Connexion  •  M’enregistrer

Qu'auriez-vous fait ?

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de norodom  Nouveau message 26 Avr 2014, 20:39

Bonsoir,

Voici deux cas soumis à votre réflexion pour avis.

Premier cas :

Vous apparteniez à un groupe de résistants en compagnie de votre frère...
Au cours d'une embuscade tendue à une unité ennemie (des SS) vous avez abattu un certain nombres de soldats.
Mais l'affaire à tourné court et vous avez dû vous replier...
Votre frère a été capturé, interrogé, torturé et finalement fusillé...
Question : Auriez-vous été présent à ses funérailles ?... décision à expliquer...

Deuxième cas:

Vous étiez le père d'un maquisard mineur, dont vous étiez responsable...
Dans les mêmes circonstances que j'ai décrites ci-dessus, votre fils a été fusillé...
Question : Auriez-vous été présent à ses funérailles ?... décision à expliquer...

A vous....

Cordialement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 26 Avr 2014, 21:01

C'est une histoire vraie ?
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7452
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Didier  Nouveau message 26 Avr 2014, 21:15

Bonsoir,


Justement parce que je n'y suis pas et suis loin d'avoir connu des situations semblables je n'en sais rien du tout dans les 2 cas. ::dubitatif::
Et perso je pense que toute personne n'ayant pas vécue cette période se risquant à une réponse ..... cela resterait du "pipeau" :| .


Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 6534
Inscription: 23 Sep 2013, 09:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de norodom  Nouveau message 26 Avr 2014, 21:38

@ JD

Pour le premier cas, je ne peux te citer aucun exemple que j'ai personnellement connu.. Mais cela a dû se produire.
Pour le deuxième cas, j'ai connu un exemple en particulier. Il s'agissait d'un fils unique de 19 ans. Le père terrassé par la douleur ainsi que la mère malade, n'ont pu se déplacer. L'entourage et les autorités locales ont organisé la cérémonie religieuse et l'inhumation. Il y a eu probablement d'autres exemples.

@ Didier

Bien sûr que la grande majorité des membres de ce forum n'ont pas vécu cette période...
Mais les risques encourus sont connus au travers des récits.
Compte tenu de cela je pense que chacun peut émettre un avis. Et je crois qu'il ne peut être que sensé.
D'où je ne vois pas ou se trouverait le "pipeau"...


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Didier  Nouveau message 26 Avr 2014, 21:51

norodom a écrit: Bien sûr que la grande majorité des membres de ce forum n'ont pas vécu cette période...
Mais les risques encourus sont connus au travers des récits.
Compte tenu de cela je pense que chacun peut émettre un avis. Et je crois qu'il ne peut être que sensé.
D'où je ne vois pas ou se trouverait le "pipeau"...


Pour moi le "pipeau" est de statuer sur une situation, difficile, risquée dans une époque terrible à partir de la simple connaissance des faits et risques par des livres et documentaires en étant bien dans son fauteuil derrière son ordi et en étant émotionnellement non concerné par la situation :
je n'ai pas perdu de frère ou de fils dans ces conditions, pas pris la décision de résisté et combattu (et n'ai pas eut de raisons de me poser cette question), et mon avis ne m'engage a rien aucune conséquences....
bref je ne connais pas réellement cette période (je consacre a son étude une partie de mes loisirs, c'est très loin d'une connaissance) et ne me considère en rien capable d'émettre un avis sensé et honnète sur ce type de sujets. Et si je le faisais et me trouvais un jours en condition de mettre cet avis en pratique je serais bien surpris de résultat je pense.... ;)

Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 6534
Inscription: 23 Sep 2013, 09:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de norodom  Nouveau message 26 Avr 2014, 22:13

@ Didier

Je n'ai pas soumis ces deux exemples pour obliger ceux qui les lisent à donner obligatoirement une réponse.
Je ne me suis pas engagé non plus à faire une critique des réponses qui peuvent être faites.
Je pense que même quand on n'a pas connu personnellement ces cas là, et comme vous l'écrivez, on est "non concerné par la situation" on peut très bien y réfléchir et formuler librement un avis.

Donc, comme vous vous considérez en rien capable d'émettre un avis... eh bien vous vous abstenez d'en donner un et personne ne vous en voudra !


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 27 Avr 2014, 09:14

J'ai connaissance d'un cas de ce genre, mais inversé. Je m'explique.
Le père est le maire d'une petite commune rurale, aide les clandestins du coin, assiste un aviateur allié abattu. Un fils est planqué localement. L'autre fils est convoqué pour le STO, peut revenir après une première période, passe clandestin puis se fait serrer. Pour s'en sortir il adhère à la Milice de Nancy et continue à fréquenter ses amis, sa famille. Il espère éviter le pire et justement demande à passer au maquis. Cela lui est accordé oralement, transmis par le père. Le jour dit il se présente avec un autre futur ex milicien. Mais l'accueil n'est pas très chaud ... Vu qu'un des cadres du maquis est justement un cadre de la milice infiltré. A l'arrivée au maquis, c'est le tribunal qui le condamne à mort. Peine exécutée immédiatement sur ordre du cadre résistant.
Le corps ne sera rendu à la famille que bien plus tard. Une forte pression sera exercée sur l'ancien maire, par définition petainiste.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7452
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de norodom  Nouveau message 27 Avr 2014, 16:55

@ JD

Ce récit démontre bien les risques pris lorsqu'il s'agissait de prendre position, et à fortiori, au point de passer d'un camp dans l'autre.
Dans cet exempla là, le tribunal, sans doute improvisé, n'a retenu que l'appartenance à la Milice, sans essayer de comprendre les raisons de l'engagement. A moins que le dit engagé ne se soit compromis dans des exactions.
D'autres situations similaires ont dû exister.

Pour les deux cas que je propose aux fins de réflexion à laquelle on peut se livrer sans en avoir connu un seul exemple, j'ajoute que plusieurs interrogations peuvent se poser à celui qui tente un avis. Ce qui fait que ça n'est pas simple.
Je livre un fil conducteur... Quel raisonnement peut tenir le frère (où le père) dans l'ignorance des interrogatoires auxquels les victimes ont été soumises et particulièrement sur les liens familiaux ?
Je ne suis pas sûr à cent-pour-cent d'être bien compris là ?


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 27 Avr 2014, 19:12

Si, c'est très clair, mais je t'avoue que je ne sais pas du tout répondre à ce type de question !
Des décisions difficiles, et dans tous les cas qui peuvent être influencées jusqu'à la dernière minute ....
Pas de règles en la matière.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7452
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Qu'auriez-vous fait ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 28 Avr 2014, 12:19

Pour ma part - et je dis bien pour ma part - je n'aurai pas été à l'inhumation.

Pour la bonne est simple raison que c'est prendre le risque inconsidéré d'être pincé , torturé et éventuellement parler. Et de faire tomber un réseau complet.

Mais cela n'engage que moi et l'idée même de se faire torturer pendant des jours entiers , sans flancher , me parait insupportable.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 6 minutes
par: Didier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 23:35
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:19
par: kfranc01 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
Hier, 22:33
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 18:41
par: Aldebert 
    dans:  Identification et localisation 
Hier, 17:51
par: MLQ 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Hier, 16:21
par: alfa1965 
    dans:  21 avril 1944 
Hier, 16:20
par: alfa1965 
    dans:  Soeur Agnès-Marie VALOIS 
Hier, 15:59
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Potez 220 
Hier, 12:32
par: Marc_91 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll