Connexion  •  M’enregistrer

le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 11 Oct 2013, 21:39

Bonsoir, :|

1er article


Samedi 7 septembre 2013 6 07 /09 /Sep /2013 17:24

Oradour-sur-Glane : le mystère de l’officier nazi Kämpfe

Source : sudouest.fr

Plusieurs documents tendent à démontrer que l’officier nazi, enlevé la veille du massacre d’Oradour-sur-Glane, n’est pas inhumé à Berneuil.

Image



La dépouille de l’officier SS Helmut Kämpfe repose-t-elle bien au cimetière allemand de Berneuil, au sud de Saintes, comme inscrit sur la tombe ? Pour Michel Baury, « écrivain et collecteur de mémoire », la question ne se pose plus. Cet ancien ingénieur en génie atomique a amassé pendant plusieurs années des documents qui tendent à démontrer que les ossements enterrés à Berneuil n’appartiennent pas au commandant Kämpfe, enlevé par le maquis FTP de Guingouin, la veille du massacre d’Oradour-sur-Glane.

Falsification

Aidé de deux autres passionnés, Jean Jollivet et Patrick Charron, il souhaite à tout prix « rétablir la vérité » et ainsi « faire tomber tout un pan de mur du négationnisme », qui défend que l’officier supérieur de la division Das Reich serait avant tout une victime et que son enlèvement aurait directement entraîné, en guise de représailles, les terribles événements du 10 juin 1944.

François Hollande interpellé

Michel Baury veut profiter de la venue de François Hollande et du président allemand Joachim Gauck, ce mercredi à Oradour-sur-Glane, pour donner un large écho à ses recherches et ses révélations.

Dans un courrier adressé au mois d’août à François Hollande, il écrit :

« Il s’agit d’une occasion inespérée de rendre totalement inopérant le développement des thèses négationnistes qui visent à justifier le massacre d’Oradour-sur-Glane, le 10 juin 1944. C’est pourquoi je m’adresse une nouvelle fois solennellement à vous, afin que tous les efforts de la diplomatie française soient mis à la disposition de la vérité dans cette affaire, en particulier à l’occasion de la commémoration du 50e anniversaire du traité scellant l’amitié franco-allemande. »

Le Service d’entretien des sépultures militaires allemandes a récemment fait savoir à Michel Baury qu’il était « juridiquement incompétent pour procéder à l’exhumation du soldat inconnu de Berneuil dont la dalle a été gravée au nom de Kämpfe ».

Le « collecteur de mémoire » s’interroge avec véhémence : « Doit-on en conclure qu’il y a une réelle volonté allemande d’entretenir une certaine écriture de l’histoire d’Oradour ? » Il sait le sujet délicat, mais c’est la question que Michel Baury aimerait pouvoir poser ce mercredi aux présidents allemand et français.

C’est en préparant un essai sur « la falsification allemande autour du massacre d’Oradour-sur-Glane et de la libération de Limoges » (il sera publié l’an prochain) que Michel Baury est tombé sur l’incohérence des mentions du cimetière allemand de Berneuil.

Il rapporte que, selon les sources du WAST (le bureau des états de service des militaires allemands), l’exécution du commandant Kämpfe aurait eu lieu à Cheissoux, une petite commune de Haute-Vienne, située à plus de 50 kilomètres d’Oradour-sur-Glane. Selon ces mêmes sources, le corps aurait été inhumé à Breuilaufa, commune située à 14 kilomètres du village martyr, une proximité géographique qui alimente les thèses négationnistes.

C’est donc à Breuilaufa que la « falsification » a été mise en œuvre, affirme Michel Baury. Oui, il y a bien eu cinq soldats allemands enterrés à Breuilaufa, mais aucun d’entre eux n’était le commandant Helmut Kämpfe.

Pour étayer ses propos, il cite, entre beaucoup d’autres documents, un procès-verbal de la gendarmerie du 29 mai 1946 mentionnant qu’aucun des restes humains n’avait de plaque d’identification et que les relevés sur la dentition ne correspondaient en rien à celle de Helmut Kämpfe, qui avait pour particularité de porter des dents en or. Ce qui lui avait d’ailleurs valu d’être surnommé « Gueule d’or ».

En 1963, les cinq corps de soldats allemands, déclarés inconnus sur le PV de gendarmerie de 1946, ont été exhumés du cimetière de Breuilaufa et ont rejoint les sépultures allemandes de Berneuil, en Charente-Maritime. Apparaît alors, sans raison objective, l’inscription « Helmut Kämpfe Stubaf », devant laquelle une rose blanche est déposée chaque année. « Cette tombe sert d’autel aux négationnistes », s’insurge Michel Baury.

Enterré à l’orée d’un bois

Mais si le corps qui repose à Berneuil n’est pas celui de Kämpfe, où a été enterré l’officier nazi ? Pour les trois historiens amateurs, confortés par des témoignages de maquisards, il ne fait aucun doute qu’Helmut Kämpfe a été exécuté avec un autre prisonnier à l’orée d’un bois à Cheissoux. « Gueule d’or » aurait été enterré sur place, avec cet autre soldat. Et y serait toujours.

En juin, dans les colonnes du « Populaire du centre », le porte-parole du Service d’entretien des sépultures militaires allemandes admettait qu’il y avait un doute sur l’authenticité des ossements attribués à Kämpfe.

Mais il indiquait aussi qu’il était impossible d’effacer la mention sur la dalle tant qu’il n’était pas démontré que la dépouille n’était effectivement pas passée par Breuilaufa.

Une réponse qui ne satisfait évidemment pas Michel Baury, prêt à livrer toutes les pièces historiques justificatives pour que la mention de Berneuil soit effacée.


Source: http:

2 ème article


Limousin > Oradour-sur-Glane 08/06/12 - 17h03

Oradour : la vérité par les gènes du SS Kämpfe ?

Image


Le commandant du régiment SS "Der Führer est enlevé par le maquis le 9 juin 1944, près e Sauviat-sur-Vige. Le 10, son ami Adolf Dieckmann et la "Das Reich" brûlent Oradour.


Les SS de la “Das Reich” et les négationnistes avancent l’enlèvement du lieutenant Helmut Kämpfe, le 9 juin 1944, comme la seule cause du massacre d’Oradour. Mais sa mort aurait fait l’objet d’une autre falsification…

Le 9 juin 1944, le commandant SS Helmut Kämpfe stoppe sa voiture décapotable sur le bord de la route de Guéret à Limoges. Une envie pressante… Il pose sa mitraillette, souvenir du front russe, sur la banquette. C’est à ce moment que les maquisards lui tombent dessus, l’entraînant avec eux dans les profondeurs de la montagne limousine.

Ami

La colonne armée qui suit Kämpfe découvre la voiture, dont le moteur tourne encore, et lance l’alerte pour retrouver cet officier supérieur du régiment SS “Der Führer”. Le même jour, son ami Adolf Dieckmann, commandant au sein du régiment SS “Das Reich” arrive à Saint-Junien pour mener dans le secteur des opérations contre la Résistance.

Barbarie

Le 10 juin, en début d’après-midi, la colonne de la “Das Reich” pénètre dans Oradour-sur-Glane, massacre la population et incendie le village… 642 victimes de la barbarie nazie que l’on commémore dimanche.

Représailles??

Depuis lors, les auteurs de ce crime ont avancé l’enlèvement d’Helmut Kämpfe pour “justifier” une opération de recherche à Oradour, qui aurait fini en représailles sanglantes. L’argument ayant l’avantage de faire passer les SS pour les agressés…

Exécuté

À l’heure du massacre, à plus de soixante kilomètres de là, Helmut Kämpfe est extrait de la porcherie d’une ferme isolée dans laquelle il était enfermé. Les maquisards, qui ne veulent pas prendre le risque de l’emmener avec eux, l’exécutent avec un autre prisonnier et l’enterrent à l’orée d’un bois…

Sépulture

Mais qui donc repose sous la dalle du cimetière militaire allemand de Berneuil (Charente-Maritime) sur laquelle est écrit “Helmut Kämpfe”?? 68 ans après, Michel Baury, « collecteur de mémoire », s’est penché sur le “cas Kämpfe”. Selon lui, « il s’agirait d’un soldat inconnu, exhumé en 1963 du cimetière de Breuilhaufa, où les autorités allemandes pensaient que Kämpfe avait été transporté et abattu. Le VDK (organisme chargé de l’entretien des tombes des soldats allemands, NDLR) a reconnu que cette dépouille avait été probablement placée dans une tombe qui n’était pas la sienne. »
« L’histoire doit toujours rester à l’état d’ébauche »
Contactée, Franziska Kämpfe, arrière-petite-fille du commandant SS, répond à Michel Baury : « Vous pensez que mon arrière-grand-père n’est pas celui qui est enterré au cimetière de Berneuil?? Connaître la vérité par rapport à cette question ne changera rien pour moi. Mon arrière-grand-père est et restera toujours un criminel de guerre. »

Test ADN

Elle ajoute qu’« aujourd’hui on ne peut que spéculer sur le vrai déroulement de l’histoire. Il y a tant d’aspects et tant de circonstances qui forment un événement qu’une assimilation de l’histoire doit toujours rester à l’état d’ébauche… Si vous voulez absolument savoir si l’ADN du corps enterré ressemble à celui de mon père, je vous prie de le faire par vous-même. Il est consentant pour vous donner un prélèvement d’ADN pour une analyse, mais sous la condition que ce soit un organisme officiel qui en soit chargé. »

Recherches

Michel Baury a proposé au VDK qu’il s’occupe de cette analyse. D’autre part, il suggère que « des recherches pourraient être menées par les autorités françaises officielles, sur la commune de Cheissoux, là où des témoins ont précisément souvenir d’un tumulus qui aurait bien pu être celui abritant les dépouilles de Kämpfe et du jeune soldat qui l’accompagnait ».


Sylvain Compère

Source: http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2012/06/08/oradour-la-verite-par-les-genes-du-ss-kampfe-1189134.html



3 ème article



Publié le 04/09/2013 à 06h00 | Mise à jour : 04/09/2013 à 11h21
Par Séverine Joubert

Berneuil (17) : le mystère de l'officier nazi Kämpfe

Plusieurs documents tendent à démontrer que l’officier nazi, enlevé la veille du massacre d'Oradour-sur-Glane, n’est pas inhumé à Berneuil.

Image Image


La dépouille de l’officier SS Helmut Kämpfe repose-t-elle bien au cimetière allemand de Berneuil, au sud de Saintes, comme inscrit sur la tombe ? Pour Michel Baury, « écrivain et collecteur de mémoire », la question ne se pose plus. Cet ancien ingénieur en génie atomique a amassé pendant plusieurs années des documents qui tendent à démontrer que les ossements enterrés à Berneuil n’appartiennent pas au commandant Kämpfe, enlevé par le maquis FTP de Guingouin, la veille du massacre d’Oradour-sur-Glane.
• Falsification

Aidé de deux autres passionnés, Jean Jollivet et Patrick Charron, il souhaite à tout prix « rétablir la vérité » et ainsi « faire tomber tout un pan de mur du négationnisme », qui défend que l’officier supérieur de la division Das Reich serait avant tout une victime et que son enlèvement aurait directement entraîné, en guise de représailles, les terribles événements du 10 juin 1944.

François Hollande interpellé

Michel Baury veut profiter de la venue de François Hollande et du président allemand Joachim Gauck, ce mercredi à Oradour-sur-Glane, pour donner un large écho à ses recherches et ses révélations.

Dans un courrier adressé au mois d’août à François Hollande, il écrit : « Il s’agit d’une occasion inespérée de rendre totalement inopérant le développement des thèses négationnistes qui visent à justifier le massacre d’Oradour-sur-Glane, le 10 juin 1944. C’est pourquoi je m’adresse une nouvelle fois solennellement à vous, afin que tous les efforts de la diplomatie française soient mis à la disposition de la vérité dans cette affaire, en particulier à l’occasion de la commémoration du 50e anniversaire du traité scellant l’amitié franco-allemande. »

Le Service d’entretien des sépultures militaires allemandes a récemment fait savoir à Michel Baury qu’il était « juridiquement incompétent pour procéder à l’exhumation du soldat inconnu de Berneuil dont la dalle a été gravée au nom de Kämpfe ».

Le « collecteur de mémoire » s’interroge avec véhémence : « Doit-on en conclure qu’il y a une réelle volonté allemande d’entretenir une certaine écriture de l’histoire d’Oradour ? » Il sait le sujet délicat, mais c’est la question que Michel Baury aimerait pouvoir poser ce mercredi aux présidents allemand et français.

C’est en préparant un essai sur « la falsification allemande autour du massacre d’Oradour-sur-Glane et de la Libération de Limoges » (il sera publié l’an prochain) que Michel Baury est tombé sur l’incohérence des mentions du cimetière allemand de Berneuil.

Il rapporte que, selon les sources du WAST (le bureau des états de service des militaires allemands), l’exécution du commandant Kämpfe aurait eu lieu à Cheissoux, une petite commune de Haute-Vienne, située à plus de 50 kilomètres d’Oradour-sur-Glane. Selon ces mêmes sources, le corps aurait été inhumé à Breuilaufa, commune située à 14 kilomètres du village martyr, une proximité géographique qui alimente les thèses négationnistes.

C’est donc à Breuilaufa que la « falsification » a été mise en œuvre, affirme Michel Baury. Oui, il y a bien eu cinq soldats allemands enterrés à Breuilaufa, mais aucun d’entre eux n’était le commandant Helmut Kämpfe.

Pour étayer ses propos, il cite, entre beaucoup d’autres documents, un procès-verbal de la gendarmerie du 29 mai 1946 mentionnant qu’aucun des restes humains n’avait de plaque d’identification et que les relevés sur la dentition ne correspondaient en rien à celle de Helmut Kämpfe, qui avait pour particularité de porter des dents en or. Ce qui lui avait d’ailleurs valu d’être surnommé « Gueule d’or ».

En 1963, les cinq corps de soldats allemands, déclarés inconnus sur le PV de gendarmerie de 1946, ont été exhumés du cimetière de Breuilaufa et ont rejoint les sépultures allemandes de Berneuil, en Charente-Maritime. Apparaît alors, sans raison objective, l’inscription « Helmut Kämpfe Stubaf », devant laquelle une rose blanche est déposée chaque année. « Cette tombe sert d’autel aux négationnistes », s’insurge Michel Baury.
• Enterré à l’orée d’un bois

Mais si le corps qui repose à Berneuil n’est pas celui de Kämpfe, où a été enterré l’officier nazi ? Pour les trois historiens amateurs, confortés par des témoignages de maquisards, il ne fait aucun doute qu’Helmut Kämpfe a été exécuté avec un autre prisonnier à l’orée d’un bois à Cheissoux. « Gueule d’or » aurait été enterré sur place, avec cet autre soldat. Et y serait toujours.

En juin, dans les colonnes du « Populaire du centre », le porte-parole du Service d’entretien des sépultures militaires allemandes (1) admettait qu’il y avait un doute sur l’authenticité des ossements attribués à Kämpfe.

Mais il indiquait aussi qu’il était impossible d’effacer la mention sur la dalle tant qu’il n’était pas démontré que la dépouille n’était effectivement pas passée par Breuilaufa.

Une réponse qui ne satisfait évidemment pas Michel Baury, prêt à livrer toutes les pièces historiques justificatives pour que la mention de Berneuil soit effacée.

(1) Le Service d’entretien des sépultures militaires allemandes a récemment fait savoir à Michel Baury qu’il était « juridiquement incompétent pour procéder à l’exhumation du soldat inconnu de Berneuil dont la dalle a été gravée au nom de Kämpfe ».


Source: http://www.sudouest.fr/2013/09/04/le-my ... S-10521769
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 256
Inscription: 29 Aoû 2013, 14:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 11 Oct 2013, 21:59

Merci pour ces informations très intéressantes.
Par contre j'ai effacé l'adresse d'une de tes sources. Les sites racistes et antisémites n'ont pas leur place ici.
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3421
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 12 Oct 2013, 06:09

frontovik 14 a écrit:Merci pour ces informations très intéressantes.
Par contre j'ai effacé l'adresse d'une de tes sources. Les sites racistes et antisémites n'ont pas leur place ici.


Bonjour, :)

Merci, et vous avez bien fait pour l'adresse en question pour laquelle je n'y avais prêté guère.
Cordialement.
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 256
Inscription: 29 Aoû 2013, 14:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 12 Oct 2013, 08:41

Je ne comprends pas bien pourquoi le fait de retrouver la dépouille de la fripouille à un autre endroit changerait l'argumentation des négagas ? De toute façon il a bien été descendu par les FTP (*) ?
Expliquez-nous !
JD
(*) : pas d'adjectif ici, pour éviter toute provoc Hamonesque
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 12 Oct 2013, 11:38

Se préparerait-il une magouille négaga autour de cette vermine ? ... ::dubitatif::
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12291
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 12 Oct 2013, 14:49

JARDIN DAVID a écrit:Je ne comprends pas bien pourquoi le fait de retrouver la dépouille de la fripouille à un autre endroit changerait l'argumentation des négagas ? De toute façon il a bien été descendu par les FTP (*) ?
Expliquez-nous !
JD
(*) : pas d'adjectif ici, pour éviter toute provoc Hamonesque


Bonjour, :o

Je n'ai fais que rapporter ces 3 articles trouvés par hasard et recoupement en effectuant des recherches sur la toile concernant l'affaire d'Oradour-sur-Glane (87)

Ce qui est intéressant c'est de savoir, si c'est bien la personne inhumée en lieu et place comme indiquée sur la plaque funéraire, par respect et au nom de la véracité des faits historiques.

Cordialement.
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 256
Inscription: 29 Aoû 2013, 14:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de brehon  Nouveau message 12 Oct 2013, 15:17

Bonjour,

Michel Baury, qui fait partie de ce forum, avait déjà parlé de cette énigme. En particulier sur ce fil: viewtopic.php?f=25&t=20273&p=459259#p459259
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7282
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de lejusticier  Nouveau message 12 Oct 2013, 15:23

brehon a écrit:Bonjour,

Michel Baury, qui fait partie de ce forum, avait déjà parlé de cette énigme. En particulier sur ce fil: viewtopic.php?f=25&t=20273&p=459259#p459259



Bonjour, :)

Merci je ne le savais point, vais le consulter.
Cordialement.
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet . (Pierre Desproges)

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 256
Inscription: 29 Aoû 2013, 14:14
Région: AQUITAINE
Pays: FRANCE

Voir le Blog de lejusticier : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de frontovik 14  Nouveau message 12 Oct 2013, 15:44

Oui, curieux. On voudrait nous reservir une thèse négaga que ça ne m'étonnerais pas. :!:
De toute façon, agresseur ou agressé ne change rien à l'affaire, il y a eu massacre. Peut-on blâmer ceux qui ont descendu Heydrich à Prague et excuser les salauds qui ont massacré la population de Lidice et rasé le village? Ou alors on tente de nous vendre une soupe indigeste du genre: "si les Français n'avaient pas résisté et s'étaient contenté de vaquer à leurs occupations (sic!!!) et écouté le Maréchal en attendant sagement l'arrivée des Alliés, rien ne se serait passé"... ::pipo:: ::pipo:: ::dubitatif::
"Je ne vous apporte pas la liberté, je l'ai trouvée ici, parmi vous". Skënderbeg.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3421
Inscription: 24 Oct 2005, 19:44
Localisation: Lisieux.
Région: Normandie subséquanaise
Pays: France

Voir le Blog de frontovik 14 : cliquez ici


Re: le mystère de l’officier nazi Kämpfe.

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 12 Oct 2013, 16:14

Laissez donc de côté le Maréchal sur ce coup là.
Ce que je ne comprends pas, c'est ce que viennent faire les négagas ici (?). Dans les deux hypothèses, le "prétexte"de la disparition du SS reste entier. Il est effectivement très intéressant de savoir où il est inhumé, mais cela ne changera pas les prétentions négas ... Restons vigilants.
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a moins d’une minute
par: Dog Red 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
il y a 14 minutes
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler sur table d'écoute 
Aujourd’hui, 00:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 00:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Hier, 23:40
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:56
par: Tomcat 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:26
par: kfranc01 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Hier, 22:13
par: François 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 21:38
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll