Connexion  •  M’enregistrer

SNCF et Resistance

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de lebel  Nouveau message 06 Jan 2010, 00:15

Pourrait on m'en dire plus sur le role des cheminots de la SNCF dans la Resistance ?
Ces cheminots etaient presents lors des depart de deportés , en wagons à bestiaux , vers Auschwitz , au depart de Drancy Le Bourget, jusqu'a la frontière franco allemande
Ils ont assisté tout au long de l' occupation au depart de trains chargés de pillages industriels , agricoles et artistiques , sans parler des requis du STO et autres prisonniers
Y a t'il des tracts , journaux clandestins ou temoignages qui fassent etat d'actes de resistance liés à leurs fonctions
Il y avait parmi ces cheminots une forte proportion de communistes au debut du conflit


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de betacam  Nouveau message 06 Jan 2010, 15:18

bonjour,

si cela t'intéresse.

Le 6 Janvier 1943 à l'appel de la résistance les Montluçonnais ( Allier ) s'opposèrent au départ d'un train de requis pour le travail obligatoire vers l'Allemagne.

http://www.massifcentralferroviaire.com ... bjetID=266

Image

vétéran
vétéran

 
Messages: 2683
Inscription: 09 Mar 2006, 17:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de lebel  Nouveau message 06 Jan 2010, 17:44

Il n'est pas dans mon intention de discuter de l'action de certains cheminots dans la Resistance , ni du prix qu'ils ont payé , tout le monde le sait , depuis 65 ans !
L'episode connu que tu relates est un acte de resistance populaire , il y en a eu d'autres , qui n'impliquait pas specialement le personnel de la SNCF
Je voulais simplement savoir dans quelle mesure ces cheminots , qui plombaient les wagons , convoyaient les trains jusqu'a la frontière , qui assistaient , pendant 2 ans , au depart des malheureux deportés , hommes , femmes , enfants , vieillards , et dans les conditions que l'on sait , ont seulement temoigné , ou fait part de leur compassion....... c'est tout , et merci de me repondre sur ce point


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Signal  Nouveau message 06 Jan 2010, 17:59

Ta question est intéressante et en fait met le doigt pile là où ça fait mal. Pour la reformuler : on sait l'action des cheminots dans la Résistance et le prix payé par eux dans leur action. Cependant, ils étaient un élément essentiel de la déportation. Que savaient-ils ? Qu'ont-ils fait pour empêcher la déportation ? Comment ont-ils réagi à la déportation ?

Ca fait mal parce qu'en général quand on pense chemin de fer et déportation, la réaction typique est de dire que tout le monde "sait", y compris et surtout le conducteur de la loco, à l'exception des cheminots français qui sont tous des héros. A croire que les locos roulent toutes seules.

Donc, au-delà des mythes et des idées reçues, que peuvent nous dire les spécialistes sur le sujet ?

En fait le sujet est à cheval entre la section Résistance et déportation...

Bonne soirée,

Seb.


 

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Chef Chaudart  Nouveau message 06 Jan 2010, 18:38

Avant toute chose, il faut savoir que les cheminots Français étaient "encadrés" par des militaires Allemands (souvent issus de la Reichsbahn, donc connaissant leur métier) qui les accompagnaient (voir les remplaçaient) dans leurs locomotives pour les convois sensibles, géraient en parallèle avec l'encadrement français les gares, triages, signalisation, entretiens, etc... afin de prévenir toute tentative de sabotage et de s'assurer du bon fonctionnement d'un réseau vital pour leur effort de guerre.

Pour les convois de déportés, les cheminots avaient interdiction d'approcher les wagons par les soldats, étaient escortés dans le cas où leur travail demandait de le faire.

Un convoi en retard, une locomotive en panne ou tout autre incident devaient être dument justifiés.

La "Résistance" n'était pas seulement une prise de risque ponctuelle durant l'acte, mais un danger permanent qui planait sur le Résistant si sa participation était découverte, même plusieurs mois après les faits. Le cheminot n'avait pas la possibilité de disparaitre après son acte. On peut comprendre que beaucoup n'aient pas osé, pu ou tout simplement estimé bénéfique de participer à des actes dangereux.
...never give in, never give in, never, never, never, never-in nothing, great or small, large or petty - never give in except to convictions of honour and good sense. Never yield to force; never yield to the apparently overwhelming might of the enemy.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 812
Inscription: 13 Oct 2009, 17:06
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de Chef Chaudart : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Signal  Nouveau message 06 Jan 2010, 18:50

Ca c'est le cas de la majorité de la population : résister n'est pas un acte naturel, puisqu'il peut très certainement mener à la mort.

Nous avons ici une bonne mise en perspective des choses : les cheminots étaient extrêmement encadrés. Mais ça n'enlève rien à l'intérêt de la question : y a-t-il eu des actes visant à empêcher les déportations, ou au moins des protestations ?


 

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 06 Jan 2010, 20:32

Pour ma part je m'interroge sur le peu de travaux concernant le rôle de la SNCF à la fois dans la déportation et pour la résistance fer. Je suis preneur de références sur les deux sujets, spécifiquement concernant l'Est.
Je dispose du livre de 1946, Pierre de PREVAL "Sabotages et guerilla" concernant la Meurthe et Moselle. Une partie concerne les sabotages réalisés avec le concours d'employés de la sncf mais rien de spécifique concernant les trains de la mort. Il serait intéressant dans un premier temps, puisque c'est le sujet de Lebel, de faire un état de ces convois (nombre, gare de départ ...). Je ne suis pas certain que le mécanicien qui devait prendre un train en charge était informé préalablement du type de convoi et de la destination (?).
Il n'est pas certain que la majorité des déportés ait gagné l'Allemagne en train.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de H Rogister  Nouveau message 06 Jan 2010, 20:41

En Belgique, nous avons ceci:

Des bâtons dans les roues. Les cheminots belges durant la deuxième guerre mondiale.; LOKKER, CLAUDE 996 pages
Edité à l'occasion du 150e anniversaire des chemins de fer belges.

A l'époque de la vente le prix était de 4000 fr belges ou 100€ actuels
A+


 

Voir le Blog de H Rogister : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 06 Jan 2010, 21:12

Une petite pierre à l'édifice:

Plusieurs déportés avaient réussi à gribouiller des messages àl'intention de leurs proches avant de quitter la gare et avaient désespérément jeté leur missive hors des wagons en souhaitant qu'elle se rende à destination. Plusieurs cheminots se sont chargés de ramasser les précieux bouts de papier afin de les remettre aux personnes concernées.

Je sais, lebel, que ce n'est peut-être pas ce que tu cherches, mais c'est malheureusement tout ce que moi je sais à ce sujet.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5746
Inscription: 22 Mar 2004, 14:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: SNCF et Resistance

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Francis Deleu  Nouveau message 06 Jan 2010, 21:59

Bonsoir,

Un ouvrage : Les convois de la honte - Enquête sur la SNCF et la déportation de Raphaël Delpard, aux éditions Michel Lafon, 2005.
La recension sur Livres de Guerre : Les convois de la honte

F. Deleu.


 

Voir le Blog de Francis Deleu : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  forum 
il y a 1 minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
il y a 13 minutes
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
il y a 14 minutes
par: jdl 
    dans:  266 Infanterie Division 
il y a 42 minutes
par: thucydide 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
il y a 45 minutes
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Aujourd’hui, 20:34
par: Alfred 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 20:33
par: iffig 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Aujourd’hui, 20:18
par: pierma 
    dans:  Heinrich Böll, lettres de guerre 
Aujourd’hui, 20:12
par: pierma 
    dans:  Croisement de parcours... 
Aujourd’hui, 18:11
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités


Scroll