Connexion  •  M’enregistrer

Le réseau Turma-Vengeance

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Le réseau Turma-Vengeance

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 17 Fév 2006, 17:30

Réseau très peu connu alors qu'il fut un des plus importants.

St Ex

http://chantran.vengeance.free.fr/


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Dan 93  Nouveau message 05 Mai 2008, 23:13

Bonsoir
Le réseau Turma Vengeance fut un des tout premiers mouvements de Résistance Nationale et parmi les plus importants en nombre. Apolitique, (c'est probablement pour cela qu'il nest que trop peu connu) et implanté en zone occupée, ce réseau vit le jour dès 1940, grâce à l'initiative de trois amis : le docteur Victor DUPONT, chef et fondateur, qui commandera jusqu'à son arrestation le service du Renseignement; le docteur Raymond CHANEL, créateur et chef du réseau Évasion
Vengeance; le docteur François WETTERWALD, créateur et chef des Corps Francs Vengeance.
Malgré les vicissitudes de la guerre, ce réseau garda fidèlement ses trois missions (Renseignement, Évasion, Action). Il se structura avec beaucoup de rigueur, mit sur pied des unités de combat, allant même jusqu'à créer une école de formation des cadres à Cerisy-Belle-Étoile dans l’Orne. Il prit une part importante dans la préparation et la mise à disposition d’unités d’appui direct lors du débarquement de Normandie. Le 6 juin 1944, le réseau fournira plus de 7 bataillons et de 2 compagnies en renfort aux unités alliées, sans compter les engagements individuels au sein de la 2ème D.B. Le 2ème S.A.S. incorporera même dans ses rangs des combattants de Vengeance. Le réseau Vengeance paiera un lourd tribut à la libération du pays avec 78 tués au combat et 979 membres arrêtés.
Mon beau-pére Marc Lainé (dit Lambert) a fait parti de ce réseau dans l'Orne, sous les ordres du chef départemental le Colonel Albert de Pelet dit « Boishardy » habitant à Courtemer. Son chef de groupe était Louis Guéné dit « Bertrand » qui sera abattu lors de son arrestation le 25 juin 1944.
Dan


 

Voir le Blog de Dan 93 : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  La France à l'envers:la guerre de Vichy (1940-1945) 
Aujourd’hui, 01:53
par: Loïc 
    dans:  Jean Nohain 
Aujourd’hui, 01:20
par: betacam 
    dans:  [DU 1er juillet au 31 juillet 2020]:Stèles et/ou monuments commémoratifs de la SGM 
Hier, 23:59
par: Signal Corps 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 23:29
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 23:26
par: kfranc01 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
Hier, 22:44
par: Marc_91 
    dans:  L’ affaire Amand Dubuisson Flamierge 1944. 
Hier, 22:41
par: Dog Red 
    dans:  Adresse inconnue bis 
Hier, 22:06
par: Powerhouse 
    dans:  La campagne de Tunisie et la fin de l'Afrika-Korps 
Hier, 21:31
par: Dog Red 
    dans:  Mortain, Mortain ou Mortain 
Hier, 20:35
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: AL34, Aldebert, Flamierge1945,, JARDIN DAVID, recherche_59 et 27 invités


Scroll
cron