Connexion  •  M’enregistrer

La résistance polonaise en France

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

La résistance polonaise en France

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 15 Nov 2016, 17:51

POWN, PKWN et autre FTP-MOI

Ceux qui n’étaient pas mobilisés dans l’Armée régulière polonaise en France, ou qui n’ont pas pu rejoindre l’Angleterre, ont été les piliers de la Résistance qui commençait à s’organiser dans la clandestinité… sous l’inspiration du Consul Général A.Kawalkowski alias Justyn, en accord avec le Gouvernement polonais réfugié à Londres, aidé par un émissaire Czeslaw Bitner.
Cette Organisation a été crée le 6 septembre 1941, en collaboration avec la Résistance française. Elle avait pour mission le renseignement, le sabotage, la rédaction et la diffusion de journaux clandestins en langue polonaise, française et allemande, la recherche et la préparation de terrains de parachutage.
La capacité de parachutage consistait en 60 bases de réception dont 20 dans le midi, 41 dans les Nord et le Centre, conformément aux messages transmis par la section française de la BBC. Y ont été parachutés des officiers, sous-officiers, des armes, du matériel de liaison radio, des explosifs.
Cette Organisation clandestine sur le territoire français a pris comme nom la POWN Polska Organizacja Walki o Niepodleglosc – Organisation Polonaise de Lutte pour l’Indépendance. En 1943, l’Organisation comportait 4000 membres ayant prêté serment.
Ce n’est que lorsque dans la nuit du 22 au 23 juillet 1943 le Colonel Antoni Zdrojewski a été parachuté, qu’a commencé la véritable lutte armée militaire.
Le Colonel Zdrojewski a été Chef des opérations militaires polonaises sur le sol français. Il était en contact suivi avec le Général Marie-Pierre Koenig, commandant en Chef des FFI.
Les relations entre Français et Polonais, combattant l’ennemi commun étaient très amicales. On trouvait des Compagnies polonaises dans le maquis dans le cadre des FFI. L’Organisation très sophistiquée comportait des sections de transport et d’acheminement des hommes et du matériel parachuté vers leurs lieux de destination.
Aux femmes et aux jeunes Scouts incombaient les missions de liaison, du renseignement, du transport de journaux clandestins, de tracts, etc…
Les unités du renseignement ont transmis l’information sur 182 rampes de lancement de bombes volantes VI et V2 dont 162 ont été bombardées par l’aviation alliée.
La section sabotage avait pour mission de détruire les lignes téléphoniques et hautes tensions de dresser des barricades sur les routes, de détruire ou déplacer les poteaux de direction. Leur mission consistait également à provoquer voire faciliter la désertion de l’armée allemande ou de l’Organisation Todt, d’éléments enrôlés de force de Polonais ou d’Alsaciens qui par la suite ont participé dans la libération de la France dans les rangs de la POWN ou autres cellules de la Résistance française. C’est ainsi que 15 000 de la Wehrmacht et 10 000 de l’Organisation Todt ont été soustraits à l’effectif allemand.
Le Général Eisenhower a estimé que l’action de la Résistance représentait un apport équivalent à 8 divisions militaires.
Les Unités polonaises combattaient ouvertement la Wehrmacht. Le bataillon LVOV combattit dans le Cantal et en Corrèze, le bataillon Varsovie fut engagé dans les opérations de l’Isère et des Alpes. En juillet 1944 un mois avant la Libération de l’Isère, les élèves du Lycée polonais de Villard de Lans prirent part au combat contre les Allemands aux côtés des maquisards français sur le plateau du Vercors. Sur les 27 Polonais, pour la plupart âgés de 16 à 19 ans, 11 périrent avec 2 professeurs et le médecin de l’Ecole.
Des unités polonaises de la POWN luttèrent aux côtés des FFI dans les Départements de la Cote d’Or, du Jura, de la Saône et Loire.
Lorsque le contact fut établi entre la POWN et le CNR les groupes de combat dirigés par le Colonel Zdrojewski furent rattachés au mouvement des FFI, sur la base d’un accord conclu à Lyon le 28 Mai 1944 entre le Général Chaban Delmas, Délégué militaire du Gouvernement provisoire de la République Française et le Général Zdrojewski. L’Organisation POWN n’était pas la seule impliquée dans la Résistance sur le territoire français. D’autres groupes de résistance existaient à l’instar de ceux émanent du Parti Communiste Français tels que la section polonaise de la main-d’œuvre immigrée, la MOI. Elle entretenait une correspondance avec Fred (Alias Jacques Duclos).
Les membres des groupes de langue polonaise de la MOI étaient surtout d’anciens soldats des Brigades Internationales d’Espagne, de la Brigade Jaroslaw Dabrowski (environ 3000 Hommes).
L’arrivée de la POWN dans le bassin minier du Nord-Pas de Calais , entraîna une confrontation entre les partisans du gouvernement polonais en exil à Londres et le réseau MOI du PCF.
Des Polonais s’engageaient également dans les Bataillons de la Jeunesse. Ils étaient présents de ce fait dans deux organisations qui allaient donner naissance à la puissante Organisation de résistance des Francs-Tireurs et Partisans Français (FTP) après l’agression de l’URSS par les armées d’Hitler en Juin 1941.
D’autres Unités étrangères d’obédience juive étaient actives, avec comme identité ou appellation : (Juif né en Pologne).
En 1944, on commença à former des Comités Polonais de Libération Nationale PKWN qui appuyaient la politique communiste de la Pologne, elle était opposée à la POWN sous les ordres du gouvernement polonais en exil à Londres.
Les membres du Parti Socialiste Polonais PPS avaient donné naissance dès le début de 1941 dans les Département du Nord et Pas de Calais à deux organisations clandestines, l’Organisation S et Orzel Bialy (Aigle blanc).
Ces deux organisations avaient pour but d’informer les Polonais de France sur l’évolution de la situation militaire et propager l’idée de Résistance aux Allemands.

http://www.beskid.com/resistance.html

Bien amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64188
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La résistance polonaise en France

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 15 Nov 2016, 20:38

Merci, Prosper

A propos de l'Ecole Cyprian Norwid de Villars de Lans.

Plaque à l'École polonaise de Paris en mémoire des morts du lycée polonais Cyprian Norwid.

PROFESOROWIE, WYCHOWANKOWIE I PRACOWNICY
LICEUM IM. CYPRIANA NORWIDA
W VILLARD DE LANS, ZAMORDOWANI
W NIEMIECKICH OBOZACH KONCENTRACYJNYCH
I POLEGŁYCH W WALKACH RUCHU OPORU
ORAZ SZEREGACH POLSKICH ODDZIAŁÓW
WOJSK WYZWOLEŃCZYCH W LATACH 1942 - 1945

PROFESSEURS, ÉLÈVES ET MEMBRES
DU PERSONNEL DU LYCÉE POLONAIS
CYPRIAN NORWID DE VILLARD DE LANS,
MORTS DANS LES CAMPS DE CONCENTRATION
ALLEMANDS, MASSACRES
OU TUES LORS DES COMBATS DE LA RÉSISTANCE
ET DE LA LIBÉRATION DE 1942 A 1945
Image
AMBIK JAN, CZARNECKI HENRYK, DELINGIER JERZY, DROCHOMIRECKI MARIAN, DYGAT LUDWIK, GAJEWSKI ROMAN, GERHARDT KAZIMIERZ, HARWAS JAN, HERNIK ZDZISŁAW, JAWORCZAK ZDZISŁAW, KANIA JAN, KASPRZYK ANDRZEJ
ŁUKOMSKI EUGENIUSZ, NOWAK WITOLD, PALMBACH MAREK, PAWŁOWSKI LEON, RUDKOWSKI STANISŁAW, STAPOR MICHAŁ, SUCHY WIKTOR, SZYBKA MARIAN, WELFLE TADEUSZ, WILK LUDWIK, ZGLINICKI JOSEF, SZULWIC ZYGMUNT

Image
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1018
Inscription: 18 Nov 2015, 21:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La résistance polonaise en France

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de jdl  Nouveau message 15 Nov 2016, 21:15

Merci pour cet aspect inconnu de la résistance. A faire connaitre.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 45
Inscription: 16 Fév 2009, 17:16
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de jdl : cliquez ici


Re: La résistance polonaise en France

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 14 Mar 2017, 22:50

Bonsoir,
Je me permets de remonter ce fil.
Pas d'informations complémentaires????
Bien amicalement et bonne fin de soirée
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64188
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: La résistance polonaise en France

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 15 Mar 2017, 07:53

Bonjour,

Un peu de lecture, peut-être ?
http://www.bibliotheque-polonaise-paris ... enigma.pdf
Image
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1018
Inscription: 18 Nov 2015, 21:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: La résistance polonaise en France

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 15 Mar 2017, 11:00

Bonjour et merci Alcide
Amicalement
Prosper ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64188
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 7 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Les 1154 U-Boot de la seconde guerre mondiale 
il y a 10 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 16 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Ginette Kolinka 
il y a 18 minutes
par: betacam 
    dans:  Un musée du fascisme pour lutter contre le culte du Duce 
il y a 19 minutes
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Traduction Allemand/francais aussi.. 
il y a 50 minutes
par: tistou48 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 12:44
par: Dog Red 
    dans:  L'école de plongeurs de la Xa MAS de San Leopoldo 
Aujourd’hui, 09:32
par: alfa1965 
    dans:  La fin du Scirè, le sous-marin de la Xa MAS 
Aujourd’hui, 08:45
par: Tarpan 
    dans:  Malte: infiltrations d'agents italiens 
Hier, 22:55
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll