Connexion  •  M’enregistrer

Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 03 Avr 2011, 11:23

Un petit lien avec R HESS et l'attaque probable de l'URSS, version knack-choucroute c'est à dire DUNGLER.
Source: résumé JD d'après le livre de J ESCHBACH, comme on dit, un auteur proche de la source puisque son père et son frère étaient des proches de DUNGLER.
Le 28 novembre 1940, DUNGLER (industriel en constructions mécaniques à Thann) est prévenu vaguement de la visite d'un industriel d'Outre-Rhin, client potentiel ou ancien client, sans plus de précision. ESCHBACH précise que DUNGLER n'a jamais voulu donner le nom de son visiteur [pourquoi ?], une personnalité très proche du pouvoir qu'il aurait connu en 1930 à Düsseldorf et à l'Ecole Textile Supérieure de Reutlingen "bien avant". Autre précision, cet industriel important aurait eu ses entrées auprès de GÖRING, touchait de près à la Chancellerie et était un ami personnel de von PAPEN. [On se croirait dans le quizz] Après guerre, nouveaux indices donnés par DUNGLER, son interlocuteur, fervent catholique [note de JD: comme DUNGLER] avait des attaches avec l'Abwehr de CANARIS. Selon Gaston LAURENT [sous-lieutenant de réserve alsacien, ne pas confondre avec Jacques] c'était un gros industriel textile dont les parents ou grands parents auraient eu des liens de parenté avec une famille de St Amarin. D'après certains amis de DUNGLER, il n'a jamais précisé que cet industriel était venu seul, il aurait pu être accompagné d'un officier proche de CANARIS comme le colonel HANSSEN ou par CANARIS lui- même.
Ce personnage apportait des informations sur le "front noir", la résistance des officiers supérieurs de la Wehrmacht et de CANARIS. DUNGLER parle d'informations, de renseignements et de propositions. Il aurait été proposé à DUNGLER de se joindre au front noir. Devant l'éventualité de double-jeu, DUNGLER aurait refusé [raison de ce mystère autour du personnage ?] mais, au nom d'une amitié réelle et très ancienne, aurait souhaité rester en contact et pouvoir transmettre des renseignements politiques de haut niveau.
Les données transmises par le visiteur:
- le haut commandement allemand était "traumatisé" par le troisième mandat de ROOSEVELT car il souhaitait obtenir une poursuite de la neutralité américaine pour au moins deux ans de plus.
- l'industriel aurait confirmé la puissance industrielle américaine pour s'être déjà rendu personnellement sur place.
- il craint une crise politique en Allemagne pour l'été 1941, suite à la perte de confiance des militaires.
- les élites allemandes souhaitent une paix rapide.
- citation précise: "HITLER préfèrerait même trouver un accord avec CHURCHILL. Vous savez qu'il méprise les français mais admire les anglais. Aussi a t'il chargé le roi Gustave de Suède (Herr Gustav) de jouer les pèlerins de la paix et de faire une proposition de paix à l'Angleterre. Celui-ci a été reçu trois ou quatre fois par HITLER à ce sujet mais a essuyé un refus brutal de CHURCHILL. Von PAPEN a été aussi chargé d'intervenir ce mois-ci auprès du Vatican. Le pape répondu que le moment ne lui paraissait pas propice."
Puis la discussion se tourne vers les alliés de l'Allemagne, Italie et URSS. Le visiteur admet une simple alliance de circonstances avec STALINE, et une précaution-couverture, la création de l'Ostwall, justifiant une présence militaire nombreuse sur la frontière Est. Enfin il annonce qu'HITLER a pris la décision d'attaquer l'URSS au plus tard en mai 1941. De ce fait l'alliance avec les communistes (certains étaient Kreisleiter en Alsace) ne devait pas durer.
DUNGLER ne restera pas en Alsace, il est prévenu le 9 décembre 1940 qu'il doit être arrêté le lendemain et s'enfuit à Lyon en zone libre. Les renseignements seront alors transmis à PETAIN et aux services de renseignements américains, mais pas anglais.

Reste à décrypter tout ça. Manipulation ? Information ? Réécriture ? Qui pouvait être ce personnage ?
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 03 Avr 2011, 18:22

Je reprends ici quelques échanges issus du fil Hess:

F DELPLA: à mon avis ces données sont à analyser à deux niveaux :

-l'utilisation par Hitler, surtout via Göring, des milieux non nazis, notamment catholiques, pour des intrigues visant à faire tomber Churchill avant Barbarossa; je rappelle que le rôle de Canaris est en pleine réévaluation par des chercheurs sérieux, notamment à partir de ses liens avec Heydrich, jusqu'ici systématiquement gommés par la "thèse admise" d'un saint Canaris, martyr des SS;

-l'utilisation par Dungler de ses fricotis avec ces gens-là pour donner une aura patriotique et antinazie au régime de Vichy en général et à son propre mouvement en particulier.

Il est à noter en effet que, du moins dans les extraits choisis par JD, l'hypothèse d'une manipulation nazie n'est même pas examinée.

Réponse JD: François Delpla a écrit:
-l'utilisation par Hitler, surtout via Göring, des milieux non nazis, notamment catholiques, pour des intrigues visant à faire tomber Churchill avant Barbarossa; je rappelle que le rôle de Canaris est en pleine réévaluation par des chercheurs sérieux, notamment à partir de ses liens avec Heydrich, jusqu'ici systématiquement gommés par la "thèse admise" d'un saint Canaris, martyr des SS;
:P Oui, j'avais compris, merci.
François Delpla a écrit:
l'utilisation par Dungler de ses fricotis avec ces gens-là pour donner une aura patriotique et antinazie au régime de Vichy en général et à son propre mouvement en particulier.
Je fais juste remarquer que DUNGLER n'a rien demandé, n'a rien publié. C'est un livre écrit par ses amis, après sa mort. Je souhaitait seulement vous faire part de ce document pour comparaisons et analyse. Et moi, je n'ai rien à vendre.
François Delpla a écrit:
Il est à noter en effet que, du moins dans les extraits choisis par JD, l'hypothèse d'une manipulation nazie n'est même pas examinée.
Ces extraits ne sont pas "choisis" (je dois comprendre choisis = triés ? Pas mon style...) mais tirés du livre d'ESCHBACH pour ce qui concerne l'affaire HESS soit 3 pages.
La manipulation nazie permanente, grossesurprise ce n'est pas le truc d'ESCHBACH... Et alors, il n'est pas le seul ! Il faudrait alors invalider tout le document puisqu'il ne vous convient pas ?

J'en resterai là pour ce fil, ayant plus que l'impression de fairdéranger les trois éminents spécialistes, qui par ailleurs semblent prendre un plaisir infini à se tripoter avec leurs pénibles remarques méthodologiques et leurs doctes pinaillages à longueur de pages.

JD, mal décidé grossecolere et qui va se choisir une activité d'extérieur pour se détendre puisqu'il n'a rien appris.

Suite F DELPLA: @ JD

allons bon, encore un qui prend la mouche !

Relisez calmement et vous comprendrez que, loin de dénigrer vos informations, j'ai docilement exécuté votre volonté de les voir commentées.

Ai-je dit que Dungler avait quelque chose à vendre ? Et quelle importance, pour juger des manoeuvres de Göring en mai 41, le sujet du fil ? Ce n'est pas lui mais ses héritiers qui ont documenté Eschbach, et alors ? Cela n'en reste pas moins une défense et illustration de son mouvement et de son action, laquelle prend place dans la catégorie, intéressante et depuis peu étudiée, de la "vichysto-résistance". L'une de ses caractéristiques est qu'elle était largement infiltrée par l'Allemagne, sous couvert, là aussi, de résistance antinazie. Il y a là des sujets passionnants, que je vous sais gré de contribuer à éclairer.


Je repose ma question: "qui pouvait être le visiteur de Paul DUNGLER" ? Nous avons tout de même de bons indices !

F DELPLA (me) suggère une piste, en gros, DUNGLER n'aurait pas souhaité s'étendre sur le sujet, son mouvement étant (probablement) infiltré par l'Allemagne. Je n'y crois pas trop. En fait, placer DUNGLER dans le camp de la "vichysto-résistance", c'est une manière de le ranger dans la bonne catégorie, lui qui n'est pas gaulliste et surtout pas communiste. Pour autant, son mouvement était surtout alsacien, très secret, le seul réseau qui a réussi à éviter les arrestations en série par un cloisonnement très strict, .... les bonnes manières de la Cagoule.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Barbu  Nouveau message 03 Avr 2011, 21:27

Bonsoir. JD, ne vous vexez pas à propos des questions que je vous pose (votre étude est très interssante pour l'amateur d'histoire de la Résistance que je suis). Un point m'interpelle: sachant que tous les mouvements sont adhérents du CNR et de son programme, comment peut-on être vichysso-résistant? (il y a opposition, à mon avis entre le gouvernement de Pétain et la Résistance). La liaison (non poursuivie, si j'ai bien compris) avec des responsables allemands pendant la guerre, laisserait penser que les services allemands n'ignoraient rien des activités de Dungler, qu'en pensez-vous? Merci de vos réponses. Amitiés. Bernard


 

Voir le Blog de Barbu : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de huck  Nouveau message 04 Avr 2011, 08:13

Si j'ai bien tout compris (JD me corrigera :pleure: ) Dungler était probablement, de par son passé et ses liens, anti-bolchévique, anti-anarchiste, anti juif, anti-maçonnique et aussi germanophobe et peut-être aussi nationaliste. En clair un gars issu de la mouvance d'extrême droite française allergique à une France (Alsace?) allemande? Est-ce bien cela?
"Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender"
- The Boss

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1625
Inscription: 14 Avr 2009, 23:47
Localisation: Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de huck : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 04 Avr 2011, 20:03

Bonsoir Barbu (je vois que tu es en ligne sur ce fil !).
Barbu a écrit:JD, ne vous vexez pas à propos des questions que je vous po
Pas de soucis, en plus je trouve que la question est très intéressante !
Barbu a écrit:sachant que tous les mouvements sont adhérents du CNR et de son programme, comment peut-on être vichysso-résistant? (il y a opposition, à mon avis entre le gouvernement de Pétain et la Résistance)
La plupart des mouvements se sont affiliés très progressivement au CNR, avec quelques difficultés pour certains (ORA, communistes ..). Je ne sais dire si DUNGLER était seul dans ce cas. C'est une bonne question ! L'adhésion au CNR n'a pas eu lieu suite à l'entrevue d'Alger avec DE GAULLE. Cette entrevue avait été demandée par PETAIN qui souhaitait que DUNGLER porte un message d'union des français (passer le flambeau sous l'Arc de Triomphe ...) aux deux généraux DE GAULLE et GIRAUD. Voir le topo du site de l'A.F. ou le livre de REMY.
Bilan des courses:
GIRAUD ne comprend rien à rien des arcanes politiques et devient LE champion de la boulette.
DE GAULLE éconduit DUNGLER et le prend de haut, menace de le faire interner (et l'empêche de retourner en France) car il refuse de se ranger sans conditions sous ses ordres et surtout de communiquer ses contacts et les identités de ses agents. DUNGLER accepte de continuer à faire passer ses renseignements mais ne trahira pas ses amis. Il sera même victime d'une tentative d'attentat à Alger, obtiendra de revenir en France suite à l'intervention personnelle de GIRAUD: il sera parachuté par les services américains ce qui finira par consommer la rupture avec DE GAULLE. Voir le bouquin de B VERGEZ-CHAIGNON "les Vichysto-résistants" sur ce point. Dans ces conditions -et vu qu'il pouvait se passer du financement de Londres- DUNGLER lui-même ne sera jamais CNR. Par contre, après son arrestation, ses successeurs (KIBLER) se diront affiliés à l'ORA et comprendront "l'incontournabilité"' de DE GAULLE. Ils traineront les pieds mais suivront les ordres du DMR GRANDVAL. A se demander pourquoi ils n'ont pas toujours obtenu les parachutages demandés ...

Maintenant
Barbu a écrit:il y a opposition, à mon avis entre le gouvernement de Pétain et la Résistance
Pas pour DUNGLER (et bien d'autres jusqu'en 1942). Il est possible que la quasi-annexion de l'Alsace a décidé PETAIN à aider l'ennemi de ses ennemis dès fin 1940.

Barbu a écrit:La liaison (non poursuivie, si j'ai bien compris) avec des responsables allemands pendant la guerre, laisserait penser que les services allemands n'ignoraient rien des activités de Dungler
La liaison n'était pas plus qu'une relation d'affaires, une proximité entre deux "cathos", sans lien avec le nazisme. La liaison était maintenue avec des allemands comploteurs, opposants au nazisme (peut-être manipulés, mais la chose n'a pas (encore) été démontrée. Ces allemands auraient imaginé un attentat contre HITLER dès 1942. Cette histoire est-elle crédible ? Quelques noms ont été donnés dans les dires de DUNGLER et je ne pense pas qu'une enquête sérieuse ait été menée. Il n'y a pas de raison de penser à une proximité entre DUNGLER et les services allemands en dehors de ce contact, de plus monté via Gabriel JEANTET et non via la "septième colonne d'Alsace".
Par contre il est certain que le réseau DUNGLER n'a pas été démembré, les responsables ne furent connus des nazis que très tardivement, vers octobre 1944, et il était trop tard pour les arrêter !

Pour DUNGLER, la question principale était de retrouver une Alsace ... alsacienne en France. Il n'était pas régionaliste et s'était vivement opposé à eux avant guerre. Très germanophobe, plutôt anticommuniste, catholique fervent, royaliste (les deux dernières caractéristiques sont dominantes chez lui), il n'a jamais eu de sympathie pour le nazisme ou ses avatars, certainement jugés contraires à ses convictions et "populistes". Je n'ai jamais retrouvé d'actions ou de paroles anti-maçonniques ou anti-juives chez DUNGLER. Sans dire qu'il les portait spécialement dans son coeur, ... il ne devait pas souhaiter s'éloigner de son but premier: la victoire sur l'Allemagne !
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de huck  Nouveau message 05 Avr 2011, 07:48

Dungler est-il plus cagoulard ou Action française. La cagoule est notoirement anti-communiste, anti-républicaine, anti-maçonnique, antisémite et fasciste. Maurras n'était pas pro cagoulard, il me semble même qu'il était opposé à l'organisation terroriste d'extrême droite. Donc Dungler serait plus proche de l'action française que de la cagoule, si je vous suis bien.
Vous parlez du soutien de Giraud à Dungler, qui n'est pas très étonnant. Ce général français sent lui aussi le souffre. Avant guerre il apporta son soutien à la cagoule. Est-ce là qu'il rencontra Dungler?
On sait que beaucoup de cagoulard furent de fervents collabos. Est-il possible qu'il ait joué un double-jeu en étant à la fois collabo et résistant?
"Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender"
- The Boss

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1625
Inscription: 14 Avr 2009, 23:47
Localisation: Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de huck : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 05 Avr 2011, 12:02

huck a écrit:Dungler est-il plus cagoulard ou Action française. La cagoule est notoirement anti-communiste, anti-républicaine, anti-maçonnique, antisémite et fasciste. Maurras n'était pas pro cagoulard, il me semble même qu'il était opposé à l'organisation terroriste d'extrême droite. Donc Dungler serait plus proche de l'action française que de la cagoule, si je vous suis bien.
Vous parlez du soutien de Giraud à Dungler, qui n'est pas très étonnant. Ce général français sent lui aussi le souffre. Avant guerre il apporta son soutien à la cagoule. Est-ce là qu'il rencontra Dungler?
On sait que beaucoup de cagoulard furent de fervents collabos. Est-il possible qu'il ait joué un double-jeu en étant à la fois collabo et résistant?


Pour quelqu'un qui connait bien le sujet cela doit être assez facile à établir: quelles furent les actions résistantes menées par Dungler et son groupe et la portée réelle de ces actes??
Il peut y avoir eu, même si c'est un brin ambigü, collaboration avec Vichy sans pour autant collaborer directement avec les nazis.


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 05 Avr 2011, 14:26

DUNGLER se définissait plus par rapport à MAURRAS, l'Action Française et ses amis actuels évoquent plutôt la Cagoule. En fait je pense qu'il a eu avant guerre un moment "coup de sang" et certainement un passage dans la mouvance de la Cagoule, sans plus. D'où la proximité avec JEANTET et MENETREL. La religion devait aussi primer sur la politique. Homme de fidélité, il restait très constant dans ses amitiés. Une anecdote racontée par un ancien du GMA Vosges: DUNGLER avait souhaité que les luttes politiques restent au vestiaire pour la durée de la guerre et ne faisait jamais mention de ses opinions, ses adjoints également, tout au moins vis à vis de la troupe. Après guerre, certains lui reprocheront vertement d'avoir été enrôlés en passant par Vichy. DUNGLER respectait les avis contraires mais n'a jamais varié dans son jugement pro-PETAIN, gaullosceptique et n'en faisait pas mystère. La guerre était terminée ! Et donc grands coups de gueule pour les explications.
huck a écrit:Est-il possible qu'il ait joué un double-jeu en étant à la fois collabo et résistant?
Je pense que l'on peut évacuer l'hypothèse du double jeu et de la collaboration. Aucune pièce, mais c'est vrai qu'en histoire certains montent des théories sans aucune pièce à l'appui. Sans élémen, je ne me sens personnellement pas très à l'HESS. De plus, comme chef d'entreprise de construction mécanique, DUNGLER avait un véritable boulevard devant lui pour collaborer de façon très fructueuse. Il n'en a rien été et je précise que la réunion "fondatrice" du réseau DUNGLER date de l'été 1940 en Dordogne, donc à un moment où, parait-il, certains compagnons du Maréchal tablaient sur la victoire de l'Allemagne ... et les communistes demandaient à faire reparaitre l'Humanité.
huck a écrit:Vous parlez du soutien de Giraud à Dungler, qui n'est pas très étonnant.
Pas pour une quelconque et commune odeur sulfurée ! Mais je devine bien à tous ces qualificatifs que Huck ne partage pas mon admiration pour DUNGLER et ses idées ! Dans le cas de GIRAUD, la rapport est plus précis: lors de son évasion de Königstein, le réseau DUNGLER avait épaulé le 2ème bureau pour l'exfiltration de l'Alsace vers le Sud. Après de multiples gaffes de GIRAUD, la manoeuvre a réussi mais avec plusieurs arrestations dans les rangs de la 7ème colonne. Et là, arrestation = mort. GIRAUD était donc personnellement redevable envers DUNGLER. Encore un truc pour être bien vu par DE GAULLE !
D'autres liens personnels n'ont jamais été vraiment décryptés. Par exemple DUNGLER a toujours publiquement prétendu connaître "de longue date" le général FRERE, avant de le retrouver lors de la création de l'ORA. Cette relation n'a jamais été mise à jour, même par ses amis comme Jean ESCHBACH.
Il reste donc encore du travail d'investigation, et je vous garde quelques infos inédites pour la suite....
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de huck  Nouveau message 05 Avr 2011, 21:31

JARDIN DAVID a écrit: Pas pour une quelconque et commune odeur sulfurée ! Mais je devine bien à tous ces qualificatifs que Huck ne partage pas mon admiration pour DUNGLER et ses idées ! Dans le cas de GIRAUD, la rapport est plus précis: lors de son évasion de Königstein, le réseau DUNGLER avait épaulé le 2ème bureau pour l'exfiltration de l'Alsace vers le Sud. Après de multiples gaffes de GIRAUD, la manoeuvre a réussi mais avec plusieurs arrestations dans les rangs de la 7ème colonne. Et là, arrestation = mort. GIRAUD était donc personnellement redevable envers DUNGLER. Encore un truc pour être bien vu par DE GAULLE !
D'autres liens personnels n'ont jamais été vraiment décryptés. Par exemple DUNGLER a toujours publiquement prétendu connaître "de longue date" le général FRERE, avant de le retrouver lors de la création de l'ORA. Cette relation n'a jamais été mise à jour, même par ses amis comme Jean ESCHBACH.
Il reste donc encore du travail d'investigation, et je vous garde quelques infos inédites pour la suite....

Effectivement, je n'ai pas beaucoup d'admiration pour Vichy, ses actes et ses idées, et plus généralement je me méfie des idéologies et de ceux qui veulent mon bien. Ceci dit et qui n'a que peu de rapport avec le sujet, le cas Dungler est intéressant, car je ne comprends pas comment fonctionne le bonhomme. Pour les politiciens, les généraux et autres importants, on a souvent du mal à analyser les personnages à cause de l'histoire qui est écrite autour d'eux. On peut prendre l'exemple de De Gaulle ou de Mitterrand qui, en France, sont intouchables. On créait même des mouvements autour d'eux (ex. Gaullisme) qui les placent à l'égal des grands penseurs. Cet habillage fait autour de ces personnages, trouble la lecture que l'on peut faire d'eux, et de leurs actions, ce qui en rajoute à la complexité naturelle de chaque individu. Je ne crois pas que Dungler soit dans ce cas-là, d’où l'intérêt du personnage. Quand je parle de "souffre" ce n'est pas pour en rajouter, mais il me semble que le terme est approprié pour quelqu'un qui s'approche un peu trop près d'un gouvernement ouvertement et idéologiquement raciste et assassin. N'y voyez point de provocation. Comme je l'ai dit précédemment, je suivrai ce post avec intérêt car le personnage l'est tout autant de par son ambiguïté.
"Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender"
- The Boss

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1625
Inscription: 14 Avr 2009, 23:47
Localisation: Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de huck : cliquez ici


Re: Paul DUNGLER et la 7ème colonne d'Alsace

Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 06 Avr 2011, 07:34

Justement, là où nous divergeons, c'est que pour moi DUNGLER, même très secret, reste assez simple à comprendre. Il n'est finalement pas si proche de Vichy que vous pensez. Là-bas aussi, il restait très prudent et n'a jamais accepté de communiquer une quelconque liste de ses amis restés e Alsace.
Un échange de juillet 1940 entre DUNGLER et JEANTET qui lui rappelait qu'à son retour prévu en Alsace il risquait de gros ennuis pour ses positions anti-nazies des années 30: DUNGLER estimait qu'il ne fallait en aucun cas fuir et qu'il fallait rester sur place en Alsace, surtout ne pas laisser les Allemands occuper le terrain, les entreprises, les esprits ...
JEANTET: Allez-vous rattacher ce réseau à l'obédience du Maréchal ou allez-vous faire acte d'allégeance à Londres, au général DE GAULLE par exemple ?
DUNGLER: Ni à l'un , ni à l'autre ! Je ne choisis pas un camp dans une conjoncture aussi fragile et aussi mouvementée. Le Maréchal sera-t-il encore au pouvoir dans un ou deux ans ? Sera-t-il même encore vivant ? Quant au général DE GAULLE, que représente-t-il ? Qui gagnera la bataile d'Angleterr qui n'est pas commencée ? Mon objectif et celui de mes amis est limité à l'Alsace. [...] Nous ne voulons plus d'une ingérence dans nos affaires d'un pouvoir central conditionné par ses propres égoïsmes ! Bien entendu nous restons soucieux du sort de la France et nous apporteront notre appui aux vrais nationaux, où qu'ils se situent, à Londres ou à Vichy. Mais nous voulons garder notre liberté d'action.Nous faisons confiance au Maréchal PETAIN, mais nous craignons Pierre LAVAL, un suppôt de BRIAND allié aux socialistes allemands. Notre fidélité au gouvernement de Vichy sera toujours fonction de sa politique. Coopération possible même nécessaire, avec ceux qui oeuvreront pour la sauvegarde du pays, mais pas acte d'allégeance. [..] C'est vrai aussi pour Londres, J'ai été à bonne école pour savoir que les Anglais, il faut s'en méfier ... Aujourd'hui, ils ont besoin de nous, mais demain ? J'y ai envoyé là-bas un ami prendre contact avec les hommes de DE GAULLE. On avisera s'il y a une réponse. Ce général n'aurait pas bonne réputation, c'est un politique plus qu'un homme de terrain.

Et ainsi démarre le contact avec Vichy, via JEANTET.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7594
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 11 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 13 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Armée Royale Yougoslave : ses uniformes 
il y a 1 heure
par: iffig 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 18:45
par: Signal Corps 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 18:28
par: kfranc01 
    dans:  Hitler pouvait-il gagner la guerre ? 
Aujourd’hui, 18:27
par: Loïc Charpentier 
    dans:  La visite du petit moustachu dans les Flandres, 1 et 2 juin 1940 
Aujourd’hui, 17:59
par: thucydide 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 17:39
par: thucydide 
    dans:  Marceline Loridan-Ivens 
Aujourd’hui, 16:54
par: gernika 
    dans:  des basques sur le front de Huesca 
Aujourd’hui, 16:45
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll