Connexion  •  M’enregistrer

Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Cyril  Nouveau message 06 Fév 2011, 22:05

Pour répondre uniquement au sujet initial , je ne peux pas savoir
Quel âge j'aurais eu a cette époque, dans quelle ville, ma fonction, ma profession, plein de facteurs lesquels peut-être, ne m'aurait pas donner le choix.
Bien sur, je crois que tous, on aime à penser que l'on aurait été résistant.
Cyril.

Technician 5th grade
Technician 5th grade

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 41
Inscription: 30 Jan 2011, 01:13
Région: aquitaine
Pays: france

Voir le Blog de Cyril : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de euskal herria  Nouveau message 06 Fév 2011, 22:29

moi je pense que je me serais engagé chez les FFL , entrer dans la resistance est trés risqueé!!mais bon facile à dire maintenant de nos jours!!!

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 376
Inscription: 30 Oct 2008, 11:46
Localisation: Hendaye (Hendaia)
Région: euskal herria
Pays: pays basque

Voir le Blog de euskal herria : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de brehon  Nouveau message 06 Fév 2011, 22:49

Bonsoir,
A mon avis, c'est impossible de répondre à une telle question.
Evidemment, personne ne dira qu'il aurait choisi le côté de la collaboration. Sans parler de s'engager franchement du côté nazi (Milice, LVF, etc...) et pourtant....
A l'époque, ceux qui étaient en territoire occupé et qui ont résisté ont fait un choix.
Pour d'autres cela a parfois tenu au hasard. On peut par exemple se poser la question de ce qu'aurait fait un Joseph Darnand s'il s'était trouvé au bon endroit au bon moment.
L'inverse existe peut-être aussi.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7352
Inscription: 14 Déc 2009, 16:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 07 Fév 2011, 00:17

Toujours difficile de répondre à cette question. Après 44 années vécues sur cette terre avec encore tout juste ce qu'il me faut pour joindre les deux bouts, je pense pouvoir affirmer seulement que je n'aurais pas collaboré...
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5745
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Camille François  Nouveau message 07 Fév 2011, 01:45

Pas facile de répondre ! Mais avec le recul, je ne crois pas que j'aurais eu le courage de faire ce qu'a fait ma chère maman, avec un mari prisonnier durant cinq longues années et deux enfants à la maison.


 

Voir le Blog de Camille François : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 07 Fév 2011, 04:50

Bonjour,
Merci Roger, histoires interessantes !

Qu'aurais-je fait ?
Aucune idee...
Mais si j'avais ete jeune a l'epoque et tenant compte de mon entourage familial tel qu'il etait en 1940, probablement quelques bricoles pour aider la resistance.
En fouillant un peu dans les poubelles de l'histoire, j'ai constate que la plupart des jeunes engages dans la Milice, la LVF, etc, ont ete vivement influences par leur entourage familial.
Et je connais au moins 2 cas similaires de l'autre cote :
- Roger Lenevette qui, voulant a 18 ans a peine rejoindre les FTPF, decouvre que son pere et son frere aine y etaient deja
- Mon oncle, qui fut mis a la porte par son pere quand il a recu sa feuille d'appel au STO, s'entendant dire "Files rejoindre le maquis, pas question que tu travailles pour les boches" (Desole, c'est comme ca que le pepe les appelait...).


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 07 Fév 2011, 08:10

Résistant à la guerre...


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 07 Fév 2011, 21:53

Pas facile à répondre mais itinéraire de mon père : né en 1922, requis STO, il se cache un peu partout avec des faux-papiers, vit à Avignon, Paris, Bourgogne et se cache en Bretagne, est à deux doigts de s'engager dans la Légion Tricolore, sermonné par son frère, et finalement s'engage en septembre 44 avec les volontaires parisiens de Janson de Sailly qui formeront le 2ème Bataillon de Choc.
Il a toujours été maréchaliste...

vétéran
vétéran

 
Messages: 601
Inscription: 06 Fév 2008, 17:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Voir le Blog de fanacyr : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de norodom  Nouveau message 07 Fév 2011, 22:43

Bonsoir,

"Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?"

En voilà une question... quelle est embarrassante !
Et combien est pertinente la réponse de Brehon...

"A mon avis, c'est impossible de répondre à une telle question."

Si un grand nombre de réponses interviennent et qu'au bout on fasse les comptes, je vous parie que pas un, ou très peu auraient revêtu l'étole d'un collabo...

Elémentaire... chacun partage cette remarque... nous sommes en 2011 et nous savons quel était le bon choix et celui qui ne l'était pas.
Je fais abstraction des attentistes et des résignés pour écrire qu'il est important de garder à l'esprit qu'un évènement pouvait faire basculer un hésitant dans un sens ou dans l'autre.

J'enchaîne... qu'ais-je fait à l'époque ?
Car cette époque là je l'ai vécue, mais pendant une phase d'ascension vers la mâturité.
En 1940, j'avais douze ans... en 1944 j'en avais seize... j'ai donc franchi les étapes de la soumission au maréchal à celles de la révélation du sort certain de ceux qui nous occupaient.
Fin mai 1944, les circonstances m'ont fait basculer vers la résistance, presque malgré moi.

Qu'aurais-je pû faire ?
Là je rejoins la question de ce fil...
J'étais en zone-sud, occupée depuis le 11 novembre 1942. La question se posait différemment de la région Bretagne, par exemple, où le choix d'un transfert vers l'Angleterre, afin de rejoindre De Gaulle, semblait à priori plus facile, grâce aux réseaux de courageux marins.
A moins d'une raison majeure, ce qui fût mon cas, gagner le maquis posait problème, surtout bien avant la période qui a précédé le débarquement du 6 juin 1944. Les réseaux n'étaent pas toujours bien organisés, l'armement insuffisant.
Par contre en 1943, les appelés au STO et qui voulaient s'y soustraire, ne pouvaient hésiter.

J'ai abordé là ce qui nous apparaît aujourd'hui comme étant le bon choix...
Reste donc celui qui conduisait à la collaboration...
Encore faut-il distinguer la collaboration passive et la collaboration armée, cette dernière qui fût dans presque son ensemble, au service de l'occupant.

J'ai écrit plus haut qu'un élément pouvait y faire basculer... il y des tas de raisons que je ne passerai pas en revue ici... seulement il y eut ceux qui ne résistèrent pas à la propagande et ceux qui n'eurent pas la clairvoyance de percevoir où se trouvait le mal.

En conclusion la question qui est posée pourrait être assortie d'une question subsidiaire
Auriez-vous été capable de distinguer le bien du mal?

Cordialement,
Roger


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


Re: Et moi, qu'aurais-je fait à l'époque ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 07 Fév 2011, 22:49

Question pertinente Roger.

Quant à moi, j'affirme que je n'aurais pas collaboré parce que ce n'est pas dans ma nature, mais la survie de ma famille m'aurait-elle obligé à poser des actes qui pouvaient aller contre ma nature ? Possible, voire très probable.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5745
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  L’Armée Secrète au refuge "Tarin" de Saint-Marcoult (Silly-Belgique) 
Aujourd’hui, 01:16
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 00:07
par: kfranc01 
    dans:  1e DB Polonaise 
Aujourd’hui, 00:06
par: alain adam 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DÉFAITE, LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 23:59
par: alain adam 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 23:14
par: coyote 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 23:02
par: Signal Corps 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Hier, 22:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Berlin 1945 Les dernières archives du bunker 
Hier, 22:47
par: alfa1965 
    dans:  Interrogation sur les marquages tactique de la 2°DIM 
Hier, 20:08
par: Margont 
    dans:  La Norvège s'excuse auprès «des filles de boches». 
Hier, 19:28
par: pierma 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: thucydide et 14 invités


Scroll