Connexion  •  M’enregistrer

Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 06 Fév 2010, 04:05

Bonjour,

Voici un extrait de ce site:

http://maquisdevabre.free.fr/mvintro.htm

...Qui fait état de l'arrivée au maquis de VABRE de 3 déserteurs allemands.



"L'arrivée des 3 déserteurs SS


Le compte rendu écrit à la main de l'interrogatoire des trois déserteurs mené par l'adjoint militaire du maquis de Vabre, le lieutenant Honcourt (Pierre Hoepffner), officier d'active alsacien parlant bien l'allemand et expérimenté dans le Renseignement, indique le grade de Obergefreiter pour l'un (Hans) et Gefreiter pour les deux autres, qui sont des grades de la Wermacht (comme nous l'a fait remarquer Simon Wiesenthal dans le Livre d'Or). Leur inscription sur le Registre militaire clandestin du maquis (ouvert seulement après le jour J) sur leur déclaration fait apparaître le terme Waffen S.S précédé du grade sous-officier pour Hans et caporal pour les deux autres, les trois enregistrements n'ayant pas été faits à la suite.
Militaires de la Wermacht ou S.S. ? Les maquisards avaient tranché : c'étaient leurs trois SS !

[...] Un dimanche matin, Mme de Rouville mère vient me voir :
• Dites, Armagnac vient de passer, il m'a lâché trois S.S. dans le parc !
[...] Le groupe (F.F.I. ) Armagnac faisait des coups : quand les coups étaient faits, il repartait avec sa quinzaine d'hommes. [...] Il voulait qu'on se débrouille pour les conséquences.
Henri Combes

Interrogatoire des trois S.S. à leur arrivée à Vabre, mené par Pierre Hoepffner (Lt Honcourt).
Johann MÜLLER, alias Hans

Retranscription de l'interrogatoire de Johann MÜLLER, alias Hans, de la main de Pierre Hoepffner MÛLLER Johann - né à Neroth (Allemagne)
Obergefreiter - Luftwaffe.
Campagne de Russie :
• Crimée
• Stalingrad
• Caucase.
Père né à Bordeaux
Mère - Saargebieth.
Rentré en france le 4 Avril 1944
Basé à Montauban - Versé dans l'infanterie.
Prison de Castelsarasin pour retard de permission.
Evadé le 5 ou 6 Mai.
Venu à pied jusqu'à 6 kms d' Albi.
Civil : chauffeur à Dusseldorf.

Connaissance officier français pendant tournée de la plaine de Montauban. Demande renseignement sur maquis.

Connaissance femme française à Castelsarasin qui donne costume civil : Marguerite.... 59 grand Rue ( 2 chambres).

Paysan à 6 kms d'Albi le mettant en liaison avec hommes d'Armagnac.

Papiers militaires pris par Armagnac.
Oscar PIPUS
• 20 ans
• Gefrieter division das Reich réd. 4, puis Réd Deutschland.
• Né en Bessarabie (Roumanie)
• Enrôlé dans l'armée allemande lors du passage des troupes dans son pays.
• Pris par la Milice française à Lyon et remis à la Feldgendarmerie pour faux papiers et tenue civile
• Transféré à Castesarrasin
• Evadé avec Müller.
August MELLIGER
• Paysan de 19 ans
• Né canton Argovie Suisse
• Gefrieter Rgt Deutschland.
• Poursuivi en Suisse pour contrebande.
• Tente de passer en France plusieurs fois.
• Passe en Allemagne par Schaffouse et est enrôlé dans l' Armée Allemande.
• Envoyé en Russie sur les arrières.
• Emprisonné à Lyon comme Pipus, puis suit son sort.

Attaque allemande sur "Virgule"
Johann Müller (alias Hans), le déserteur SS enrôlé au maquis de Lacado comme mécanicien-chauffeur a-t-il donné aux allemands l'emplacement des maquis et du terrain Virgule ? Soupçonné avec raison mais sans preuves absolues, il a été acquitté par ses camarades juifs de Lacado et La Roque à qui Pol Roux l'avait livré pour jugement.
Cinquante ans après, les anciens du maquis continuent de penser qu'ils ont eu raison de l'innocenter. Hans a terminé sa carrière de résistant comme chauffeur d'un officier à Marseille. Depuis, plus de nouvelles.
Des deux autres S.S déserteurs, seul est revenu Oscar le roumain qui est resté en France." Sic


A+,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 06 Fév 2010, 12:07

Salut,
voilà un rappel sympathique des aléas de la Résistance et du Maquis ...
Il n'y avait pas qu'au coeur des FTP. MOI que l'on trouvait des étrangers (républicains espagnols, réfugiés politiques allemands, autrichiens ou italiens, et polonais ou tchèques fuyant l'invasion allemande...pour ne citer que les cas les plus courants...) les maquis et les réseaux installés en campagne avaient aussi quasiment tous au moins un "étranger" venu se battre à leurs côtés...et ce parfois même dès les tous débuts de la Résistance, quand on l'appelait encore "dissidence"...

Cependant l'arrivée assez surprenante de soldats allemands déserteurs dans les Maquis n'est avérée qu'à partir de l'année 1944 et ces désertions vont se multiplier au fil de l'année ... Et ce qui est remarquable dans cet extrait c'est qu'il montre bien que l'essentiel de ces désertions sont le fait le plus souvent
- de jeunes recrues (moyenne d'âge inférieure à 25 ans)
- qui sont soit allemandes mais avec de forts liens avec les pays alliés : parents ou grands parents originaires de France, d'Angleterre, de Belgique ou des Etats Unis... ou bien ils y ont eux mêmes vécus pendant quelques années dans le cadre de leurs études par exemple ou pour passer des vacances chez des cousins...
- soit non-allemandes mais incorporées d'une façon ou d'une autre, et en général contre son gré, dans l'armée allemande voire même dans la SS...


Pour ce qui est des suspicions de trahison, il semble bien que les groupes résistants qui accueillaient des déserteurs allemands dans leur rang n'aient pas plus souffert de délation que les autres... pour une raison essentielle et évidente : le déserteur était en général étroitement surveillé et rarement laissé seul... En revanche, il est fort probable que l'arrivée d'un tel personnage dans un groupe noyauté par les services ennemis favorisait le passage à l'acte de l'agent qui devait penser que sa trahison passerait inaperçue et serait de toute façon imputée au déserteur...
Bref encore une des facettes souvent méconnues de ce que l'on appelle "La Résistance française..." :mrgreen:


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 06 Fév 2010, 14:10

Pour ce qui concerne l'Est de la France, les déserteurs étaient nombreux également. Le fait que les combats se déroulaient à l'automne 44, et une fois la bataille de France perdue, ne devait pas arranger le moral.
Dans le cas du GMA Vosges, il y avait une section complète d'étrangers, russes, alsaciens (je vais me faire tuer par Signal), ukrainiens, et quelques déserteurs allemands ou autrichiens. L'un d'entre eux est reparti dénoncer le maquis. Mais il y a mieux, deux miliciens bien de chez nous, infiltrés, qui ont réussi à se faire enrôler comme officiers...
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 06 Fév 2010, 14:40

JARDIN DAVID a écrit:d'étrangers alsaciens (je vais me faire tuer par Signal)

Je vais tenter de prevenir les effusions de sang
:mrgreen:
Entre 1940 et 44-45, les Alsaciens vivent dans un Gau administre par le Reich et sont donc, sur le plan purement paperasse, des "etrangers" de fait.
Cela d'ailleurs ne fait que rendre plus remarquable le cas de ceux qui ont rejoint la Resistance francaise car, ce faisant, ils prenaient plus de risques que les Resistants administrativement francais.

Il y a eu aussi le cas de ces Waffen-SS de Yougoslavie (Croates ou Bosniaques ? trou de memoire, comblez-moi ca en vitesse) qui se sont rebelles en region lyonnaise.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 06 Fév 2010, 15:50

Ils ne prenaient pas beaucoup plus de risques par ici, nous sommes en zone frontière et depuis 1870, les alsaciens sont parmis nous ....
Ces alsaciens avaient la "bonne" particularité de s'exprimer en français,ce qui facilitait les choses. Certains, anciens du front de l'Est, avaient de plus une expérience intéressante du combat.
En septembre 44, le CNE MOLLE récupère d'un coup, avec une patrouille, 28 russes et 1 hindou avec tout leur armement allemand. Il leur organise un camp spécifique. Eux aussi étaient des déserteurs mais a priori moins risqués que les allemands.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de UNDERTONE-67  Nouveau message 07 Fév 2010, 04:02

Il y a eu aussi le cas d'alsaciens (eh oui encore eux), réfugiés dans le centre et le sud-ouest entre septembre 1939 et aout 1940, préférant ne pas retourner en Alsace, alors annexée à l'Allemagne, pour éviter une évantuelle incorporation dans l'armée allemande.
(Incorporation qui sera effective le 25 aout 1942)

Ces derniers préférèrent rester dans leure région d'acceuil puis grossirent les rangs du maquis pour finalement former la Brigade ALSACE-LORRAINE.

Après pour le cas de déserteurs SS/Wermacht dans la résistance il y eu plusieur cas de "malgrés-nous" qui rejoignirent le maquis.
Cella fut cité lors du procés de Bordeaux en 1953.


 

Voir le Blog de UNDERTONE-67 : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 07 Fév 2010, 11:10

Je ne sais pas si tu le sais, mais il y a un lien direct entre ces deux affaires. C'est Paul DUNGLER, créateur du réseau 7ème colonne d'Alsace (réseau ni gaulliste ni communiste, d'origine plutot Action Française ... ). En alsace, peu de maquis armés vraiment actifs, il était ... dans les vosges au Donon (GMA Vosges), dans le sud c'est le GMA Sud (plus tard Brigade Alsace Lorraine à cause de ce récupérateur et manipulateur de MALRAUX), sans oublier le GMA Suisse. Si tu veux des références ...
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de UNDERTONE-67  Nouveau message 12 Fév 2010, 00:06

Merci pour la précision, je connaissait l'existance du maquis des Voges car il m'à été possible de rencontrer (il y a quelques années) un vétéran.
Mais c'est vrai que pour le reste j'ai quelques lacunes.


 

Voir le Blog de UNDERTONE-67 : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Berny  Nouveau message 24 Fév 2010, 16:05

Encore un point de l'Histoire que j'ignorais 8) . Mais çà ne m'étonne pas plus que çà, ces soldats préféraient sans doute entrer en résistance que mourir pour Hitler :evil:
C'est presque étonnant qu'il n'y en ai pas eu plus :mrgreen:


 

Voir le Blog de Berny : cliquez ici


Re: Des déserteurs SS/Wermacht dans la Résistance

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de francoisT  Nouveau message 27 Fév 2010, 22:16

Daniel Laurent a écrit:
JARDIN DAVID a écrit:d'étrangers alsaciens (je vais me faire tuer par Signal)



Il y a eu aussi le cas de ces Waffen-SS de Yougoslavie (Croates ou Bosniaques ? trou de memoire, comblez-moi ca en vitesse) qui se sont rebelles en region lyonnaise.


ce ne serait pas plutôt ceux rebellés à Villefranche de rouergue en 1943, musulmans bonsiaques pour la plupart


 

Voir le Blog de francoisT : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
il y a 23 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Aujourd’hui, 08:18
par: gibraltar114 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 08:09
par: Dog Red 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler sur table d'écoute 
Aujourd’hui, 00:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 00:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:56
par: Tomcat 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:26
par: kfranc01 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Hier, 22:13
par: François 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 21:38
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll