Connexion  •  M’enregistrer

réseaux d'évasion

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 10 Oct 2008, 04:26

bonjour,
Je suis originaire de CARANTEC dans le Finistère . Si, à l’occasion vous passez par là, allez visiter le petit musée maritime (en saison), vous y trouverez les éléments de l’histoire du Réseau d’évasion Ernest SIBIRIL et le bateau, ayant servi à sa propre évasion le 31 Octobre 1943 avec 7 autres passagers . Le REQUIN est un cotre de 5,90 m, construit de bric et de broc dans la clandestinité, la motorisation étant assurée par un vieux moteur de voiture de 10cv. Les allemands avaient répertoriés tous les bateaux en activité et les épaves qui , jusque- là étaient récupérées et remises en état. E.SIBIRIL était en danger et devait quitter la France dans l’urgence : la construction de ce bateau prendra 11 jours et…nuits.

Un autre des bateaux du réseau, le « S’ILS TE MORDENT », est exposé à l’Institut Jean MOULIN de Bordeaux. Des bateaux, il y en a eu 15 à partir + un : le « POURQUOI PAS ? »

Le « POURQUOI PAS »est le nom du célèbre bateau du Cdt CHARCOT donné à un sablier de 8,50m par son patron, lui-même ancien marin de ce dernier. Il organisera, au départ du Pont de la Corde en commune d’Henvic dans le Finistère, les toutes premières évasions vers les Iles Britanniques. Dès la fin Juin 40, ce bateau assurera plusieurs rotations entre la côte bretonne et Jersey et jusqu’à Fowey, en Cornouaille anglaise le 4 juillet 40. Une cinquantaine de personnes auraient bénéficié de ces rotations. Par la suite le « POURQUOI PAS ? » et son patron aidé de son fils participera aux liaison établies avec des unités britanniques. Menacés d’être pris par les allemands, le père(70 ans) et le fils (16 ans), demanderont de l’aide auprès de leur ami, Ernest SIBIRIL,constructeur naval à Carantec. Ils quitteront la Bretagne le 10 Février 1942, à bord du premier bateau du réseau d’évasion E. SIBIRIL, le cotre de pêche « ANDRE », 7,50 m. Ils seront accompagnés de 2 autres passagers (un officier belge des services de renseignement et une infirmière major).

La première difficulté de ces opérations sera de trouver des bateaux. La totalité du matériel naviguant était répertorié par les allemands. Des épaves seront récupérées et remisent en état , motorisées le plus souvent avec des moteurs de voitures. L’autre problème sera de tromper la vigilance des allemands qui ont déclaré « zone interdite » toute la côte, réglementé la pêche et installé de nombreux postes de guet armés. Ils occupent également toutes les villas entourant le chantier. Ces bateaux et ces Hommes se sont faufilés là où seul des courants d’air pouvaient passer inaperçus. Chacune des 15 évasions qui auront lieu du 10 Février 1942 au 14 Février 1944 constitue une véritable aventure.

En voici la liste :
-Après l’ANDRE, la MONIQUE, un cotre de 5,50 m , quitte Carantec le 20 Juillet 1942 avec 5 évadés ,tous FFL
-L’YVONNE, cotre de 6,00m, le 06 Février 1943, 11 évadés dont un pilote RAF et 2 membres de l’équipage d’un B17 de l’USAAF abattu au-dessus de EDERN (56) le 23 Janvier 1943.
-S’ILS TE MORDENT, cotre de 6,70 m, le 6 Mars 1943 avec 9 évadés. Le nom de ce bateau fait allusion à la devise de la ville de Morlaix : « S’ils te mordent, mords-les », le « ils », désignant les Anglais…..
-Le JEAN, goèmonier de 6,75 m, le 29 Mars 1943 avec 18 passagers (dont un aviateur de l’USAAF).
-La JEANNE, cotre pilote de 5,00m, le 4 Avril 1943 avec 4 évadés
-Le RED ATAO, canot breton de 5,00 m, le 28 Avril 1943 avec 5 évadés
-Le TOR E BEN (« Casse-tête »), cotre de 6,70 m, le 11 Mai 1943 avec 12 évadés. Ce bateau avait été construit à Carantec en 1913 au chantier PAUVY, mon arrière grand- père.
-Simultanément le 29 Mai 1943 : Le KERMOR, cotre de 5,60 m avec 11 évadés et le METEOR, cotre de 6,00 m avec 13 évadés( dont un aviateur de l’USAAF)
-Le SAINT YVES, sablier de 11,50m,le 7 Juin 1943 avec 24 évadés. La disparition de cette épave sera repéré par les allemands et compliquera les départs qui suivront, la menace de prise d’otages pesait . Le 23 juin , le message d’alerte de Londres : « Ernest rejoindra immédiatement Adolphe Lapierre (pseudo d’un agent passé à Carantec), gare aux « frégatons »(agents allemands) « , met en garde Ernest SIBIRIL du danger.
-L’ARMORIK, cotre de 5,75 m , le 17 juillet 1943 avec 13 passagers (… ?…), perdu dans le brouillard , en panne de moteur ,il aborde l’Ile Grande le 20 Juillet, il ralliera Carantec et repartira avec 3 passagers le 23 Juillet.
-Le PIRATE, goémonier de 6,50 m, le 23 Juillet 1943 avec 7 évadés.
-Le REQUIN, vu plus haut et avec parmi ses passagers un pilote du 363ème squadron de la RAF.
- L’AMITY,le dernier, goémonier de 6,75 M, le 14 Février 1944, avec 22 évadés.

La plupart des évadés rejoindront les FNFL, les FAFL, les FFL, 7 d’entre eux débarqueront avec le commando KIEFFER le 6 juin 1944. Le jeune fils du patron du POURQUOI PAS ? sera breveté parachutiste à moins de 17 ans et reviendra en France avec le 2ème RCP le 10 Juin 1944, au sud de la Loire, sera dans les Ardennes lors de l’opération Franklin en Décembre 1944 et sautera avec le 20ème stick SAS au SE d’ASSEN en Avril 1945.

SOURCE : « CHANTIER D’EVASION, CARANTEC (1940-1944)-RESEAU SIBIRIL-ALLIANCE » de Roger HUGUEN


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de PORTIER David  Nouveau message 06 Déc 2009, 10:58

Merci Pierre pour ce post.
Effectivement, François Guéguen rejoindra malgré son jeune âge les parachutistes de la France Libre et sera affecté au 2e squadron du 4e SAS.
Par la suite, d'autres suivront dont Pierre Philippon et Jean Bodolec.

David
"Le but fut atteint, la victoire remportée, maintenant que la bassesse déferle ! Eux regardent le ciel sans pâlir et la terre sans rougir. »
Charles de Gaulle
A l'attention des Parachutistes de la France Libre 6 juin 1953

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 287
Inscription: 30 Avr 2004, 21:47
Localisation: Breton en exil
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de PORTIER David : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 07 Déc 2009, 08:39

Bonjour David, bonjour à tous,

Cette épopée est passionnante, le musée de Carantec propose une expo sur ce réseau avec l'un des bateaux utilisé. Si ma mémoire est bonne un autre bateau se trouve à Bordeaux dans les locaux d'une fondation "Jean MOULIN".

Le personnage:

Image

Signe particulier: le Courage

Et la Patrie reconnaissante accorde, avec largesse ,un visa à Ernest SIBIRIL pour le rapatriement de 14/15
bateaux (Le Météore a été détruit lors d'un bombardement) du moment que cela se fait à ses frais: :mrgreen:

Image

A suivre, je cherche des infos sur les "évadés"...

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 07 Déc 2009, 12:24

Salut,
merci pour ce post trés intéressant qui rappelle que d'autres filières d'évasion existaient en plus de celles empruntant la voie espagnole et la voie suisse ...
Le courage de ces hommes qui oeuvraient jour et nuit au nez et à la barbe de l'occupant est stupéfiant !


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 07 Déc 2009, 18:48

Voir "Ar Zenith" a St Servan,un des premier bateau a quitter la France,il servira dans les FNFL.
A+

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4648
Inscription: 16 Mai 2009, 19:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 07 Déc 2009, 19:23

Bonsoir,

Ar Zénith est parti d'Audierne le 19 juin avec à son bord des militaires et des civils qui seront débarqués à l'ile de Sein avant l'appareillage pour Plymouth qu'il atteindra le 21 Juin. Les 4 civils sénans, membres de l'équipage,rejoindront les FFL.

Le bateau est visible sous son abri dans le prolongement des locaux occupés par l'UNIM, pas loin de la tour Solidor à Saint Servan.

Les premiers départs n'ont pas grand'chose à voir, en terme de difficultés, avec les départs qui s'effectueront plus tard alors que les allemands auront sécurisé la côte.

Kénavezo,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de PORTIER David  Nouveau message 07 Déc 2009, 19:57

Hallucinant mais pas surprenant la mention "à la charge de l'intéressé" ! La France n'a pas changé.

Il ne faut pas oublier non plus les tentatives individuelles dont par exemple celle des frères Le Citol ou l'évasion de Henri Stéphan qui emprunte une barque dans le port de Trégastel en avril 43.

David
"Le but fut atteint, la victoire remportée, maintenant que la bassesse déferle ! Eux regardent le ciel sans pâlir et la terre sans rougir. »
Charles de Gaulle
A l'attention des Parachutistes de la France Libre 6 juin 1953

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 287
Inscription: 30 Avr 2004, 21:47
Localisation: Breton en exil
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de PORTIER David : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 07 Déc 2009, 21:28

PORTIER David a écrit:Hallucinant mais pas surprenant la mention "à la charge de l'intéressé" ! La France n'a pas changé.

Il ne faut pas oublier non plus les tentatives individuelles dont par exemple celle des frères Le Citol ou l'évasion de Henri Stéphan qui emprunte une barque dans le port de Trégastel en avril 43.

David

Où est le musée à Carantec?

Trégastel, la côte de granit rose à été souvent utilisée pour les transits et les exfiltrations par la côte Ces dernières n'étaient pas facile à garder... On oublie aussi le raid de l'opération Fahrenheit du côté de Plouezec
Question Pour David Pierre Philippon est il de famille avec Jean Philippon l'amiral?


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 08 Déc 2009, 10:24

Bonjour,
Le musée maritime se trouve dans le centre du bourg entre "Péponne et Don Camillo"..... :D
A+,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: réseaux d'évasion

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de PORTIER David  Nouveau message 08 Déc 2009, 20:39

Bonsoir Hilarion,

effectivement Pierre Philippon fit également partie de ces volontaires.
Malheureusement, il était très discret sur son parcours et je n'ai jamais pu recueillir son témoignage. Il devait s'y mettre lorsqu'il nous a quitté.
Je ne saurais donc pas te répondre.

David
"Le but fut atteint, la victoire remportée, maintenant que la bassesse déferle ! Eux regardent le ciel sans pâlir et la terre sans rougir. »
Charles de Gaulle
A l'attention des Parachutistes de la France Libre 6 juin 1953

Colonel
Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 287
Inscription: 30 Avr 2004, 21:47
Localisation: Breton en exil
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de PORTIER David : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 13 minutes
par: brehon 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DÉFAITE, LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 14 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Le massacre des “tirailleurs sénégalais” à Thiaroye 
il y a 58 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Chamberlain 
Aujourd’hui, 12:35
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 12:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:21
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 09:11
par: NIALA 
    dans:  Désobéir. Des policiers et des gendarmes sous l’'occupation (1940-1944) 
Aujourd’hui, 08:13
par: pili 
    dans:  Sauveteurs en asphixies de la Marne 
Aujourd’hui, 08:13
par: udonthanifrancophone 
    dans:  Midway en tournage à Montréal 
Aujourd’hui, 01:14
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll