Connexion  •  M’enregistrer

Resistance dans l’Aude.

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de norodom  Nouveau message 01 Fév 2013, 22:44

Bonsoir Jean-Pierre,

Sur le document qui concerne "la bataille du 22 août", je ne fais aucun commentaire car je ne reviendrai pas sur ce que j'ai déjà écrit.
Des documents de ce type qui s'évertuent à magnifier la Résistance, je peux t'en servir à la pelle !
Néanmoins, jette un coup d'oeil sur ce site que j'ai découvert cet après-midi:

http://histoiresdecarcassonne.blogs.lin ... imoux.html

J'espère que tu n'iras pas jusqu'à admettre que la photo de l'affiche est un faux !...

Par contre sur le document qui se réfère à Rimont, j'ai quelques remarques à faire...

Le nombre de 4000 hommes dans la colonne n'est pas exact !
Avant le drame, à la sortie de Lescure, à 6 km avant Rimont, plus d'une quarantaine de camions ont été dénombrés, venant de St-Girons _ peut-être 2000 hommes ?
Et qui n'étaient pas attendus, au point qu'il y eut quelques moments de panique parmi les maquisards, insuffisamment armés.

Lors de la capitulation à Ségualas, 1542 ennemis se rendent à 450 maquisards environ...
coté allemand on estime que le nombre de tués doit vraisemblablement dépasser la centaine...
de nombreux fuyards sont récupérés dans toute la région...
coté maquisards, 7 tués + 3 guérilleros espagnols et de très nombreux blessés.

La colonne Schöpplein a certes été harcelée tout au long de son parcours depuis la sortie de Rimont, elle a subi de lourdes pertes plus en matériel roulant qu'en hommes, mais elle n'a nullement été décimée...
Il se trouva même des situations où les maquisards étaient en mauvaise posture, à cause de manques de munitions et il a fallu organiser toutes sortes de relais qui parfois furent chanceux
La capitulation a été obtenue surtout, grâce à une ruse de guerre tentant à faire croire aux Allemands qu'ils étaient encerclés par plus de 4000 hommes (Français, Anglais, Américains) et que "si un seul maquisard est fusillé, cent Allemands le paieront de leur vie"... ça a marché !

Amicalement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 02 Fév 2013, 07:15

norodom a écrit: jette un coup d'oeil sur ce site que j'ai découvert cet après-midi:

http://histoiresdecarcassonne.blogs.lin ... imoux.html



je ne pense pas que Lucien Maury alias frank, ancien chef du secteur du maquis AS de Chalabre-Puivert, c'est évertué en deux tomes et environs 890 pages, à magnifier la résistance...

Il ne se base que sur les témoignages, d'abord le sien pour ses propres activités et sur ceux qui l'on vécu et celà en 1980.
Comme vous également avec ce forum...

Mais, comme tous les témoignages sur cette période, ils demandent à être recoupés avec d'autre, car chacun à sa vision des faits avec les infos qu'ils avaient à l'époque. Le recoupement permet de garder la ligne directrice du fait et come vous le dite si bien, évite de s'attarder sur la magnificiance.

je connais le site que vous donné, les photos proviennent du livre de Lucien Allaux.

il y a celui ci également, mais peut être que ces témoignages ne sont pas également en prendre en compte ???

http://maquisftp-jeanrobert-faita.org/

http://maquisftp-jeanrobert-faita.org/us-peg-group/

http://maquisftp-jeanrobert-faita.org/us-peg-group/

cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 02 Fév 2013, 07:22

ensuite,
n'ayant pas connu cette période, je ne peux que me fier aux témoignages.

Donc, je n'affirme rien, je ne juge pas, je ne me réfère qu'aux très rares ouvrages sur le sujet et si possible, les plus détaillés,

mais sur les maquis audois...il n'y a que Lucien Maury malheureusement...

Pourquoi vous ne nous racontez vous pas votre parcours personnel, en suivant une suite chronologique, ce qui nous permettrait d'avoir un autre regard... ?

Car, si je me souviens bien, je vous ai croisé au sujet d'Autun et je vous retrouve dans les maquis audois... Je pense que ce serait très intéressant de connaitre votre parcours détaillé...

cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 02 Fév 2013, 08:45

2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de norodom  Nouveau message 02 Fév 2013, 18:04

Bonjour Jean-Pierre,

J'ai fait un fichier pdf à partir de tes documents sur "le combat de Limoux 22 août 1944"
Fichier que je classe dans les documents "fiction" tant le contenu mériterait d'être présenté lors d'un cours de stratégie militaire, surtout pour mettra l'accent sur ce qu'il ne faut pas faire.

C'est le récit d'une opération contre des "enfants de choeur" qui ont oublié l'abc de ce qu'il faut faire lorsque on est en position d'enclave...
1 - occuper immédiatement les positions en surplomb...
2 - repérer et détruire immédiatement les armes automatiques...

J'ai connu des situations qui ne s'inscrivaient pas dans le cadre d'opérations de grande envergure, où la première Browsning utilisée dans le récit aurait eu une courte vie.
Ce type d'engin, dont je suppose qu'il s'agit d'un calibre 50, pèse avec son attirail de cartouches , la bagatelle de 40 kg... c'est dire qu'il n'est pas l'idéal dans une opération de guérilla, où il faut faire vite.

Je constate aussi, que les "novices" d'en face ont donné le temps de réfléchir à ceux qui leur voulaient du mal.

Ainsi, cette fameuse colonne qui viendrait de Castelnaudary, situé à 40 km du lieu d'accueil, n'aurait pas été repérée avant le dit lieu d'accueil ? ...cinq camions, ça se remarque... il est vrai qu'avant cinq heures, l'heure où Paris s'éveille, tout le monde (ou presque) dort sur ses deux oreilles et cinq camions qui avancent à "pas feutrés", ça ne se remarque pas !
Parce que si ça s'était remarqué, on aurait pu se demander pourquoi ces cinq camions se dirigeaient vers une ville où ils n'avaient rien à y faire, hormis peut-être le désir de donner un coup de main aux vignerons, à l'occasion des vendanges prochaines...
Au pire, on aurait pu craindre un nouvel Oradour (mais on n'avait pas affaire à la Das Reich)

Mais peut-être s'est-il trouvé quelqu'un qui s'est précipité en estafette... et du côté des avertis on a attendu bien sagement que le premier camion se présente pour le "browsniniger" sans se soucier si on n'est pas en train de renouveler la tragédie de la veille à Rimont !

Tu vois Jean-Pierre, comment avec un zeste d'imagination on peut amorcer un récit de 890 pages... d'où un brin de lien avec cette citation:

<< je ne pense pas que Lucien Maury alias frank, ancien chef du secteur du maquis AS de Chalabre-Puivert, c'est évertué en deux tomes et environs 890 pages, à magnifier la résistance... >>

--------------------

<< je connais le site que vous donné, les photos proviennent du livre de Lucien Allaux.>>

ou l'inverse !

<< Pourquoi vous ne nous racontez vous pas votre parcours personnel, en suivant une suite chronologique, ce qui nous permettrait d'avoir un autre regard... ? >>

Parce que mon parcours est celui de beaucoup de jeunes de ma génération qui ont eu comme premier souci, celui de bouter hors de France, ceux que nous n'avions pas invités. Je n'ai pas d'explications sur la chance qui m'a évité une fin tragique comme hélas beaucoup d'autres....
En fait, mon expérience, si tant qu'elle puisse être utile, ressort plus de mes recherches et de mes réflexions que de mon parcours lui-même.

Mais sur mon passage de trois jours dans l'Aude... patience !... nous avons encore de quoi nous mettre sous la dent sur le sujet du présent fil.

<< Car, si je me souviens bien, je vous ai croisé au sujet d'Autun et je vous retrouve dans les maquis audois... Je pense que ce serait très intéressant de connaitre votre parcours détaillé... >>

Je crois que tu pourrais en retrouver pas mal au cours de mes récits si tu cherchez bien.
Mais tu cites Autun... et alors là, on est en pleine relation avec l'histoire du Maquis de Picaussel, car la Résistance ne s'est pas terminée en août 1944, il y a eu une suite qui pour beaucoup de gars de ce Maquis se termina tragiquement !

Consulte ce lien :
http://www.memorial-genweb.org/~memoria ... table=bp03

Tu constateras le lourd tribut qu'ont payé ces jeunes dont le nom est inscrit sur le Mémorial, ces jeunes qui ne sont pas restés à l'arrière pour tondre des femmes mais qui ont perdu leur vie pour la plupart sur le sol alsacien. Nombreux sont ceux qui sont passés par Autun.
J'ai le souvenir de trois d'entre-eux... Adrien Azam, Roger Lacroix et René Pasquetto.
Les deux derniers à la caserne Caffarelli à Toulouse et Adrien à Bram ( je le re-citerai )
Mais tous les trois étaient à Bram le 22 août 1944, depuis la veille au soir.

Je crois qu'à partir du site "Mémoire des hommes" où on peut trouver le lieu de leur décès et l'unité à laquelle ils appartenaient, on pourrait retrouver l'histoire des combats auxquels ils ont participé.

Amicalement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 02 Fév 2013, 20:16

norodom a écrit:Ainsi, cette fameuse colonne qui viendrait de Castelnaudary, situé à 40 km du lieu d'accueil, n'aurait pas été repérée avant le dit lieu d'accueil ? ...cinq camions, ça se remarque... cinq camions qui avancent à "pas feutrés", ça ne se remarque pas !
Parce que si ça s'était remarqué, on aurait pu se demander pourquoi ces cinq camions se dirigeaient vers une ville où ils n'avaient rien à y faire

Mais tu cites Autun... et alors là, on est en pleine relation avec l'histoire du Maquis de Picaussel, car la Résistance ne s'est pas terminée en août 1944, il y a eu une suite qui pour beaucoup de gars de ce Maquis se termina tragiquement !



Je me suis posé cette question, que faisait ce convoi dans cette direction ?... et d'où venaient ils ?
votre remarque pourrait correspondre à une des réponses à ma question ...

Pour Autun, je connais l'histoire, mon père y était...mais dans un TD M10 du 2e Dragons... avec comme infanterie, le 8e Dragons FFI... et le maquis Pommies et le maquis Armagnac...

oui, le 81e RI était plein de maquisard audois entre autre...

cordialement
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de norodom  Nouveau message 03 Fév 2013, 18:24

Bonsoir Jean-Pierre,

Une question me trotte dans la tête au sujet du récit du "combat du 22 août"...
54 prisonniers, dont deux officiers, c'est un beau butin dont ç'a aurait valu le coup de faire une photographie de cette belle brochette.... le bouquin de 890 pages, il contient des photos ?
Et puis, à en juger par la violence des combats, on peut supposer qu'il y aurait eu un certain nombre de victimes, morts ou blessés, dans les deux camps... existe-t-l un bilan ?... s'il y a eu des morts côté Allemand, qu'en a t-on fait ?... et plus simplement, quel a été le sort des 54 prisonniers ?... autant de réponses attendues du bouquin bien entendu.

J'en viens à Autun:

<< Pour Autun, je connais l'histoire, mon père y était...mais dans un TD M10 du 2e Dragons... avec comme infanterie, le 8e Dragons FFI... et le maquis Pommies et le maquis Armagnac...>>

Il convient d'y ajouter les brigades Céroni, Francot et aussi Ajax. Cette dernière, dans laquelle je me trouvais, est arrivée à Autun au lendemain de la libération de la ville et a participé aux opérations de recherche des fuyards et au "nettoyage" de la région.

Par contre, le bataillon de l'Armagnac n'était pas présent à Autun.

Je te fais un condensé de son parcours à partir de cette date du 22 août 1944 qui meuble tant les lignes de ce fil...

Le 23 août 1944 le bataillon de l'Armagnac, sous les ordres du commandant Parisot, s'était lancé à la poursuite des Allemands qui avaient traversé le Lauraguais dans la journée du 22. La poursuite se prolongea jusqu'au delà de Narbonne, mais l'ennemi avait disparu. Il sera arrêté plus loin par des troupes alliées remontant de Toulon.

Rentré à Toulouse le 29 août, le bataillon est chargé d'assurer la sécurité du terrain d'aviation de Toulouse-Francazal et là, dans la nuit du 5 au 6 septembre, par suite d'une erreur de balisage le commandant Parisot est tué accidentellement.

Le 12 septembre, le bataillon rejoint le front de l'Atlantique où il reste en opération jusqu'à la fin avril 1945, pour participer aux combats pour la libération de l'Ile d'Oléron.

Amicalement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 03 Fév 2013, 22:15

norodom a écrit:Il convient d'y ajouter les brigades Céroni, Francot et aussi Ajax. Cette dernière, dans laquelle je me trouvais, est arrivée à Autun au lendemain de la libération de la ville et a participé aux opérations de recherche des fuyards et au "nettoyage" de la région.
Par contre, le bataillon de l'Armagnac n'était pas présent à Autun.


oui en effet, les autres maquis, Ajac du Lot, le 1/2 brigade Céroni (~~ 800 volontaires), le bataillon Francot, le bataillon Pottier (ancien du 2e RD), le 1/2 brigade Miler, la 1/2 brigade Wursteisen-Turban, le bataillon Couret, les FTP Valmy à 4 bataillons et les FFI d'Auvergne...

c'est juste pour le bataillon d'Armagnac, seuls des anciens du 2e Dragons qui n'ont pas passé les Pyrénées et son entrés en clandestinité depuis le 11.11.1942, ont rejoint non pas la poche de Royan, mais Autun au sein du CFP. Ils voulaient absoluement rejoindre leurs anciens frères d'arme, j'en ai connu un .
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 03 Fév 2013, 22:20

sinon, non, il n'y a pas de photo du combat de Limoux, raconté par Lucien Maury.

il n'y pas non plus de photo de la prise de la gendarmerie de Limoux, de la libération de Carcassonne, etc...

simplement une ou deux photo du défilé de la victoire à Carcasonne, alors qu'il existe des photos du départ ou du passage des allemands de Narbonne, Béziers, Montpellier...
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 29 Mar 2004, 16:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Resistance dans l’Aude.

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de norodom  Nouveau message 03 Fév 2013, 23:23

Au sujet de la prise de la gendarmerie de Limoux, je n'en connais pas le dénouement.
Cependant j'ai entendu dire que les gendarmes qui (paraît-il) n'étaient pas de mauvais bougres, se seraient ralliés à l' A.S. lorsque les Allemands eurent quitté la ville... mais encore une fois, je n'y étais pas. Par ailleurs comme je n'ai pas connaissance que les tribunaux du peuple aient jugé des gendarmes... ???

Au sujet d'Autun je te précise que la grande majorité des unités F.F.I. qui s'y trouvaient, était placée sous la haute autorité des colonels Schneider et Redon, qui ont fondé la 1ère Division Légère de Toulouse.

Je pense que l'Histoire n'a pas assez mis l'accent sur l'importance stratégique d'Autun, de par sa position géographique.

Sur les combats qui furent très sévères, je ne te l'apprends pas, le 2ème dragons avec des chefs comme Demetz, de Neuchèze ou encore Pecastaing, ont tenu un rôle prépondérant.
De Neuchèze, qui fut tué sur son char TD, restera longtemps une figure emblématique du sacrifice pour la libération de la ville.


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  hommages 
il y a 11 minutes
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 29 minutes
par: iffig 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:53
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Résidence assignée aux Juifs à Châteauneuf-les-Bains 
Aujourd’hui, 14:47
par: AGAG 
    dans:  Explication Kriegsmarine Paris 
Aujourd’hui, 14:36
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La liste de Varian Fry 
Aujourd’hui, 14:09
par: betacam 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DÉFAITE, LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 13:06
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Interrogation sur les marquages tactique de la 2°DIM 
Aujourd’hui, 12:27
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 12:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 08:55
par: NIALA 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll