Connexion  •  M’enregistrer

Portrait d'un Compagnon de la Libération

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 12 Juin 2010, 19:17

Sans scrupules, je fais un copié/collé du site "Chemin de mémoire"

.....Ces 128 Sénans ont répondu à l'Appel du 18 juin 1940

Ansquer Amédee - Ansquer Joseph - Bléomélen Jean - Caradec Jean-François - Caradec Jean-Louis - Canté François - Canté Jean-Louis - Canté Joseph - Canté Louis - Canté Marcel - Canté Pierre Michel - Corfdir Jean-Yves - Couillandre Jean - Couillandre Jean - Couillandre Jean-Pierre - Couillandre Jean-François - Couillandre Joseph - Couillandre Prosper - Chevert Clet - Chevert Clet - Chevert Maurice - Chevert Maurice - Fily Henri - Fouquet Ambroise - ....."Fouquet Guénolé - Fouquet Guénolé - Fouquet Jean-Noël - Fouquet Jean-Noël - Fouquet Jean-Noël - Fouquet Jean-François - Fouquet Joseph - Fouquet Louis - Fouquet Noël - Fouquet Paul - Fouquet Paul - Follic Jean-François - Follic Joseph - Guéguen François - Guéguen Gabriel - Guéguen Joseph - Guéguen Michel - Guéguen Thomas - Guilcher Clet - Guilcher Félix - Guilcher Edouard - Guilcher François - Guilcher Paul - Guilcher Pierre - Guilcher Pierre Michel - Guilcher Joseph - Guilcher Henri - Guilcher Jean-François - Guilcher Jean-Pierre - Guilcher Jean-Noël - Guilcher Jean-Pierre - Guilcher Louis - Guilcher Maurice - Guilcher Maurice - Guilcher Martin - Guillou François - Hervis Jean-Pierre - Jade Hervé - Kerloc'h Jean - Kerloc'h Joseph - Kerloc'hYves - Le Dem Aristide - Le Drévès Jean - Menou Jean - Menou Jean-François - Menou Jean-Marie - Menou Joseph - Menou Maurice - Menou Noël - Milliner Désiré - Milliner Guénolé - Milliner Jean-Louis - Milliner Jean-François - Milliner Jean-Pascal - Milliner Jean-Pierre - Milliner Joseph - Milliner Joseph - Milliner Joseph - Milliner Jules - Milliner Hippolyte - Milliner Stanislas - Piton Jean-François - Piton Jean-Marie - Porsmorguer Guénolé - Porsmorguer Guénolé - Porsmorguer Henri - Porsmorguer Jean-Noël - Porsmorguer Jean-Yves - Porsmorguer Jean-Yves - Porsmorguer Louis - Porsmorguer Pierre - Porsmorguer Simon - Quéméneur Charles - Richard Paul - Rozen Thomas - Salaün Guénolé - Salaün Jean - Salaün Jean-Noël - Salaün Paul - Salaün Pierre - Spinec Ambroise - Spinec François - Spinec Jean - Spinec Jean-Pierre - Spinec Jean-Pierre - Tanguy François - Thymeur Guénolé - Thymeur Jean - Thymeur Henri - Thymeur Maurice - Thymeur Noël - Violant Barthélémy - Violant Joseph - Couillandre Pierre - Fouquet Louis - Fouquet Paul - Fouquet Nicolas - Fouquet Jean-Noël - Fouquet Guénolé - Guilcher Joseph - Milliner Gabriel - Porsmorguer Jean-Marie - Spinec Noël - Spinec Prosper.

Source : DMPA ; Ordre de la Libération

Ile de Sein (29)

[Dans la tourmente:

Image

Les hommes, tous les hommes en état de combattre de cette ile :

Image

Rejoindront le Général de Gaulle, ils l'ont entendu le 22 Juin.


"Située en Bretagne, au large de la Pointe du Raz, la petite Ile de Sein (56 hectares) comprend 1 400 habitants en septembre 1939. Une grande partie des hommes sont mobilisés alors qu'une petite garnison d'une vingtaine d'hommes y prend place.

En juin 1940, les informations parviennent aux Sénans par les bateaux qui accostent ou par les rares postes de TSF à accus et à galènes qui se trouvent sur l'Ile (où il n'y a pas d'électricité). C'est ainsi que sont connues, le 19, la prise de Rennes et l'évacuation de Brest. Le jour même, l'Ar Zénith, transportant vers l'Angleterre une centaine de Chasseurs Alpins, des jeunes gens d'Audierne et du matériel de guerre, fait escale sur l'Ile avant de repartir avec à son bord plusieurs Sénans. Les quatre membres de l'équipage réquisitionné sont les premiers Sénans à partir vers l'Angleterre. Les nouvelles confirment la terrible réputation des envahisseurs.

Le 21 juin, la garnison quitte Sein. Prévenus qu'un général français doit parler à la radio de Londres, une centaine de Sénans, réunis autour d'un des postes de TSF, entendent le discours du général de Gaulle le 22 juin. Fortement impressionné, chacun retourne chez soi alors que des avions bombardent des cargos qui passent au large.

Image
L'Ile de Sein

Le 24 juin, le maire fait afficher qu'un avis, reçu d'Audierne par téléphone, ordonne aux militaires de se rendre aux autorités allemandes d'Audierne. Réagissant à cette menace, Jean-Marie Porsmoguer et Prosper Couillandre prennent sur eux d'armer leurs bateaux, respectivement le Velléda et le Rouanez-ar-Mor. A 21 heures, les deux navires sont pleins, chargés d'hommes en âge de combattre.

Le 25 juin, un bateau de l'Ile se rend sur le continent où une affiche annonce que tous les hommes de 18 à 60 ans doivent se tenir à la disposition des troupes d'occupation. Le lendemain, deux nouveaux bateaux, le Rouanez-ar-Péoc'h de François Fouquet et le Maris Stella de Martin Guilcher partent à leur tour. Le Corbeau des mers de Pierre Couillandre avec ses passagers les suit de peu. Comme la veille, le maire et le curé encadrent ces départs et les plus jeunes (quinze ans ou moins) n'ont pas le droit de partir.

Ainsi, du 19 au 26 juin, 114 îliens que la mobilisation avait écartés à cause de leur âge ou de leur charges de famille, partent de Sein. Plus tard, d'autres rejoindront l'Angleterre par divers moyens. Au total, 124 Sénans quitteront l'Ile pour la Grande-Bretagne ; le plus âgé a alors 54 ans et le plus jeune 14.

Dès le début de juillet, les Allemands occupent l'Ile et y installent mines et barbelés. Une sévère réglementation est appliquée concernant la circulation tant sur mer que dans l'Ile où demeurent majoritairement des femmes, des enfants et des vieillards, soumis à des conditions matérielles très difficiles.

Au même moment, les îliens qui ont rejoint l'Angleterre se voient regroupés, avec trois cents autres volontaires, à l'Empire Hall, à Londres, où le général de Gaulle les passe en revue. Serrant la main à chacun, qu'il interroge sur son origine, le chef de la France Libre, extrêmement surpris du nombre de Sénans présents dans l'assistance, aurait alors dit : " l'Ile de Sein, c'est donc le quart de la France !".

Les Sénans reçoivent ensuite diverses affectations, en fonction de leur âge et de leurs spécialités, la plupart étant admis dans les Forces navales françaises libres et servant dans un premier temps sur le Courbet. Les plus âgés sont ensuite affectés au Service des Pêches de Penzance ou dans la marine marchande de la France libre et participent au ravitaillement de l'Angleterre. Vingt-deux d'entre eux sont morts pour la France.

Image
Monument de l'Ile de Sein en hommage aux Sénans

Le 1er janvier 1946, le général de Gaulle attribue la Croix de la Libération à l'Ile de Sein qui, pour ses hauts faits durant la seconde guerre mondiale, recevra également la Croix de Guerre et la Médaille de la Résistance.

Image
Août 1946, remise de la Croix de la Libération à l'Ile de Sein

Citation
« Devant l'invasion ennemie, s'est refusée à abandonner le champ de bataille qui était le sien : la mer. A envoyé tous ses enfants au combat sous le pavillon de la France Libre devenant ainsi l'exemple et le symbole de la Bretagne tout entière. »
('Ile de Sein, Compagnon de la Libération par décret du 1er janvier 1946)


Source : Ordre de la Libération...

A+
Pierre

edit par Vincent : j'ai rajouté les photos et la citation Pierre (même source) ... rien que le monument vaut le coup ! ;)


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 12 Juin 2010, 20:07

Quelques références bibliographiques en plus... trouvées également sur le site de l'Ordre de la Libération :

- FOUQUET (JOS), CEUX DU 18 JUIN 1940. PAYS DE DOUARNENEZ, PAYS BIGOUDEN, CAP SIZUN, IMP. DE L'ATLANTIQUE - CONCARNEAU – SD
- MARIN (JEAN) ILE DE SEIN, OUEST-France 1992
- OLLIVIER (JEAN-PAUL), DE GAULLE ET LA BRETAGNE, France-EMPIRE 1987
- PICHAVANT (RENE), SEIN, L'ILE DES CORMORANS BLEUS, EDITIONS MORGANE 1991
- RICHARD (STANISLAS) / LE CUNFF (LOUIS), SEIN, L'ILE DES TREPASSES, ANDRE BONNE 1958
-Historique des FNFL tome 5
;)
Edité par hilarion
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3228
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 13 Juin 2010, 06:42

Bonjour,
Merci. Je connaissais l'histoire des marins senans, mais pas dans le detail.
Une chose marquante dans la liste de noms : C'est par familles entieres qu'ils sont partis !
La plus nombreuse, sauf erreur :
Guilcher Clet - Guilcher Félix - Guilcher Edouard - Guilcher François - Guilcher Paul - Guilcher Pierre - Guilcher Pierre Michel - Guilcher Joseph - Guilcher Henri - Guilcher Jean-François - Guilcher Jean-Pierre - Guilcher Jean-Noël - Guilcher Jean-Pierre - Guilcher Louis - Guilcher Maurice - Guilcher Maurice - Guilcher Martin

17 Guilcher !


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 13 Juin 2010, 07:41

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,
Merci. Je connaissais l'histoire des marins senans, mais pas dans le detail.
Une chose marquante dans la liste de noms : C'est par familles entieres qu'ils sont partis !
La plus nombreuse, sauf erreur :
Guilcher Clet - Guilcher Félix - Guilcher Edouard - Guilcher François - Guilcher Paul - Guilcher Pierre - Guilcher Pierre Michel - Guilcher Joseph - Guilcher Henri - Guilcher Jean-François - Guilcher Jean-Pierre - Guilcher Jean-Noël - Guilcher Jean-Pierre - Guilcher Louis - Guilcher Maurice - Guilcher Maurice - Guilcher Martin

17 Guilcher !


C'est logique dans les iles c'est tout le monde où personnes. Faut connaitre l'ile de Sein pour savoir que là bas ils ont l'esprit de la résistance (résistance à la mer résistance aux intempéries, résistance aux gens du continent). Ceci dit le télégramme de Brest consacre ce jour un magnifique article sur l'appel du général de Gaulle et les Senans je le mettrais en ligne plus tard.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 13 Juin 2010, 08:24

Bonjour,

Je ne serai pas étonné qu'il y ait quelques Sénans dans cette troupe....

Image

On devine aussi pourquoi le "Grand" Charles....

Ce ralliement en masse des Sénans donne la mesure de la portée immédiate de l'appel du Général De Gaulle car il représente à lui seul le quart des effectifs.

Une des particularités évidente de Sein est que ses habitants sont des marins, toujours partis pour quelques campagnes de pêche ou circum-navigation à bord de cargos ou de batiments de la Royale et ses habitantes des femmes de marins!!. Les Femmes sont donc moins "sensibles" à l'absence de leurs hommes et sont aptes à faire face à toutes les difficultés. Il est donc probable qu'aucune d'entre-elles ne se soient opposées à ces départs. Je ne suis pas certain qu'il en fut de même pour les familles du continent.

Kénavo,

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Walter Nowotny  Nouveau message 13 Juin 2010, 17:01

Bonjour.

PIERRE.S a écrit:Ce ralliement en masse des Sénans donne la mesure de la portée immédiate de l'appel du Général De Gaulle car il représente à lui seul le quart des effectifs.


Le général de Gaulle a dit que l'île de Sein était le quart de la France.
Il voulait dire par là que le quart de ses hommes venaient de là-bas.
Salut.


 

Voir le Blog de Walter Nowotny : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 13 Juin 2010, 17:58

Walter Nowotny a écrit:Bonjour.

PIERRE.S a écrit:Ce ralliement en masse des Sénans donne la mesure de la portée immédiate de l'appel du Général De Gaulle car il représente à lui seul le quart des effectifs.


Le général de Gaulle a dit que l'île de Sein était le quart de la France.
Il voulait dire par là que le quart de ses hommes venaient de là-bas.
Salut.

En novembre 1940 les Sénans représentent le tires des 350 volontaires FNFL finistériens (10% des effectifs totaux) soit 3à 4% de l'effectif FNFL total.

Petit scoop une oreille me dit qu'il y aura un article sur les sénans dans un des prochains histomag


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 13 Juin 2010, 21:01

Bonsoir,

En novembre 40, nous ne sommes plus en juillet 40. Il faut se rendre à l'évidence les appels des 18 et 22 juin ont fait effet avec retard....

Le scoop, c'est l'oreille qui parle.... :arrow:

A+,

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 14 Juin 2010, 06:11

Comme je vous l'ai laissé entendre il y aura bien un article sur l'ile de sein dans l'histomag 44 n°67 merci à ceux et celles qui ont des photos de l'ile de me les faire parvenir sur mon adresse net (au besoin me la demander par MP).
En novembre 40, nous ne sommes plus en juillet 40. Il faut se rendre à l'évidence les appels des 18 et 22 juin ont fait effet avec retard....
Pas forcément car on note une rotation des Sénans dans les forces armées ceux qui sont partis en juin 1940 sont ceux qui n'étaient ni déjà mobilisés ni mobilisables, compte tenu des évènements liés à l'opération Catapult et de l'evacuation des forces armées d'Angleterre une partie des sénans mobilisé depuis 1939 dans les forces française vont retrouver leur ile en septembre lors de la démobilisation de l'armée française. J'arrête là je ne vais pas dévoiler tout mon article :grand-sourire:


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: Portrait d'un Compagnon de la Libération

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 14 Juin 2010, 06:36

hilarion a écrit:Comme je vous l'ai laissé entendre il y aura bien un article sur l'ile de sein dans l'histomag 67

Scrogneugneu : Histomag'44 no. 67
:drama:
Merci Hilarion.
Le no. 66 est pret, il est a la mise en page, et le no. 67 s'annonce deja riche.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 9 minutes
par: Orwell 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
il y a 16 minutes
par: Tarpan 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 27 minutes
par: Didier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 27 minutes
par: Didier 
    dans:  Identification et localisation 
il y a 31 minutes
par: MLQ 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Aujourd’hui, 16:21
par: alfa1965 
    dans:  21 avril 1944 
Aujourd’hui, 16:20
par: alfa1965 
    dans:  Soeur Agnès-Marie VALOIS 
Aujourd’hui, 15:59
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Potez 220 
Aujourd’hui, 12:32
par: Marc_91 
    dans:  Raid sur la Sude des barchini de la Xa MAS 
Aujourd’hui, 11:37
par: Gaston 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités


Scroll