Connexion  •  M’enregistrer

Le massacre d'Oradour sur Glane

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 741  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 01 Mai 2014, 18:21

oui ok, je vais lire
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 716
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 742  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 01 Mai 2014, 19:33

chouba a écrit:
Tri martolod a écrit,
pourriez-vous m'expliquer ce lien qui pourrait exister entre la vérité et l'impunité des responsables? pensez-vous qu'ils auraient pu "négocier" cette impunité contre leur silence??


Quelques exemples simples :
Sylvester Stadler, le colonel responsable de ce régiment SS, est décédé tranquilou en 1995 sans jamais avoir été inquiété.
Heinz Lammerding, le général commandant cette division SS, a aussi continué tranquillement sa vie en Allemagne jusqu'à son décès.

Ils devaient bien connaître une "parcelle " de vérité si on les avait interrogés , non ?

Et seulement maintenant on a retrouvé quelques lampistes du massacre pour "commencer" à leur poser des questions ? Voilà aussi pourquoi je m'interroge.


Extrait d'un débat ayant eu lieu à l'Assemblée Nationale et dont vous avez dû prendre connaissance sur ce fil en date du 22 mars 2009 à 10.12 (Pierre.S alias Tri Martolod, c'est pour cela que je m'en souviens)

"A la suite de la condamnation à mort par contumace prononcée le 4 juillet 1951 contre Lammerding par le tribunal militaire de Bordeaux, le gouvernement français est intervenu à l'époque, auprès des autorités d'occupation anglaises et américaines en Allemagne pour obtenir son extradition . Celle-ci était alors possible, du fait que la République fédérale allemande demeurait encore soumise au régime d'occupation . Mais l'intéressé est resté introuvable durant cette période, de sorte que toutes nos demandes d'extradition sont restées sans effet à l'époque. C'est seulement en 1958 que la trace du sinistre Lammerding a été retrouvée en Allemagne . Or, à cette date, la souveraineté de la République fédérale avait été reconnue par les accords de Paris d'octobre 1954 . En conséquence, toute demande d'extradition d'un ressortissant allemand se heurtait au principe de droit international selon lequel un Etat ne peut extrader un de ses nationaux, principe explicitement repris dans l'article 16 de la Loi fondamentale allemande.....etc..."

Pas si simple et s'offusquer de l'impunité des criminels de guerre ne fournit malheureusement pas de réponses aux questions.

j'édite: Page 15, je ne sais pas si le lien fonctionne encore, page 3284 du JO:

http://archives.assemblee-nationale.fr/ ... e1/012.pdf
......
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4077
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 743  Nouveau message de Baury  Nouveau message 01 Mai 2014, 19:48

Voir "Pourquoi Oradour-sur-Glane - Mystères et falsification" aux Editions Ouest-France en librairie la semaine prochaine : l'affaire Kämpfe et enfin une réponse à la sempiternelle question pourquoi Oradour/Glane... Pour en savoir davantage voir page FB 'Oradourmystèresetfalsification".

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 67
Inscription: 06 Oct 2010, 07:44
Région: Paris
Pays: France

Voir le Blog de Baury : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 744  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 01 Mai 2014, 20:12

Baury a écrit:Voir "Pourquoi Oradour-sur-Glane - Mystères et falsification" aux Editions Ouest-France en librairie la semaine prochaine : l'affaire Kämpfe et enfin une réponse à la sempiternelle question pourquoi Oradour/Glane... Pour en savoir davantage voir page FB 'Oradourmystèresetfalsification".


Pour avoir suivi ce sujet sur ce forum depuis le début, il n'y a, pour moi, plus de mystère, tout au plus quelques interrogations, et les falsifications ont été démasquées....Si vous avez relevé quelques points qui auraient échappé au tamis des 75 pages d'échanges, peut-être pouvez-vous nous les exposer ici.

L'intro de la page FB n'est pas très encourageante tant elle est racoleuse: "Les mystères et les falsifications entourant l'un des plus odieux crimes de guerre de l'Humanité : la fin du mystère Kämpfe et la falsification allemande en 1963."....comment alors qualifier tout le reste y compris les milliers "d'Oradour" de l'Est.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4077
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 745  Nouveau message de Baury  Nouveau message 02 Mai 2014, 14:03

Je pense en effet que mon livre ne s'adresse qu'à ceux à qui il reste encore des interrogations... Je n'ai pas d'autre but que de tenter de convaincre sur quelques points qui font toujours mystères, au niveau régional, des mystères savamment entretenus par la tradition locale.
Pour la page FB "racoleuse" je vous précise que les droits d'auteur iront à un projet régional en cours de développement, donc le "racolage" n'est effectif que pour "mes intimes convictions" intellectuelles. Je considère ne pas avoir le droit de bénéficier d'un centime d'euros qui aurait le goût du sang et de la souffrance de toutes les victimes d'alors... Je pense que tous les historiographes de France et d'ailleurs devraient suivre le même chemin !
Quant aux Oradour de par le monde, bien sûr ils sont multiples, mais, désolé, je ne peux bien parler que de ce que je connais bien et le Limousin est ma terre...
Encore désolé de vous avoir fait perdre votre temps.

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 67
Inscription: 06 Oct 2010, 07:44
Région: Paris
Pays: France

Voir le Blog de Baury : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 746  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 02 Mai 2014, 14:10

Bonjour Michel,
Tu ne dois pas être désolé.
Si certains croient tout connaître, c'est leur droit le plus stricte, seulement personne ne connaît tout et éclairer des zones d'ombre n'est pas une perte de temps
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 64208
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 747  Nouveau message de le pitaine  Nouveau message 02 Mai 2014, 14:21

c'est également toujours intéressant de lire plusieurs avis et opinions.
2° régiment de Dragons
"da materiam splendescam"
(condé-dragon 1635)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 716
Inscription: 29 Mar 2004, 15:17
Localisation: TOULOUSE, l'Occitane.
Région: Midi Pyrénées
Pays: France

Voir le Blog de le pitaine : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 748  Nouveau message de Baury  Nouveau message 02 Mai 2014, 14:50

Merci Prosper, merci Pitaine pour vos encouragements. Bon WE tous. MB

Staff Sergeant
Staff Sergeant

 
Messages: 67
Inscription: 06 Oct 2010, 07:44
Région: Paris
Pays: France

Voir le Blog de Baury : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 749  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 02 Mai 2014, 16:59

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour Michel,
Tu ne dois pas être désolé.
Si certains croient tout connaître, c'est leur droit le plus stricte, seulement personne ne connaît tout et éclairer des zones d'ombre n'est pas une perte de temps
Amicalement
Prosper ;)


C'est votre point de vue mais en précisant qu'il restait quelques interrogations je ne prétendais pas tout connaître. Ce forum a bien pour but de faire progresser la connaissance de ses participants, il est donc normal qu'après de longues discussions étayées et soutenues par des contributeurs éclairés nous ayons acquis une certaine connaissance du sujet. A partir de là, il est pas incongru de dire qu'il n'y a pas de mystère "Oradour" mais que des interrogations demeurent.
Pour l'accroche FB je pense que l'événement en lui-même est suffisamment chargé en émotion sans rajouter des superlatifs. Maintenant, ces considérations ne m'ont pas empéché de passer commande de ce bouquin.
« War vor ha war zouar »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4077
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 750  Nouveau message de norodom  Nouveau message 02 Mai 2014, 17:24

Certes, il reste beaucoup d'interrogations sur cette tragédie...
Certes, vouloir éclairer des zones d'ombre n'est pas une perte de temps...
Mais cette recherche est vouée à l'échec pour deux raisons :

1 / Parce qu'un seul personnage, Adolf Diekmann qui a eu la bonne idée de se faire tuer sur le front de Normandie, savait pourquoi il a choisi Oradour-sur-Glane comme cible.

2 / Parce que les archives actuellement dans la localité de Le Blanc (Indre) livreront leur "secret", si tant qu'il puisse en exister un, en 2053

Alors l'obsession de cette recherche ne doit pas conduire a avancer sans la moindre preuve ce qui est écrit ICI >>>>>

viewtopic.php?f=31&t=31618&start=0#p492351

<< Trois réunions de la milice locale vont décider du sort de ce village. La première réunion fondamentale, a lieu, sous l'égide du chef de la Franc-Garde de la milice et du renseignement à Limoges, Jean Filliol, la veille du massacre, tout de suite après la capture, par la Résistance, du commandant SS du 3ème bataillon, Helmut Kämpfe.>>

Il faut donc recadrer ce que furent les évènements devenus obsessionnels qui ont précédé le drame, de 24 heures.

Première réunion (uniquement des miliciens) :

Le 9 juin 1944 à 21 heures, se tient au siège de la milice à Limoges, une réunion au cours de laquelle, le responsable Jean Filliol (ultra de la collaboration et spécialiste du renseignement) annonce à ses collègues qu'une division allemande est arrivée dans la région et va faire une opération.... où ?... nul ne sait !

Après ce qui s'était passé au cours des précédentes vingt-quatre heures, il ne devait subsister aucun doute sur l'intention des Nazis !... qu'on en juge :

deux allemands tués à Saint-Junien le 8 juin...
un cadre majeur de la division SS, à Saint Léonard-de-Noblat le 9 juin...
les suites de l'arrestation d'un officier (Gerlacht) à Nieul le 9 juin (enlevé par le Maquis et expédié à Oradour, il avait réussi à s'échapper)
et encore, l'enlèvement de Kämpfe à Cheissoux le 9 juin

Selon le témoignage de Camille Davoine (Milicien, inspecteur aux questions juives), qui était présent à cette réunion, la décision avait été prise de constituer quatre groupes avec pour mission d'empêcher les excès des troupes allemandes.

Deuxième réunion :

Elle se tient le lendemain matin samedi 10 juin vers 9 heures au siège de l'Etat-Major de la Division Der-Führer, à l'Hôtel Central de Limoges.
Selon le commissaire de police Hervé Machefer, on ne sait rien du contenu de ces entretiens.
On ne sait pas non plus qui en est le demandeur... sont-ce les allemands ou sont-ce les miliciens appartenant à l'un des groupes qu'a cités Davoine ?

Troisième réunion :

Elle a lieu le même jour en milieu de matinée à l'Hôtel de la Gare à Saint-Junien. C'est là qu'est basé l'Etat-Major du bataillon commandé par Adolf Dieckmann.
Sont présents à cette réunion les officiers de la Das-Reich et un officier de la Gestapo de Limoges.

Aucun milicien n'est présent a l'intérieur de la salle

Tous les "accompagnateurs" ont attendu à l'extérieur pendant près de deux heures, jusqu'à ce que le lieutenant Kleist qui s'était rendu aux ordres apprend de son supérieur Dieckmann, son intention de se rendre à Oradour pour exiger 40 otages.

Un seul document existe sur cette réunion... il s'agit de la déposition (en deux temps) de Patry.
Patry... un collaborateur de la Gestapo, né en 1915 en Alsace, ancien membre des GMR dont il a été exclu, était au moment des faits, interprète salarié au service de la police SS et aimait parader en uniforme allemand.

Il faut retenir la présence à cette réunion, d'un officier de la Gestapo de Limoges
Que venait-il faire là ?
Là encore on pourrait émettre une hypothèse...
Qui dit Gestapo, dit arrestations, interrogatoires avec toute la panoplie des tortures et au bout du compte... des aveux !
Et si ce gus était là pour rendre compte du résultat d'un ou plusieurs interrogatoires qui auraient désigné un lien vers Oradour ?... possible, mais c'est encore une hypothèse...

Enfin il faut rappeler ce qu'était la SS Das Reich...
La Das Reich n'avait pas besoin de l'avis des collaborateurs français pour décider de l'anéantissement d'une localité

Selon Ahlrich Meyer, historien allemand, des ordres venus d'en haut signifiaient qu'il fallait apprendre à la population à ne pas aider les maquis.
Les consignes donnaient à la division la liberté de commettre des massacres à cet effet... c'était une carte blanche pour la Das Reich.
De méticuleuses recherches ont tenté de trouver, mais en vain, les raisons du choix de cette localité.
Il faut aussi rappeler que Diekmann et les autres commandants d'unités de la Das Reich avaient toute liberté de décision pour intervenir dans des opérations qu'ils qualifiaient de représailles.
Cette carte blanche avait été auparavant délivrée par Lammerding, cela même avant le drame de Tulle.

Autre point a retenir... le 10 juin, Diekmann très probablement au courant de la disparition de son copain Kämpfe, ignorait où il se trouvait.


 

Voir le Blog de norodom : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a 6 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 21 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 27 minutes
par: Orwell 
    dans:  Re: construction d'un WG au 1/700e 
il y a 45 minutes
par: Tarpan 
    dans:  pertes humaines 
Aujourd’hui, 09:33
par: Gerard LAIB 
    dans:  Mariassalto : les hommes de la Decima Mas au service de la Royal Navy. 
Aujourd’hui, 08:41
par: alfa1965 
    dans:  Quelqu'un aurait une corde ? 
Hier, 21:24
par: Lusi 
    dans:  Un musée du fascisme pour lutter contre le culte du Duce 
Hier, 20:58
par: Alcide NITRYK 
    dans:  L'école de plongeurs de la Xa MAS de San Leopoldo 
Hier, 20:18
par: alfa1965 
    dans:  Renault R40 , immats / BCC ? 
Hier, 19:51
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Trendiction Bot DE et 11 invités


Scroll