Connexion  •  M’enregistrer

L'Allemand qui sauva Bordeaux.

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

L'Allemand qui sauva Bordeaux.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 15 Mai 2015, 19:03

Bonsoir,

L'Allemand qui sauva Bordeaux.

Publié le 12/08/2009 à 09:22 par totila

Image



Quelque chronique bordelaise. Photo : Henri Salmide sur le port. Le soldat Stahlschmidt et Bordeaux : En août 1944 sur le port, au niveau de la rue Raze, un blockaus contient les munitions destinées à la destruction des quais par les troupes allemandes. Le sous-lieutenant Heinz Stahlschmidt (aujourd’hui bordelais sous le nom de Henri Salmide), originaire de Dortmund, décide seul « au nom du Christ » et « par amour de l’architecture bordelaise », car « au-dessus de la discipline il y a une conscience », de faire sauter les explosifs entreposés dans le bâtiment dont il a la responsabilité. Le 22 août 1944, un peu avant 20 heures, il procède à l’amorçage puis à la mise à feu. Il prend son vélo, traverse les Chartrons et arrive au Jardin public à 20 h 30, heure de l’explosion. A ce moment précis, au Splendid Hôtel, allées d’Orléans, les envoyés du maire, Caussade et Larrose, sont en pourparlers avec le lieutenant Dornemann pour sauvegarder le port, le pont de pierre et la passerelle ferroviaire. L’explosion rompt aussitôt les négociations. Heureusement, le même jour, Antoine Cayrel, maire du Bouscat, contacte le négociant en vins Louis Eschenauer pour qu’il supplie son ami Kühnemann, capitaine de corvette et commandant du port, d’épargner les ponts et le port. A force de pourparlers et de bonne volonté de la part de tous les négociateurs en présence, en particulier du commandant Rougès, chef des sections FFI de la région bordelaise pour la Résistance, les autorités allemandes acceptent de ne pas détruire la ville en échange d’une promesse d’évacuation sans heurt. Le général allemand Nake, au dos d’une affiche, signe l’accord déclarant que les troupes allemandes doivent avoir quitté Bordeaux le dimanche 27 août 1944, au plus tard à minuit. Qui a évité la destruction des quais ? Les négociateurs qui ont fait pression sur le général allemand ? Les résistants qui en reprenant à leur compte l’explosion ont bluffé, en laissant entendre qu’une forte armée aidée d’Anglais et d’Américains n’attendait qu’un ordre pour anéantir l’ennemi ? Le maire Adrien Marquet et ses amis qui, après cinq années de bonnes relations avec l’occupant, ont pu l’influencer pour que Bordeaux soit épargnée ? Parmi toutes ces hypothèses, dont chacune porte une part de vérité, l’acte de Heinz Stahlschmidt s’avère déterminant. Les Allemands, malgré la destruction du blockaus de la rue Raze, possèdent encore assez de réserves en munitions et en hommes pour endommager sérieusement le port. Mais l’effet psychologique de l’explosion a modifié les comportements pour en arriver à un sage dénouement. L’ennemi parti, chacun veut s’en attribuer les mérites. La Résistance ne peut admettre que la survie de Bordeaux soit le fait d’un soldat allemand. Les agents anglais et américains proposent de fortes sommes d’argent à Heinz Stahlschmidt pour qu’il signe un papier reconnaissant qu’il a agi sous leurs ordres. Il refuse. Dès lors, sa vie qu’il espérait paisible dans un Bordeaux libéré sera maintes fois perturbée. En 1947 Heinz est naturalisé français sous le nom de Henri Salmide. Il faudra le récit de l’historien Dominique Lormier dans son ouvrage Bordeaux brûle-t-il, la volonté du journaliste Christian Seguin dans son enquête publiée dans Sud-Ouest Dimanche en janvier 1993, et la démarche de l’écrivain Michel Suffran, pour rendre sa dignité à cet homme valeureux. Henri Salmide recevra, enfin, la croix de chevalier de la Légion d’honneur le 7 décembre 2000 en présence du préfet de la région Aquitaine Christian Frémont. Henti Salmide est décédé à Bordeaux le 23 février 2010.

Une rue nouvellement créée à Bordeaux, entre les rues de Ouagadougou et des Etrangers, prendra le nom de rue Henri Salmide, par décision du Conseil municipal de Bordeaux prise en mai 2014.

Source: http://totila.centerblog.net/5994105-
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 256
Inscription: 29 Aoû 2013, 14:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: L'Allemand qui sauva Bordeaux.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 16 Mai 2015, 20:05

Bonjour,
Henri Salmide a été évoqué à de nombreuses reprises sur ce forum et notamment ici:
viewtopic.php?f=52&t=23915&p=265405&hilit=Henri+Salmide#p265405
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66069
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 6 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 10 minutes
par: kfranc01 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
il y a 25 minutes
par: marie-blanche 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 26 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
il y a 35 minutes
par: kfranc01 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
il y a 37 minutes
par: pigeon38 
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
il y a 42 minutes
par: pigeon38 
    dans:  un lien sur la LVF.... 
il y a 52 minutes
par: pigeon38 
    dans:  Caisse allemande 
Aujourd’hui, 21:28
par: Didier 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Aujourd’hui, 20:32
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: alfa1965, thucydide et 25 invités


Scroll