Connexion  •  M’enregistrer

Mise au point sur la notion de résistant.

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 62  Nouveau message de Pierrot  Nouveau message 26 Mar 2014, 23:55

@ norodom

Si j'ai bien compris, votre père appartenait à ce groupe installé dans les bois entre Ste-Eulalie et La Villedieu. ?
Ce groupe était isolé, très vulnérable et devait donc rejoindre un ensemble mieux structuré.


Non. Il était vers Mende, en Lozère, pas en Haute Lozère. J'ai fait un lapsus. :?
Affilié au mouvement Franc-Tireur, il n'était ni isolé, ni vulnérable.

Ces chefs étaient malheureusement en majorité sans expérience

Son maquis était dirigé par le lieutenant Laurent, un ancien officier de la légion étrangère, qui a été tué à Mende.
D'après ses diverses anecdotes, je peux déduire que mon père savait désamorcer une mine, fabriquer des explosifs, assurer avec succès la sécurité d'un maquis, tirer juste, organiser et exécuter des opérations de guérillas, se battre au corps à corps, utiliser toutes sortes d'engins de guerre, s'orienter en tous lieux et en toutes circonstances... Son parcours sain et sauf semble la preuve que la formation a été correcte. Mais je le concède volontiers, il a jamais bien su marcher au pas ;)

Car des chefs, ce n'est pas ce qui a manqué dans toute la région Auvergne et ailleurs !...

C'est pour cela qu'il s'est retrouvé dans un maquis en Lozère ( qui n'est pas en Auvergne) et non en Haute loire, son département.

Dans votre récit, il est particulièrement aberrant qu'un groupe erre en pleine campagne et se laisse piéger par une longue colonne de camions allemands dont le déplacement ne pouvait pas passer inaperçu !

Ce groupe n'errait pas et n'a jamais erré. Il allait sur ordre, et unanimement à contre cœur , au Mont Mouchet.
Et votre jugement ne tient pas compte du terrain.

les conséquences des faiblesses de l'encadrement dans beaucoup de groupes, ce qui fut un grand mal pour la résistance et qui coûta trop de vies.. L'exemple du Mont Mouchet en est l'illustration. Alors, De Gaulle dans tout ça ?

Le Mont mouchet est aussi connu sous le nom de plan Caïman ou Plan C.
Je lis dans les maquis d'Auvergne, de Jean-Pierre Bernier : Le plan Caïman, qui nait au début du printemps 1944 dans l'imagination du colonel F.O. Mitksche du 3ème bureau de Londres, sera repris par le colonel Billote. Chef d'état major de De Gaulle à Londres puis à Alger, ce dernier est un officier de bureau. Imposé plus tard à Leclerc pour être le premier a entrer dans Paris avec la 2ème DB, sa principale contribution à la libération de la ville consistera, avec 20 ans d'avance, à provoquer un gigantesque embouteillage de blindés aux portes de la capitale.
En avril, les chefs civils et militaires de la résistance en Auvergne, informés de l'idée du plan C, n'en retiennent que l'hypothétique arrivée de renforts parachutistes massifs pour, parfois, justifier une insurrection générale décidée pour d'autres raisons
.
Une guerre peut en cacher une autre...

Petit à petit, l'unification se fit... En ce qui concerne l'Auvergne comme dans d'autres régions, elle n'intervint qu'après le débarquement du 6 juin 1944.

Le mouvement Franc-Tireur, déjà regroupé avec d'autres par le M.U.R., était intégré dans les FFI en mai 1944. Il semble avoir fait preuve d'un bel esprit de coopération, ce qui ne fut pas le cas de tous les mouvements, c'est vrai.


l'attente dans le froid... et alors ?... c'est classique !
Fin septembre - début octobre 1944 à Gray (Haute-Saône), nous avons attendu une dizaine d'heures que De Lattre se manifeste dans une cérémonie de remise de décorations... Nous étions heureux lorsqu'il apparut !


1: Moi, j'appelle ça une brimade, quant bien même elle serait classique ;
2: la météo était peut être un rien moins rude en sept/oct en Haute- Saône qu'à Strasbourg le 11 février 45;
3:Ces hommes se battaient sans discontinuer depuis la Lorraine. D'accord, ils venaient de prendre un peu de bon air dans les Ardennes et terminaient tout juste une visite chaleureuse à Colmar... :P

Je n'ai pas retenu que ces gens là aient eu besoin de la protection de l'armée française.

Les ouvriers, certainement pas. Mais les patrons et propriétaires? ( Cf. : "Les plantations Michelin au Viet Nam" aux éditions de la Galipote)

C'était son opinion et elle ne l'a pas empêché de rester très pote avec 2 gendarmes, anciens résistants qui s'étaient engagés. C'est un témoignage et en aucun cas un jugement de ma part.
Etiez vous militaire en Indochine? J'ai lu récemment que les français engagés avec De Lattre avaient été obligés d'y partir, ce qui m'étonne un peu. Vrai ou faux?
Je suis très interessée par toutes info que vous auriez sur les maquis d'Auvergne...

Cordialement

Claudette

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 42
Inscription: 19 Mar 2014, 05:57
Région: auvergne
Pays: france

Voir le Blog de Pierrot : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 63  Nouveau message de norodom  Nouveau message 27 Mar 2014, 08:19

@ Pierrot

Bonjour Claudette,

Eh bien... voilà qui est précis... comme quoi, mieux vaut une jeune qui sait qu'un vieux qui cherche !
Il fallait commencer par là, nous aurions gagné du temps et évité les "errements"...
Mais je n'insiste pas sur les reproches, j'aurai tout de même appris quelque chose...

Vous me reprochez de ne pas tenir compte du terrain... mais ne m'avez-vous pas écrit :

<<.....leur camion, qui est tombé en panne dans un paysage désertique >> ?

Quant à "errer" ou "se déplacer", peu importe le terme, dans les deux cas il faut prévoir et s'entourer de précautions.

Sur la Lozère qui ne se situe pas en Auvergne, elle est tout de même limitrophe avec le Cantal et la Haute-Loire... Beaucoup de paysages se ressemblent dans ces régions là.

Restons dans la géographie avec le Mont Mouchet

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_du_Mont_Mouchet

En consultant le chapitre "L’organisation du réduit" on ne relève pas des passages flatteurs et c'est regrettable !

Sur votre intéressement à l'histoire des maquis d'Auvergne, je vous invite à consulter ce lien sur le présent forum :

viewtopic.php?f=20&t=32867

Je maintiens le non fondé des reproches que votre père réservait à De Gaulle, lequel n'avait rien à voir dans cette situation.
Et puis, de nos jours nous mesurons un désastre qui à l'époque ne se prévoyait pas. Sinon que des dispositions ont été prises trop tôt avec trop de remue ménage, ce qui ne pouvait pas échapper aux observateurs indiscrets.

Un dernier mot sur l'Indochine où j'étais dans l'armée française de mai 1947 à novembre 1948, avec un passage au Cambodge à partir de mai-juin 1948...
Ce n'est pas les planteurs (les pontes) qui auraient eu besoin de protection mais bien les autochtones qui assuraient la main d' oeuvre. Pour les autres qui avaient les moyens de monnayer leur tranquillité, la question de leur sécurité se posait moins.

Cordialement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 64  Nouveau message de Pierrot  Nouveau message 27 Mar 2014, 12:20

@Norodom

Et oui, la réputation de la légion a été bien surfaite et la compétence de ses officiers laissait à désirer . :pleure:

Mais nous sommes Hors Sujet. Si vous le souhaitez, nous pouvons ouvrir un sujet sur le Mont Mouchet qui le mérite amplement. Les infos données par le lien à ce sujet sont égal à la réputation de ce glorieux fait d'arme (fait à l'insu de De Gaulle si je vous comprend bien): caïman vrai...
Le mélange de vrai et de faux est la plus redoutable des désinformations ::mal-a-la-tete::

Et pardon de vous avoir pensé plus agé que vous ne devez l'être. :oops:
J'ai cru que vous aviez rejoint De Lattre en tant que FFI. Mais 47 en Indochine, ça ne colle pas.
Aussi vous faites bien de ne pas répondre à ma question.

La mamie qui cherche
Claudette

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 42
Inscription: 19 Mar 2014, 05:57
Région: auvergne
Pays: france

Voir le Blog de Pierrot : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 65  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 27 Mar 2014, 12:34

Pierrot a écrit:@Norodom

Et oui, la réputation de la légion a été bien surfaite et la compétence de ses officiers laissait à désirer . :pleure:


Attention aux généralités!! Les légionnaires sont des hommes comme les autres avec un petit plus: ils sont légionnaires.

Un exemple avec la 13e DBLE qui n'a pas attendu 44 pour poursuivre le combat (allemands compris). Créée en 1940, elle est le seul régiment en unités constituées à rallier les Forces françaises libres. Elle livrera de durs combats depuis la Norvège ( avant l'armistice) à L'Allemagne en passant par Bir Hacheim, l'Italie, la France. Respect!!
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4085
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 66  Nouveau message de Pierrot  Nouveau message 27 Mar 2014, 13:10

DBLE = Division Blindée de la Légion Etrangère?
Malgré mon grand age, je suis une bleue... mais je m'accroche.

Quant à la légion incompétente... vous l'avez vraiment pris au pied de la lettre? :pleure: :pleure: :pleure:

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 42
Inscription: 19 Mar 2014, 05:57
Région: auvergne
Pays: france

Voir le Blog de Pierrot : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 67  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 27 Mar 2014, 14:29

Pierrot a écrit:DBLE = Division Blindée de la Légion Etrangère?
Malgré mon grand age, je suis une bleue... mais je m'accroche.

Quant à la légion incompétente... vous l'avez vraiment pris au pied de la lettre? :pleure: :pleure: :pleure:


Oui!! parce que c'est écrit, et que je n'ai pas appris à lire entre les lignes.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4085
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 68  Nouveau message de norodom  Nouveau message 27 Mar 2014, 15:45

Petit intermède récréatif tout à fait HS... tout juste pour détendre la cour des... ?... je ne sais pas...
Pierrot a écrit:Malgré mon grand age, je suis une bleue... mais je m'accroche.

Il y a 16 jours, déjà 36 ans que "Cloclo" noua a quités. Fin du ballet de nos, non moins regrettées, "Claudettes"..

Il en reste une qui s'accroche... c'est une vraie résistante !... Quel bonheur !

C'et son "grand âge" qui m'inquiète... avec mes 28 balais en plus... âge des illusions perdues... que reste-t'il de mes amours ?... que reste t'il de ma jeunesse ?


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 69  Nouveau message de Pierrot  Nouveau message 27 Mar 2014, 18:22

@ Norodom

Ha, les Clodettes, un grand classique... :bravo:
Allez, j'avance le programme pour gagner du temps: vous avez aussi cot -cot -codec... :rire:

@ Tri Norodom

Et vous n'avez pas lu ou pas compris ce que j'ai écris juste avant?
"Son maquis était dirigé par le lieutenant Laurent, un ancien officier de la légion étrangère..."
Le parcours sain et sauf de mon père prouve que la formation de cet officier, pour qui il avait une profonde estime, était assez correcte. ::respect::

Votre mention de la 13ème DBLE renforce mon admiration sincère pour le courage physique et moral des légionnaire, qui honorent leur engagement dans les conditions les plus rudes. ::respect::

Vous oserez bien un petit refrain peut être, puisqu'en France tout finit par une chanson... :P

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 42
Inscription: 19 Mar 2014, 05:57
Région: auvergne
Pays: france

Voir le Blog de Pierrot : cliquez ici


Re: Mise au point sur la notion de résistant.

Nouveau message Post Numéro: 70  Nouveau message de Pierrot  Nouveau message 27 Mar 2014, 18:28

Milles excuses, j'ai oublié de signer le message précédent, ce qui risque de rendre cette fine attaque incompréhensible pour les lecteurs.
Claudette.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 42
Inscription: 19 Mar 2014, 05:57
Région: auvergne
Pays: france

Voir le Blog de Pierrot : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 54 minutes
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:35
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler 
Aujourd’hui, 12:27
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 11:29
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 10:31
par: iffig 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 12 OCTOBRE 
Aujourd’hui, 10:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 10:15
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 09:19
par: Jumbo 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 08:55
par: NIALA 
    dans:  Caisse allemande 
Aujourd’hui, 08:29
par: WWII 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google Master et 16 invités


Scroll