il peut se trouver chez des bouquinistes, je l'ai parfois croisé.

Comombe,
je ne sais pas si les évadés se posaient autant de question... Je pense qu'il y avait deux catégories de volontaires en fonction de leurs disponibilités, mais surtout de leur propre choix.

Si je prends l'exemple du 2e régiment de Dragons recréé comme régiment d'armistice en 1941 en zone libre à Auch, il fut démobilisé le 27 novembre 1943 après l'envahissement de la zone libre (11.11.1943) Le colonel Schlesser leur permis bien avant l'arrivée des allemands de faire leur propre choix, soit en s'évadant par les Pyrénées proches, soit entrer dans les maquis. Pour cela il chercha des chantiers locaux qui pouvaient embaucher les Dragons, nous connaissons les eaux et forêt pour leur aide dans cette optique, mais il chercha également des réseaux pour les passagers vers l' Espagne...

extrait:
"Le 2e régiment de Dragons va donc entrer dans une phase clandestine grâce à ses nombreux amis. Le capitaine de Neuchèze est chargé de placer les officiers et les hommes volontaires pour continuer la lutte dans toute la région, notamment : au service des eaux et forêts, dans l’industrie forestière, les fermes. Pour être plus précis nous pouvons citer : les chantiers de Berdoues, Miélan, Manciet pour le Gers et dans le Lot-et-Garonne. Officiellement dissout, le régiment a conservé en réalité sa structure et maintenu dans la région les trois quarts de son effectif. Le 31 janvier 1943 il reste 500 hommes du régiment, disséminés à travers le département du Gers. Pour le colonel Schlesser s’occupant de rechercher depuis Toulouse de nouveaux passages pour l’Espagne en cette fin d’année 1942, les premiers départs sont maintenant assurés. Pour donner l’exemple il décide de courir le risque le 04 janvier 1943 accompagné du commandant Sauzey, ils empruntent le passage de la forêt d’Irraty en Pays Basque, mais sont arrêtés le 07 par les carabiniers à Ochagavia, puis internés au camp de Pampelune. Le capitaine de Neuchèze part à son tour le 11 juin 1943, mais pris dans la camionnette qui l’amène vers la frontière, vendu par le chauffeur, il est interné à la citadelle de Perpignan et le 14 janvier transféré à Compiègne, d’où il s’évade. Il se réfugie à Toulouse, rue Job, afin de récupérer l’étendard du régiment gardé à Auch par l’adjudant Farraut. Le 22 septembre il part pour Lyon afin d’organiser son évasion de France et le 27 se rend Marseille. Le 29 septembre 1943 à la pointe du cap Camarat à Ramatuelle, il s’embarque sur le sous-marin l’Arthéruse et rapporte à Alger, 36 h plus tard, l’étendard de soie pour le remettre le 1er octobre, au Général Giraud commandant en chef des forces françaises en A.F.N"

Je pense que pour les hommes de ce régiment, la défaite ne fut jamais acceptée et leurs cadres ont mis en marche les moyens nécessaire pour agir et "ne pas subir". La volonté de virer les Schleus du territoire était la plus forte.

A Autun en septembre 1943, les évadés réuni au sein du régiment reconstitué en AFN et les Dragons restés en France se sont retrouvés et ont combattus ensemble jusqu'en Autriche. Leur but à tous était le même, pour ces hommes qui ont connu la déculottée de mai 40 et qui ne s'en sont jamais remis, jusqu'au jour ou ils ont passé le Rhin le 01 avril 1945.

cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 03 Fév 2007, 17:34

bravo pour ton cite effelle,
je fais la même chose mais en livre.
Mon père à eu le même parcours mais à des endroits différents.
Il à passé les Pyrénées où ? et fut interné à Arnédillo province de Rioja proche de Pampelune...
puis il a pris le Sidi Brahim à Malaga et a rejoint Casablanca.
En Autriche il était à Schwaz dans le Tyrol proche d'Innsbruck.

Je me demandais si un des livre sur ton site: "les évadés de France à travers l'Espagne" parlais des passages dans la région des Hautes Pyrénées et les internements à Arnédillo....?

cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Igor  Nouveau message 03 Fév 2007, 18:06

Je rappelle que effelle est également l'auteure d'un ouvrage sur le parcours de son père:

http://www.effelle.fr/francais-libre/ma-derniere-vie/

(décidément, internet est un petit monde, on va devoir instituer un partenariat avec LdG). ;)
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron 
il y a 9 minutes
par: alain adam 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 9 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 28 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Chars Français disponibles en juin 40 - Armées 
il y a 32 minutes
par: alain adam 
    dans:  Le croiseur Foch pendant l'opération Vado 
il y a 32 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Heydrich à Paris 
il y a 40 minutes
par: pierma 
    dans:  Identification uniformes sur photo 
Aujourd’hui, 20:38
par: brehon 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 20:10
par: Didier 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 17:03
par: iffig 
    dans:  armements d'origine espagnole 
Aujourd’hui, 15:29
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Scroll