Connexion  •  M’enregistrer

Identifier les faux résistants

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 20 Mar 2014, 15:28

Viseriez vous des personnes en particulier ?

Les assidu(e)s de ce Forum savent faire la part des choses entre le résistant de juin 1940 et celui de Mai 1945.

Le récit de Pierrot est est une mine d'or , à mon humble avis , sur ce que pouvait représenter la Resistance aux yeux des français. Pour certaines populations , les Résistants étaient une menace ( risque d'otage , d’exécution sommaire , crémation du logis en cas de suspicion .. ). Pas évident de monter au maquis et de faire le coup de force contre l'Occupant en sachant pertinemment les représailles que cela pouvait engendrer. Dire à l'allemand que son fils était en Allemagne pour soutenir l'effort de guerre pouvait éviter certaines sanctions , je ne saurai l'affirmer. Mais si un frère choisit la resistance , et que l'autre choisit le STO est symptomatique d'une France coupée en deux : politiquement , ideologiquement , intimement parlant.

Mais encore une fois , je suis de ceux qui nuancent sur le fossé entre résistant et collabo' , réfractaires et volontaires au STO .... et encore une fois je ne peut que vous renvoyer vers la sublimissime série de France 3 : Un village Français ... Comment aurions nous agit à la même période , quelles pouvaient être les motivations intrinsèques de chacuns , le romantisme de la guerre ou la vénération de la discipline ... tellement de facteurs qui peuvent vous faire passer d'un coté comme de l'autre.

Maintenant pour rebondir sur le sujet initial du topic , certaines vestes furent maintes et maintes fois rapiécées à force d'être tournées et retournées .. nous en sommes tous conscient. Il n'y avait qu'un Jean Moulin pour combien de Poissonards ( " le Bon Beurre " ) ou d’épicier Sieg Heil ( " Mais ou est donc la 7 ème compagnie " ). Les recits , et les informations desormais disponibles , peuvent enfin demêler le vrai du faux. Et dans certains cas retablir la verité , même si elle n'est pas bonne à dire.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de betacam  Nouveau message 20 Mar 2014, 15:29

Shelburn a écrit: LES VRAIS RESISTANTS SONT DCD depuis !


ah bon

:roll:

vétéran
vétéran

 
Messages: 2669
Inscription: 09 Mar 2006, 17:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Dan 93  Nouveau message 20 Mar 2014, 16:13

Parler aujourd'hui des héros de résistants et des traîtres de collaborateurs est facile. Mais la vrai question est comme le dit si justement Sardou, "Qu'est-ce que j'aurais fait Moi ?"

Dès Septembre 1940, 200 000 volontaires, hommes et femmes partent travailler en Allemagne. Certains ne sont pas de vrais volontaires, ils ont fait partie de rafles organisées et ça il ne faut pas l'oublier non plus.

En Juin 1942 l'Allemagne exige 350 000 travailleurs supplémentaires. Le gouvernement de Pétain annonce le 22 juin la création de la "Relève" qui consiste à échanger un prisonnier libéré contre trois travailleurs volontaires qui accepteront de partir en Allemagne.

Cette proposition du gouvernement de Vichy n’est qu’un leurre pour de nombreux Français. Seul 17 000 volontaires fin août accepteront ce qui contraint le gouvernement à revoir sa copie.

Il promulgue alors la loi de réquisition du 4 septembre 1942 qui sera la première phase avant la mise en place du Service Obligatoire du Travail (SOT) qui, suite aux railleries deviendra le STO.
"Toute personne du sexe masculin de plus de 18 ans et de moins de 50 et toute personne du sexe féminin de plus de 21 ans et de moins de 35 peuvent être assujetties à effectuer tous travaux que le gouvernement jugera utile dans l'intérêt de la Nation."

Cette loi est complétée par un décret du 19 et une circulaire d'application du 22 septembre faisant obligation à ces mêmes personnes n'ayant pas une activité d'au moins trente heures hebdomadaires d'en faire la déclaration à la mairie. Les fichiers d'entreprise sont contrôlés. Des peines de prison et des amendes visent ceux qui enfreignent ces dispositions.

Les kommandanturs envoient les ordres nominatifs de réquisition. A la réquisition, on ajoute les rafles aveugles à la sortie des usines, des cinémas, dans la rue. Le gouvernement de Vichy fait rechercher les réfractaires. Là encore nous ne sommes pas en présence de Volontaires.

Secrétariat d’état au travail, Secrétariat d’état à la production industrielle, Etat français.

Monsieur XXXX

En vue de contribuer à la relève des prisonniers, vous êtes désigné pour travailler en Allemagne.
Le certificat d’embauche qui garantit vos conditions de travail et de rémunération en Allemagne et indique votre destination est à votre disposition, au bureau d’embauche de votre employeur.
Vous devrez vous présenter à la visite médicale qui aura lieu à …………………
le ……………….. à …………..hres
Rue ………………………………………..

Les ouvriers qui ne se présentent pas à la visite médicale sont considérés comme aptes.

Les ouvriers qui n’acceptent ni de signer, ni de déclarer que, tout en ne signant pas le contrat ils sont prêts à partir, sont considérés comme défaillants.

Le gouvernement français a le devoir de vous signaler que les autorités d’occupation lui ont signifié qu’au cas où le nombre des départs prescrits ne serait pas atteint, elles prendraient elles même des mesures énergiques pour imposer ces départs.

Pour le Secrétaire d’Etat au Travail
Et le Secrétaire d’Etat à la
Production industrielle
L’Inspecteur du travail,
XX
-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Viendra ensuite la feuille de route :

Monsieur XXXX

Vous êtes tenu de vous présenter à la Caserne de la Pépinière 15, Rue Laborde Paris 8è le …/….1942 à 8 hres avant de prendre le train qui quittera la gare de l’EST à destination de l’Allemagne, le …/…1942 à 16 hres 10.

Vous devrez vous munir au préalable du certificat d’embauche de votre employeur.

Si vous ne vous présentez pas au départ du train, ou si vous abandonnez le train en cours de route, des sanctions seront prises contre vous par l’autorité Militaire Allemande.

Im Auftrage !
XX
Deutsche Vermittlungestelle
XXXXXXXX
XXXXXXXXX
Télép : XXXX


Que pouvaient-ils faire ? J'entends déjà : "prendre le maquis" Bien sûr, prendre le maquis, début 1943, il existait peu ou pas de réseaux organisés dans l'ensemble de la France. Prendre le maquis à Paris, Lyon, ou dans d'autres villes car tous n'habitaient pas le Vercors ou la Corse, n'est pas une chose simple. il faut se nourrir, s'habiller, trouver un toit, Trouver des faux papier, ... comment faire sans une organisation locale.
De plus les représailles envers la famille étaient également prévues.

Pour ceux qui ont eu la possibilité de rentrer dans un groupe de résistance, ont pu le faire par opportunité car, ils connaissaient quelqu'un qui connaissaient quelqu'un susceptible de les aider. Les dénonciation étaient si nombreuses que parler de résistance à un inconnu c'était s'exposer à des représailles.

Non ce n'était pas si simple et surtout : qu'est-ce que j'aurais fait Moi ?


 

Voir le Blog de Dan 93 : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de brehon  Nouveau message 20 Mar 2014, 20:09

Bonjour,
ulysse57 a écrit:réfractaires et volontaires au STO

Il n'y avait pas de volontaires pour le STO. Il n'y avait que des requis. Ceux qui n'ont pas franchi le pas de la clandestinité pour une raison ou pour une autre (pas de possibilité de se planquer, crainte des représailles sur les proches, etc...) sont allé en Allemagne mais certainement pas de leur plein gré. Les qualifier de volontaires est un signe de méconnaissance de ce qu'était le STO.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7271
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 20 Mar 2014, 20:24

Tout à fait, les volontaires étaient soit au STV soit à la LVF ! :mrgreen:
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7589
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de dominord  Nouveau message 20 Mar 2014, 20:43

betacam a écrit:
Shelburn a écrit: LES VRAIS RESISTANTS SONT DCD depuis !


ah bon

:roll:


la plupart des vrais et des faux, sont DCD ils auraient autour de 90 ans or la moyenne d'age des hommes actuellement est encore inférieure à 80.

je suis surprise de la tournure que prennent les échanges, si 70 ans après les faits les réactions sont encore aussi vices, je n'ose imaginer ce que fut l'immediat après guerre. :mrgreen:
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4537
Inscription: 10 Aoû 2011, 20:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 20 Mar 2014, 22:32

dominord a écrit:
betacam a écrit:
Shelburn a écrit: LES VRAIS RESISTANTS SONT DCD depuis !


ah bon

:roll:


la plupart des vrais et des faux, sont DCD ils auraient autour de 90 ans or la moyenne d'age des hommes actuellement est encore inférieure à 80.

je suis surprise de la tournure que prennent les échanges, si 70 ans après les faits les réactions sont encore aussi vices, je n'ose imaginer ce que fut l'immediat après guerre. :mrgreen:


"Vices", voilà un lapsus qui sonne bien :mrgreen:
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4085
Inscription: 10 Mar 2012, 17:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Pierrot  Nouveau message 21 Mar 2014, 03:24

Les travailleurs pour l'Allemagne ont d'abord été recruté par le volontariat. C'était la Relève et on jouait sur l'esprit de solidarité ( 3 travailleurs volontaires libéraient un prisonnier) et sur des promesses d'avantages matériels. Il y avait beaucoup de chômeurs en France .
Ce ne fut pas un grand succès. Henri Amouroux ( La vie des français sous l'occupation- tome 2- les années noires) dit que personne n'est d'accord sur les chiffres et évalue les travailleurs français volontaires en Allemagne pour 1941 entre 40 000 et 72 000.

Devant ce peu de succès, la réquisition va se mettre en place fin 42 et deviendra le STO. Mais il y aura toujours quelques volontaires, bernés par la formidable propagande, et de plus en plus de personnes emmenées par force et par surprise. Des camps de jeunesse entiers ont été emmenés en Allemagne sans préavis. Mais même dans ce cas, on ne peut pas dire déportés, sauf à tout ignorer des camps de travail ou d'extermination. Pour Marchais Georges, il semble que choisir des gens avec une casserole était une stratégie des communistes.

Par ailleurs, on amalgame souvent réfractaires au STO et maquisards, eux mêmes multiples par leurs moyens ou leurs objectifs. Imaginez le dévouement et la somme de complicités à mettre en œuvre pour former un maquis dans un climat de délation généralisée et récompensée est sans doute impossible aujourd'hui. Vendre un maquis pouvait rapporter une prime valant 12 ans de salaire d'un ouvrier... c'est ce qui avait été promis à 2 miliciens surpris à espionner le camp où était mon père. Qui, lui aussi, a du patienter des mois avant qu'il soit prêt à fonctionner.
Le maquisard était armé et formé militairement. Il était systématiquement torturé s'il était pris. La terreur est la base de tous les systèmes totalitaires.
Il y avait des réfractaires de toutes sortes. Certains pouvaient être cachés et nourris par leur famille, comme mon oncle maternel. Pour les citadins sans contact, sans faux papiers, c'était quasi impossible. Ils étaient fusillés sur le champ s'ils étaient pris.
Pour l'ambiance à la libération, il suffit de visionner quelques images , de voir la haine envers les femmes tondues... De Gaulle a du aller négocier avec Staline et amnistier le déserteur Thorez pour faire cesser l'épuration communiste. J'ai lu des témoignages qui dépassent en horreur les atrocités nazies... mais tout le monde connaît Vie et destin de Vassilli Grossman.
Pendant ce temps, les idéalistes continuaient la guerre en Lorraine, dans les Ardennes, en Alsace, en Allemagne... Jusque là, c'est contre des français qu'ils se battaient. Une guerre civile laisse des traces et des tourments. L'occulter c'est les aggraver.
La France était considérée comme un pays collaborateur des nazis et devait être occupée par les américains. Il a fallu manipuler bien des choses pour garder " une certaine idée de la France". Et faire taire ceux qui savaient.

Il serait intéressant de savoir si ce phénomène de tous résistants a été unique en France ou général en' Europe. En Belgique c'était comment?

Technician 5th grade
Technician 5th grade

 
Messages: 42
Inscription: 19 Mar 2014, 05:57
Région: auvergne
Pays: france

Voir le Blog de Pierrot : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 21 Mar 2014, 06:33

que de clichés et d'imprécisions !

Un seul exemple :
De Gaulle a du aller négocier avec Staline et amnistier le déserteur Thorez pour faire cesser l'épuration communiste.


L'épuration était encadrée par l'Etat depuis belle lurette.
De Gaulle était-il homme à mendier chez un chef d'Etat étranger pour se faire respecter chez lui ?
Son voyage n'avait pas cet objet... et en avait plusieurs autres !

De même que le passage dans la clandestinité d'un chef de parti mobilisé, lors de l'interdiction de ce parti, était une "désertion" d'un type peu ordinaire, imposant cette précision plutôt que le mot tout nu. Disons que l'emploi de celui-ci est lui-même un programme politique !

vétéran
vétéran

 
Messages: 5947
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Identifier les faux résistants

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de dominord  Nouveau message 21 Mar 2014, 09:14

Bonjour à tous, bonjour Claudette
je vois que tu es nouvelle sur le forum et que tu essaies d'y participer activement, c'est ce que je relèverai en 1er dans ton long message.
Pour le reste, comme 98 % des membres ici présents tu t'exprimes avec ton ressenti et ton vécu familial.
Tu ne voulais probablement pas donner une leçon d'histoire, pour cela nous avons quelques professeurs ou historiens, dont François qui cumule les 2 casquettes et que nous remercions de tout ce qu'ils nous apportent.
amitié
Domi :sweet:
"Goddam it, you'll never get the Purple Heart hiding in a foxhole! Follow me!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4537
Inscription: 10 Aoû 2011, 20:56
Région: languedoc Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de dominord : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:05
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 22:51
par: kfranc01 
    dans:  A LA RECHERCHE D’UN NOM 
Hier, 22:36
par: marie-blanche 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 22:35
par: kfranc01 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 22:27
par: kfranc01 
    dans:  antenne du consulat américain à Lyon 1942-1944 
Hier, 22:24
par: pigeon38 
    dans:  12ème régiment de chasseurs à cheval en 1945-1946 
Hier, 22:19
par: pigeon38 
    dans:  un lien sur la LVF.... 
Hier, 22:09
par: pigeon38 
    dans:  Caisse allemande 
Hier, 21:28
par: Didier 
    dans:  Un maquis allemand dans les Cevennes 
Hier, 20:32
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll