Connexion  •  M’enregistrer

Le massacre d'Oradour sur Glane

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1121  Nouveau message de Robert  Nouveau message 11 Avr 2022, 13:54

Bonjour à tous, et merci pour vos réponses et éclaicissements.
Prosper Vandenbroucke, Dog Red, Loïc Charpentier, merci pour vos explications pour ces éclaircissements, et oui peut-être que mes sentiments l'emportent sur la réalité de la situation en juin 1944. Je crois encore plus que vous avez raison quand je me rappelle de ce que m'avait dit mon grand-père:
Quand son fils donc mon oncle emprisonné pour propagande communiste en 1940 qui s'est ensuite évadé des camps de jeunesse vichystes et est reparti dans un réseauFTP: il lui avait dit: "Reste tranquille maintenant, dans peu de temps la guerre va se terminer ..." quelle lucidité !! mais la fougue d'un jeune de 24 ans résolu a en finir avec l'oppression nazie est invincible face à la lucidité. Que mon grand-père avait raison ... et je trouve que ça rejoint bien ce que vous dites. Merci à vous tous.

Private
Private

 
Inscription: 13 Fév 2022, 01:30
Région: Limousin
Pays: France

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1122  Nouveau message de Vaurias  Nouveau message 11 Avr 2022, 15:16

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonjour Robert,
+1, seulement il faut avouer que certaines actions des résistants lors de la Libération, que ce soit en France ou en Belgique étaient quand même inconsidérées et surtout lors des journées de la Libération ou juste avant.
Qu'un groupe ( ou des groupes) s'attaque à des troupes en retraite je peux le concevoir mais de voir s'attaquer, 4 ou 5 hommes dépourvus d'armement lourd, à des chars.........


Bonjour Prosper,
Malheureusement , cela a été le cas à Valréas, des résistants, la plupart des jeunes réfractaires au STO , des chefs qui avaient pris l'initiative d'affronter une armée aguerrie, avec une poignée d'hommes non expérimentés, peu armés, on connait la suite.

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 02 Sep 2014, 17:01
Localisation: Enclave des Papes
Région: PACA
Pays: France

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1123  Nouveau message de altarry  Nouveau message 11 Avr 2022, 15:53

je suis stupéfait que certains justifient la répression de l'armée allemande sur des populations civiles car elle avait été attaqué par des "résistants"...

A.


 

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1124  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 11 Avr 2022, 15:59

A quelle justification fais-tu référence dans les derniers échanges ?
Image
Hommage à l'Ardenne de Philippe JARBINET

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1125  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 11 Avr 2022, 17:03

altarry a écrit:je suis stupéfait que certains justifient la répression de l'armée allemande sur des populations civiles car elle avait été attaqué par des "résistants"...

A.


Quelles justifications? Nous tentons uniquement de donner des explications, mais si tu y vois une justification....
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur d'Honneur
Administrateur d'Honneur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1126  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 11 Avr 2022, 17:09

Prosper, laisse donc le temps à altarry de répondre à la question.
Image
Hommage à l'Ardenne de Philippe JARBINET

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1127  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 11 Avr 2022, 17:20

Ah mais il a le temps, mais j'aime bien savoir et apparemment toi également. Mais tu a peut-être plus de patience ?
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur d'Honneur
Administrateur d'Honneur

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 02 Fév 2003, 21:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1128  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 11 Avr 2022, 17:50

Historiquement, il existe un très sérieux problème, à propos duquel les (successives) Conventions de Genève avaient aimablement botté en touche, ne serait-ce que par sa complexité extrême, celui de "civils", constitués en formations, plus ou moins, importantes, de francs-tireurs ou partisans.

La Règle est, toujours, de nos jours, l'affrontement ouvert entre troupes militaires régulières, clairement identifiées ( insignes de grades et unités visibles, etc.). Là, où çà se complique, par exemple, dans le cadre du conflit-ukrainien, est que, en gros, dans les deux camps, les troupes régulières portent des tenues et des casques identiques - ne serait-ce que par le travers des dernières dotations russes à l'armée ukrainienne! ::mal-a-la-tete:: -. D'où le port d'un brassard, blanc, jaune ou autre, côté russe ou ukrainien , et le marquage "Z", "V", etc., côté russe sur les matériels roulants! ... Sauf que, ne serait-ce qu'à 300 m, bien malin sera le tireur capable d'identifier, dans le stress du combat, la couleur dudit brassard! C'est moins compliqué, grâce à l'amplification des dispositifs de visée des armes d'épaules antichars.

Sinon, c'est parfaitement logique, l'armée ukrainienne évite, comme la peste, dans son rôle "défensif", de se confronter, en rase-campagne, à l'armée russe, sous peine de se prendre une tôle "réglementaire"; d'où la mise en place de ses dispositifs urbains, qui compliquent d'autant la progression russe... et, "accessoirement" - c'est un euphémisme! - provoque les dégâts parmi la population civile, qui, globalement, n'en peut mais - quelque soit son opinion -, mais se retrouve à devoir en prendre plein la tronche , faute de pouvoir se casser du secteur.

Nous sommes très éloignés de la situation de la France, en 1940, ou, même, celle des "Poches" allemandes, sur notre rivage atlantique, en 1944. Dans les deux cas, l'évacuation des zones de combat par les civils avait été, très officiellement, demandée. Certes, il y avait eu quelques attaques aériennes allemandes isolées sur certaines colonnes de "réfugiés", mais, globalement, l'exode s'était déroulée, plus ou moins "bien", vu la catastrophe nationale existante, tandis que les cités les plus importantes, telle que Paris, avaient, elles, été déclarées "villes ouvertes", afin d'éviter un possible massacre de civils.

Si on regarde bien, côté ukrainien, un, tous les mâles de 18 à 60 ans ont été réquisitionnés, deux, la création d'unités de partisans ou francs-tireurs a fait flores, trois, vu la tactique de défense, les cités ont, elles-mêmes, été converties en "forteresses urbaines".

Résultat premier, ce sont, hélas, les civils ikrainiens qui en prennent plein la tronche et dont le "sacrifice" n'aura, au final, qu'une seule utilité, jouer le rôle de martyrs pour la gouvernance en place, qui, elle, à l'instar de son pendant russe, étant à l'abri de tout risque direct personnel, se contente d'exécuter de superbes moulinets belliqueux - au passage, désormais, de moins en moins fréquents! - et table, très largement, sur l'affliction générale occidentale (au sens large), en regard des pertes civiles inévitables, vu le contexte, pour justifier sa politique... alors que çà fait 14 ans, qu'elle n'a cessé de bombarder, sciemment, pour les récupérer, les "républiques" sécessionnistes du Donbas, contrairement aux accords diplomatiques signés en 2014!

Quelque soit la situation "européenne" actuelle, il s'était installé, en France, dès le début des années 1900, un climat "anti-russe", largement entretenu par la mouvance socialiste, qui s'était aggravé, après 1917, avec la Révolution léniniste, la victoire des Rouges contre les Blancs, en 1921, et, chez nous, plus particulièrement, tout à la fois, le "problème" de l'Emprunt russe, largement encouragé par la IIIème République - la toute nouvelle URSS nous ayant offert un monumental doigt d'honneur, en guise de réponse-, plus, dans la foulée, la création du PCF!

Arrivent, a l'été 1944, les deux débarquements alliés majeurs, sauf que, dans le public lambda, ils avaient été attribués aux seuls Américains et qu'on y retrouve, entre autres, l'image erronée de l'armée américaine, soit-disant venue nous "sauver les fesses" en 1917-1918!

Rapidement, dès 46 - je suis optimiste! -, nous nous étions retrouvés classés dans deux camps, celui de l'héroïque américain, venu nous porter secours - la GB, pour des raisons évidentes étant, globalement, à la ramasse -, soit celui des "satellites soviétiques".

Pour les plus jeunes d'entre nous, la partition, qui avait résulté de la mise en place du "Rideau de Fer" était très loin d'être une illusion. Dans les faits, l'URSS s'était, ainsi, constituée une "zone de protection", qui allait de la Pologne à la Yougoslavie titiste! Car, de fait, elle se méfiait, comme de la peste, de ses intentions "démocratiques" et "économiques", après ses succès militaires.

Au passage, en France, nous ne prenons en considération, que l'acte séparé de capitulation, signé le 8 mai 1945, par la Wehrmacht, mais, dans réalité, le seul qui avait de la valeur est celui exigé par Staline, le lendemain, vu l'importance du rôle de l'Armée Rouge, dans le résultat final et ses propres pertes humaines.

L'efficace propagande américaine - il n'est pas question, ici, de la remettre en cause, vu ses circonstances européennes occidentales - avaient, alors, intentionnellement remisé au rencart, dans le cadre du contexte de la "Guerre Froide", l'importance essentielle des actions militaires essentielles soviétiques à l'Est!

Je pourrais continuer d'énumérer, quelque soit la gouvernance russe en place, nos "bashings" anti-russes français successifs - dont les origines remontent, chez nous, aux mouvements anarchistes, à la fin XIXème et dans les premières années du XXème siècle!

C'est, d'autant plus étonnant, que, hormis la campagne de Russie napoléonienne et la Guerre de Crimée, elle, déclenchée pour des motifs assez fumeux, la France a, toujours, été, historiquement, "cul et chemise" avec la Russie!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1129  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 11 Avr 2022, 17:58

C’est vraiment impossible de rester dans le sujet et dans la période ?
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 22 Aoû 2009, 21:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Re: Le massacre d'Oradour sur Glane

Nouveau message Post Numéro: 1130  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 11 Avr 2022, 18:27

JARDIN DAVID a écrit:C’est vraiment impossible de rester dans le sujet et dans la période ?
JD


Pas vraiment, car il s'agit, là, d'une intervention ou opération militaire "annexe" en territoire occupée, menée par une formation militaire avérée, face à des actions "partisanes".

C'était très compliqué, sur la base des textes existants, avant 1945, de la Convention de Genève, d'assimiler un "terroriste" isolé à une formation, militairement, structurée de partisans;

Au passage, çà ne s'est en rien facilité, au travers des récents conflits - Yougoslavie, Irak, Syrie, etc. - même, si nos "bons" média s'étaient empressés de vouloir nous indiquer la direction du supposé "bon camp".

Il y a un ou deux trucs tout bêtes, que n'avaient pas du tout digérés les Russes, l'intervention de l'OTAN au Kosovo, sans avoir, préalablement, été consultés et celle en Lybie, qui, au passage, faute du suivi nécessaire, avait viré à l'aimable bordel local indescriptible!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quiz suite - 8 
il y a 14 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : « 80 e anniversaire du débarquement. Le glossaire illustré du 6 juin 1944 
il y a 24 minutes
par: iffig 
    dans:  Les Feux de la rampe 2.0 : Épaves de guerre (1936-1945) 
Aujourd’hui, 10:04
par: pierma 
    dans:  80ème Anniversaire, Le premier V1 tombe sur le Kent 
Aujourd’hui, 10:01
par: Dog Red 
    dans:  Etrange tank allemand factice 
Hier, 22:54
par: JulienRennes 
    dans:  La figure du traitre dans la Résistance 
Hier, 22:04
par: JARDIN DAVID 
    dans:  à quoi ressemble un Maquis? 
Hier, 22:01
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Identifier l’emplacement du mitrailleur Heinrich Severloh 
Hier, 20:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  84ème anniversaire fusillés du 110ème RI à Houlle 
Hier, 17:56
par: Pierre114 
    dans:  L'armée polonaise 1939-1945 
Hier, 14:47
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: foxbat, rlesage et 60 invités


Scroll