Connexion  •  M’enregistrer

1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de vauban_13300  Nouveau message 19 Fév 2020, 18:35

Bonjour à tous
Je vous livre ici un récit écrit par mon père à l'ocasion du 60ème anniversaire de cet événement.
Le 22 novembre 1942 les actes de résistances étaient encore rares. Un parachutage n'était pas courrant.
Contrairement aux actions du SOE il s'agit la d'un parachutage sans accompagnement d'agent. Et pour cause, le SOE n'est pas à l'origine de celui-ci.
Cette livraison trouve son origine via le Colonel "REMY" qui à obtenu l'accord du Général pour livrer aux "Font national de la résistance (PC) des moyens de communications.
Le morvan à été retenu comme point de largage pour sa proximité de PARIS, son isolement et les noyaux déjà actifs de résistants. Cette action à été pilotée par le BRCA

"Texte du Commandant Jean Longhi dit GRANDJEAN "Délégué département du service Maquis" pour la Nièvre

Chaque soir on entendait la radio anglaise égrener des phrases étranges dont seuls quelques initiés connaissaient le sens.
Pour nous ce serait “Célestin ira déjeuner ce soir chez Anastasie” qui nous indiquerait la nuit du parachutage..
Plusieurs soirs de suite, attentifs aux “messages personnels” nous entendions “Célestin ira dîner chez Anastasie” sans que l’opération ait lieu.
Quand, le soir du 22 novembre, le mot “dîner” fut remplacé par “déjeuner”, c’était le signal attendu pour que l’opération ait lieu le soi-même En effet, cette fois la 3ème lettre du 3ème mot était un “J” et c’était le code convenu pour déterminer le jour “J” tant attendu.!
Nos coeurs se mirent à battre très fort L’équipe était prête et nous connaissions le chemin qui nous conduirait au terrain à 9 heures du soir.
Par discrétion, la marche fut silencieuse surtout en traversant les petits hameaux disséminés sur le trajet.
Il gelait à pierre fendre, le sol était dur et nous marchions sur les parties herbeuses pour atténuer le bruit de nos grosses chaussures.
Nous étions cinq: Toinou l’aîné, peut-être un peu vieux pour une telle opération mais nous écoutions ses conseils avec attention.
Venait ensuite Bob qui sera chargé de mener le poste à Paris, puis Luc qui pris le prénom de Camille plus tard et moi qu’on appelait Lionel à Quarré avant que je devienne “Grandjean”..
Chevau le brigadier forestier nous attendait sur place. Il avait apporté des outils, pioches et pelles pour creuser le trou où nous cacherions les parachutes et le matériel restant après nos prélèvements personnels.
Alors commença pour nous une longue attente. Le froid nous saisissait nous engourdissait malgré nos petits sautillements, nos allées et venues sur le terrain, en bordure du bois.
Dix heures puis onze et nos oreilles affutées n’entendaient aucun bruit de moteur et le ciel, pur en cette nuit de pleine lune, était désespérément vide.
Des doutes m’assaillaient:: allait-il venir? Ne serait-il pas arrêté, abattu par la “Flack” allemande très dense sur tout le trajet ?
Trouvera-t-il le terrain avec les indications sommaires que nous avons données ?
Et si les Boches, renseignés, nous tombaient dessus ?
Dans quelle aventure nous étions nous fourrés alors que tant de gens se pelotonnaient tranquillement au creux d’un lit bien chaud !
Le froid allait nous mettre hors service, aussi le Brigadier alluma un feu tout près de la haie et nous sommes venus réchauffer nos mains, nos corps et aussi nos coeurs car nous avions rompu le silence écrasant et retrouvé la présence des autres, sans doute en proie aux mêmes incertitudes.
Les aiguilles de nos montres se serraient au chaud des chiffres romains de minuit et déjà nous pensions l’opération avortée !
Puis, un murmure lointain nous fit dresser l’oreille et retenir nos souffles. Il s’amplifiait levant nos doutes. Vite le feu fut éteint et couvert. Jamais bruit d’avion ne fut aussi agréable. Enfin l’espoir revenait et à grande allure.
Puis, à nouveau, le doute et encore la peur : et si c’était un appareil allemand ? Fallait-il mettre le balisage en place et faire le signal en morse avec ma lampe, point-trait la lettre “a” ti tâ chantions nous à l’instruction pour apprendre le morse. .
Le quadrimoteur semble grossir et le vacarme devenir épouvantable. Il va réveiller tout le monde à 20 kilomètres à la ronde ....
C’est bien lui et je fais la lettre convenue. Un deuxième passage et son feu de bord m’envoie un “n”, trait point; tâ ti, alors la joie éclate : ça y est, c’est vraiment lui, vite aux balises !
Trois lampes électriques allumées tracent au sol, un triangle isocèle qui dessine une flèche indiquant le sens du vent au sol
Pour la 3ème fois le quadrimoteur repasse mais il s’est placé contre le vent pour que la chute des parachutes soit freinée au maximum et l’impact se fasse sur le terrain et non dans les bois au loin.
Il largue sa cargaison.
De gros cylindres noirs suspendus aux corolles des parachutes descendent lentement, presque majestueusement. Le spectacle qui nous est offert pour la première fois est extraordinaire !
Cette fois l’avion passe au-dessus de nous pour la dernière fois et les feux de position clignotent pour nous dire “au-revoir et bonne chance”.

Staff Sergeant
Staff Sergeant

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 55
Inscription: 16 Fév 2020, 14:41
Région: Provence
Pays: france

Voir le Blog de vauban_13300 : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de champ de blé  Nouveau message 19 Fév 2020, 19:52

Bonsoir,
merci pour ce passionnant témoignage !

vétéran
vétéran

 
Messages: 843
Inscription: 14 Fév 2018, 11:04
Région: franche-comté
Pays: france

Voir le Blog de champ de blé : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 19 Fév 2020, 20:02

Merci pour cette contribution.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12926
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 20 Fév 2020, 00:47

Bonjour dans quel livre se trouve ce passage?

vétéran
vétéran

 
Messages: 1573
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de vauban_13300  Nouveau message 20 Fév 2020, 08:00

Bonjour

Ce n'est pas dan,s un livre .
C'est un des très nombraux documents récupérés dans les affaires de mon pére. Il y avait des documents numériques sur son pc et une énorme pile de documents papier, dont par exemple les comptes des maquis de la nièvre ((1944) (sources et redistributions des sommes reçues par parachutages ou remises par le DMZ Nord. (A. Rondenay dit JARRY).
Vu la masse des documents ils sont encore en tri e et les plus importants déjà transmis au musée de la résistance dans la Nièvre. Des historiens de Dijon travaillaient avec lui depuis de nombreuses années. Je vous recommande d'ailleur d'aller visiter ce musée et cette région fort agréable
Compte tenu de son poste dans la résistance départementale il avait une vision transversale des événements .
Je suis étonné que personne n'ai noté et réagi que dans mon explication que l'initiateur de la fourniture au PC de postes radio fut Rémy (c'est aussi mon prénom et avec la même orthographe ). Je pense que c'est une action du chef de "Notre dame" que peux de gens lui aurrait attribué e.
Des fois l'info se cahe dans le détail.....

Cordialement

Staff Sergeant
Staff Sergeant

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 55
Inscription: 16 Fév 2020, 14:41
Région: Provence
Pays: france

Voir le Blog de vauban_13300 : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Fév 2020, 08:21

vauban_13300 a écrit: Des fois l'info se cahe dans le détail.....


L'info est toujours cachée dans les détails.
Tu as bien raison. ;)
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12926
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de vauban_13300  Nouveau message 20 Fév 2020, 09:08

J'ai eu la chance de cotoyer un témoin engagé dans les tourmants de ce début de XX ème.

- Des grèves du 'front populaire '" aux accords de Matignons ou avec son Frère "Pierre" (conseillé général, mort en déportation) ils ont eu semble t il quelques rôles
- De la guerre d'espagne ou il dirigeait une usine d'armement à Valencia
- De la "drole de guerre" vue par un affecté spécial,
- Du refus de "l'ordre Nazi" aux actions de sabotages dans les usines
- De la clandestinité aux responsabilités (FFI car il avait bien compris que l'urgence dépassait les clivages politiques, l'exemple de Rémy était réversible) dan une région pour le moins active
- De la libération aux démantellements des infrastructures Nazi (ligne siegfried et autres du nord au sud de l'allemangne)
- Sans oublier un passage en Algérie ou il restera jusqu'en 1965 pour assurer la transmission de nos infrastructures techniques aux nouveaux cadres algériens.
- Et après .....toute l'aventure du renouveaux de l'industrie aéronautique à Toulouse caravelle, Concorde, ....

C'est un témoin et acteur exceptionnel de toute cette époque jusqu'en 1975 ou il a pris sa retraite.
A partir de ce moment il s'est installé dans le Moran il a entrepris un "devoir" de mémoire" qui aboutira à la création du Musée de Saint Brisson inauguré par F. Miterrand (députe de la Nièvre avant son élection présidentielle) .
Même son départ à été unique puisqu'il nous à quité vers Minuit la nuit de Noël 2005.

Une véritable fenêtre sur certte partie du siècle. Il ne reste plus qu'a étudier tout ce qu'il nous a légué....
Je ne manquerais pas de vous transmettre des documents, dans la mesure bien sur ou ils ont été validés par des historiens.

LR

Staff Sergeant
Staff Sergeant

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 55
Inscription: 16 Fév 2020, 14:41
Région: Provence
Pays: france

Voir le Blog de vauban_13300 : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 20 Fév 2020, 09:14

vauban_13300 a écrit:Une véritable fenêtre sur certte partie du siècle. Il ne reste plus qu'a étudier tout ce qu'il nous a légué....
Je ne manquerais pas de vous transmettre des documents, dans la mesure bien sur ou ils ont été validés par des historiens.


Avec plaisir :D
Tu trouveras certainement dans ces partages le moyen d'aller plus loin dans ton travail de recherche, de mémoire.
"Rends toi compte ! Ils m'ont donné 18 cartouches pour partir faire la guerre !"
Roger W. 2e Régiment de Chasseurs à pied
Evocation du 10 mai 1940

Hommage lui soit rendu, à lui et à ses pairs, jetés dans la fournaise avec inconséquence.

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12926
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de thucydide  Nouveau message 20 Fév 2020, 21:15

Salut Rémy j'ai noté l'allusion au colonel, cela m'est apparu plausible, n'en sachant pas plus sur le sujet.
Sinon tu es aussi de Salon de Provence, un autre membre du Forum y habite, moi je ne suis pas loin.

vétéran
vétéran

 
Messages: 1573
Inscription: 04 Fév 2016, 23:15
Région: paca
Pays: france

Voir le Blog de thucydide : cliquez ici


Re: 1er parachutage en Morvan Témoignage d'un acteur

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 21 Fév 2020, 08:40

ce passionnant récit se déroule près de quel village ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 756
Inscription: 06 Fév 2008, 16:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Halloween 193...... 
il y a moins d’une minute
par: betacam 
    dans:  Photos étonnantes (39-45 uniquement !) 
il y a 10 minutes
par: Richelieu 
    dans:  Covid-19 (suite) 
il y a 12 minutes
par: François 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 19 
il y a 26 minutes
par: François 
    dans:  L'ASSASSINAT DE SAMUEL PATY - PROFESSEUR D'HISTOIRE 
il y a 45 minutes
par: nox 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 18 
Hier, 23:52
par: fokker dr1 
    dans:  28 octobre 1940, la guerre italo-grecque 
Hier, 23:29
par: alfa1965 
    dans:  Léon chez Osprey... 
Hier, 23:01
par: Dog Red 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 22 
Hier, 22:24
par: fokker dr1 
    dans:  Warships WW2 to the present day 
Hier, 22:19
par: darts44 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 35 invités


Scroll