Connexion  •  M’enregistrer

Norodom _ Récit de mon parcours...

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de norodom  Nouveau message 03 Mai 2014, 11:18

@ Marc_91

Bonjour Marc

Merci pour le "tuyau"
Il ne me sera pas nécessaire d'aller aux AD que je connais bien pour y avoir entrepris des recherches sur le parcours militaire 1915-1918 de mon père... Pascal et moi sommes voisins (4 à 5 km)
Je n'irai pas le rencontrer spécifiquement pour cette histoire d'avions.
Elle s'est terminée pour moi fin mai - début juin 1944... les Laté 631 et JU 188 dans les ateliers de Latécoère-Périole, ne sont plus qu'un souvenir !...

Amicalement
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de norodom  Nouveau message 03 Mai 2014, 19:15

@ Tri martolod

Pierre,
J'ai consulté le lien que tu m'as indiqué.

Descriptions bien détaillées... il a existé beaucoup de versions du JU 188.
La version à pilotage automatique n'est pas citée

De mémoire je vois bien encore les plans de câblage que j'ai utilisés. Il y avait bien des références sur la version... mais 70 ans ont passé !

J'ai remarqué que 30 exemplaires ont été récupérés à la Libération, mais exactement quels modèles ?
Combien avec le système de pilotage automatique ?
Ce que je sais, c'est que le spécimen sur lequel je suis intervenu, n'a jamais vu un seul pilote allemand dans son cockpit... Mais ça c'est une autre histoire... sabotage des faisceaux, retard aux essais et les allemands qui partent.
J'ajoute que les sabotage des faisceaux, on a aussi connu ça sur les JU 88


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 03 Mai 2014, 22:11

norodom a écrit:De mémoire je vois bien encore les plans de câblage que j'ai utilisés. Il y avait bien des références sur la version... mais 70 ans ont passé !


    Image ... ::dubitatif:: C'était ça, ou bien le modèle avec le capteur en étoile à plat sur le dos ?
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8057
Inscription: 04 Déc 2006, 14:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de norodom  Nouveau message 03 Mai 2014, 23:54

@ Marc_91

Impossible de répondre... Ce plan technique de situation générale des divers points d'organes électriquement commandés bien que sommaire, est très bien présenté, mais sans rapport avec ce que je faisais.

Les plans de câblage que j'ai utilisés, c'était des plans pour des connexions toutes bêtes...
Par exemple, je connecte le fil vert du faisceau, référencé n° HB106 (sur une bague de couleur jaune) à la borne n° CG442 d'une boîte de connexion n° XV218, située derrière les cloisons sur les flancs du fuselage... etc.
Ces numéros et couleurs sont "bidon", je n'en ai aucun en mémoire !

C'est pas du travail de technicien diplômé, c'est du travail de câbleur. Et cela, allongé dans le fuselage, éclairé par une baladeuse. Les lampes torches on connaissait pas !
Dans le Laté 631, là on était à l'aise... dans la plupart des endroits on pouvait se déplacer debout.
Je dois avoir dans quelque fond de tiroir les restes d'une bobine de fil émaillé (6 ou 8/10ème) récupérée dans un relais "Labinal"

Une précision que je n'avais pas donnée jusqu'ici... Je ne faisais pas partie du personnel de Bréguet ni de Latécoère, mais de la Société Générale d' Equipements (S.G.E.) dont le siège était à Villemur-sur-Tarn et les bureaux administratifs, rue Bayard à Toulouse. La rue Mondran... cétait Latécoère.

Bonne nuit,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 04 Mai 2014, 12:12

norodom a écrit:
Je ne faisais pas partie du personnel de Bréguet ni de Latécoère, mais de la Société Générale d' Equipements (S.G.E.) dont le siège était à Villemur-sur-Tarn et les bureaux administratifs, rue Bayard à Toulouse. La rue Mondran... cétait Latécoère.


Bonjour,
SGE (Labinal, filtres Purflux. ralentisseurs Telma). Société qui avait une usine à Vire, que j'ai très bien connue en la personne de son DRH qui assurait en même temps la direction de l'établissement. Le monde est petit et la France donc...!!! :D
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3191
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de norodom  Nouveau message 18 Aoû 2014, 15:29

Bonjour,

Je complète le récit dans mon premier message du 1er mai, à l'endroit où j'ai écrit ceci :

<< Le 19 août 1944, jugeant probablement qu'il était prématurément risqué de nous lâcher dans la nature, les miliciens nous amenèrent avec eux sur la route de leur exode, précédés et suivis en cela par les véhicules de l'armada allemande qui quittait Toulouse.>>

Parce que, avant le 19 août 1944 il y a eu le 18 et que aujourd'hui 18 août 2014, voilà 70 ans que j'ai vécu cette journée là.
C'est ce jour là que la Milice de Castres (Tarn) qui nous détenait, a quitté Castres en début d'après-midi pour rejoindre l'école Sainte-Barbe sise boulevard Armand Duportal à Toulouse.

Or, si j'ai un souvenir sans la moindre faille sur la succession des évènements à compter du 18 août au soir et les lendemains suivants, je n'ai par contre pas la moindre bribe de souvenir de cette journée du 18, où s'est effectué le transfert vers Toulouse.
Je crois que j'aurais dû en retenir au moins un moindre détail ?... mais non rien !
Pas le moindre souvenir des localités traversées... absolument rien !

J'ai longuement réfléchi sur ce phénomène et j'en suis venu à la conclusion que nous avons probablement été drogués !
Cela peut s'expliquer par le souci des miliciens de nous priver de toute volonté d'évasion et de nous garder ainsi en otages jusqu'au bout...
Je ne vois pas d'autre explication que notre mise en condition de sommeil.

A demain pour le 70ème 19 août....

Cordialement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de jmh  Nouveau message 18 Aoû 2014, 20:06

Ce qui me fascine surtout et qui amène ma plus profonde admiration, c'est cette capacité de souvenirs...je pense, pour ma part, que je serais tellement mort de trouille, tellement tourne vers l'objectif de survivre, que je ne suis pas certain que mon cerveau pourrait enregistrer les détails de la scène que je serais en train de vivre...

Vraiment chapeau... :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1105
Inscription: 28 Déc 2012, 09:55
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de jmh : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 18 Aoû 2014, 20:23

norodom a écrit:
A demain pour le 70ème 19 août....

Cordialement,
Roger



Merci Roger et vivement demain !
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8242
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de norodom  Nouveau message 19 Aoû 2014, 15:18

Bonjour,

J'en étais donc hier à cette journée du 18 août 1944, sur laquelle je n'ai pas le moindre détail dans mes souvenirs.
Par contre la soirée de cette journée là, je l'ai bien retenue et le souvenir que j'en ai est très amer...

Nous étions donc à l'école Sainte-Barbe, boulevard Armand Duportal à Toulouse, où les miliciens de Castres qui nous détenaient, avaient rejoint un groupe de miliciens toulousains.
Ces derniers n'avaient pas le même égard pour nous que ceux de Castres. Deux ou trois d'entre eux, super zélés de l'espèce, ne se sont pas privés de brimades, railleries et mesquineries de toutes sortes, sans pires violences cependant, sauf que ma colonne vertébrale a ressenti assez longtemps les traces d'un choc sur une pomme de rampe d'escalier en verre !

Je ne sais quel sort mes copains et moi aurions connu si la résidence de notre captivité avait été Toulouse ?
Car, j'ai raconté par ailleurs ce qui est arrivé à l'un d'entre-nous, (Henri P), qui au lendemain de notre arrestation avait été transféré à Toulouse...

Le lendemain 19 août, c'est l'exode sur l'ex N 113, vers Carcassonne et Narbonne.
En tout début d'après-midi, les véhicules transportant les miliciens rejoignent à la sortie de Toulouse, la longue colonne allemande qui quitte la ville et s'y intercalent.
Tous les huit "pensionnaires" étions groupés sur l'un de ces véhicules.
Et c'est après avoir passé Carcassonne, vers 22-23 heures, que j'ai mis les voiles dans les circonstances que j'ai relatées.

Quoi écrire sur les conditions du parcours de la colonne engagée sur cette RN 113, tout au moins celui qui fut le mien ?...
Car nous avons parcouru environ 110 km en plus de 8 heures !
A partir de environ 17 heures, passé l'agglomération de Castelnaudary, l'avant de la colonne a été de temps en temps attaqué à la mitrailleuse et bombardé avec des engins au phosphore de petit calibre, par un avion anglais.

Personnellement je n'ai pas vu cet avion, mais j'ai constaté les dégâts au passage.
J'ai recueilli plus tard des témoignages de riverains de la RN 113 qui m'ont précisé que cet avion avait un double fuselage. (peut-être un "Lockheed P-38 Lightning" d'aprés la description qui m'en a été faite ?)
Pourquoi un seul avion ?... Pourquoi la RAF n'a t-elle pas saisi l'occasion d'attaquer en force cette colonne ennemie qui s'offrait sur la route ?... Peut-être en raison de la présence de civils dans cette colonne ?
Quoi qu'il en soit, ces attaques eurent un effet retardateur.
Hormis ces attaques aériennes pas la moindre intervention de la résistance...

Donc, après Carcassonne entre les localités de Trèbes et Fontiès-d'Aude, me voilà donc, seul à travers champs sous les étoiles, attendant je ne sais quoi mais surtout recherchant le calme dans mon environnement.

Demain, 70ème du 20 août 1944, je vous raconterai mon départ de Carcassonne suivi de mon arrivée en fin d'après midi à Limoux, où j'ai rejoint les gars du Maquis de Picaussel.
Les gars de ce maquis là, ont un parcours couvert de gloire et beaucoup d'entre-eux qui ont poursuivi la lutte depuis la forêt de Picaussel, située dans l'Aude tout près de la limite de l'Ariège, jusque sur les terres d'Alsace et au delà, aux rives du Danube, ont perdu leur vie pour la liberté. (45 morts et 98 blessés ont été à déplorer à l'issue du conflit).

Cordialement,

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 19 Aoû 2014, 19:30

norodom a écrit:Bonjour,

Personnellement je n'ai pas vu cet avion, mais j'ai constaté les dégâts au passage.
J'ai recueilli plus tard des témoignages de riverains de la RN 113 qui m'ont précisé que cet avion avait un double fuselage. (peut-être un "Lockheed P-38 Lightning" d'aprés la description qui m'en a été faite ?)
Pourquoi un seul avion ?... Pourquoi la RAF n'a t-elle pas saisi l'occasion d'attaquer en force cette colonne ennemie qui s'offrait sur la route ?... Peut-être en raison de la présence de civils dans cette colonne ?
Quoi qu'il en soit, ces attaques eurent un effet retardateur.
Hormis ces attaques aériennes pas la moindre intervention de la résistance...

Cordialement,
Roger


Bonjour,

Dans le livre que je viens de terminer « Opération Jericho » Philippe Level, officier français explique qu’une certaine élite de la RAF dont il faisait partie volait en solo ou en binôme afin de harceler par n’importe quel temps et n’importe quel lieu l’ennemi allemand. Elle opérait néanmoins toujours avec des Mosquitos et pouvait aller jusqu’à Toulouse. Peut être est ce dans ce cadre précis que l’avion à harcelé ce convoi.
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3191
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 47 minutes
par: Dog Red 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 13:41
par: NIALA 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 13:26
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 11:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 10:58
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Des négatifs retrouvés, besoin d'identifier l'époque, le pays et le rang 
Aujourd’hui, 10:14
par: marine 
    dans:  NAUFRAGE du LAMORICIERE 1942 Départ d'ALGER 
Aujourd’hui, 08:35
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
Aujourd’hui, 00:29
par: iffig 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Hier, 18:30
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités


Scroll