Connexion  •  M’enregistrer

la façon la plus simple de quitter la France jusque 42

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

la façon la plus simple de quitter la France jusque 42

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de beauvillain  Nouveau message 20 Avr 2006, 14:13

Bonjours

voila ma question est simple, une fois la ligne e démarcation franchie, pouvait on passer en AFN simplement jusque le 11 novembre 42.

passé cette période, je sais qu'il 'n'y a plus qu'un seul recour la Suisse ou l'Espagne

meci d'avance
PH


 

Voir le Blog de beauvillain : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 20 Avr 2006, 15:01

Bonjour,

Il me semble qu'il fallait une sorte de laissez-passer . Il fallait justifier le déplacement pour des raisons soit familiales soit professionnelles . Par exemple, un candidat à l’évasion qui créait fictivement une entreprise d’importation de « sidi-brahim » à Marseille, obtenait ainsi le droit d’embarquer.
:wink:


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de beauvillain  Nouveau message 21 Avr 2006, 14:42

ok, et merci
en effet je penser que ça aurait été beaucoup plus simple que cela, je connais les engagements dans l'armée d'Afrique, mais était ce diffcile de s'engager?

sinon, si d'autres personnes ont des apports pour cette question
tant que j'y pense, il y avait il un trafic maritime intence avec l'AFN, pouvant permettre l'embarquement cladestin

( dans ce cas que ce passait il avec les flotte des pays bélligérants)
enfin j'ai des tas de questions sur ce domaine

++ et encore Merci Laurent Pépé

PH


 

Voir le Blog de beauvillain : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 26 Avr 2006, 09:10

beauvillain a écrit:.
.......tant que j'y pense, il y avait il un trafic maritime intence avec l'AFN, pouvant permettre l'embarquement cladestin

( dans ce cas que ce passait il avec les flotte des pays bélligérants)
enfin j'ai des tas de questions sur ce domaine

++ et encore Merci Laurent Pépé

PH


Désolé , ça ne sera qu'une réponse imprécise et incomplète.

Le trafic maritime francais est maintenu pendant la guerre. Cependant, la Royal Navy arraisonne certains navires marchands francais, les soupçonnant d’œuvrer indirectement pour l’axe.
Cependant, je crois me rappeler que des accords secrets entre Londres et Vichy, laissaient libre la traversée de la méditerranée. :wink:


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de beauvillain  Nouveau message 26 Avr 2006, 23:30

ok merci pour ta réponse c'est toujours sympa
bon je pense pas que quelqu'un pourra me enseigner sur comment embarquer clandestinement sur un bateau?
ou si il était difficuie d'entrer dans l'armée d'afrique?
++
PH


 

Voir le Blog de beauvillain : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Murdock  Nouveau message 05 Juin 2006, 10:17

Je n'ai pas trop de détail mais de part mon grand père espagnol, résistant en France (il a même servi sur la ligne Maginot), il était possible d'embarquer clandestinement au moins à Sète.

Douanier et combattant contre le régime de Franco en Espagne (il a fait la bataille de Madrid et celle de l'Ebre,notamment), il fut incorporé dans l'armée française puis à l'armistice devient douanier en poste à Sète. Il ne m'en a pas trop parlé, mais, jusqu'à ce qu'il soit dénoncé, il a facilité l'embarquement de clandestin dans les bateaux en partance pour l'Afrique du Nord notamment.

(Pour la dénonciation, je précise qu'il n'a pas été pris mais cela l'a conduit à prendre le maquis et a malheureusement à arrêter le passage de clandestin pour l'Afrique du Nord)


 

Voir le Blog de Murdock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de beauvillain  Nouveau message 05 Juin 2006, 19:55

salut et merci pour ton temoignage, mais par hasard tu ne saurais pas si la pratique était répandue chez les douaniers ou dans d'autres secteurs.

je pese qu'il s'agit plus de la personnalité des membres composant les service

ps la SNCF avait réputation d'être plutot resistante, il y avait il d'autres admiinistrations cette étiquette?
PH


 

Voir le Blog de beauvillain : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Murdock  Nouveau message 05 Juin 2006, 20:11

Désolé, j'ai rien sur ce point :oops:


 

Voir le Blog de Murdock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 12 Juin 2006, 14:39

salut Beauvillain,
le trafic maritime pour l'AFN était plus régulier en partant d'Espagne.
Le "Sidi Brahim" partait de Malagua. Une autre partait de Porto au Portugal, je ne me souviens plus du nom du cargo... Elles attaignaient toutes les deux, Casablanca.
Bon nombre de militaire français ont passés les Pyrénées pour emprunter ses bateaux. S'ils arrivaient à sortir des griffes franquistes.
D'après l'histoire du 2e régiment de Dragons, un de ses capitaine (de Neuchèze) dû s'évader de France pour l'AFN, emportant avec lui l'étandard du régiment et celà par sous-marin (l'Anthéruse) pris clandestinement d'une plage de Sète.
D'après ce que j'ai lu sur le sujet, il fallait avoir une connaîssance des réseaux pour partir par la mer. La côte était quand même extrêmement surveillée et parfois classée interdite. Il en était de même pour les Pyrénées, donc obligation de passer par le maquis.
cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 12 Juin 2006, 14:45

pour l'armée d'AFN,
ce que je sais, c'est qu'à Rabat au Maroc il y avait le C.O.A.B.23 (centre d'organisation de l'arme blindée, n° 23)
Il dispatchait les volontaires souvent venant de France dans les différentes unitées ou les unitées d'origines reformées en A.F.N. C'est le cas pour le 2e régiment de Dragons que je connais bien.
cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 03:07
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler sur table d'écoute 
Aujourd’hui, 00:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 00:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 00:05
par: thucydide 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Hier, 23:40
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:56
par: Tomcat 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:26
par: kfranc01 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Hier, 22:13
par: François 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 21:38
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll