Connexion  •  M’enregistrer

L'importance de la presse clandestine, les graffiti, les étiquettes etc...

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

L'importance de la presse clandestine, les graffiti, les étiquettes etc...

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 19 Nov 2021, 23:50

Bonsoir,
Je n’ignore pas que ce sujet à déjà fait l’objet d’autres fils sur ce forum, seulement un petit rappel ne peut faire du mal et surtout votre avis est le bienvenu

L'action psychologique se manifesta spontanément, en Belgique comme dans les autres pays occupés, par la presse clandestine, merveilleuse éclosion qui reprit les traditions de ‘’La Libre Belgique’’ de la guerre de 1914-1918.
A l'origine, il s'agissait de feuilles dactylographiées et recopiées, glissées sous la porte des maisons à la faveur de l'obscurité ou abandonnées dans les lieux publics, sur les bancs d'un parc ou la table d'un café. La plume et la machine à écrire sont les premières armes qui contribueront à créer et à stimuler la Résistance. A titre d'exemple, lisons l'appel, reproduit en une cinquantaine d'exemplaires par Jean Dustin, ancien de la Première Guerre mondiale, homme vibrant de patriotisme.
Pour le 11 novembre 1940, Dustin demande aux Belges de montrer à l'oppresseur que la communauté nationale est dans l'âme de chacun et qu'ils fassent de cette journée, la fête de la Résistance. Dustin dactylographiera seul et distribuera sa feuille dans le quartier où il demeure.
Par centaines, dans le pays et dans les pays occupés, d'autres patriotes agiront comme lui.
Aux stencils du début succéderont bientôt de véritables journaux, remarquablement présentés. Au cours de l'occupation, paraîtront d’innombrables périodiques clandestins, français, flamands et même allemands, les uns indépendants, les autres constituant l'organe d'un parti, plusieurs composés par des mouvements de Résistance. Le but de cette presse n'était pas de renseigner sur les événements militaires comme en 1914-1918, puisque les patriotes écoutaient religieusement la BBC en dépit des brouillages, mais de contrecarrer la propagande ennemie et la presse à sa solde. « On aura dit les services essentiels rendus par la presse clandestine quand on aura rappelé qu'elle fut, durant toute l'occupation, la seule expression de l'opinion publique et le journal officiel du patriotisme. Elle a servi de test de valeur aux individus, quant à leur capacité d'action et à leur rôle civique. Elle a permis de recruter des membres aux mouvements de Résistance armée. Elle a procuré une possibilité immédiate aux membres de ces mêmes mouvements, impatients de nuire à l'ennemi. La presse clandestine ne se contente donc pas de commenter la situation militaire. Elle passe au crible les mesures prises par l'occupant ou par les autorités sous la pression allemande. Elle met en garde la population. Elle publie des communiqués demandant aux jeunes de se cacher, les prévenant des rafles ennemies. Elle recommande d'éviter les salles de spectacles, les lieux de rassemblement, les transports en commun. Elle dresse des listes de collaborateurs et des ''gestapistes'' avec leurs adresses et parfois le numéro d'immatriculation de leurs véhicules. Des tracts prônent le soulèvement national, l'adhésion aux mouvements de Résistance.
Un autre aspect de la guerre psychologique est la campagne de démoralisation de l'armée ennemie au moyen de journaux, tracts en langue allemande, chaulage sur les murs : V, RAF, Churchill, et d'autres encore.
Des vignettes sont collées dans les lieux publics, parfois sur les portes des casernes. Elles prédisent l'anéantissement de l'Allemagne. Sans doute les effets de cette propagande seront-ils minces, mais ils seront incontestables à partir des premiers grands revers de l'Axe. La propagande chuchotée, imprimée, inscrite sur les murs, avait pour effet de multiplier apparemment le nombre des Résistants et leurs actions, en faisant régner ainsi un état d'insécurité, dont les effets ont pu se manifester ultérieurement.

Source : ‘’Un maquis dans la ville’’, livre d’Henri Bernard, paru aux Editions ‘’La Renaissance du Livre’’ en 1970.
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur d'Honneur
Administrateur d'Honneur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Re: L'importance de la presse clandestine, les graffiti, les étiquettes etc...

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de dominord  Nouveau message 21 Nov 2021, 10:14

Bonjour à tous
le thème de ton post, Prosper, m'a fait penser à une figure nordiste du monde ouvrier communiste qui, je pense, n'a jamais été évoquée sur le forum : Martha Desrumaux.
N'étant pas à la maison, je n'ai pas la documentation en mains sur elle (j'avais un instant pensé la choisir pour le thème de décembre)
Je me contenterai d'un copier coller d'extrait Wikipedia
"Dès le mois de mai 1940, le Nord-Pas-de-Calais est occupé par la Wehrmacht. Martha Desrumaux, réfugiée en Belgique, revient à Lille et réorganise le Parti communiste clandestinement. Son mari est mobilisé puis prisonnier de guerre et elle n'a plus de domicile depuis une perquisition de 1939. Fin mai 1940, elle a réuni à Dechy, dans le Douaisis, une dizaine de mineurs, qui ont élaboré un cahier de revendications imprimé par un petit imprimeur, diffusé à cinq mille exemplaires"
Suivront de nombreux tracts jusqu'à son arrestation en Aout 1941.
Elle fit partie des personnes qui ont permis le maillage de la résistance communiste dans le bassin minier.
Bon dimanche à tous
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 10 Aoû 2011, 20:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Re: L'importance de la presse clandestine, les graffiti, les étiquettes etc...

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 21 Nov 2021, 12:55

Bonjour et merci Domi.
Amicalement et bonne journée
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur d'Honneur
Administrateur d'Honneur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Re: L'importance de la presse clandestine, les graffiti, les étiquettes etc...

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 21 Nov 2021, 16:58

Le Silence de la Mer est une nouvelle de Vercors publiée clandestinement aux éditions de minuit en février 1942. Elle a été écrite et publiée, avec une totale et difficile discrétion, pour inviter les Français à une Résistance passive devant l'occupant. Ne pas répondre à un bonjour, ne pas accepter quoi de ce soit de lui, le rendre invisible comme s'il n'existait pas. Sachant que toute les marques d'attention qu'il pouvait prodiguer étaient calculées, dosées, pour endormir les Français afin de mieux effacer d'abord sa culture, ensuite le peuple lui même.
Sur la Cinq en ce moment.
blog.php?u=5328&b=565

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

J'aurai mon paradis dans les cœurs qui se souviendront - Maurice Genevoix

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Dordogne
Région: Aquitaine
Pays: France

Re: L'importance de la presse clandestine, les graffiti, les étiquettes etc...

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 21 Nov 2021, 17:15

Merci pour le complément et l'info Albert.
Bonne fin de journée et amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur d'Honneur
Administrateur d'Honneur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  80ème Anniversaire, Le premier V1 tombe sur le Kent 
il y a 16 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Quiz suite - 8 
il y a 40 minutes
par: kfranc01 
    dans:  à quoi ressemble un Maquis? 
il y a 54 minutes
par: Clauster 
    dans:  Qui aurait des informations sur Edmond Amiable ou le R.P. Amiable, O.P. 
Aujourd’hui, 20:11
par: Christine17 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : « 80 e anniversaire du débarquement. Le glossaire illustré du 6 juin 1944 
Aujourd’hui, 19:37
par: iffig 
    dans:  Etrange tank allemand factice 
Aujourd’hui, 18:12
par: Dog Red 
    dans:  L'horreur d'Oradour sur Glane 
Aujourd’hui, 16:26
par: landevenneg 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : Épaves de guerre (1936-1945) 
Aujourd’hui, 15:45
par: iffig 
    dans:  La figure du traitre dans la Résistance 
Aujourd’hui, 15:03
par: pierma 
    dans:  Identifier l’emplacement du mitrailleur Heinrich Severloh 
Hier, 20:44
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aldebert, NIALA, recherche_59 et 66 invités


Scroll