Connexion  •  M’enregistrer

Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de FrenchieB011  Nouveau message 17 Sep 2023, 20:38

Bonjour,

Je vois beaucoup cette citation dit par Albert Speer, Quand on lui posa une question sur l'impacte de la résistance française sur l'industrie Allemande, il dit "Qu'elle résistance Française?"
Cette citation est citée mainte fois, pourtant je n'arrive pas à trouver la source et le contexte de cette phrase..

Seule des articles Américains mentionne cette citation, sans source ni contexte

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Inscription: 26 Avr 2023, 21:33
Région: Provence
Pays: France

Re: Albert Speer "Qu'elle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de FrenchieB011  Nouveau message 17 Sep 2023, 20:50

Re-

"L'utilisation fréquente de la terreur par les Allemands pour dominer les populations soumises et gouverner leur empire a fonctionné mieux que beaucoup ne le pensent. Ainsi, après la guerre, Albert Speer s'est moqué de la résistance française. (p. 516). Bien sûr, les choses étaient différentes à l'Est, mais Mazower conclut que même là, la terreur allemande et les réactions brutales et disproportionnées aux actions de résistance ont mis un frein aux activités de résistance jusqu'aux dernières années de la guerre. Il remarque que "...dans la plupart des pays d'Europe, les fonctionnaires allemands n'ont été troublés par la résistance que tardivement" (p. 6)."

source: https://www.researchgate.net/publicatio ... rk_Mazower

Warrant Officer Junior Grade
Warrant Officer Junior Grade

 
Inscription: 26 Avr 2023, 21:33
Région: Provence
Pays: France

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 18 Sep 2023, 00:25

J'ai vécu cette occupation alors que j'étais enfant.Je n'ai rien oublié et je n'ai rien pardonné.......je vois toujours ces "vers"deGris se pavaner dans Paris lors de mon enfance,Il y a même eu dans ma classe,au Lycée des individus de cette espèce,.....

vétéran
vétéran

 
Inscription: 21 Aoû 2011, 14:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de landevenneg  Nouveau message 18 Sep 2023, 01:59

Cette question provient probablement des entretiens qu'Albert Speer a eu avec les Services Américains après guerres. Les Américains ont épargné A Speer au tribunal de Nuremberg en échange de sa coopération. Ils voulaient avoir son évaluation en tant que Ministre de la guerre des effets qu'avaient produits les bombardements et les campagnes de destruction de l'appareil productif allemand. Dans ce cadre probablement que toutes les hypothèses ont été étudiées, s'où cette question un peu irréaliste.
Cette citation est généralement reprise ultérieurement dans un cadre de tension diplomatique franco-américaine.

La citation: When Albert Speer was asked about how much French Resistance hampered German production, he just said "what French resistance ?". (Quand on demanda à Albert Speer dans quelle mesure la Résistance française avait entravé la production allemande il répondit; Quelle Résistance?)
devient dans d'autre texte:
Albert Speer, who headed German war production, was asked after the war about the effect of the French Resistance. He replied, "What French Resistance?" (Quand on demanda après guerre à Albert Speer qui dirigeait la production de guerre quelle avait été le poids de la Résistance française, il répondit quelle résistance?
Il va de soi que l'objectif de la Résistance en France n'était pas d'empêcher la production de chars et de canons en Allemagne. Il s'agit la plupart du temps d'un discours nationaliste de politique intérieur à l'intention des Américains. Quoi de mieux pour décrédibiliser De Gaulle que d'affirmer que la Résistance française est un mythe Gaullo-communiste.
Plus facile que d'expliquer aux citoyens américains de base que la Démocratie ce n'est pas l'alignement inconditionnel sur Washington.
Une partie de cette littérature est notamment apparue après la 1re Guerre du Golfe.

vétéran
vétéran

 
Inscription: 20 Déc 2020, 11:47
Région: Bretagne
Pays: FRANCE

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 18 Sep 2023, 08:34

merci pour ces précisions, à usage interne des Etatsuniens. Mais ces assertions n'auraient elles pas été reprises plutôt au moment de la seconde guerre du Golfe de 2003, lorsque la France avait refusé d'y participer?
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Loïc  Nouveau message 18 Sep 2023, 11:33

Complaisance qui ne doit pas surprendre venant des Etats-Unis principal partenaire de l'Allemagne qui a soutenu et financé l'effort de guerre industriel nazi, mais qui curieusement va donner des leçons sur le sujet à une république démocratique plus ancienne qu'eux enclavée au milieu de l'Europe occupée alors qu'eux n'étaient bordés que par l'hostilité de deux océans du Canada et du Mexique...
ainsi pourquoi pas l'inverse, pourquoi la Suisse n'a t'elle pas fait la leçon aux Etats-Unis...peut être tout simplement la fable de La Fontaine sur la raison du plus fort qui est toujours la meilleure...

et puis comme interlocuteur Speer on se demande bien ce qu'il vient faire pour des appréciations sur la France, déjà que les principaux concernés, les protagonistes des autorités allemandes d'occupation sont depuis 1945 dans le système de défense du déni, de la minimisation, à reporter leurs responsabilités sur les indigènes des pays occupés, jamais eux, c'est toujours la faute des autres, eux ils ne furent des touristes et des figurants de passage, c'est bien connu, théorie bien appuyée par quelque historien étatsunien, de fait leur idiot utile
A Moi Auvergne

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 18 Oct 2015, 01:25
Région: Auvergne & Bourbonnais
Pays: France

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 18 Sep 2023, 15:34

frontovik 14 a écrit:merci pour ces précisions, à usage interne des Etatsuniens. Mais ces assertions n'auraient elles pas été reprises plutôt au moment de la seconde guerre du Golfe de 2003, lorsque la France avait refusé d'y participer?


L'entièreté des références exploitées dans la présente discussion est constituée d'analyses ou réputées telles largement "post-conflit" et d'interprétations "erronées". Albert Speer n'avait pas tort, quand, lors de ses interrogatoires, il avait minimisé l'importance des entraves générées par la Résistance Française dans la production industrielle réalisée par la population ouvrière française, sous l'Occupation, entre , en gros, le second semestre 1940 et le premier semestre 1944. Elles avaient bel et bien existé... par exemple, au nord de Marseille, dans les usines d'Alumium Pechiney - cà avait été leur entité d'après-guerre, jusqu'aux années 90 -, où le personnel s'efforçait de soigneusement pourrir la qualité de la bauxite ou de l'aluminium livrés aux "Boches". Lesdits Boches avaient, vite, pigé la manip, mais, à moins de devoir "éradiquer" la totalité du personnel en place et, surtout, de le remplacer (!), il avait fallu faire avec et effectuer un indispensable et nécessaire tri à l'arrivée. Cà fait parti des risques inhérents quand on contraint une population à bosser pour son Occupant!

Je peux surement me planter, mais les sabotages sur les lignes de productions françaises ne devaient guère être supérieurs à ceux constatés dans les usines allemandes, où la main-d’œuvre forcée (STO, prisonniers) était devenue très importante., voire essentielle. Je vous fiche mon billet que, lors de ses interrogatoires, Speer avait "mentalement" fait cette comparaison. En gros, il y avait, effectivement, un constat récurrent de sabotages, en "France Occupée" mais il est probable qu''il n'excédait guère celui constaté au sein du Grand Reich.

Du côté tchèque, par exemple, chez BMM ou Skoda, même si c'était beaucoup plus futé, le "sabotage" existait, également. J'ai en tête, côté tchèque, des "expériences" amusantes! Ainsi, fin 1941, le WaA avait lancé un appel d'offre urgent pour la mise au point d'une canon antichar tracté de 7,5 cm. Les tchèques y avaient répondu avec un concept, certes, très bien foutu, sauf qu'il avait un calibre de 65 mm... ce qui aurait contraint les Allemands à devoir mettre en place une chaine de production de munitions de 65 mm, un calibre inexistant dans l'arsenal teuton! :mrgreen: Finalement, Rheinmetall-Borsig avait décroché le marché avec son 7,5 cm Pak 40 L/46! Il existe, en "Tchéquie", quelques "gags" du même tabac!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de pierma  Nouveau message 18 Sep 2023, 16:37

Loïc Charpentier a écrit:Je peux surement me planter, mais les sabotages sur les lignes de productions françaises ne devaient guère être supérieurs à ceux constatés dans les usines allemandes, où la main-d’œuvre forcée (STO, prisonniers) était devenue très importante., voire essentielle. Je vous fiche mon billet que, lors de ses interrogatoires, Speer avait "mentalement" fait cette comparaison. En gros, il y avait, effectivement, un constat récurrent de sabotages, en "France Occupée" mais il est probable qu''il n'excédait guère celui constaté au sein du Grand Reich.

Difficile à prouver mais l'idée tient debout, c'est intéressant.
(On peut même se demander si les contrôles n'étaient pas meilleurs sur les fabrications arrivant de l'étranger.)
J'ai des témoignages de requis du STO qui sabotaient à tour de bras :"On était complètement fous ! Ils nous auraient pris ils nous auraient fusillés !"

Une seule réserve : les ouvriers qui sont professionnels dans une boite connaissent bien le produit et savent saboter de façon efficace et indétectable.

vétéran
vétéran

 
Inscription: 16 Jan 2011, 19:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de landevenneg  Nouveau message 18 Sep 2023, 17:04

La citation de A Speer a bien été faite en 1996 par Doudlas Porch un historien militaire américain qui est loin d'être un journaliste de tabloid.
https://scholar.lib.vt.edu/VA-news/ROA- ... 220047.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Douglas_Porch
Il a beaucoup écrit sur la France et pas seulement la 2nde Guerre Mondiale. Dans ses derniers travaux il critique le mythe d'une nouvelle guerre moderne, les guerres de contre-insurrection menées depuis septembre 2001 , Afghanistan, Irak... Pour lui elles sont innéfficaces et brutales, et trouvent leurs origines dans les guerres coloniales anglaises et françaises ainsi que les éxpériences sud-américaines Contras...

vétéran
vétéran

 
Inscription: 20 Déc 2020, 11:47
Région: Bretagne
Pays: FRANCE

Re: Albert Speer "Quelle résistance Française"(What french resistance)

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 18 Sep 2023, 18:05

landevenneg a écrit:La citation de A Speer a bien été faite en 1996 par Doudlas Porch un historien militaire américain qui est loin d'être un journaliste de tabloid.


Je n' ai pas feuilleté, même si je les ai dans un coin de mon stock d'archives officielles, les compte-rendus des interrogatoires d'Albert Speer, mais, sachant que ceux-là étaient, alors essentiels et enregistrés plus ou moins à chaud, les baratins de l'ancien détenu, libéré en 1966, en pleine Guerre Froide, sont eux, à l'évidence, sujets à caution.

Les seuls éléments sérieux sont ceux issus de ses interrogatoires "à chaud" de 1945 et 1946, ne serait-ce que par qu'il se doute, alors, du sort qui lui sera réservé, car, pour les anciens dirigeants du régime nazi, le procès de Nuremberg et ses préparatifs sonnaient comme une exécution mortelle, résultat de la loi des Vainqueurs!). Dès lors, qu'est-ce qu'il en avait à secouer d'exprimer son expérience personnelle, et de pouvoir, ainsi, "contester" le rôle supposé décisif de la Résistance française dans la production militaire allemande, ce qui est, en gros, la stricte réalité.

L'action militaire de la Résistance française avait, avant tout, été essentielle sur le terrain... j'aurais tendance à dire conjointement à la "rupture" du Front de Normandie, à la mi-août 1944

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quiz suite - 8 
il y a 1 minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Interview d'Eric Branca 
Aujourd’hui, 16:28
par: P165gba 
    dans:  Vrai ? 
Aujourd’hui, 15:09
par: Jumbo 
    dans:  la résistance dans la Nièvre, les maquis de 1944 
Aujourd’hui, 15:09
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : Épaves de guerre (1936-1945) 
Aujourd’hui, 14:37
par: NIALA 
    dans:  Corpi d'elite delle Forze Armate Italiane dal 1935 al 1945 
Aujourd’hui, 13:40
par: iffig 
    dans:  À la recherche de la statue érigée en 1948 à la mémoire de Edmond Amiable (Père Paul) 
Aujourd’hui, 13:28
par: Christine17 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : « 80 e anniversaire du débarquement. Le glossaire illustré du 6 juin 1944 
Aujourd’hui, 12:32
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  je n'ai jamais entendu parler du débarquement 
Aujourd’hui, 12:17
par: Serge006 
    dans:  « La dernière rafale » 
Aujourd’hui, 12:12
par: Aldebert 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: timo et 66 invités


Scroll