Connexion  •  M’enregistrer

Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 81  Nouveau message de Chrisfor  Nouveau message 14 Déc 2012, 20:22

Rapidement quelques "considérations " je reviendrais quand j'aurais plus de temps
Je découvre ce fil et à 65 ans je suis toujours aussi surpris de ce débat et de cette volonté pour certain de réduire la part du PCF de ses militants et sympathisants dans la résistance , voir de distiller le doute permanent sur ces hommes courageux (ils ne furent pas les seuls )....
Tien il me revient la fable de Courtois (début des années 80) sur le groupe Manouchian soit disant donné par Duclos a La police Française "gross" exposition médiatique a l'époque (bouffer du coco c'est tendance (toujours) , hors temps et vendeur...)
Et pan sur le bec quand les archives , (voir l’excellent documentaire la traque qui met a partir des archives en pièce cette fable coutoisienne ),s'ouvrent elles montrent bien que ce sont les brigades spéciales de la police parisienne qui sont a l'oeuvre ... Non une quelconque trahison de Jacques Duclos rappel celui ci a très vite regagné paris dès juillet 40 et été clandestin jusqu'en août 44 planqué et protégé d'abord par L'O'S puis les FTP et toujours en région Parisienne Ou avec Benoit Frachon il a animé et impulsé la vie du PCF dans toute ses multiples activités de résistance , politique , syndicale noyautage des syndicats officiels , reconstruire et réunifier la CGT clandestine ,( cgt et cftc ayant été dissous par vichy) , armée , (OS puis FTPF) , quotidienne (pour la "bouffe" notamment , avec les comités de femmes etc etc )

Sur l'affirmation Les cocos , je schématise, collabo jusqu'au 21 juin 41 , et entre en résistance le 22 , pas ,par patriotisme , mais pour les soviets ... remarque : après Stalingrad ils étaient (les cocos) loin d’être les seuls a crier vive Staline et a suivre l'avancée de L'Armée rouge sur une carte ... :cheers:

D’abord rappel dès septembre 39 ses militants ses élus sont pourchassés (décret Sérol) embastillés et pour beaucoup déportés en Algérie d'ou ils sortiront du bagne en Mars 43 .....et du bagne directement au GPRF pour certains ...

Le PCF est éclaté sans directions ses cadres de haut niveau étant en taule c'est cela qui amena le Parti a exfiltrer Duclos a Bruxelle et Thorez a Moscou , ceux qui comme étienne Fajeon répondirent a leur incorporation a L'armée se retrouvèrent en taule ou au bagne Algérien

11 novembre 1940 : Les dirigeant de la JC au nom de celle ci François Lescure et Danielle Casanova sont au 1 ère loges pour l'organisation de la manif du 11 et des actions contre l'arrestation du le professeur Langevin
ça c'était le 11 Novembre 1940 et non le 11 novembre 1941 ..... Pas patriotes les "cocos "...)

Mai 1941 appel du PCF a la création d'un Front national de résistance sur le territoire Français

Avril Mai 1941 gréve des mineurs du nord et du pas de calais qui se trouve en zone spéciale sous administration Allemande;
Gréve qui prive le reich de 500 000 tonnes de charbon .... Une bagatelle .... Et qui en est a L'origine ????
Suivront arrestation ,occupation des carreaux par l'armée allemande syndicalistes communistes fusillé et déportés et ce avant le 22 juin 41 ...

dynamo a écrit:Bonsoir Roger,
tu as raison de souligner qu'avant le 21 juin 41, le PCF a quelques ennuis avec l'opinion française.
Dès septembre 39, à la suite du pacte Germano-soviètique, les dirigeants du parti se diluent dans des explications scabreuses pour affirmer quelques semaines plus tard que la guerre est interimpérialiste et qu'elle ne doit pas concerner la classe ouvrière...
Lors des premiers jours de l'occupation allemande, Jacques Duclos obtient d'Otto Abetz

Duclos n'a jamais rencontré Abetz ce fut une initiative de Tréand


de reparution de l'"Humanité" et la libération des militants emprisonnés par les autorités françaises.

Des militants communiste libérés en juillet 40 par Abetz suite a une pseudo rencontre avec celui ci ,les quels , sources ???


Au sein du parti, des voix dissonantes se font entendre comme Charles Tillon.
(qui apprit cette initiative bien après .....comme 99% des autres dirigeants du PCF qui n'avait en juillet 4O que très peut,pour ne pas dire aucun moyen de se réunir ou de se joindre, quand Tillon l'apprit il était toujours a Bordeaux et L'affaire avait fait long feux puisque L'Huma ne paru que clandestinement et ce depuis septembre 39 jusqu'en Aout 44 ... )

Il n'est pas surprenant que des Français ayant de la mémoire aient gardé un certain recul face aux organisations communistes pendant toute la durée de la guerre.

A lire Chronique de la résistance D Alain Guérin chez OMNIBUS édition de 2010 Réédition actualisée de l'ouverture des archives de celle de 1973 intitulée LA RESISTANCE

Dernière chose pour aujourd'hui le débat action immédiate ou attentisme dépassait largement les FTP il avait aussi lieu a libération ou a L'AS ou nombreux étaient les résistants en accord avec la stratégie des FTPF

Question :
Si l'action des FTPF et du PCF était sans effet , isolée , voir contre productive pour la résistance en général pourquoi les collabos de Vichy , créèrent ils les Brigades spéciales (Police) Et Les Sections spéciales (Justice) FRANÇAISE travaillant mains dans la main avec les autorités d'occupation pour traquer les communistes ?????


 

Voir le Blog de Chrisfor : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 82  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 14 Déc 2012, 20:51

Beaucoup de rappels utiles, mais il faudrait essayer de répondre aux autres intervenants.

Le pacte germano-soviétique, que Hitler avait habilement acculé Staline à signer, a bel et bien entravé la mobilisation des communistes français contre Hitler, surtout à partir du tournant imposé par l'Internationale le 7 septembre 1939, requalifiant la guerre antinazie en guerre inter-impérialiste.

Staline n'avait pas le tournant souple ! Et de ce point de vue Tréand, s'apprêtant à baver sur le Juif Mandel devant Abetz (avec préméditation écrite, donc accord, voire dictée, de Duclos), était bon élève.

Et aujourd'hui, les dédouanements en peau d'oignon (si c'est Tréand c'est pas Duclos, si c'est Duclos c'est pas Thorez) ne sont convaincants que pour les convaincus.

De toute façon, le PCF a longtemps occulté ou nié tout cela, c'est donc qu'il sentait lui-même qu'il n'y avait guère de quoi se vanter.

Quant au 11/11/40, réfléchis à une chose : le choix du lieu, l'Etoile, n'est guère dans la tradition ouvrière parisienne. Ce sont les étudiants communistes qui se sont ralliés, avec un beau culot politique vis-à-vis de leurs aînés, à un mot d'ordre gaulliste. Si le PCF avait été à l'initiative, la manif aurait eu lieu à Bastille ou République. Pierre Daix est toujours là pour en témoigner, et n'est pas sérieusement contredit.





L'heure est à l'histoire, dans l'intérêt de tous.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5947
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 83  Nouveau message de Chrisfor  Nouveau message 14 Déc 2012, 22:40

François Lescure (Danielle Casanova n'étant pas rentrée de déportation) que j'ai personnellement connu a toujours et avec constance dit le contraire et le plein accord entre JC et parti ( notamment Duclos et Frachon,)pour cette initiative du 11 Novembre 40 qui s'inscrivait entre autre dans les actions et initiatives contre l'arrestation du professeur Langevin d'etudiants et de prof ou le PCF et son orga de jeunesse a pris toute sa place .
Sur cette "affaire" de la pseudo reparution officielle de l'huma qui je me répète est restée clandestine de L'automne 1939 a Aout 1944 .
Elle a fait long feux il semble bien que dès que Frachon a put entrer en contact avec Duclos et Tréand cette malheureuse initiative fut stoppée net .

Par ailleurs ni les portables ni le net n'existaient les téléphones ne courraient pas les rues Duclos a Bruxelle Thorez a Moscou , Tréand a Paris Frachon vers Bordeaux (je rehercherais) me semble t'il les communications entre les 4 devaient prendre des jours voir beaucoup plus si a cela on ajoute (juillet 40 ) la désorganisation totale du pays ... Le contexte (la période) et les faits montrent me semble t'il que cette affaire est tout sauf concerté au plus haut niveau on était en effet très loin pour ces 4 la d'avoir une unité de temps de lieux et d'action ...La question n'est pas de dédouaner quiconque mais de regarder les faits le contexte de juillet 40 le possible et l'impossible

Après on peut toujours cracher sur Duclos et Frachon mais eux dirigèrent clandestinement de la région parisienne durant 4 ans un grand parti et TOUTES ses activités de résistances en déjouant toute les traques dont ils faisaient l'objet , Sans aucun problème pour changer de planque quand cela s’avérait nécessaire ce qui tendrait a prouver que le PCF bénéficiait d'un aura certain et de fortes "complicités" dans la banlieue Parisienne

Quand a L’antisémitisme supposé du PCF a cette époque il n'est qu'a lire entre autre le dernier livre sur KRASUKI de Langois pour voir combien le PCF notamment en région parisienne était inséré , parti prenante par ses orgas de masse parmi les juifs immigrés d'europe centrale. Leur engagement important dès la création de L'OS puis des FTP dans les Bataillons de la jeunesse de la MOI ,tord le coup a cette légende


 

Voir le Blog de Chrisfor : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 84  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 15 Déc 2012, 03:11

François Delpla a écrit:L'heure est à l'histoire, dans l'intérêt de tous.


::respect:: ::respect:: Je ne saurai mieux dire, et tant que j'y suis, même si je vais certainement passer pour un lèche "arrière train", je ne saurai trop remercier notre ami François Delpla de nous aider ici depuis de nombreuses années à éclairer l"Histoire de la meilleure façon qui soit !

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12291
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 85  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 15 Déc 2012, 11:53

Cher Fred, je suis suffisamment maltraité ailleurs (quelquefois) pour ne pas faire la fine bouche devant les compliments ici : il est toujours bon de tempérer les curées (noter le féminin). Simplement, je suis heureusement loin d'être le seul à les mériter (les éloges pour ma contribution à l'histoire sur le présent forum).

Sur le sujet du fil, je remercie Chrisfor d'avoir quitté les généralités pour une réponse point par point mais je ferai une ou deux remarques :

-dans une organisation centralisée et disciplinée, ceux qui, comme les étudiants communistes en octobre 1940, ont secoué la routine des anciens, ont tendance à leur faire ensuite cadeau de leurs vertus en taisant leurs propres mérites (il en va de même en Angleterre quand Churchill loue inlassablement, pendant et après la guerre, l'antinazisme sans faille d'un Halifax);

-il n'est pas question de dire que le PCF, pendant la guerre, a donné dans l'antisémitisme, mais seulement que, dans le secret de la préparation d'une conversation avec Abetz qui n'a jamais eu lieu, il avait prévu d'insulter "le Juif Mandel";

-Duclos, présent à Paris, est mouillé jusqu'au cou dans cette affaire, mais aussi le Komintern, qui avait ordonné d'"utiliser toutes les possibilités légales". La correction du tir est venue vite, mais le mal était fait : le PCF avait bel et bien demandé à l'occupant d'autoriser la reparution de l'Huma, et le fait qu'elle n'ait pas eu lieu n'a pas dépendu de lui... mais de Hitler et de Pétain.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5947
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 86  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 15 Déc 2012, 12:53

Exact cher François, on en revient à ce que disais Jumbo au début de ce fil, entre 1940 et Barbarossa, le PCF a eu pour le moins une attitude ambiguë avec l'occupant

En tentant une "approche" avec l'occupant pour essayer de faire autoriser la re-parution de l'Huma, même si in fine, ce fut un coup d'épée dans l'eau, cela a semé le trouble sur le PCF entier.

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12291
Inscription: 18 Avr 2010, 17:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 87  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 15 Déc 2012, 13:05

Il faut bien voir que ce genre d'attitude n'a rien de spécifiquement communiste, et guette tout engagement politique : on sacrifie les principes à l'immédiat... quitte à discréditer pour longtemps la cause que l'on sert. Témoin les affaires de corruption tues par la droite quand elles la concernent et entourées d'un silence assourdissant par par la gauche quand un de ses membres est sur la sellette.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5947
Inscription: 22 Mai 2005, 19:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 88  Nouveau message de Chrisfor  Nouveau message 15 Déc 2012, 13:07

La centralisation du PCF était un peu compliqué a mettre en oeuvre en cet été 1940 ...
a la fois les "actions" contre l'arrestation de Langevin et la participation très active des communistes dans la préparation et à la manif de l'étoile le 11 novembre 1940 montre que malgré les directives de l'internationale la tendance MAJORITAIRE au PCF est au patriotisme ainsi qu'a la construction d'un rapport de force contre Vichy et l'occupant .
Il en va de même pour la soit disant reparution de l'huma ou la majorité des cadres et militants non emprisonnés quand ils apprennent cette malheureuse initiative font part de leur désaccord en premier lieu Frachon qui était a Toulouse et non bordeaux (comme je le disais plus haut) celui ci dépêche Arthur Dallilet a Paris dès qu'il est au courant pour faire part de son opposition . qui rejoignait l'avis de la majorité des militants
Cette initiative mourra d'elle même a la fois car les communistes sont les communistes et le numéro Zéro proposé Par Tréand et Catelas parlait :
"Création de comité populaire" ,du boulot pour les chômeurs, des revendication des femmes seules et des familles dispersées , la libération des prisonniers et l'affirmation que les Français n'étaient pas prêts a supporter le double joug de la réaction vichyssoise et de l’oppression NATIONALE quelle qu'elle soit ...."
La messe était dite a la fois l'opposition MAJORITAIRE dans le parti a cette initiative , et la "prose" du PCF étant la sienne ce qui ne pouvait convenir a Abetz l'aventure pris fin ..
Sans dommage pour personne sauf après guerre pour le PCF

Sur L'affirmation de Dynamo et la tractation avec Abetz pour la soit disant libération de militants communistes emprisonnés dans les geôles de Vichy .
L'histoire est celle ci :
Le 20 juin 1940 sont Arrêtés au métro porte Saint Martin par le "célèbre et triste sir" Laffont de la rue des Saussaie :
Maurice Tréand , Denise Ginollin ,Jeanne,Schordt Et valentine Grunenberger elle a son domicile
Ces 4 la a l'exception de catelas sont les militants qui "négocient" avec Abetz et effectivement Abetz demanda leur libération non pas sur demande du PCF mais comme ces interlocuteurs du moment , ce qui est tout autres choses .....
C'est cette arrestation qui fourni l'info après guerre sur cette affaire , Les 4 restérent 48 heures en garde a vu interrogatoire etc etc Procès verbal ou il disent tout 4 etre en discussion avec Abetz et ces PV furent retrouvé après guerre ...

l'affaire de la reparution de L'huma est , a mon humble avis ,a coté de futurs maréchaux et autres obligé de Vichy, et de ses maîtres ,qui ordonnèrent a l'armée d'Afrique en novembre 42 de tirer et de résister au débarquement Anglo Américain en Afrique du nord une bien petite chose dont l'objet reste toujours un brin politicien .

A coté des Papon et autres hauts fonctionnaires , gradés militaires, gendarmes, policiers ,juges , la soit disante collaboration du PCF entre mai 40 et juin 41 est annecdotique

L'erreur ,la faute de quelques militants, en Juillet 40 ne porte et ne porta tord qu'au PCF d'autres dont on ne parle jamais causèrent eux la MORT de milliers de résistants , juifs , tsiganes ou soldats allier .

Le reproche que je ferais pour ma part au PCF serait de ne pas avoir mis cela sur la table Fin 44 début 45 et il y a fort a parier que ce serait ensuite tombé dans l'oubli ...

La négation de ce fait fut une erreur , erreur au risque de me répéter dont la victime fut le PCF et ses militants PERSONNE D'AUTRE n'eu a pâtir de cet erreur d'aiguillage de quelques uns

Pour les protagonistes de la demande a Abetz ,Treand fut déchargé de toutes responsabilité en SEPTEMBRE 40 Catelas guillotiné pour faits de résistance ,d'autres déportés pour mêmes faits , L'errement passé tous reprirent le chemin de la lutte sans concession contre Vichy et l'occupant
Sur la reparution de L'huma sources :
Roger Bourderon (l'affaire de la demande de reparution de l'huma en 40)
Alain guérin ( Chronique de la résistance edition 2010)

Je précise que je ne suis suis ni un historien ni ne me prend pour tel juste un citoyen qui aime a savoir d'ou il vient ...


 

Voir le Blog de Chrisfor : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 89  Nouveau message de Chrisfor  Nouveau message 15 Déc 2012, 14:11

fbonnus a écrit:Exact cher François, on en revient à ce que disais Jumbo au début de ce fil, entre 1940 et Barbarossa, le PCF a eu pour le moins une attitude ambiguë avec l'occupant

En tentant une "approche" avec l'occupant pour essayer de faire autoriser la re-parution de l'Huma, même si in fine, ce fut un coup d'épée dans l'eau, cela a semé le trouble sur le PCF entie

Amicalement


Désolés nos post ce sont croisés ....
Hormis les errements de quelques uns en , juin juillet ,sur la reparution de L'huma ainsi que de Ce Soir ....
As tu des élements corroborant la collaboration du PCF entre Juin 40 et Juin 41 ???
La manif du 11 Novembre 40 , La grève des mineurs , l'appel a la création d'un Front National sur le territoire en mai 41 , L'infiltration des syndicats officiels , la mise en place d'une CGT clandestine , et moultes faits montre plutôt que ce parti , désorganisé, éclaté , avec l'essentiel de ses cadres et élus dans les bagnes Algériens , se réorganise ,tâtonne, réorganise ses réseaux ,ses structures complètement anéanti par les arrestations , construit l'embryon des FTPF (L'O.S) et ce bien avant le 22 juin 41
La presse communiste et syndicale clandestine L'huma , Les cahiers du bolchévisme ,la vie ouvrière , la pensée libre (destinée elle aux intellectuels) prend de l’essor chaque jour montrant en cette période que le PCF est le seul en tant que parti INTERDIT et ses militants pourchassés a s'exprimer et de façons massive.contre le régime Vichyste et ses maitres

Je donne a la réflexion ces extraits d'une lettre de Vercors (créateur des éditions de minuit) a De Gaulle en 1955 le 11 février pour être précis (les faits concernant la reparution de l'huma étaient connus puisqu'ils firent l'objet d'un première passe d'armes le 5 décembre 1947 a la chambre des députés )

"..... On a suffisamment de choses a leur reprocher pour ne pas y ajouter des accusations historiquement fausse. Car mon général, je mentirais par omission en ne témoignant pas pour eux( les communistes).
La première lettre que j'ai reçue , en Aout 1940 qui m’appelait à la résistance était signé du communiste Jean Richard Bloch.
La première réunion a la quelle j'ai assisté, en Octobre 40 Chez le poète Arcos, s'était faite à l'initiative du même , accompagné du communiste Frédéric Joliot, du communiste Wallon , du communiste Maublanc ,du communiste Francis Jourdain ,et il nous y fut lu des lettres Eluard et d'Aragon, tous deux en zone libre.
La première revue clandestine, a destination des intellectuels , fondée en décembre 1940 la pensée libre était une revue communiste .....
Le premier organe clandestin des intellectuels RÉSISTANTS ,fut fondé en AVRIL 1941 par le communistes Jacque Decourt ...."


Collaboration du PCF Entre 40 et 41 Info ou intox politicienne ???? Vercors tranche et polémique avec le Général Himself ....!!!

Source: Chronique de la résistance ,Alain Guérin page 414


 

Voir le Blog de Chrisfor : cliquez ici


Re: Les Communistes dans la résistance : Force ou Faiblesse ?

Nouveau message Post Numéro: 90  Nouveau message de norodom  Nouveau message 15 Déc 2012, 15:59

François Delpla a écrit:le PCF avait bel et bien demandé à l'occupant d'autoriser la reparution de l'Huma, et le fait qu'elle n'ait pas eu lieu n'a pas dépendu de lui... mais de Hitler et de Pétain.

Bonjour François,

C'est vrai, que la légalisation de l'Humanté a bien été négociée entre le PCF et les autorités allemandes, malgré les démentis...
Démentis par le PCF lui-même, mais il n'est de secret pour personne que le PCF a édifié sa propre histoire pour l'imposer à l'Histoire.

J'avais noté sur mes tablettes que cette initiative a été dénoncée par Maurice Thorez, alors présent à Moscou. Ce qui contribua à mettre un terme aux pourparlers.
"Contribua", ce qui peut laisser penser qu'il y eut d'aures personnalités impliquées dans la négociation...

On peut donc en déduire que Thorez a pris position avec l'accord de Staline dont le PCF recevait les ordres.
S'ajoutent donc deux personnages aux deux vôtres, ce qui donne quatre, auxquels on pourrait en ajouter d'autres, pourquoi pas, pour compléter la galerie !

Ceci est un cas qui a été soulevé par les historiens à partir de nouveaux documents d'archives dont une partie importante provient des archives de l'ex URSS.

Alors François, bien que j'ai ma petite idée (toute petite), quelle est à votre connaissance la raison majeure pour laquelle le PCF ne devait pas aboutir à cette légalisation ?

Amicalement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 03:07
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler sur table d'écoute 
Aujourd’hui, 00:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 00:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 00:05
par: thucydide 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Hier, 23:40
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:56
par: Tomcat 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:26
par: kfranc01 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Hier, 22:13
par: François 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 21:38
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll