Connexion  •  M’enregistrer

resistance dans le nord

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de abcde  Nouveau message 18 Mai 2013, 13:40

Bonjour,
Pourriez-vous m'éclairer sur les sujets suivants:
- La résistance au sein de l'usine métallurgique de Fîves (quartier de Lille) spécialisé dans le ferroviaire.
- Du réseau Sylvestre Farmer du SOE Michel Trotobas dit capitaine Michel,saboteur de cette usine
J'ai retrouvé dans les souvenirs de famille un carré de tissu bleu blanc rouge avec imprimé en son centre la Croix de Lorraine,
un tampon rond avec sur son pourtour l'inscription "anciens du bataillon Courcier-secteur du vieux lille" au centre de ce tampon
la Croix de Lorraine accompagnée du sigle CDLR ou CLDH ou CLDA

Merci pour vos réponses éventuelles
abcde

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 18:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 18 Mai 2013, 13:49

Bonjour abcde,
En ce qui concerne CDLR, je crois qu'il s'agit de l'abréviation de "Ceux De La Résistance"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ceux_de_la_R%C3%A9sistance
Bien amicalement
Prosper ;)
EDIT:
Pour le réseau Sylvestre Farmer, il faut aller voir ici:
http://mvr.asso.fr/front_office/fiche.p ... ypeFiche=6
et également et surtout ici:
http://reseausylvestre.skyrock.com/1.html
http://reseausylvestre.skyrock.com/10.html
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66152
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 18 Mai 2013, 19:34

"le coup de Fives"
l'usine de Fives produit des locomotives.
Jean Chieux, membre du réseau Sylvestre Farmer, ingénieur-chef d'atelier y travaille.
Le 26 juin 43, une équipe de sabotage décide de pénétrer dans l'usine afin d'y détruire les transformateurs électriques.
Henri Vandesype, Georges Philippot, Arthur Malfait, le capitaine Michel, Henri Verporte se présentent à la porte de l'usine en faux policiers et déclarent que des parachutistes sont occupés à saboter l'usine.
Vandersype parlant allemand se fait passer pour un "oberst".
Semant le désordre par des faux ordres, les hommes placent des charges dans les transformateurs et repartent dans un véhicule vers Roubaix où le groupe se volatilise.
Les incendies font rage dans l'usine, disjoncteurs et transformateurs sont anéantis.
Les ateliers cessent toute activité pendant 48 heures et ne reprennent qu'à l'aide d'une centrale de secours.
Le matériel détruit est irremplaçable et la production est diminuée.
A londres Buckmaster retire l'usine des objectifs à bombarder.

Le 2 octobre suivant, le capitaine Michel s'introduira de nouveau dans l'usine pendant une attaque aérienne et réussira à saboter des ponts roulants.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3445
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de abcde  Nouveau message 18 Mai 2013, 21:54

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour abcde,
En ce qui concerne CDLR, je crois qu'il s'agit de l'abréviation de "Ceux De La Résistance"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ceux_de_la_R%C3%A9sistance
Bien amicalement
Prosper ;)
EDIT:
Pour le réseau Sylvestre Farmer, il faut aller voir ici:
http://mvr.asso.fr/front_office/fiche.p ... ypeFiche=6
et également et surtout ici:
http://reseausylvestre.skyrock.com/1.html
http://reseausylvestre.skyrock.com/10.html

bonsoir,
le bataillon Courcier vous dit-il quelque chose ?
ou comment savoir autrement que par vous?
A BIENTOT

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 18:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de abcde  Nouveau message 18 Mai 2013, 22:07

dynamo a écrit:"le coup de Fives"
l'usine de Fives produit des locomotives.
Jean Chieux, membre du réseau Sylvestre Farmer, ingénieur-chef d'atelier y travaille.
Le 26 juin 43, une équipe de sabotage décide de pénétrer dans l'usine afin d'y détruire les transformateurs électriques.
Henri Vandesype, Georges Philippot, Arthur Malfait, le capitaine Michel, Henri Verporte se présentent à la porte de l'usine en faux policiers et déclarent que des parachutistes sont occupés à saboter l'usine.
Vandersype parlant allemand se fait passer pour un "oberst".
Semant le désordre par des faux ordres, les hommes placent des charges dans les transformateurs et repartent dans un véhicule vers Roubaix où le groupe se volatilise.
Les incendies font rage dans l'usine, disjoncteurs et transformateurs sont anéantis.
Les ateliers cessent toute activité pendant 48 heures et ne reprennent qu'à l'aide d'une centrale de secours.
Le matériel détruit est irremplaçable et la production est diminuée.
A londres Buckmaster retire l'usine des objectifs à bombarder.

Le 2 octobre suivant, le capitaine Michel s'introduira de nouveau dans l'usine pendant une attaque aérienne et réussira à saboter des ponts roulants.

bonsoir,
je sais par ma mére que mon grand pére paternel et mon pére travaillaient dans cette usine,elle m'a raconté une anecdote
que je vous rapporte:
réfractaire ou résistant,quand il y avait des descentes de l'occupant ,étaient cachés dans des cuves remplicables d'eau?
les allemand demandaient de remplir ces cuves lors de leurs controles car ils savaient que cela pouvait etre une cache
d'aprés elle, certain ce serait rendu,d'autre se serait échappé par manque de surveillance,d'autre se serait noyé !!!
a bientot

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 18:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


recherche 39-45

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de abcde  Nouveau message 18 Mai 2013, 22:36

bonsoir,
ma mére me dit:
papa a fait parti des déportés du travail.
le nord pas de calais est rattaché à Bruxelles,concidéré par les allemands comme
une province germanique à part entiére au meme titre que la Belgique ,sortant de ce fait de la france de Vichy
d'aprés mes recherches dés 1940 les allemands raflent ou inscitent les ouvriers à se rendrent en allemagne
papa est alors agé de 17 ans je ne pense pas qu'il soit dans ce cadre
par contre l'histoire dit qu' à partir de 1942 laval et saulter organisent la stratégie du STO faisant des francais agés de
18 ans des incorporables
les lois de Vichy sont-elles les memes qu'en Belgique?

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 18:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 18 Mai 2013, 22:57

abcde a écrit,
bonsoir,
le bataillon Courcier vous dit-il quelque chose ?
ou comment savoir autrement que par vous?
A BIENTOT


Bonjour Joël,
Je n'ai pas accès à ma doc en ce moment mais de mémoire je ne crois avoir lu quelque chose au sujet du Bataillon Courcier.
Pas de panique cependant, il est possible que des membres en savent plus et viendront à ton aide.
Fais également une recherche via le moteur de recherches de Google en introduisant Ceux de la Résistance. Tu trouveras de nombreux liens.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66152
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Jacques A.COLIN  Nouveau message 20 Mai 2013, 12:25

dynamo a écrit:"le coup de Fives"
l'usine de Fives produit des locomotives.
Jean Chieux, membre du réseau Sylvestre Farmer, ingénieur-chef d'atelier y travaille.
Le 26 juin 43, une équipe de sabotage décide de pénétrer dans l'usine afin d'y détruire les transformateurs électriques.
Henri Vandesype, Georges Philippot, Arthur Malfait, le capitaine Michel, Henri Verporte se présentent à la porte de l'usine en faux policiers et déclarent que des parachutistes sont occupés à saboter l'usine.
Vandersype parlant allemand se fait passer pour un "oberst".
Semant le désordre par des faux ordres, les hommes placent des charges dans les transformateurs et repartent dans un véhicule vers Roubaix où le groupe se volatilise.
Les incendies font rage dans l'usine, disjoncteurs et transformateurs sont anéantis.
Les ateliers cessent toute activité pendant 48 heures et ne reprennent qu'à l'aide d'une centrale de secours.
Le matériel détruit est irremplaçable et la production est diminuée.
A londres Buckmaster retire l'usine des objectifs à bombarder.

Le 2 octobre suivant, le capitaine Michel s'introduira de nouveau dans l'usine pendant une attaque aérienne et réussira à saboter des ponts roulants.


Bonjour cher Dynamo, que je retrouve en cherchant le fil de JOEL (abcde) pour y copier ma réponse à son message personnel que voilà:
Bonsoir
En France occupée, le décret instituant le Service du Travail Obligatoire, voulu par LAVAL date de février 1943.
Mais le NORD PAS de CALAIS était classés ZONE ROUGE administré par le Commandement de la Wermacht à Bruxelles...
En 1942, l'occupant fit obligation aux emploeurs de fournir des listes d'ouvriers qualifiè de plus de 18 ans susceptibles de travailler en Allemagne (avec d'ailleurs un bon salaire...!) Ce n'était pas encore le S.T.O. les ouvriers mentionnés avaient l'obligation de se présenter à un bureau du Travail Allemand, où ils signaient une sorte d'engagement et recevaient une affectation (Généralement la RHUR) et les indications du voyage...
Cette période n'a, pour moi, rien à voir avec la "Déportation du Travail"... Des camarades de mon usine, chargés de famille, ou attiré par de bons salaires, sont ainsi partis et parfois revenus sans encombre...
Pour ce qui me concerne, ouvrier tourneur à la Cie Lilloise des moteurs j'allais sur mes 18 ans le 14 février 1943, et c'est le chef du personnel, qui vint me prévenir de ma prochaîne convocation. Mais je haïssais trop l'occupant et j'ai donc disparu dans la nature, pour me retrouver à la même date dans un maquis des Hautes Alpes....

Je ne puis donc rien dire sur les camps de travail que je n'ai pas connus...Quand aux camps de prisonniers, il se trouve que le maquis où je suis parvenu était un mouvement de Résistance de prisonniers de guerre évadés ou libérés...(Voir mon récit dans ce forum..)

Pour information, je précise que je suis né le 14/02/1925 à Fives, rue des Montagnards , que j'habitais en 1942 une petite maison rue Jean Jaurès à 20 mètres des murs de la fonderie de l'usine FIVES-LILLE et de l'entrée des Ateliers d'hellemmes
Ma rue en couleur reduite.jpg
Ma rue en couleur reduite.jpg (41.46 Kio) Vu 2620 fois


A bientôt car le soupe vient de sonner....
Papy Colin
Maquisard - Eng. Vol.durée ww2- Croix.Combattant 39-45
Le Blog de Jacques A. COLIN

..

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 11 Déc 2011, 17:38
Région: ANJOU
Pays: France

Voir le Blog de Jacques A.COLIN : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de abcde  Nouveau message 20 Mai 2013, 16:41

Jacques A.COLIN a écrit:
dynamo a écrit:"le coup de Fives"
l'usine de Fives produit des locomotives.
Jean Chieux, membre du réseau Sylvestre Farmer, ingénieur-chef d'atelier y travaille.
Le 26 juin 43, une équipe de sabotage décide de pénétrer dans l'usine afin d'y détruire les transformateurs électriques.
Henri Vandesype, Georges Philippot, Arthur Malfait, le capitaine Michel, Henri Verporte se présentent à la porte de l'usine en faux policiers et déclarent que des parachutistes sont occupés à saboter l'usine.
Vandersype parlant allemand se fait passer pour un "oberst".
Semant le désordre par des faux ordres, les hommes placent des charges dans les transformateurs et repartent dans un véhicule vers Roubaix où le groupe se volatilise.
Les incendies font rage dans l'usine, disjoncteurs et transformateurs sont anéantis.
Les ateliers cessent toute activité pendant 48 heures et ne reprennent qu'à l'aide d'une centrale de secours.
Le matériel détruit est irremplaçable et la production est diminuée.
A londres Buckmaster retire l'usine des objectifs à bombarder.

Le 2 octobre suivant, le capitaine Michel s'introduira de nouveau dans l'usine pendant une attaque aérienne et réussira à saboter des ponts roulants.


Bonjour cher Dynamo, que je retrouve en cherchant le fil de JOEL (abcde) pour y copier ma réponse à son message personnel que voilà:
Bonsoir
En France occupée, le décret instituant le Service du Travail Obligatoire, voulu par LAVAL date de février 1943.
Mais le NORD PAS de CALAIS était classés ZONE ROUGE administré par le Commandement de la Wermacht à Bruxelles...
En 1942, l'occupant fit obligation aux emploeurs de fournir des listes d'ouvriers qualifiè de plus de 18 ans susceptibles de travailler en Allemagne (avec d'ailleurs un bon salaire...!) Ce n'était pas encore le S.T.O. les ouvriers mentionnés avaient l'obligation de se présenter à un bureau du Travail Allemand, où ils signaient une sorte d'engagement et recevaient une affectation (Généralement la RHUR) et les indications du voyage...
Cette période n'a, pour moi, rien à voir avec la "Déportation du Travail"... Des camarades de mon usine, chargés de famille, ou attiré par de bons salaires, sont ainsi partis et parfois revenus sans encombre...
Pour ce qui me concerne, ouvrier tourneur à la Cie Lilloise des moteurs j'allais sur mes 18 ans le 14 février 1943, et c'est le chef du personnel, qui vint me prévenir de ma prochaîne convocation. Mais je haïssais trop l'occupant et j'ai donc disparu dans la nature, pour me retrouver à la même date dans un maquis des Hautes Alpes....

Je ne puis donc rien dire sur les camps de travail que je n'ai pas connus...Quand aux camps de prisonniers, il se trouve que le maquis où je suis parvenu était un mouvement de Résistance de prisonniers de guerre évadés ou libérés...(Voir mon récit dans ce forum..)

Pour information, je précise que je suis né le 14/02/1925 à Fives, rue des Montagnards , que j'habitais en 1942 une petite maison rue Jean Jaurès à 20 mètres des murs de la fonderie de l'usine FIVES-LILLE et de l'entrée des Ateliers d'hellemmes
Ma rue en couleur reduite.jpg


A bientôt car le soupe vient de sonner....


bonjour Mr COLIN,
merci de votre réponse
les propos que je cite dans les rubriques émanent de ma mére
et malgré une excellente mémoire elle a un peu de mal à mettre les choses dans
l'ordre et de donner des dates précises
passionné par l'histoire, je me suis mis en téte de glisser la petite histoire de mon pére dans celle de notre pays
pendant cette guerre terrible
Mon pére ,Marcel Prodhomme,fils de Georges et de Constance, est né le 31 Décembre 1923,ils habitaient
rue Denis du Péage à Fives et était le dernier des 4 enfants.Peut étre les avez-vous connu ?
Au 1 ér janvier 1942 il avait donc 18 ans et était donc incorporable

Dixit ma mére:l'on disait qu'en contre partie de l'embauche ,les allemands libéraient des prisonniers
mais je crois savoir qu'ils ne sont pas revenus trés nombreux
mon besoin à ce niveau serait de pouvoir estimer son départ mais cela semble difficile
peut étre au SERVICE HISTORIQUE DE LA DEFENSE ou dans une administration X !!!!

dixit ma mére: il se serait évadé de son camp mais aurait été repris et placé dans un camp plus sévére !!!
dixit ma mére:ma grand -mére paternelle aurait été sollicitée par une de ses amies d'enfance ,venant d'arras,
d'une demande d'hebergement temporaire en attendant qu'on lui offre un logement.
Cette personne était la maitresse du ou d'un chef de la Gestapo de Lille
en contre parti de son herbergement ,mon pére aurait pu obtenir deux permissions
ses camarades étant otages de son retour,il est rentré à son camp à chaque fois
il s'est évadé une deuxiéme fois avec deux camarades et il est rentré à Lille fin 1943 début 1944
il a intégré la résistance dans le groupe "bataillon Courcier" Lille a été libéré le 4 seprembre 1944
il a terminé la campagne de France et d'allemagne dans le 4éme RTT ,stationné à Stuttgart à
la fin de la guerre
question:
qui pourrait me renseigner sur ces camps?
pourriez-vous m'informé sur ce que devenaient les résistants aprés les libérations en particulier
pour ceux qui souhaitaient s'engager ?
j'espére ne pas trop vous déranger
oui j'oublié ma mére est né le méme jour que vous ,le 14 février 1920
a bientot

Second Lieutenant
Second Lieutenant

 
Messages: 150
Inscription: 03 Mai 2013, 18:14
Région: vaucluse
Pays: france

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: resistance dans le nord

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Jacques A.COLIN  Nouveau message 20 Mai 2013, 19:15

Bonjour Joel,
Heureux de vous retrouver sur un fil cohérent, dans le maquis obscur de ce forum insensé...mais passionnant ::chapeau - salut::
Il m'est difficile de répondre à toutes vos questions car écrivant sous ma propre identité, je m'applique à ne faire état que de faits vérifiables ou avérés.
Voici quelques réponses:

A) Non , je n'ai pas connu vos parents, car en 1932 nous avons pris possession de la petite maison loi loucheur décrite dans mon post précédent: 12 rue Jean Jaurès à Hellemmes: (on y voit les fameux ponts roulants de l'usine de Fives cités par Dynamo). Mais en 1942 je passais parfois par la rue de vos parents pour me rendre à mon travail à la Compagnie Lilloise des Moteurs (Peugeot) rue Gutemberg...

B) Les résistants : La naissnce de la "Résistance" dans le Nord , se fit en plusieurs étapes que je ne puis evoquer ici...Je pense que vous parlez de ceux qui , au début de 1944, commençèrent a se constituer en formation militaire et combattantes et prirent part sous l'appellation F.F.I. ou F.T.P. à la Libération...
Après celle-ci, le Gouvernemenr Provisoire incorpora ces unités àn la nouvelle armée Française sous la forme de "Bataillons de Marche" souvent avec le Nom de leur chef ou celui de leur région d'origine. Ces bataillons de Marche subirent glorieusement de dur combats dans les Vosges et en Alsace..
D'autres résistants, non enrégimentés, s'engagèrent pour la durée de la Guerre dans les armées Leclerc et De Lattre qui marchaient vers Strasbourg. Ce fut mon cas...

Autres questions..?
A bientôt
Papy Colin
Maquisard - Eng. Vol.durée ww2- Croix.Combattant 39-45
Le Blog de Jacques A. COLIN

..

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 336
Inscription: 11 Déc 2011, 17:38
Région: ANJOU
Pays: France

Voir le Blog de Jacques A.COLIN : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  forum 
il y a moins d’une minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
il y a 12 minutes
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
il y a 14 minutes
par: jdl 
    dans:  266 Infanterie Division 
il y a 41 minutes
par: thucydide 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 44 minutes
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 20:34
par: Alfred 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 20:33
par: iffig 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Aujourd’hui, 20:18
par: pierma 
    dans:  Heinrich Böll, lettres de guerre 
Aujourd’hui, 20:12
par: pierma 
    dans:  Croisement de parcours... 
Aujourd’hui, 18:11
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités


Scroll