Connexion  •  M’enregistrer

Alice Arteil

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Alice Arteil

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de brest1945  Nouveau message 09 Aoû 2011, 12:55

Bonjour,

Si je me suis trompée de place pour le topic, j'en suis désolée.

Voici ue courte biographie d'Alice ARTEIL, Une des rares femmes à avoir commandé un corps franc.

Pour mes sources: Témoignage de Monsieur Louis Brandon, compagnon de maquis et de guerre d'Alice ARTEIL

Mgazine :Le cercle, N°23, Thiers.

lien internet: http://club-resistance-cjv-2011.blogspo ... ocaux.html

Alice ARTEIL


(16 juin 1912 -

Par Éric Labayle



Née le 16 juin 1912 à Saint-Romain d'Urfe, dans la Loire, Alice Poyet est issue d'une famille nombreuse (sept enfants).

En 1936, elle épouse Raymond Arteil, commerçant en tissus à Saint-Just-en-Chevalet. De cette union naît une fille en 1940.

A la mobilisation, Raymond Arteil rejoint un régiment d'artillerie avec lequel il participe à la campagne de France, avant de disparaître. Ce n'est qu'après un an de recherches assidues et fébriles que sa femme retrouve sa trace. Il est prisonnier en Allemagne.

Soulagée mais résolue, Alice Arteil décide à son tour de participer à la lutte contre l'occupant. Prenant contact avec des groupes locaux de résistance, elle rejoint les Franc-Tireurs en 1942, puis passe au maquis.

En septembre 1943, elle prend la tête du maquis de Lavoine, qui n'est alors qu'un petit groupe d'une cinquantaine d'individus répartis en trois groupes de combat et structurés en une section. Deux mois plus tard, en novembre, sa petite troupe est incorporée dans les F.T.P.

Pendant l'hiver 1943-1944, poursuivie par la Gestapo qui a eu vent de ses agissements, elle mène une existence itinérante entre la Loire et l'Allier. En décembre, le "lieutenant" Arteil quitte les F.T.P. Le mois suivant, avec sept de ses anciens volontaires, elle rejoint le groupe "Roussel", dirigé par le chef de bataillon Colliou, commandant l'O.R.A. pour l'Allier. Avec ses hommes, elle constitue ainsi l'embryon de la future demi-brigade d'Auvergne.

A la tête de son groupe franc, elle mène de nombreuses opérations de sabotage, dont les plus remarquables sont le déraillement d'un train blindé à Paray-le-Monial, la destruction d'une voie ferrée entre Roanne et Lapalisse, la destruction de câbles téléphoniques et l'attaque d'une cinquantaine de soldats allemands près du village de Decize.

En juin 1944, son grade de lieutenant est officialisé par Londres. L'annonce des débarquements (Normandie en juin et Provence en août) marque le début de la lutte à visage découvert. Avec sa section, Alice Arteil participe à la libération des boucles du Doubs, puis à celles de Valentigney et de Montbéliard.

Elle se fait remarquer pour ses qualités de chef et sa capacité d'adaptation aux contraintes de l'instant. Sa volonté, également, force l'admiration de ses camarades de combat.

L'automne 1944 est l'époque de "l'amalgame" entre l'armée régulière et les troupes formées par les maquis. Le lieutenant Arteil est ses hommes sont donc incorporés au 152e R.I., le régiment des "Diables Rouges", l'un des plus prestigieux de l'armée française. Elle y conserve son grade et son commandement, puis est affectée à l'état-major régimentaire. Avec le 15-2, elle termine la campagne d'Alsace, franchit le Rhin en avril 1945 et se trouve à Singen à la fin de la guerre. C'est là qu'elle est démobilisée.

De retour à Saint-Just-en-Chevalet, elle y retrouve son mari, qui vient d'être libéré par les troupes russes. Ensemble, après avoir vécu deux odyssées très différentes l'une de l'autre, ils reprennent le fil d'une vie civile interrompue cinq années plus tôt.

La participation du lieutenant Arteil à la résistance, puis aux campagnes de la libération, lui vaut de recevoir un certain nombre de décorations, dont la Croix de Guerre, dont la citation à l'ordre de l'armée est ainsi libellée :

"A entamé, dès 1940, la lutte contre l'ennemi en diffusant tracts et journaux. Dès 1942, prend le maquis et constitue un groupe franc qui lui sera entièrement dévoué et assurera des fonctions continues de sabotage et de lutte contre la Gestapo. Prend part, à la tête de son unité, aux combats de Dion et Drizes, puis à ceux de la Chapelle-Saint-Blaise. Se dévoue ensuite au titre de la Première Armée Française pour soigner les blessés au 15-2 régiment d'infanterie".

Parmi ses autres récompenses, on peut citer la croix de chevalier de la Légion d'Honneur, la croix de Combattant Volontaire de la Résistance, la croix du Combattant Volontaire, la croix d'honneur Franco-Britannique, l'ordre de la Résistance du Luxembourg, la croix de commandeur de l'Étoile de la Résistance Franco-Belge, etc.


Anais


 

Voir le Blog de brest1945 : cliquez ici


Re: Alice Arteil

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 09 Aoû 2011, 13:01

Merci à toi Anaïs.
Très bon récit.
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64065
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Alice Arteil

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de brest1945  Nouveau message 09 Aoû 2011, 13:45

Meci Prosper,

Cela me tenait à coeur, de faire partager la vie de cette femme
Encore vivante!


 

Voir le Blog de brest1945 : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Wolfpack Monsun, U-Boot dans l'océan Indien 
il y a 18 minutes
par: alfa1965 
    dans:  [DU 1er MARS AU 30 AVRIL 2018]: Photos de villes et villages à la Libération de 1944 
il y a 23 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  L'U-3523 retrouvé 
Hier, 23:13
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 23:00
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 22:53
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Hier, 22:34
par: thucydide 
    dans:  Potez 220 
Hier, 22:27
par: Stéphane L 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:26
par: Tarpan 
    dans:  papy était parachutiste chez les allemands ! 
Hier, 22:15
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll