Connexion  •  M’enregistrer

Disparition en Août 44 à Ruffec (16)

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Disparition en Août 44 à Ruffec (16)

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Bi-Doux  Nouveau message 04 Juil 2013, 17:04

Il s'agit d'un épisode de la guerre comme on peut en trouver des centaines voire des milliers mais il me tiendrait à coeur avant le 70ème anniversaire l'année prochaine de le tirer au clair.

D'après les archives de Vincennes (SHD) déclassifiées en 2004, mon grand-père, Antoine MANGANE a rejoint les FFI le 13 janvier 1943 comme agent du renseignement au profit du maquis FOCH (groupe de RUFFEC des colonels DEGUA puis COTTU). Son poste officiel de sémaphoriste à la petite halte ferroviaire de VOULEME (86) lui donnait accès à toutes les informations nécessaires permettant à son groupe de préparer les actions contre les forces d'occupation ainsi que le droit de circuler H24 à cause de ses horaires de travail parfois décalées.

En août 1944, en pleine débâcle de ces troupes, un détachement d'environ 120 hommes de la division Freies India constituée principalement de mercenaires indiens (encadrés par des officiers et sous-officiers allemands et des interprètes) combattant sous l'uniforme de la Wehrmacht fait escale par Ruffec (elle vient d'évacuer les côtes aquitaines) et s'installe à la Kommandantur (couvent du Sacré Cœur réquisitionné pour l'occasion). Le 19 août 1944 alors que l'un de ses convois à fait l'objet la veille d'une attaque sur la voie ferrée Bordeaux-Paris, un groupe de combattants de cette division se rend chez mes grands-parents à Chantemerle pour procéder à son arrestation (je tiens à insister: l'objet de mes recherches n'est pas du tout de découvrir qui avait bien pu le dénoncer :!: ni le nom des miliciens français qui les accompagnaient) mais il s'était rendu chez le médecin à Ruffec à cause de côtes cassées en sautant de son vélo pour éviter une attaque d'avions britanniques sur un convoi. Il est arrêté au lieu-dit Boisvert alors qu'il rentre à Chantemerle, inquiet des informations reçues d'amis sur la descente opérée chez lui. Il est amené sous escorte jusqu'à la Kommandantur de Ruffec. L'histoire s'arrête là et le reste n'est que rumeurs mais personne ne l'a jamais vu ressortir. Ses camarades du maquis l'on vu pour la dernière fois à Boisvert et sa famille (7 enfants) n'a plus jamais entendu parler de lui. On sait de toute façon que pour ne pas s'encombrer lors de sa retraite, la Wehrmacht ne faisait plus du tout de prisonniers à cette période là et qu'en quittant le couvent, aucune victime n'a été retrouvée dans la partie qui servait de prison. Partout où elle est passée, la division Freies India est aussi "réputée" hélas pour ses nombreuses exactions (parfois même réfrénées par l'encadrement allemand lui-même... c'est dire) mais il n'est plus temps de rechercher quelque coupable que ce soit mais plutôt la victime. Les temps ayant changés, la culture du pardon (surtout 70 ans après), qui élève ceux qui l'accorde et apaise les générations futures, a pris le dessus: mon fils est franco-allemand (l'amour n'a pas de frontières) et porte le prénom de son arrière-grand-père.

Je fais donc appel aux spécialistes qui fréquentent ce forum pour savoir où pourrait être détenu le complément d'information nécessaire pour retrouver à coup sûr la dépouille de mon grand-père (déclaré en 1947 comme officiellement porté disparu). Mon oncle a déjà passé beaucoup de temps aux archives de Vincennes et je dispose de beaucoup plus d’informations sur les actions passées de mon aiëul (qui lui ont valu en 1959, à titre posthume, la Médaille Militaire assortie de la Croix de Guerre 39-45 avec palme et la Médaille de la Résistance) et de son groupe mais rien de plus sur la journée du 19 août 1944 (ou les suivantes). Par chance, je maitrise la langue de Goethe et j'ai même l'occasion de me rendre de temps en temps outre-Rhin, ce qui peut m'aider à compulser en ligne des archives. La littérature sur la Résistance évoque brièvement la disparition de mon grand-père notamment le livre d'Henri Gendreau: "Ruffec et les Ruffecois dans la guerre, de 1938 a 1945".

Merci à tous par avance pour votre aide.

L.Mangane


 

Voir le Blog de Bi-Doux : cliquez ici


Re: Disparition en Août 44 à Ruffec (16)

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Gerard LAIB  Nouveau message 04 Juil 2013, 17:22

Bonjour
as tu fait les archives de ton département ? a voire aussi, rechercher des gens qui l'on connu, mais qui reste une piste mince du fait de l age des gens.
en espérant pouvoir t'aider !!
amicalement
gerard
Gérard LAIB
Ma devise : "La mémoire de l'histoire d'un pays, est bien le patrimoine de son peuple." Gérard LAIB 15/04/2013

Mon site personnel
Image]

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 619
Inscription: 16 Sep 2010, 14:59
Localisation: 23000 Guéret
Région: Limousin
Pays: France

Voir le Blog de Gerard LAIB : cliquez ici


Re: Disparition en Août 44 à Ruffec (16)

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 04 Juil 2013, 17:45

Bonjour,
Je suppose que tu connais ceci:
http://www.cgcp.asso.fr/leblog/taize-ai ... -de-lisle/
Effectivement les A.D. sont a explorer, si ce n'est déjà fait. Les archives de la paroisse donnent parfois de bons résultats.
A voir également, les associations patriotiques et pourquoi pas le
Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains (B.A.V.C.C.)
Rue Neuve du Bourg l'Abbé - 14000 Caen -
Tel: 02 31 38 45 41
Bonne chance dans ta recherche
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64110
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Disparition en Août 44 à Ruffec (16)

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Bi-Doux  Nouveau message 04 Juil 2013, 23:48

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour,
Je suppose que tu connais ceci:
http://www.cgcp.asso.fr/leblog/taize-ai ... -de-lisle/
Non mais cela semble corroborer d'autres témoignages et compléter le tableau des évènements de la région qui ont duré jusqu'au départ complet des troupes d'occupation vers le Nord le 1er Septembre 1944 (date officiellement retenue de libération de Ruffec par les FFIs). Avant de consulter les archives du SHD, les deux lignes portées dans ce récit concernant mon grand-père était tout ce que nous savions de son arrestation. Tout le monde s'étonnait d'ailleurs jusqu'en 2004 qu'il ait pu recevoir la Médaille Militaire et ses autres décorations. Il avait effectivement caché soigneusement ses activités à sa famille pour la protéger: ce que ne dit pas ce récit, c'est que ma grand-mère et ses enfants ont pu s'éloigner de la région et n'ont appris que plus tard ce qui s'est passé durant les dernières semaines d'août 44... le jour même, le jeune lieutenant allemand dirigeant le groupe d'hindous avait mis fin le 19/08 au soir aux préparatifs de leur exécution... la mise à sac de la maison n'est en fait intervenue que le lendemain alors qu'ils étaient revenus mais que la famille avait déjà quitté la maison.
Prosper Vandenbroucke a écrit:Effectivement les A.D. sont a explorer, si ce n'est déjà fait. Les archives de la paroisse donnent parfois de bons résultats.
A voir également, les associations patriotiques et pourquoi pas le
Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains (B.A.V.C.C.)
Rue Neuve du Bourg l'Abbé - 14000 Caen -
Tel: 02 31 38 45 41
Bonne chance dans ta recherche
Amicalement
Prosper ;)
Je vais voir auprès des autres chercheurs de la famille qui ont, je pense, déjà épuisé toutes les pistes françaises (A.D. comprises). Il y a même eu avant sa déclaration "porté disparu" de 1947 toute une enquête de gendarmerie (la procédure l'impose) mais sans succès. On m'a dit qu'il n'y avait plus guère d'espoir d'apprendre du nouveau par des sources françaises.


 

Voir le Blog de Bi-Doux : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 1 minute
par: Orwell 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 1 minute
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 17 minutes
par: Didier 
    dans:  N'est-ce pas à Medjez el-Bab............................... 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
Hier, 22:33
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 18:41
par: Aldebert 
    dans:  Identification et localisation 
Hier, 17:51
par: MLQ 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Hier, 16:21
par: alfa1965 
    dans:  21 avril 1944 
Hier, 16:20
par: alfa1965 
    dans:  Soeur Agnès-Marie VALOIS 
Hier, 15:59
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll