Connexion  •  M’enregistrer

grades dans la resistance

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de arno  Nouveau message 17 Jan 2010, 13:31

salut a tous,

mon grand père, apres la guerre a ete incorporé dans l'armée francaise en obtenant le grade inferieur a celui qu'il avait dans la résistance.( il était lieutenant, il est devenu sous lieutenant).
connaissez vous ce phénomène, et pouvez vous m'en dire un peu plus?
en vous remerciant d'avance, amicalement, arnaud.


 

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Judex  Nouveau message 17 Jan 2010, 16:32

Beaucoup d'engagés volontaires jusqu'à la fin de la guerre (ex FFI) ont retrouvé dans la 1ere armée française, des grades, disons plus en correspondance avec leur réels capacités ! Nous savons que dans la résistance les grades (notamment de lieutenant) étaient largement délivrés...


 

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de arno  Nouveau message 17 Jan 2010, 16:44

merci de ces precisions judex! :D

tu veux dire que ces methodes furent appliquées pour les membres des FFI? et qui décidait des grades des résistants a la base?

amicalement, arnaud.


 

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 17 Jan 2010, 17:49

Bonjour,
arno a écrit:et qui décidait des grades des résistants a la base?

Pour certains les grades qu'ils avaient dans l'Armee Francaise en 1939-40 et pour d'autres... les circonstances !
Il fallait des chefs pour encadrer les groupes de Resistance et ceux qui montraient determination, courage et competence devenaient vite lieutenant. Il y a eu quelques abus, dans un sens comme dans l'autre.
Mais, apres tout, un certain capitaine Philippe de Hautecloque est devenu colonel Leclerc de sa propre initiative dans un avion qui l'amenait vers l'AEF en 1940 !
Les circonstances et les besoins de la cause.


 

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de arno  Nouveau message 17 Jan 2010, 18:22

merci de ces explications daniel,

c'est vrai qu'en cette époque troublée, les "magouilles" étaient un peu de mise.de plus, en temps de guerre on monte en grade plus vite.

cordialement, arnaud


 

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 17 Jan 2010, 22:19

Juste un petit retour en arrière au sujet de ces grades, surtout pour ceux qui n'ont pas eu le privilège de faire leur service militaire (!) :
Il fallait à la résistance des officiers, ne serait ce que pour organiser une hiérarchie. De toute façon la fonction d'un Aspirant, d'un Sous-Lieutenant et d'un Lieutenant est presque identique, quand ils commandent, ils commandent une section (infanterie) ou un peloton (cavalerie). C'est aussi la fonction d'un adjudant ou adjudant chef. L'échelon inférieur est commandé par un sergent (=maréchal des logis) ou un sergent chef. L'échelon supérieur ou compagnie (plusieurs sections), escadron (plusieurs pelotons), est commandé par un capitaine.
Mais être nommé Adjudant FFI, ce n'est pas très sexy, rien de tel pour le prestige de l'uniforme que les deux barrettes !
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de fanacyr  Nouveau message 20 Jan 2010, 19:33

çà me rappelle une anecdote (apocryphe ?) de de Gaulle passant en revue des officiers FFI, ribambelle de galons, des colonels à la pelle et...un simple lieutenant ! De Gaulle lui aurait demandé : "alors, vous ne savez pas coudre ?"

vétéran
vétéran

 
Inscription: 06 Fév 2008, 17:28
Région: Région Ile de France
Pays: FRANCE

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Judex  Nouveau message 20 Jan 2010, 19:41

Attention aussi de ne pas caricaturer... Ravanel avait lui demandé à son aide de camp, au contraire, de le dégrader avant de rencontrer De Gaulle. Il était si je ne me trompe pas le plus jeune colonel dans l'armée française depuis le 1er Empire ! En ce qui concerne Ravanel, ce grade était largement mérité.


 

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Barbu  Nouveau message 20 Jan 2010, 22:26

Bonsoir. L'anecdote sur De Gaulle a eu lieu, sauf erreur de ma part, à Toulouse, où, pour réceptionner le Président, tous les chefs de la Résistance de la région étaient alignés sur le tarmac. A chaque homme il demanda quel était son grade dans l'armée. Un, particulièrement excédé, au moment opportun, lui a crié:" 2° classe mon général"; il avait le grade de commandant. (L'attitude du général a failli lui coûter fort cher d'ailleurs)
Je crois que si ces hommes se sont retrouvés a assumer ces fonctions qui devaient déboucher sur des grades militaires entérinés par l'Etat major du général Koenig, c'est peut-être, parce que ceux qui auraient dû être là ont brillé par leur absence, pour ressortir tout frétillants quand le danger a été écarté :twisted: (Les Résistants les appelaient des "naphtalinards", allez savoir pourquoi) :mrgreen:
Il est vrai que quelques personnes ont profité de la situation pour récupérer des postes qu'ils ne méritaient pas, mais il ne faudrait pas que quelques arbres véreux nous cachent la forêt de ces gens (hommes ou femmes) admirables qui n'ont pas regarder à mettre en péril leur vie et celle de leurs proches alors que l'on ne leur demandait rien pour un idéal de Liberté. Amitiés Bernard


 

Re: grades dans la resistance

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 21 Jan 2010, 00:14

Naphtalinards, parcequ'ayant resistés durant quatre ans a l'envie de résister,ils conservaient leurs uniformes dans la naphtaline(anti mites).
A+

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 16 Mai 2009, 19:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  80ème Anniversaire, Le premier V1 tombe sur le Kent 
il y a 56 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Quiz suite - 8 
Aujourd’hui, 20:32
par: kfranc01 
    dans:  à quoi ressemble un Maquis? 
Aujourd’hui, 20:18
par: Clauster 
    dans:  Qui aurait des informations sur Edmond Amiable ou le R.P. Amiable, O.P. 
Aujourd’hui, 20:11
par: Christine17 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : « 80 e anniversaire du débarquement. Le glossaire illustré du 6 juin 1944 
Aujourd’hui, 19:37
par: iffig 
    dans:  Etrange tank allemand factice 
Aujourd’hui, 18:12
par: Dog Red 
    dans:  L'horreur d'Oradour sur Glane 
Aujourd’hui, 16:26
par: landevenneg 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : Épaves de guerre (1936-1945) 
Aujourd’hui, 15:45
par: iffig 
    dans:  La figure du traitre dans la Résistance 
Aujourd’hui, 15:03
par: pierma 
    dans:  Identifier l’emplacement du mitrailleur Heinrich Severloh 
Hier, 20:44
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aldebert, Joldan, recherche_59 et 77 invités


Scroll