Connexion  •  M’enregistrer

Antrain- Broualan

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Resilience  Nouveau message 27 Déc 2019, 16:39

Je voudrais apporter mon témoignage en tant que petite-fille de "collabo".Maquis de Broualan-Antrain ;

C'est en effet de mon grand père maternel qu'il s'agit. Je ne l'ai jamais connu, ni entendu parler de lui. Comme mon grand père paternel était également décédé (Mais j'en savais quand même plus sur lui), j'ai grandi sans me poser plus de questions. Et de toute façon, chez moi, ma mère excellait à éluder les questions gênantes et j'ai vite compris que j'avais intérêt à filer doux .Question d'ambiance, direz-vous, mais cette ambiance, j'ai grandi dedans et vous comprendrez mieux ce que je veux dire. Nous étions 3 filles et je suis la dernière.

Je me suis donc construite par rapport à mon père, ouvert sur le monde et les gens, et qui s'était engagé,jeune,et non politisé dans le Sud Ouest (dès l'âge requis) pour finir à Berlin(sans le savoir à l’avance), car disait-il : "je ne pouvais pas voir les Boches!".

J'ai pris le large assez tôt, juste après mon bac, pour fuir les valeurs, l'ambiance imposée par ma mère et surtout une sorte de "non dit" que j'identifiais mal à l'époque mais qui me mettait très mal à l'aise, sans pouvoir trouver de mots pour le décrire.

Le large, c'était mon autonomie qui me permettait de vivre et de m'ouvrir au monde. C'était aussi mettre de la distance entre ma famille élargie (Sur laquelle ma mère avait la main mise) et moi-même. J'agissais par instinct, car ne comprenant ni les rouages ni les buts de ce fonctionnement, je préférais m'en méfier. Bref je fuyais en quelque sorte des pressions qui n'avaient ni tenant, ni aboutissant, ni explication.

Et j'ai commencé à la payer "cher" petit à petit, cette liberté, cette autonomie, par des attaques incessantes, répétées, sournoises et diffamatoires de ma mère auprès des membres de ma famille d'abord, puis de mes soeurs, puis de ma fille pour couronner le tout ! Après la mort de mon père ce fut de pire en pire et sans que je puisse avoir d'explications ! Le brouillard total et l'incompréhension. Voire la peur. Oui, j'ai éprouvé de la peur devant ce qu'elle était capable de faire et de dire. Elle est décédée sans rien dire (Sans rien ME dire ou m'écrire, j'étais à cette époque à l'autre bout du monde). En emportant son secret.

Vous me direz que c'est triste de parler ainsi de sa mère, mais c'est juste ma réalité mon vécu.
Ce n'est que l'année dernière qu'une cousine éloignée a essayé de reprendre contact avec moi, et m'a brutalement appris que notre grand père commun était un "collabo", que leurs parents les avait mis au courant très jeunes et que les discussions sur le sujet étaient quotidiennes! A ma grande surprise, elle venait sans le savoir de me donner les clés pour comprendre tout le brouillard et l'incompréhension dans lesquels j'avais baigné. J'avais donc été la "seule" à n'avoir été au courant de rien, même pas le début du début d'une info sur le sujet. Elle m'apprenait également que toute ma famille (Soeurs, beaux-frères, cousins…) est d'extrême-droite depuis longtemps.

Là, j'ai compris que ma mère savait depuis mon adolescence que je ne serai jamais de ce camp là, d'où l'exclusion dont j'ai été l'objet par tout moyens appropriés ou inappropriés... Et surtout il fallait que je ne sache rien car mon père est décédé sans jamais avoir rien su! Incroyable mais vrai. En effet, si j'avais appris quoique ce soit, c'est sûr que j'en aurai parlé avec lui et pour ma mère, c'était évidemment inenvisageable... Mes soeurs, elles, se sont tues. Tout le monde s'est tu, adoptant allègrement les idées, les valeurs, les façons de faire de ce grand père, de ma mère, de ses relations (sic) et menant mon père en bateau.
C'est pour lui que je témoigne.

Ce grand-père avait été "collabo" soit, mais quel collabo? Ma cousine ne savait pas grand chose en fait. Elle avait bien tenté de voir des témoins de l'époque (Tous décédés à présent, ce qui ne me facilitait pas la tâche!) mais seulement des ex-miliciens (sic...) qui ne lui apprirent rien.

En discutant plus avant avec elle, pour faire appel à sa mémoire et ce qu'elle avait entendu chez elle, il ressortait qu'il était sans aucun doute possible "monarchiste", "antisémite", "fasciste", et qu'il était le seul de la ville à avoir à sa table des allemands, dont des Officiers.
Je décidais de commencer des recherches, avec son accord, bien qu'elle insista sur le fait que les gens susceptibles de savoir quelque chose étaient tous morts ! J'étais mal partie et prévenue trop tard, à mon sens, décidément.

Je savais donc par ma cousine qu'il avait fui sa ville (Où il était élu de 1936 à 44), entre environ le 28 Juillet et le 1er Aout pour un château dans le centre de la France. Je savais que mes parents s'étaient rencontrés du côté de Vichy, ma mère enceinte et mineure, s'étant faite épouser rapidement. Ce lieu avait bien soulevé des interrogations de ma part mais jamais de réponse claire ! Je décide de partir là bas à la recherche de ce château et je trouve. Je trouve la Mairie du petit bourg où ils se sont mariés, et sur l'acte de mariage daté de 1947, la signature du grand père (Ma mère était mineure) attestant de sa présence. Et dans ce bourg, tout proche de Vichy, le château où il s’est caché jusqu'en 1952. A cette date il revient dans son département d'origine(malade) sans toutefois revenir chez lui, dans sa maison et son village et ce malgré les lois amnistiant les faits de collaboration ! Il meurt en 1953.

Je continue mes recherches mais ne sachant trop comment m'y prendre. La dernière guerre n'avait pas été ma préoccupation première. Je me mis à lire tout d'abord, faire de l'internet à haute dose, et je suis entrée en contact avec un homme remarquable, que je salue au passage et qui m'a donné des pistes pour mes recherches: livret militaire, et surtout archives auxquelles je n'aurais jamais pensé.

Je me déplace donc un jour aux Archives départementales et rencontre le Directeur. J'explique (pas fière) que je cherche une trace, peut être une lettre de dénonciation, d'un grand père. Ce Monsieur s'absente un instant et revient en me priant de m'asseoir. Il y a bien un dossier à son nom, mais "Vous avez une procédure à suivre, une dérogation à demander" car le document est protégé pendant 100 ans ! (C'est pourquoi, vous le comprendrez mon témoignage doit rester anonyme) Deux mois à attendre pour savoir si je peux le consulter et surtout (Ce qui est rare!) obtenir des copies. Je passe sur mon agitation intérieure... mais je touchais au but.
J'ai eu le feu vert après 2 mois épouvantables et j'ai pu avoir des copies(rare)…

Mon grand-père, le 10 Juillet 1944, a dénoncé tous les chefs de la résistance du lieu à la Préfecture régionale, au service "Information", et ce juste après un massacre par la milice d'un maquis tout proche le 07/07/44 ! Ce également alors que les Américains étaient à la porte du Département.

Bien que les protagonistes ne furent pas arrêtés (Ils ont été prévenus), l'enquête judiciaire a eu lieu en 45 et le CDL devant les témoignages accablants demande l'internement. Le Préfet classera "sans suite" (Mais n'était ce pas à cause de son poste de "délégué cantonal à l'Information" qu'il occupe à partir de 1942 que le Préfet ne donne pas suite ?).
De plus, la milice intervient le 07 juillet dans un maquis, le 08 dans un autre tout proche, et le 10, il écrit cette lettre? Je peux raisonnablement penser à son implication d'une manière ou d'une autre, pour le 07 et 08 également ...

J'apprends aussi dans ce dossier qu'il laissait ses filles "faire de la musique en compagnie des Allemands" (sic), qu'il était toujours à cours d'argent : Problème quand on sait que les dénonciations étaient rémunérées.

Je me pose également la question de savoir s'il a joué un rôle quelconque dans la Milice, ce qui, avec le témoignage de ma cousine, est hautement probable.
Bien des questions restent mais j'ai encore des détails à récolter, des dossiers à lire aux archives (Car je vais pouvoir consulter tous les procès du département et y chercher les liens qui me manquent via certains noms)Non ,je ne pourrai pas, car après avoir voulu rencontrer mes sœurs, et refus, le Responsable de Rennes qui m’avait donné l’autorisation de lire d’autres dossiers a été muté…. !

Il est douloureux pour moi de découvrir tout ce passé, et si je témoigne, c'est pour mon père comme je l'ai déjà dit, mais aussi pour que tous aient conscience que demain tout peut recommencer. J'ai attendu 54 ans et l'Histoire m'a rattrapée.
N'oubliez jamais.

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 29
Inscription: 27 Déc 2019, 16:23
Région: la rochelle
Pays: france

Voir le Blog de Resilience : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 27 Déc 2019, 18:16

Les archives (judiciaires ...) que vous évoquez sont maintenant librement communicables.
Vous devriez enquêter du côté du SHD et peut-être de Le Blanc. Si vous voulez des indications en MP, pas de souci.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7994
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 27 Déc 2019, 18:20

Bonjour,

En principe, nos Modérateurs préférés vont rediriger ton récit, cette rubrique étant réservée à la seule présentation des nouveaux "membres".

Cela dit, il n'y a pas de quoi, non plus, à devoir se miner la "tronche", surtout plus de 75 ans après les faits supposés!

En 1944, après quatre ans d'occupation, le territoire français était, hélas, une "hénaurme" pétaudière, où, dans la plupart des familles, pouvaient se côtoyer (sans le savoir) les attentistes passifs, les "collabos" ou réputés tels, les résistants de la "première" ou la "dernière heure"! Bref, c'était tout sauf simple! De très nombreuses "fautes", générées, le plus souvent, par les circonstances, avaient été pudiquement et tacitement enterrées par les familles, pour éviter que les "lardons" n'en pâtissent. Ta "désespérance" personnelle actuelle prouve son bien-fondé, sachant que les 10-15 années qui avaient suivi la Libération, notamment en zone rurale ou semi-rurale, où la médisance est, souvent, de règle, avaient du se révéler compliquées à gérer.
Maintenant, en se référant à...

l'enquête judiciaire a eu lieu en 45 et le CDL devant les témoignages accablants demande l'internement. Le Préfet classera "sans suite"


... tendrait à démontrer que les faits reprochés étaient mineurs ou pouvaient être considérés comme tels, et, dans l'éventualité où ton grand-père aurait, effectivement, "fini à Berlin, en 1945," çà n'aurait, surement, pas été classé "sans suite", car son absence, au moment du procès, aurait, alors, débouché sur une décision de justice prononcée par contumace.

Cesse de te "flageller" avec des faits qui ne concernent ni tes parents directs, ni toi, prends ton temps pour exploiter "tranquillement" les documents officiels que tu pourrais récupérer et, si nécessaire, reviens, éventuellement, ici, chercher les précisions éventuellement souhaitées, car, pour le moment, il s'agit d'un récit assez confusionnel, où le ravageur "quand dira-t-on" semble prendre le pas sur la stricte réalité des faits. En 1945, nos tribunaux jugeant des faits avérés de collaboration étaient tout sauf cléments! De même, dans certaines situations, certaines dénonciations non avérées avaient fait beaucoup de mal!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5032
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Resilience  Nouveau message 27 Déc 2019, 18:47

Bonjour,

Ce grand père, maternel,dont j'ai eu le dossier, n'est pas allé jusqu'à Berlin. C'est mon père!! Résistant. Vous semblez avoir fait une erreur de lecture. Pas grave....

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 29
Inscription: 27 Déc 2019, 16:23
Région: la rochelle
Pays: france

Voir le Blog de Resilience : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 27 Déc 2019, 19:15

Bonjour et merci pour ce témoignage Sabine, mais ne te morfond pas de trop dans ton passé, ce sont des faits, répréhensibles certes, mais dont tu n'es en rien responsable.
Le grand-père maternel avait sans doute des idées tout à fait autres que ton père
Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 83463
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Resilience  Nouveau message 27 Déc 2019, 19:30

Bonsoir Prosper,je suis bien d'accord...Il n'en reste pas moins que personne ne s'occupe du sujet d'Histoire....? Et que le silence fut assourdissant....

Très amicalement

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 29
Inscription: 27 Déc 2019, 16:23
Région: la rochelle
Pays: france

Voir le Blog de Resilience : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Resilience  Nouveau message 27 Déc 2019, 19:33

J'ajoute que j'ai fait faire ma généalogie...et qu'elle a été trafiquée. Registres tronqués à jamais. Pour rester dans les limites géographiques de la Bretagne ancienne....

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 29
Inscription: 27 Déc 2019, 16:23
Région: la rochelle
Pays: france

Voir le Blog de Resilience : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de brehon  Nouveau message 27 Déc 2019, 19:54

Bonjour,
Resilience a écrit:Registres tronqués à jamais

Les registres à l'état-civil?

Pourquoi dis-tu que tu as fait faire ta généalogie? Dans ce domaine on est jamais mieux servi que par soi-même.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9401
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Resilience  Nouveau message 27 Déc 2019, 20:06

Bonsoir,j'avais commencé seule,cette généalogie,suite à des Livres trouvés par hasard sur cette ville(livres rares.com),dans lesquels j'ai retrouvé une bonne partie de la généalogie de ma mère. Comme je n'arrivais pas à tout retrouver,j'ai effectivement fait appel à un professionnel généalogiste.

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 29
Inscription: 27 Déc 2019, 16:23
Région: la rochelle
Pays: france

Voir le Blog de Resilience : cliquez ici


Re: Antrain- Broualan

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Resilience  Nouveau message 27 Déc 2019, 20:09

Je vous souhaite une bonne soirée et de belles fêtes.

Private First Class
Private First Class

 
Messages: 29
Inscription: 27 Déc 2019, 16:23
Région: la rochelle
Pays: france

Voir le Blog de Resilience : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Jean dit Fernand LARRUE 
il y a 40 minutes
par: fanacyr 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
Aujourd’hui, 15:54
par: orpo57 
    dans:  Bunjes un historien d'art à Paris au service de Goering et du SD 
Aujourd’hui, 15:39
par: orpo57 
    dans:  gamelle française type 1939 
Aujourd’hui, 15:27
par: Danglard 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 21 
Aujourd’hui, 15:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LEXIQUE DES FRANÇAIS ANNEXES A L’USAGE DES FRANÇAIS DE L’INTERIEUR 
Aujourd’hui, 14:47
par: JARDIN DAVID 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 11:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 24 
Aujourd’hui, 11:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  8O°ANNIVERSAIRE - LE SIEGE DE TOBROUK 
Aujourd’hui, 11:03
par: Dog Red 
    dans:  RAF vs PANZER... 
Aujourd’hui, 09:26
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Gerard LAIB, papynuc et 71 invités


Scroll