Connexion  •  M’enregistrer

Norodom _ Récit de mon parcours...

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de norodom  Nouveau message 01 Mai 2014, 16:38

Bonjour,

Sur un autre fil "Le massacre d'Oradour sur Glane", notre collègue "le pitaine" m'invite à exposez mon parcours en détail durant la 2e GM...
Que devrais-je refuser à un proche concitoyen ?
Auquel je pourrais faire le reproche de ne pas avoir attentivement lu mes écrits, plus particulièrement lors de nos échanges de commentaires sur deux importants épisodes de débats... Autun (2ème dragons) - La Résistance dans l'Aude (Limoux et le Maquis de Picaussel).
Quiconque m'a fait la grâce de suivre mes écrits, reconnaîtra que je n'ai pas été avare de détails sur mon parcours.

Tant il est vrai que l'on puisse retenir que les Français ont la mémoire courte, je me vois obligé de la rafraîchir en reprenant une partie de mes écrits.
Comme il est possible que je puisse négliger quelques détails, je répondrai volontiers à ceux qui m'interrogeraient.

C'est en mai 1944, place du Capitole à Toulouse que tout a commencé...
M'étant aperçu que j'étais filé, ce qui fut aussi le cas pour d'autres de mes copains de l'époque, il a été nécessaire que par mesure de sécurité et de précaution, nous devions trouver refuge dans un Maquis.
Ce n'est qu'en 1949, après mon retour d'Indochine que j'ai eu l'explication de ces filatures.

Le départ au Maquis se fit en deux groupes...
Le premier au sein duquel se trouvait un copain de l'époque de un an mon aîné, qui se rendit célèbre par la suite... Alfred Sirven... vous connaissez ?
Sirven était communiste et il avait choisi de rejoindre un maquis FTP dans le Lot.
Ce qui étonne de la part de ce zigue là, c'est que plus tard il alla combattre les communistes en Corée... mais c'était avant tout un baroudeur.

Le deuxième groupe où je me trouvais, rejoignit un Maquis "Libérer et Fédérer" dans le Tarn...
Et c'est là, dans l'après-midi du 7 juillet 1944 que nous avons reçu la visite de deux dizaines de miliciens de la Milice de Castres qui nous capturèrent (nous étions 9).
Ils nous amenèrent à Lavaur où, dans la nuit du 7 au 8 juillet 1944, ils nous firent l'honneur d'un interrogatoire en règle, qui heureusement ne se termina pas dramatiquement.
Le 8 juillet ils nous conduisirent à leur Siège à Castres.

Nous étions donc 9 lorsque nous avons été capturés mais environ 30 ou 40 jusqu'à la veille de ce mémorable 7 juillet 1944.
La plupart d'entre nous se connaissaient, un nombre important ayant travaillé aux PTT où existait un réseau dont l'Histoire a peu parlé.

Il y avait, à ma connaissance un seul communiste, Henri P..., un copain, mon cadet de un mois.
Au moment de notre interrogatoire il avait sur lui une lettre de son père militant communiste, dur parmi les durs, lettre dont le contenu ne laissait planer aucun doute sur ses penchants révolutionnaires.
Henri fut immédiatement transféré au siège de la Milice à Toulouse et ensuite pris en charge par la Gestapo. Son père fut déporté à Buchenwald d'où, après avoir été libéré par les Alliés il revint dans un état d'épuisement extrême.
Quant à Henri, il fut interrogé et torturé au siège de la Gestapo à Toulouse dans une rue qui de nos jours porte le nom de "Rue des Martyrs de la Libération". Je passe sur les détails de la torture !.
J'ai toujours en mémoire les paroles d'Henri, ici, chez moi :
<< Tu sais Roger, je n'ai rien dit parce que je ne savais rien... mais si j'avais su.. ??? >>

Le 19 août 1944, jugeant probablement qu'il était prématurément risqué de nous lâcher dans la nature, les miliciens nous amenèrent avec eux sur la route de leur exode, précédés et suivis en cela par les véhicules de l'armada allemande qui quittait Toulouse.
Vers 22 ou 23 heures, ayant traversé Carcassonne, entre Trèbes et Fontiès-d'Aude, à la faveur de la nuit, j'ai profité de l'état de somnolence de mes proches voisins pour plonger dans ce que je croyais être la rivière Aude mais qui en réalité était une bande de champ labouré...
Mes copains furent relâchés vers Montpellier et ceux que j'ai revus m'ont affirmé que personne ne s'était aperçu de mon envol !
Croyez moi, ceux qui me lisez ici, ce n'était ni du courage, encore moins de l'héroïsme... c'était la trouille !

Rentré à Toulouse, je m'engageais immédiatement dans la 1ère Division Légère de Toulouse qui prit la direction de Saulieu, puis Digoin (Chiseuil) Paray-le-Monial et Autun, à peine 24 h après la Libération de la ville par le 2ème Dragons sous les ordres du Lieutenant-Colonel Demetz.
Certains participants de ce forum de souviennent peut-être de "cdg"... Ce n'était pas Charles De Gaulle... c'était Caroline, la petite nièce de Demetz...

Puis dans les circonstances que j'ai évoquées sur ce forum, j'ai quitté les zones d'opérations le 20 octobre 1944

Engagé au 1er RIC à Toulouse, j'ai dû quitter cette unité au moment de son départ vers la Pointe de Grave et l'Ile d'Oléron en mars 1945... J'avais été jugé encore une fois trop jeune !
Dès mes 17 ans révolus, ce fut en un premier temps mon engagement pour la durée de la guerre, puis un engagement de 3 ans. Ensuite, après une longue période de formation dans les corps des Transmissions à Bordeaux et à Toulouse, après un passage de quelques mois à l' Ecole Militaire des Transmissions à Montargis, un passage d'instructeur Radio à Clermont-Ferrand puis chef de poste Radio à Grenoble, ce fut l'Indochine en Mai 1947.

Terminant mon séjour en E.O. par un passage de 4 mois ½ au Cambodge, le paquebot André Lebon m'a amené à quai à Marseille le 30 novembre 1948.

Une anecdote à l'intention des CH'tis de ce forum :
Au cours du Printemps 1948, à Saïgon, j'avais fait la connaissance de Aimable Pluchard, le CH'ti au grand talent qui avec son accordéon a fait danser toute la planète.
Aimable, originaire de Trith-Saint-Léger dans le Nord, portait bien son prénom... c'était un "gouailleur" d'une grande simplicité et d'une grande gentillesse !... Je l'ai retrouvé à Phnom-Penh à l'automne 1848 où il se produisait dans les cabarets de renom. Nous avons fait quelques "virées" je vous dis !
Pour la bringue, il n'était pas le dernier... il était devenu pour moi, un copain.
Nous nous sommes revus sur le paquebot André Lebon car le hasard a voulu que nous rentrions en France en novembre 1948, sur le même paquebot.
Après cela nous nous sommes revus une seule fois en Bretagne vers le début des années 1970, J'avais appris ainsi qu'il avait une fille de 21 ans... Martine...
J'ai toujours chez moi le journal "La Voix du Nord" relatant son départ de ce monde et je suis encore très triste lorsque je vois sa sépulture, toujours fleurie, sur le web... il avait tant d'amis !

Autre anecdote qui concerne mon pseudo = Norodom.
Au mois d'août 1948 à Phnom-Penh, je suis intervenu pour un dépannage sur l'émetteur de la Radio Khmère.
Le lendemain, allant me rendre compte du bon fonctionnement de l'émetteur, j'ai eu l'agréable surprise de me trouver face-à-face avec le Roi Norodom Sihanouk qui m'a remercié sans me poser la moindre question.
Dans les 48 heures suivantes il me fit parvenir une invitation pour me rendre au Palais Royal pour assister à une représentation par les ballets Khmers... alors... Norodom !

Démobilisé à Toulouse en Mars 1949, avant mon mariage en 1951, j'ai connu quelques difficultés à retrouver mes marques.

C'est quand on termine que l'on s'aperçoit combien on a été long !...
A la manière de Norodom (le vrai) je joins mes mains dans la prière, pour que Norodom (l'usurpateur) n' apparaisse pas trop lassant !
Et pourtant, je pourrais écrire en m'inspirant d'un roman de Jean d'Ormesson :
"Un jour je m'en irai sans avoir tout dit"

Cordialement

Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 01 Mai 2014, 17:19

Merci Roger !
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7451
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 01 Mai 2014, 17:46

Bonjour,
Mon cher Roger je te tiens coupable de ne pas nous en dévoiler plus sur ton magnifique parcours. Dépêche toi, S'il te plait, de nous en écrire plus par le menu.
Je salue en passant un ex collègue des trans de la coloniale où la timidité est exclue.
Bien à toi
Albert
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3065
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 01 Mai 2014, 18:16

Grand merci Roger
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64053
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 01 Mai 2014, 18:22

merci

et : "les français ont la mémoire courte": la preuve avec ce forum et tous ces "posteurs" qui gardent la mémoire....

cordialement !!
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 716
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de schmol80  Nouveau message 01 Mai 2014, 18:25

Merci Roger
Image
Elle était maquillée...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 545
Inscription: 28 Juin 2013, 07:27
Région: PICARDIE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de schmol80 : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de pierma  Nouveau message 01 Mai 2014, 18:49

Intéressant. C'est toujours bien qu'un intervenant nous raconte sa propre histoire. Merci.

vétéran
vétéran

 
Messages: 808
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Gerard LAIB  Nouveau message 01 Mai 2014, 19:17

merci pour ce récit que je ne connais pas, je serais heureux de le mettre sur mon site !!
Gérard LAIB
Ma devise : "La mémoire de l'histoire d'un pays, est bien le patrimoine de son peuple." Gérard LAIB 15/04/2013

Mon site personnel
Image]

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 619
Inscription: 16 Sep 2010, 14:59
Localisation: 23000 Guéret
Région: Limousin
Pays: France

Voir le Blog de Gerard LAIB : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de CHEVALIER  Nouveau message 01 Mai 2014, 20:34

Merci Roger ! N'hésite pas à nous en dire plus.
POENARUM NEC MERCEDEM RECIPIENT, « ils n'auront jamais le salaire de leur peine ».

Major
Major

 
Messages: 214
Inscription: 17 Fév 2010, 11:02
Localisation: Le Quesnoy
Région: NPDC
Pays: France

Voir le Blog de CHEVALIER : cliquez ici


Re: Norodom _ Récit de mon parcours...

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de 666  Nouveau message 01 Mai 2014, 20:53

Merci pour votre témoignage.

Vous indiquez : "Puis dans les circonstances que j'ai évoquées sur ce forum, j'ai quitté les zones d'opérations le 20 octobre 1944". Je ne suis pas assez ancienne sur le forum pour en connaitre les raisons, pouvez-vous me les préciser... Vous étiez très jeune en 44...

Cordialement
Claudine

Private
Private

 
Messages: 16
Inscription: 19 Fév 2014, 12:55
Région: Lorraine
Pays: France

Voir le Blog de 666 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 10 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  papy était parachutiste chez les allemands ! 
Aujourd’hui, 07:35
par: carlo 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Aujourd’hui, 07:16
par: ClaudeYaacov 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 06:56
par: Marc_91 
    dans:  realisation ODB ww2 ( OTAN ) 
Hier, 22:49
par: thucydide 
    dans:  Gainsbourg 
Hier, 22:36
par: thucydide 
    dans:  Fait prisonnier mais où ? 
Hier, 21:38
par: Joldan 
    dans:  les combats du pont saint louis 
Hier, 18:11
par: alfa1965 
    dans:  Uniformes et insignes: Belgique 
Hier, 17:21
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll