Connexion  •  M’enregistrer

Pertes allemandes dues à la résistance

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Pertes allemandes dues à la résistance

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 07 Juil 2004, 17:45

Salut,
*CeSaRe* a écrit:bon je veu pas rentrer dans vos querelle de pacotille mais pour ce bilan cocker je pencherais pour a peu pres 50 000 nazis tuer par notre resistance ( attentat plus execution sommaire )

c'est quoi tes sources ??? pour ma part je vois mal 50 000 nazis cantonnés en France... Ne confondrais-tu pas Allemands et Nazis ? Ou alors incluerais-tu dans tes chiffres sur les nazis, les collabos et les membres de la milice ?
Par ailleurs, le chiffre que tu avances me semble assez exorbitant dans la mesure où chaque fois qu'il y avait un attentat meurtrier contre l'occupant, il était inévitablement suivi de représailles. En faisant un rapport de 1 pour 1 (ce qui est loin d'être le cas puisque 10 otages étaient exécutés lorsqu'un officier allemand était tué dans un attentat et les officiers étaient la cible privilégiés des commandos de résistance...) on arriverait à 50 000 otages exécutés en France de 40 à 45 !!!!
Serait-il possible que tu étayes un peu ton affirmation en citant des sources. Merci.


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de gavroche  Nouveau message 08 Juil 2004, 13:50

50000 je trouve que c'est un chiffre assez important (surtout dans la mesure ou il correspond à peu près à l'ensemble des pertes alliées en Normandie...)
de plus comment 50 000 allemands auraient-ils pu etre tués avec le peu d'armes dont disposait la résistance mais aussi avec le nombre faiblement élevé de résistants...
surtout qu'on sait que lorsque des résistants ont affronté l'armée allemande (Vercors, Glières,...)les pertes de ceux-ci n'ont jamais dépassé la centaine environ
meme en incluant les collabos, on est à mon avis très loin des 50 000 (peut-etre as-tu simplement mis 1 ou 2 zéro de trop... :wink: )

en tout cas peux-tu nous doner le nom de tes sources fiables?


 

Voir le Blog de gavroche : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de tagnon  Nouveau message 08 Juil 2004, 22:56

Bonjour à tous,

Il ne m'appartient pas de m'immiscer dans la police du forum - que par ailleurs je trouve parfaitement justifiée - mais je voudrais faire 1 commentaire qui me tient à coeur: il est sans doute vrai que tous les Allemands y compris les combattants n'étaient pas des monstres ni même des Nazis, mais il est naïf de croire qu'ils étaient ignorants ou désapprobateurs de la conduite du Reich Allemand. Bien des documents - je pense en particulier à "Hitlers Willing Executioners" de Goldhagen, démontrent que le peuple allemand, l'homme dans la rue, était activement ou tacitement ou passivement au courant de la conduite - les exactions - de ses dirigeants de tous niveaux, et qu'ils y participaient sans états-d'âme.

Restons courtois, et évitons à tout prix les déclarations réductrices ou aggressives, mais n'hésitons pas à appeller 1 chat 1 chat. La nation allemande de 39-45 était, avec des conviction et des énergies diverses, Nazie, et pas anti-Nazie. Les exceptions, il y en a eu, étaient des exceptions et d'autant plus méritoires, mais une infime minorité.

Dire celà n'empèche pas de constater et d'espérer que les mentalités ont changé, que le péril est passé, et que la grande nation Européenne fera de ces évènements indélébiles des (exécrables) souvenirs.

Amitiés,

Alain.


 

Voir le Blog de tagnon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de NiCeOn3-_`  Nouveau message 09 Juil 2004, 21:19

*CeSaRe* a écrit:bah c'est des sources qui sont fiables mais c'est quoi ton chiffre toi ???

(si t'en as un )


C'est quoi tes sources? si elles sont si fiables que ça?
Enfin, 50 000 allemands tués grâce à la résistance, cela me paraît un peu gros..


 

Voir le Blog de NiCeOn3-_` : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de MENATOR  Nouveau message 12 Juil 2004, 16:56

c'est dommage que le sujet est dérivé.
personne ne peut répondre à Cocker car ça m'interesse aussi;
merci de préciser une source fiable.
@cesare: ton chiffre est trop important !


 

Voir le Blog de MENATOR : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 13 Juil 2004, 07:31

Je tiens à dire que si nous devons appeler un chat un chat, nous devons aussi dire que l'antisémitisme n'était pas exclusif à l'Allemagne en ces années. Pour preuve, la décision alliée de ne pas bombarder Auschwitz et l'arrêt des troupes soviétiques devant Varsovie pour laisser le temps aux nazis de "finir le travail".

Dénoncer l'attitude allemande, soit. Se mettre la tête dans le sable, no way !
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de MENATOR  Nouveau message 13 Juil 2004, 16:13

le sujet n'est pas quel vocabulaire doit-on utiliser sur le forum mais quelle sont les pertes approximatives allemandes dut à la résistance intérieure ?
Je pense qu'une étude à dut être effectuée.
-cesare- nous donne le chiifre de 50 000 mais il ne cite pas ses sources.
Merci de suivre le sujet et d'arréter ces futiles polémiques.


 

Voir le Blog de MENATOR : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 14 Juil 2004, 01:27

Salut,
*CeSaRe* a écrit:bah c'est des sources qui sont fiables mais c'est quoi ton chiffre toi ???

(si t'en as un )

sur le sujet je n'ai pas de sources fiables à donner d'autant que je ne sais même pas si une étude a été faite dans ce sens.
Par contre si l'on considère que l'occupation allemande a duré de juillet 40 à décembre 44, sans tenir compte du fait qu'une partie de la France n'était pas occupée avant novembre 42, nous totalisons 482 semaines d'occupation.
Si nous reprenons le nombre de 50 000 nazis tués par la résistance, qui est le chiffre donné par CeSaRe, et que nous fixions les représailles sur les otages français à un otage exécuté par occupant abattu (ce qui était loi d'être le cas puisqu'en général les résistants tuaient de préférence des officiers et là le quota était de 10 otages pour un officier...) nous obtenons la bagatelle de plus de 100 exécutions d'otages par semaine sur une partie du territoire français de juillet 40 à novembre 42, puis sur l'ensemble du territoire jusqu'en décembre 44 !!! (et je ne chipote pas avec les territoires annexés...)
Ce chiffre me semble excessif et pour parler franchement pas réaliste du tout malgré les executions massives de Chateaubriant, Nantes, Villeneuve d'Ascq ou Tulle (j'en oublie certainement) au cours desquelles de 40 à 100 otages furent exécutés.
Evidemment je n'inclue pas dans ces décomptes les pertes infligées par les maquis lors des batailles qui eurent lieu après le Débarquement de Normandie dans le Vercors ou dans le Morbihan car à mon avis (mais je me trompe peut être) les victimes allemandes au cours de ces batailles relèvent plus du fait de guerre que de la Résistance stricto sensu.
Ceci dit, CeSaRe si tu as effectivement des sources fiables à ce sujet, j'aimerai bien les connaître afin de ne plus vivre dans l'erreur si tel est le cas...


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de tagnon  Nouveau message 14 Juil 2004, 22:07

Bonjour Audie Murphy,

C'est vrai que le sujet dévie mais celui-ci est aussi important que celui-là, et il est à sa place dans la rubrique - il me semble.

D'accord pour ne pas se mettre la tête dans le sable. Personne n'ignore que l'antisémitisme n'était pas le monopole des nazis ni de l'Allemagne. Les pays (futurs) alliés ont bcp à se reprocher, alors comme encore maintenant. C'est incontestable et incontesté. Celà étant, c'est dans l'Allemagne nazie que l'antisémitisme des années 30, aboutissement d'un antisémitisme bien plus ancien, a trouvé son expression la plus extrème et atroce, un antisémitisme d'Etat, froidement - si peu - calculé et exécuté, en temps que doctrine officielle, même si elle était rendue ... discrète. Aucune commune mesure avec l'antisémitisme "banal" (inexcusable quand-même) qui était l'ordinaire du monde, en France, en Belgique, aux USA, en Angletrerre, à l'époque. Les Alliés sont rétrospectivment blamables de ne pas avoir fait plus pour s'opposer aux exactions nazies (bombardement des camps, accueil de réfugiés etc...) mais ce qu'on sait maintenant et que seules les autorités savaient alors n'était pas bien connu du public ("was not common knowledge") et les dirigeants devaient bien compter avec l'opinion publique qui les maintenait au pouvoir. La meilleure et la seule manière de combattre le nazisme et ses atrocités était d'écraser la puissance nazie, et c'est ce qui fut fait. Que l'on ait pu le faire autrement, que l'on ait pu ne fut-ce qu'un peu plus limiter la réalité - qui devait encore se faire connaître dans son atrocité - de l'extermination est un débat d'historiens de fauteuil.

Quant à l'arrêt soviétique devant Varsovie, il n'était pas motivé par l'antisémitisme, pourtant très prévalent en URSS, mais par le souci d'anéantir, comme à Katyn, les velléités d'indépendance Polonaise. N'oublions pas non plus que les Polonais héroïques de Varsovie - je l'écris au 1er degré - étaient en même temps les citoyens d'une nation qui s'était montrée et qui allait encore après la libération faire ses preuves d'un antisémitisme virulent et convaincu.

Bien amicalement et en espérant que ce débat soit acceptable ici ou qu'il soit déplacé vers 1 meilleur emplacement. Je fais confiance à l'Admin.

Alain.


 

Voir le Blog de tagnon : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 20 Juil 2004, 06:10

Bonjour tagnon. Tu as bien raison que c'est le nazisme qui a mené l'antisémitisme à un niveau aussi extrême. Il devait être combattu coûte que coûte. Je tenais simplement à dire que le racisme n'a pas sa place peu importe la forme et l'intensité. Difficile de bien se comprendre avec des messages en différés ! :wink:
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 1 minute
par: Gaston 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 35 minutes
par: gibraltar114 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 16:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens Titre de son film 
Aujourd’hui, 16:12
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  forum 
Aujourd’hui, 15:48
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Croisement de parcours... 
Aujourd’hui, 15:12
par: Belchasse 
    dans:  266 Infanterie Division 
Aujourd’hui, 14:48
par: JARDIN DAVID 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 14:33
par: NIALA 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 12:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Troupes coloniales avant 1939. 
Aujourd’hui, 11:34
par: Belchasse 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll