Connexion  •  M’enregistrer

L'Epuration de vrais résistants

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 02 Oct 2012, 09:36

Maquisard07 a écrit:Je ne fais jamais de copier-collé et ce que je cite je le fais en recopiant sur mon clavier des extraits de livres dont je dispose dans ma bibliothèque, dont celui de Francine Dessaigne "Top Secret" édité par la Confrérie Castille. La "Lettre" de J. Lemaigre Dubreuil est authentique. Je te remercie de bien vouloir m'autoriser à la publier.


Bonjour,
Il est bien possible que tu ne fasse jamais de copier/coller, cependant le lien mis en ligne ci-dessus, renvoi vers un texte, lequel à certains extraits près, ressemble très fort au texte que tu as mis en ligne. Tu reprends même la même faute dans le nom du colonel Van Hecke.
Quant au contenu de la lettre de J. Lemaigre Dubreuil, je ne vois aucun inconvénient à la publication. (n'oublie pas de citer tes sources).
Cordialement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64207
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Maquisard07  Nouveau message 02 Oct 2012, 09:50

Lettre de J. Lemaigre-Dubreuil au général De Gaulle (suite 1)

... Le 8 novembre 1942, trois des "cinq" étaient partis d'Alger, tandis que Lemaigre-Dubreuil, allait attendre Giraud à Blida. Seul Henri d'Astier était à Alger le jour du "putsch" et a participé aux arrestations et occupations des lieux stratégiques effectués par José Aboulker; Germain Jousse, Bernard Karsenty et leurs 400 camarades.
A partir de l'arrivée de De Gaulle à Alger, beaucoup plus tard, il a été déçu de constater le jeu personnel de ce dernier qui, absent lors de la préparation du débarquement américain, n'avait cherché avant tout, une fois arrivé à Alger, qu'à prendre le pouvoir au lieu d'oeuvrer avec les autres à la résurrection de la France: en téléguidant d'abord l'assassinat de l'amiral Darlan, puis en faisant un coup d'état pour éliminer le général Giraud, successeur de Darlan à la tête de l'AFN, enfin en tentant de faire assassiner Giraud, réchappé de l'attentat, dont il craignait le grand prestige auprès des Alliés.
Se doutant, qu'en tant qu'opposant à un gaullisme arrivé à ses fins, il risquait de subir le même sort que Darlan et Giraud, Lemaigre-Dubreuil préféra quitter l'Afrique du Nord en 1944.
Mais dix ans plus tard, la "Main Rouge" organe opérationnel des basses besognes de l'Etat ne le rata pas en l'assassinant à Casablanca en 1955.

La lettre à De Gaulle

Alger, mai 1944

Mon Général,

Vous savez sans doute déjà que j'ai pris la décision de quitter l'Afrique du Nord. Il importe que mes raisons soient exactement connues.
Lorsque le Maréchal Pétain, appelé par le Président de la République, constitua le gouvernement de l'armistice, un certain nombre de Français, ne désespérant pas de la défaite finale de l'Allemagne, estimèrent que la France devait un jour reprendre part à la lutte aux côtés des Alliés. Les uns, répondant à votre appel du 18 juin 1940, passèrent en Angleterre. D'autres, estimant que le sort de la France dépendrait, en tout état de cause, de l'attitude des Français à l'égard de l'occupant, restèrent sur le sol national. Nous fûmes de ceux-là. Nous fûmes également, vous ne l'ignorez pas, de ceux qui préparèrent la rentrée de l'armée française au combat, et, par l'ouverture de l'Afrique du Nord et de l'AOF aux troupes alliées, la création du second front.
Ce faisant, nous n'avions les uns et les autres, semble-t-il qu'un seul but: la libération de la France. En ce qui nous concerne, tout au moins, nous l'avons prouvé à l'évidence, je dirais même jusqu'à la naïveté, en excluant toute préoccupation de parti. Si nous n'avons pas fait appel à votre concours pour l'opération du 8 novembre, c'est que l'état d'esprit de l'armée, celui d'une part de la population, la médiocrité de vos représentants locaux, tout, à l'époque, faisait cet appel illusoire et dangereux. Le succès de l'opération projetée, au moindre prix, passait avant toute autre considération. Au surplus, nous n'avions pas seuls jugé ainsi, mais aussi les Alliés. Nous n'en pensions pas moins que l'unité de la résistance serait la conséquence de la libération de l'Afrique. Tous les faits, tous les textes le prouvent.
De votre côté, mon Général, vous n'aviez cessé de proclamer officiellement, tant que vous n'étiez à Londres que le chef d'une vaillante petite troupe que vos préoccupations étaient exclusivement militaires. De plus, vous sembliez penser, comme nous mêmes, que toutes préoccupations de politique intèrieure devaient être différées jusqu'à la victoire, que seule une politique de guerre pouvait unir les Français, si divisés par ailleurs, et servir la France, si affaiblie par la défaite. C'était exactement ce que nous pensions nous mêmes.

à suivre...


Source: "Top secret" de Francine Dessaigne. Editions Confrérie de Castille.


 

Voir le Blog de Maquisard07 : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 02 Oct 2012, 12:13

Maquisard07 a écrit:Lettre de J. Lemaigre Dubreuil au général De Gaulle en mai 1944.

Je commencerai, si vous le voulez bien par dire un mot sur le contexte de l'époque.
Industriel et patriote, Jacques Lemaigre-Dubreuil était avant la deuxième guerre mondiale, PDG des huiles Lesieur.
La defaite de 1940 rend trés difficile le maintien de l'exploitation du site des Huiles Lesieur à Dunkerque. Lemaigre-Dubreuil transfère son activité à Casablanca, bénédiciant de l'encouragement des autorités allemandes pour l'importation d'huile en Europe.
Mais cette situation ambigüe va lui perrmettre de jouer un rôle politique de la première importance dans les événements futurs. Il militait pour une résistance apolitique et faisait partie de ces Français qui pensaient que le Maréchal Pétain avait été un bouclier trés efficace évitant au pays de connaître le triste sort des pays européens tombés sous le joug de l'Allemagne nazie et permettant donc de préparer minutieusement avec le temps et l'appui secret des USA un avenir de revanche grâce à l'existence de l'Empire d'outremer et de la zone libre.
Pendant la seconde guerre mondiale il est trés actif dans l'ombre et effectue de nombreux voyages entre la France métropolitaine et l'Afrique. Il fait partie des hommes qui favorisent le débarquement des Alliés en AFN le 8 novembre 1942, lors de l'opération Torch, qui va marquer un tournant décisif de la Seconde Guerre mondiale sur le front occidental. Il contribue parallèlement à l'arrivée du général Giraud sur la scène politique.
En effet il fait partie avec son homme de confiance Jean Rigault et Henri d'Astier de la Vigerie, du "groupe des cinq" qui travaillent à Alger avec le consul américain Robert Murphy à préparer l'arrivée des Américains en AFN. Dans ce groupe, il y a également Jacques Tarbé de Saint Hardouin et le colonel Van Heycke (nommé par Pétain à la tête des Chantiers de Jeunesse en AFN).

.../... à suivre



C'est sans doute pour garder secrète son entente avec les USA que le gouvernement vichy les a accueillis à coup de canons en AFN....Il y a des incohérences auxquelles il faut toujours faire très attention pour éviter ce genre de gag!!...Je vous laisse faire VOTRE histoire, ce n'est pas la même que la mienne.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4077
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Maquisard07  Nouveau message 02 Oct 2012, 13:22

Ce n'est pas MON histoire monsieur Tri-martolod, c'est l'Histoire Et Jacques Lemaigre-Dubreuil en fut un témoin direct. Lisez donc la suite de sa lettre. Elle est édifiante !


 

Voir le Blog de Maquisard07 : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 02 Oct 2012, 13:52

Tri martolod a écrit:C'est sans doute pour garder secrète son entente avec les USA que le gouvernement vichy les a accueillis à coup de canons en AFN....Il y a des incohérences auxquelles il faut toujours faire très attention pour éviter ce genre de gag!!...Je vous laisse faire VOTRE histoire, ce n'est pas la même que la mienne.



Bonjour.

Je dois avouer que je ne comprends pas cette réaction.

Pour beaucoup de français Petain reste une valeur sûre , et à l’époque personne ne pouvait penser un tant soit peu que le vainqueur de Verdun pourrait ternir l'image de la France comme il l'a fait. A posteriori nous sommes suffisamment documenté pour savoir que papy sucrait les fraises à tour de bras.

Mais honnêtement à l’époque je peux admettre qu'une partie des français aient pu croire que tout cela n’était qu'une manœuvre et que Petain libérerait la France du joug allemand. Apres tout il y en a bien qui on rejoint les Waffen SS , d'autres qui ont rejoint la Milice , d'autres qui sont montés au maquis et tellement qui se sont adaptés à la situation sans rien dire ( et qui ont pris les armes le 8 Mai 1945 en se réclamant " résistants " ). Faut dire que la défaite de 1940 a bouleversé la société française , imaginez donc la plus forte armée continentale derrière ses mètres cubes de béton se faire déchirer de la sorte. Un peu comme un malade d'une maladie incurable qui passe par les phases de rejets , de combat et d'acceptation.

Vous en avez une belle illustration via la mini série de France 3 : Un village français.

Et pour moi un film édifiant sur la France de 1940-1944 reste à jamais Au bon Beurre.. C'est même étrange qu'il ne passe pas aussi souvent à la télé que la 7ème compagnie. A moins que les Poissonnards soient toujours parmis nous.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Maquisard07  Nouveau message 02 Oct 2012, 14:11

La lettre de J. Lemaigre-Dubreuil au général De Gaulle, suite 2


... Malheureusement, au fur et à mesure que les victoires alliées permettaient d'entrevoir la défaite de l'Allemagne et la libération de notre pays, cette attitude, semble-t-il, s'est successivement modifiée. Elle s'est accentuée après le 8 novembre 1942 puis après votre arrivée en Afrique du Nord en juin 1943, enfin depuis que vous avez pris totalement le pouvoir.
De chef militaire, qui pouvait refaire l'unité nationale, vous êtes devenu essentiellement chef politique. A votre programme initial: le retour pur et simple aux institutions antèrieures, s'est substitué celui d'une "IVème République", puis celui d'une "prise temporaire de pouvoirs" à votre profit et au profit des hommes groupés autour de vous.


Certes, nous sommes de ceux qui considèrent qu'il faut tirer non seulement les enseignements de l'armistice, mais aussi ceux de la défaite. Nous pensons néanmoins que ceci ne peut être réalisé qu'avec la collaboration de toutes les familles spirituelles de la France et que ce ne peut être l'oeuvre d'un Comité de guerre ni d'un Comité d'administration "provisoire". Un comité qui organise l'avenir de la France n'est plus un comité provisoire ni administratif: c'est un comité politique, c'est un comité constituant. On pouvait encore admettre qu'il fallait préparer l'avenir sans attendre l'assentiment, difficile à recueillir, des Français de France. Cette entreprise en fut totalement exclue. Malheureusement il n'en est rien.
Nous avons vu, au contraire, l'esprit de parti s'étendre jusqu'à tout envahir, jusqu'à tout dominer, sans se soucier de provoquer, chaque jour la répugnance ou la réprobation d'une grande majorité de la population française d'Afrique, qui n'est pas libre d'exprimer ouvertement son opinion. Nous avons vu passer au premier plan la politique intérieure et non la conduite de la guerre. Nous avons vu les uns associés au pouvoir, les autres privés de leurs libertés civiles, non à cause de leur attitude à l'égard de l'Allemagne mais à cause de leurs opinions, ou même des opinions qu'on leur attribuait, sans enquête et sur des délations qu'ils ne pouvaient ni connaître, ni discuter. Le sentiment s'est fait général que les ppursuites, les épurations, étaient autant de liquidations de querelles personnelles, que des mesures de justice ou de sécurité.
Tout celà est profondément regrettable, mais on ne peut songer, sans de graves appréhensions, qu'une telle politique pourait être étendue à la France, aux désordres, aux violences qu'elle pourait causer, aux haines qu'elle pourait laisser derrière elle.
(ndlr: vision prophétique quand on pense aux exactions de la libération sous l'égide des communistes)
Certes, nous pensons que la trahison doit être punie. Mais le châtiment des responsables n'a rien de commun avec les menaces obscures et générales qui, si elles étaient tenues, ébranleraient tout l'ordre social. La défaite, l'armistice sont, en grande partie, la conséquence de la division des Français. Aggraver cette division, la perpétuer pour relever la France, est un programme auquel nous ne pouvons nous associer.
Ce n'est pas nous qui avons changé mon général. Nous nous en sommes tenus à notre programme, à notre ancien programme de libération. Si je quitte l'Afrique du Nord, c'est fidèle à ce programme, non par souci politique: c'est seulement que les Français continuent de considérer comme adversaires les Allemands, par préférence aux Français, c'est que la libération marque la fin et non le début du combat. La plupart d'entre nous sont toujours demeurés fidèles à l'esprit du 8 novembre.
Il est difficile de prévoir comment on essaiera de présenter ma décision. On dira que je suis passé aux Allemands, à la collaboration. Il sera cependant difficile de faire admettre, qu'ayant lutté sans interruption contre l'Allemagne, et dans les moments où tout semblait faire présager sa victoire, je change de camp au moment où tout le monde proclame, et vous-même, que sa défaite est assurée. Je n'ai rien voulu dire que l'essentiel, rien qui puisse aggraver ce débat. Je n'ai pas voulu examiner si vos collaborateurs sont à la hauteur de la tâche qu'ils ont si audacieusement entreprise, s'ils seront capables de maîtriser les forces qu'ils ont si imprudemment déchaînées, si la politique partisane faite à Alger n'a pas eu comme conséquence d'isoler la France repliée à Alger, des Alliés dont nous avons sollicité le secours dès novembre 1940.
Je vous rappelle simplement qu'avant mon départ, j'ai demandé à vous voir, voulant préciser que l'étais désireux de travailler avec tous, avec vous et non contre vous. Vous avez rejeté cette dernière démarche. Dans cette petite circonstance, comme dans beaucoup d'autres, vous avez choisi, non pas nous, vous avez choisi, comme le jour où à Alger, parvenu au pouvoir, vous avez continué au gouvernement d'observer l'attitude d'un chef d'opposition. Tous seraient venus à vous, si vous l'aviez voulu, mais pour la France. Car nous sommes de France, mon Général, et non de vous.
Avec mon profond regret, veuillez agréer, mon Général, l'assurance de ma parfaite considération.

Jacques Lemaigre-Dubreuil

Fin de citation

Il parait difficilement acceptable que cette lettre ne soit pas parvenue à son destinataire, à cause "d'un déménagement". J. Lemaigre-Dubreuil, comme il le dit lui-même avait sollicité un entretien, qui fut rejeté.


 

Voir le Blog de Maquisard07 : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Maquisard07  Nouveau message 02 Oct 2012, 14:22

Sur le fait que l'armée française ait accueilli "à coups de canons" le débarquement allié en Afrique de Nord, il faut se rémémorer certains faits. D'abord Weygand disant aux Américains: "si vous arrivez avec une division, je vous jette à la mer, si vous arrivez avec dix divisions je vous ouvre les bras" (ou à peu près celà, je n'ai plus la phrase exacte)
Ensuite les conditions d'armistice. En accueillant les anglo-américains avec des bouquets de fleurs, on pouvait s'attendre à ce que les Allemands, trouvant prétexte à une rupture de fait des conditions d'armistice, reprennent les hostilités contre la France. Il fallait donc leur montrer que le principe "résister à une invasion quelle qu'elle soit" était mis en application, mais compte tenu de la faiblesse des défenses françaises en AFN, nous étions bien obligés de nous soumettre au coup de force des Alliés.
En histoire, l'anachronisme est le pire des défauts. Le 8 novembre 1942, personne ne sait encore ce qui va se passer le 11 ou le 12... Souvenons nous en !


 

Voir le Blog de Maquisard07 : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 02 Oct 2012, 15:07

Maquisard07 a écrit:Sur le fait que l'armée française ait accueilli "à coups de canons" le débarquement allié en Afrique de Nord, il faut se rémémorer certains faits. D'abord Weygand disant aux Américains: "si vous arrivez avec une division, je vous jette à la mer, si vous arrivez avec dix divisions je vous ouvre les bras" (ou à peu près celà, je n'ai plus la phrase exacte)


Pour être exact :

" Officiellement Petain et Weygand avaient toujours dit que les colonies resisteraient à toute aggression d'ou qu'elle vînt : c'est a dire aussi bien les Allemands , Italiens , Anglais ou americains . Weygand avait ajouté que si les Anglais venaient en AFN avec quatres divisions il leur tirerait dessus , s'il venait avec vingt il les accueillerait "

page 129 du livre Franklin Roosevelt et la France (1939- 1945): La diplomatie de l'entêtement visible ici : http://books.google.fr/books?id=z7Q_QXk ... FN&f=false


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 02 Oct 2012, 15:49

ulysse57 a écrit:
Tri martolod a écrit:C'est sans doute pour garder secrète son entente avec les USA que le gouvernement vichy les a accueillis à coup de canons en AFN....Il y a des incohérences auxquelles il faut toujours faire très attention pour éviter ce genre de gag!!...Je vous laisse faire VOTRE histoire, ce n'est pas la même que la mienne.



Bonjour.

Je dois avouer que je ne comprends pas cette réaction.

Pour beaucoup de français Petain reste une valeur sûre , et à l’époque personne ne pouvait penser un tant soit peu que le vainqueur de Verdun pourrait ternir l'image de la France comme il l'a fait. A posteriori nous sommes suffisamment documenté pour savoir que papy sucrait les fraises à tour de bras.

Mais honnêtement à l’époque je peux admettre qu'une partie des français aient pu croire que tout cela n’était qu'une manœuvre et que Petain libérerait la France du joug allemand. Apres tout il y en a bien qui on rejoint les Waffen SS , d'autres qui ont rejoint la Milice , d'autres qui sont montés au maquis et tellement qui se sont adaptés à la situation sans rien dire ( et qui ont pris les armes le 8 Mai 1945 en se réclamant " résistants " ). Faut dire que la défaite de 1940 a bouleversé la société française , imaginez donc la plus forte armée continentale derrière ses mètres cubes de béton se faire déchirer de la sorte. Un peu comme un malade d'une maladie incurable qui passe par les phases de rejets , de combat et d'acceptation.

Vous en avez une belle illustration via la mini série de France 3 : Un village français.

Et pour moi un film édifiant sur la France de 1940-1944 reste à jamais Au bon Beurre.. C'est même étrange qu'il ne passe pas aussi souvent à la télé que la 7ème compagnie. A moins que les Poissonnards soient toujours parmis nous.


Vous n'avez pas le sentiment de tout mélanger, mais si votre référence historique pour aborder le débarquement en AFN est le "Bon beurre" je peux comprendre.

Ces sujets ont déjà été largement et parfois âprement discutés sur ce forum, je ne vois pas l'intérêt d'y retourner.

Quant à savoir si Lemaigre-Dubreuil était un vrai Résistant ou non, pour moi il n'y a pas de problème. Fort heureusement tous les Résistants n'étaient pas encartés au PC.

Que le fait d'avoir choisit le camp Giraud au moment où la situation était très tendue entre ce dernier et De Gaulle lui ait valu quelques déboires ne me parait pas relever de l'épuration.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4077
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: L'Epuration de vrais résistants

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de ulysse57  Nouveau message 02 Oct 2012, 16:06

Tri martolod a écrit:Vous n'avez pas le sentiment de tout mélanger,



Absolument pas. Mais juste être objectif sur les courants de pensées dans la France des années noires.


Tri martolod a écrit: mais si votre référence historique pour aborder le débarquement en AFN est le "Bon beurre" je peux comprendre.


Là par contre c'est vous qui le faites , le mélange... Car j'ai beau me relire je ne vois aucunes relations dans mon post entre un débarquement en AFN et ce film. En voyez vous sérieusement un ?
J'ai pris l'exemple de ce film pour illustrer ces courants de pensées mentionnés précédemment.
Edit 1 : à moins que ce ne soit par rapport aux origines de Roger Hanin ? :D


Tri martolod a écrit:Ces sujets ont déjà été largement et parfois âprement discutés sur ce forum, je ne vois pas l'intérêt d'y retourner.


Justement je pense que le devoir de mémoire c'est aussi de farfouiller dans les poubelles de NOTRE Histoire , et de surtout rien n'y oublier. Même le jus du sac.


Edit 2 : c'est magique la fonction Editer. Par respect du lecteur et pour ne pas embrouiller le débat je met un point d'honneur à les signifier.


 

Voir le Blog de ulysse57 : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 12 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 18 minutes
par: Orwell 
    dans:  Re: construction d'un WG au 1/700e 
il y a 36 minutes
par: Tarpan 
    dans:  pertes humaines 
il y a 58 minutes
par: Gerard LAIB 
    dans:  Mariassalto : les hommes de la Decima Mas au service de la Royal Navy. 
Aujourd’hui, 08:41
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 07:58
par: GBW067 
    dans:  Quelqu'un aurait une corde ? 
Hier, 21:24
par: Lusi 
    dans:  Un musée du fascisme pour lutter contre le culte du Duce 
Hier, 20:58
par: Alcide NITRYK 
    dans:  L'école de plongeurs de la Xa MAS de San Leopoldo 
Hier, 20:18
par: alfa1965 
    dans:  Renault R40 , immats / BCC ? 
Hier, 19:51
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll