Connexion  •  M’enregistrer

batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 111  Nouveau message de Judex  Nouveau message 05 Oct 2010, 22:34

On va pas se mentir hein (lol) ! La grande majorité des maquisards se compose de réfractaires au STO pour la plupart issus de classes astreintes au service militaire armé. L'instruction militaire a toujours été une problématique au sein du maquis.


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 112  Nouveau message de Tom  Nouveau message 09 Oct 2010, 18:50

Revan a écrit:Il faut pas aussi sous-estimé la puissance de feu d'une compagnie allemande. Comparé à une compagnie américaine ou britannique, elle était largement supérieure surtout du fait de la très large distribution des mitrailleuses légères MG42 et MG34. Pour une compagnie américaine, deux mitrailleuses du même genre. Alors que les Allemands en avaient une par escouade de 10 hommes. Les résistants tout aussi courageux qu'ils sont n'étaient que des civils, certains sans expérience de l'armée. Les Allemands avaient donc une supériorité tactique évidente. Les écarts me paraissent trop élevés, même si la présence des SAS devait être significative au combat.


:) Certes, la puissance de feu des fantassins allemands était élevée, mais il ne faut tout de même pas exagérer. D'abord, MG, Maschinengewehr, signifie « fusil-mitrailleur » et les groupes de combat allemands étaient dotés, non de mitrailleuses sur trépied, mais de leMG 34 et 42 (leichtes Maschinengewehr, « fusil-mitrailleur léger ») sur bipied qui correspondaient aux F.-M. Bren et BAR des Alliés. Bien sûr, les leMG 34 et 42 étaient alimentés par bandes de 50 cartouches et pouvaient tirer jusqu’à 800 coups-minute pour le premier et 1200 coups-minute pour le second alors que les F.-M. Bren et BAR ne pouvaient tirer que jusqu’à environ 500 coups-minute et étaient alimentés par un chargeur de 30 coups pour le premier et de 20 coups pour le second, mais ces derniers équipaient néanmoins les groupes de combat anglais et américains en sus des mitrailleuses de section ou de compagnie (qui correspondaient aux MG lourds allemands sur trépied). De plus, les Américains disposaient de fusils individuels semi-automatiques Garand et de carabines semi-automatiques M1 tandis que les Allemands n’avaient encore, pour la plupart, que des fusils à répétition modèle 1898… En effet, les Allemands mettaient plutôt l'accent sur le groupe alors que les Anglo-Saxons mettaient plutôt l'accent sur l'individu...

En fait, dans les grandes batailles terrestres, ce qui compte surtout, c’est la puissance de l’artillerie et de l’aviation, armes qui causent le plus de pertes et dans lesquelles les Alliés avaient, en France, en 1944, une supériorité écrasante… :cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 113  Nouveau message de Judex  Nouveau message 09 Oct 2010, 19:31

D'accord avec toi Tom, sauf qu'il me semble qu'à partir du 6 juin et jusqu'à mai 1945, au sein des unités d'infanterie le remplacement a été largement plus important côté US que du côté allemand.


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 114  Nouveau message de Poisoux  Nouveau message 09 Oct 2010, 20:58

Il faut noter aussi que les américains ,il me semble, ont remplacé leur FM bar par des mitrailleuse M1919 sur bipied pour palier ce défaut de puissance de feu de l'équipe de soutien au niveau du groupe de combat.
Cordialement
Gaël

Ils avaient entendu l'appel
Crié "kentoc'h mervel"
Peint "frankiz" sur leur ciré

Tri Yann, Sein 1940

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2173
Inscription: 23 Sep 2010, 18:25
Région: Rhones-Alpes (Ain)
Pays: France

Voir le Blog de Poisoux : cliquez ici


Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 115  Nouveau message de Tom  Nouveau message 10 Oct 2010, 19:48

Hello, Judex ! C'est à mon tour d'être d'accord avec toi. En effet, j'imagine que, si, comme tu l'écris, au sein des unités d'infanterie, le remplacement a été largement plus important côté US que côté allemand, cela est certainement dû à la meilleure instruction des troupes allemandes malgré la proportion élevée, en 1944-45, de jeunes recrues et malgré le manque de cadres expérimentés...

Quant à l'arme automatique collective d'appui autour de laquelle s'articulait l'équipe-feu du groupe de combat, il était de règle (sauf dans l'armée allemande qui, avec les MG 34, puis 42 légers et lourds, avait inventé l'arme automatique polyvalente qui inspirera, par exemple, l'AA 52 française après la guerre) qu'elle consiste, à cette époque, en un fusil-mitrailleur avec crosse de bois, tirant en appui sur bipied, alimenté par boîte-chargeur et doté d'un canon moins lourd que celui de la mitrailleuse, c'est-à-dire ne permettant pas un tir en rafales aussi continu (à moins de changer le canon toutes les 15 ou 20 minutes, un tube de rechange étant parfois fourni !)...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 116  Nouveau message de Judex  Nouveau message 10 Oct 2010, 20:40

:cheers: 100 % d'accord avec toi Tom. Je voudrais aussi rajouter qu'à mon sens la motivation était plus importante chez les soldats allemands que chez le GI.


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 117  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 31 Oct 2010, 09:52

Un petit up d'archives pour soutenir l'effort de guerre de nos camarades bretons. Le fichier est un peu lourd à télécharger, la qualité d'image variable mais la qualité du texte très instructive...



... je précise que ce document provient du dossier personnel du colonel (futur général) Eon, mentionné dans le document.

;-)
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3227
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: batailles rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 118  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 31 Oct 2010, 10:34

Vincent Dupont a écrit:Un petit up d'archives pour soutenir l'effort de guerre de nos camarades bretons. Le fichier est un peu lourd à télécharger, la qualité d'image variable mais la qualité du texte très instructive...

Journal des Marches et Opérations du Commandement des F.F.I en Bretagne.pdf


;-)


17 seconde pour le télécharger et il ne me reste plus qu'à le lire.
Merci pour ce document.

A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Re: bataille rangées entre résistants et troupes allemandes

Nouveau message Post Numéro: 119  Nouveau message de Judex  Nouveau message 31 Oct 2010, 11:35

Kristian Hamon a écrit:Dans le style bataille rangée entre résistants et troupes allemandes, il me semble que celle du maquis de Saint-Marcel, dans le Morbihan, est un cas d'école dans l'historiographie "hagiographie ?" de la Résistance. En effet, le 18 juin 1944, les Allemands vont attaquer ce camp comportant environ 2 000 maquisards auxquels s'adjoindront les 500 paras SAS de Bourgoin. Il y aura environ une trentaine de tués du côté de la Résistance contre... tenez vous bien : 300 à 600 morts du côté allemand selon les sources !



Quelles sont ces sources ?


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Précédente

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 21:42
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 21:35
par: Mat02 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 21:34
par: iffig 
    dans:  miliciens en route vers le front de Madrid 
Hier, 20:31
par: dynamo 
    dans:  Stalag Torun 
Hier, 19:00
par: de.rene 
    dans:  L'Europe, terre de régents en 1945. 
Hier, 18:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Compagnie de Garde de P. G. 
Hier, 18:31
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  front de Eibar côté nationaliste 
Hier, 17:44
par: gernika 
    dans:  Renard R-31 : une demande reçue par MP ... 
Hier, 16:44
par: Marc_91 
    dans:  documents sur Tolède 
Hier, 16:32
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Scroll