Connexion  •  M’enregistrer

La Résistance et le "problème juif"...

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

La Résistance et le "problème juif"...

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tom  Nouveau message 11 Juil 2008, 16:12

C'est une partie du titre d'un nouveau livre : Propagandes et persécutions. La Résistance et le "problème juif", 1940-1944 de Renée Poznanski, professeur de sciences politiques à l'université Ben Gourion de Beer Sheva (Israël), publié chez Fayard au prix de 34 euro(s) pour 786 pages.

Je ne l'ai pas (encore) lu, mais, il y a, dans Le Monde d'aujourd'hui, un article intéressant à son sujet ("Le Monde des livres", page 6, "Essais") par Thomas Wieder qui présentait aussi Un paradoxe français. Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance de Simon Epstein, publié chez Albin Michel au prix de 28 euro(s) pour 622 pages.

Voici un extrait à propos du premier ouvrage cité :

Il y a beaucoup à dire sur l'ambivalence d'une grande partie des résistants à l'égard du sort des juifs. [...] Pour l'historienne, la "convention du silence" [...] s'explique en grande partie par la volonté des combattants de l'ombre de ne pas briser un "consensus résistant" qu'ils savaient fragile. [...] ils choisirent de taire les sujets controversés. [...] [En effet, par exemple,] de nombreux auditeurs de la BBC approuvaient les lois antisémites de Vichy. [...]

Au début, seules quelques voix isolées [chrétiens, communistes juifs...] se distinguèrent par leur lucidité. Elle furent plus nombreuses à la mi-1942 [...], mais le sursaut fut éphémère. Car les arrestations de juifs furent volontiers présentées dans la presse clandestine comme "un prélude à la déportation de tous les Français". La Relève et, en février 1943, le S.T.O. contribuèrent de nouveau à reléguer les juifs au second plan.

A la veille du débarquement en Normandie, [...] la plus franche condamnation des exactions nazies pouvait cohabiter, chez un même individu, avec la revendication d'un numerus clausus [concernant les juifs]. Les textes que Renée Poznanski exhume sont accablants. Ils rappellent que persista, jusqu'à la fin de la guerre, un "pensé-double" [selon l'expression de l'historien Pierre Laborie] [...] qui ne prépara pas la société française [...] à penser la singularité du génocide.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 12 Juil 2008, 03:37

Bonjour,
Tom a vraiment le chic pour nous denicher les sujets a manipuler avec des pincettes...
:D

Pour ce que j'en sais, le rejet de l'antisemitisme mortifere nazi est loin d'etre l'un des parametres importants qui motiva des hommes et des femmes a rejoindre la France Libre ou la Resistance. Le racisme "ordinaire" se retrouve un peu partout dans la societe francaise d'avant-guerre (Ordinaire = On les rejette et/ou les meprise, mais on ne pense pas un instant a les tuer).
J'en ai meme trouve trace dans certains ecrits d'avant-guerre de Charles de Gaulle...

Donc que certains FFL ou resistants aient ete antisemites "ordinaires" ne m'etonne pas du tout. Mais en trouver un qui approuvait la "Solution finale" me semble peu probable. D'ailleurs rares etaient ceux qui avaient pendant la guerre pris conscience de ce que cela voulait dire vraiment. Entre la manie nazie du secret et la difficulte a croire en une telle horreur, il fallait presque avoir un don de double vue pour veritablement mesurer l'etendue du desastre.

A noter d'ailleurs que la prise de conscience de cette etendue fut tardive. A la Liberation et pendant des annees, on parla des deportes en general sans faire de difference entre les deportes politiques et les deportes raciaux, voire meme en parlant davantage des deportes politiques heros de la Resistance que des autres.

Pour se consoler de tout cela, plus de 2600 francais ont recu le titre de "Juste parmi les Nations" decerne par le Yad Vashem a ceux qui ont sauve des Juifs pendant la guerre. Robert Paxton a egalement explique que
Tous les juifs déportés l’ont été par les actions de l’état français. Tous ceux qui ont survécu ont été aidés par les individus et les organisations de résistance

http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=132
Ce qui explique pourquoi "seulement" 25% des Juifs de France ont ete deportes.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tom  Nouveau message 12 Juil 2008, 08:04

Salut, Daniel et... félicitations ! (si j'ai bien compris le sens historique de la photo que j'ai vue au bar de l'Estampille - ou bien s'agit-il d'humour, sinon canadien, du moins thaïlandais ? En effet, j'ai moi-même été marié dix-sept ans, de 83 à 2000, et, comme tu le sais, mentalement, je n'ai pas survécu...)

Bref, Daniel écrit :

Tom a vraiment le chic pour nous denicher les sujets a manipuler avec des pincettes...


Eh oui, j'essaie d'animer le forum !

Cela dit, tout à fait d'accord avec tes remarques (il faut dire qu'il pleut !)...

:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 12 Juil 2008, 09:03

Bonjour,
Tom a écrit:Salut, Daniel et... félicitations ! (si j'ai bien compris le sens historique de la photo que j'ai vue au bar de l'Estampille - ou bien s'agit-il d'humour, sinon canadien, du moins thaïlandais ?

Tu es en retard pour les felicitations, cette photo a ete prise le 8 mai 2002. Respectant mon honneur qui est ma fidelite, j'ai en effet signe ma reddition sans conditions un 8 mai. Pas une blague, je peux le prouver.
En effet, j'ai moi-même été marié dix-sept ans, de 83 à 2000, et, comme tu le sais, mentalement, je n'ai pas survécu...)

On avait remarque, mais on est content de savoir pourquoi et comment
:D
Cela dit, tout à fait d'accord avec tes remarques (il faut dire qu'il pleut !)...

Ouf, retour au sujet, ce fil a failli partir en vrille.
:mrgreen:

Pour comprendre ce qui c'est passe, cette notion d'antisemitisme ordinaire qui affectait l'Europe de l'Atlantique a l'Oural avant-guerre est indispensable.

Certes, en France, les consequences de l'affaire Dreyfus avaient limite l'antisemitisme virulent a quelques cercles maigrelets d'extreme droite, tous finances par les nazis apres la prise du pouvoir en 1933, mais l'antisemitisme "ordinaire" subsistait largement.

Un petit exemple personnel : Ma mere m'a un jour explique que, pendant les debuts de l'occupation, le cure de sa paroisse a explique au catechisme que : "Il ne faut pas se moquer des Juifs, les pauvres".
Pourquoi "les pauvres" ?

Le meme cure servait de relais a un reseau qui faisait passer des Juifs vers la zone nono en les cachant dans une cave sous l'Eglise entre deux marches de nuit. Et il trouvait tres drole de celebrer la messe en sachant qu'une douzaine de Juifs, planques sous l'autel, etaient obliges de l'ecouter...
Admirable charite chretienne, au risque de sa vie, melee d'antisemitisme ordinaire.
Je vous laisse mediter cela.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tom  Nouveau message 12 Juil 2008, 11:15

Certes, mais je crois, en toute honnêteté, qu'il faut distinguer l'antijudaïsme religieux chrétien ET musulman (dont seule l'Eglise catholique s'est repentie) de l'antisémitisme raciste tout à fait laïque apparu à la fin du XIXe siècle.

En outre, au début du XXe siècle, une grande partie de la société française, entre autres, était imprégnée d'antisémitisme, sinon raciste, du moins ethnique et les "gens de gauche" n'y échappaient pas. Il y avait même un antisémitisme propre à la gauche qui voyait dans "le Juif" le suppôt du "grand capital" !

Dans Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France (Seuil, "Points Histoire", 1990), l'historien de gauche Michel Winock écrit dans le chapitre "La gauche et les juifs", page 186 et suiv. :

Les préjugés "de race" n'ont pas été le monopole de la droite et de l'extrême droite. [...]

[Déjà, au cours de la Révolution française], un antijudaïsme de gauche venait compléter le séculaire antijudaïsme catholique [déjà Voltaire et Diderot s'en étaient pris aux juifs]. [...]

Dans les années 1840, un antisémitisme "socialiste" va "enrichir" l'antisémitisme de gauche. [...] En 1844, Marx, dans la Question juive, avait écrit : "L'argent est le dieu jaloux d'Israël, devant qui nul autre dieu ne doit subsister." [...] [La gauche assimile les juifs au capitalisme et à la haute finance.] Dans les Carnets posthumes [de Proudhon], on tombe sur des sentences qui ressemblent à des appels au pogrome. [...]

Edouard Drumont (fameux auteur de l'ouvrage antisémite La France juive), au moins jusqu'à l'affaire Dreyfus, ne jouit pas d'une trop mauvaise réputation parmi les socialistes. [...] En 1890, Albert Regnard, collaborateur de la Revue socialiste, publiait un ouvrage intitulé Aryens et Sémites. [...] Cet homme d'extrême gauche reconnaissait à Drummont un immense mérite [...] : "La réalité et l'excellence de la race aryenne...". Voilà ce qu'un socialiste pouvait imprimer quelques années avant l'affaire Dreyfus, sans convaincre peut-être la majorité de ses camarades, mais sans soulever davantage la protestation. [...]

Dans deux articles publiés les 1er et 8 mai 1895, Jaurès explique que "sous la forme un peu étroite de l'antisémitisme se propage en Algérie un véritable esprit révolutionnaire". [...]

Tout en combattant la démagogie nationaliste [durant l'affaire Dreyfus], maints socialistes éprouvent encore bien de la peine à se débarrasser de leurs présomptions contre les juifs. [...] [En juin 1898, Jaurès déclare encore :] "Nous savons bien que la race juive [...] toujours dévorée par la fièvre du gain [...] manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste de rapine, de mensonge, de corruption et d'extorsion." [...]

En 1906, l'arrêt de la Cour de cassation réhabilitant Dreyfus provoque un article de Robert Louzon dans le Mouvement socialiste : "La faillite du dreyfusisme ou le triomphe du parti juif." [...]

La résistance communiste avant l'entrée en guerre de l'URSS est un sujet de controverse mille fois abordé. Il faut rappeler ici simplement les attaques communistes de cette période contre Léon Blum, en particulier l'article signé Maurice Thorez, publié dans le journal suédois de langue allemande Die Welt en 1940, dont le caractère antisémitique a été plusieurs fois relevé. [...]

Depuis la monarchie de Juillet, un courant de la droite modérée a entretenu un philosémitisme durable. [...] Il n'y a donc jamais eu de coïncidence exacte entre la gauche et l'antisémitisme. [...]

Si l'on prend en compte cette longue histoire, on peut considérer que le marxisme, dont une bonne partie de la gauche se réclame, a sous-estimé le problème du racisme en vulgarisant la primauté de l'économique sur le culturel et en ramenant l'histoire à une seule de ses intrigues, celle de la lutte des classes. [...]

Cette représentation simplifiée de la tragédie humaine, L'Humanité [journal du parti communiste français] en exprimait clairement les conséquences sur la question juive au moment de la guerre des Six-Jours. [...] En d'autres termes, à l'issue de ce raisonnement en forme de sorite : antisémitisme = fascisme = réaction = capitalisme, on voit que l'antisémitisme est finalement assimilable au capitalisme. [...] En suivant ce raisonnement, il appert que [...] l'anticapitalisme peut dispenser de l'anti-antisémitisme puisque celui-ci est contenu dans celui-là [...].

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 13 Juil 2008, 11:53

Bonjour,
Certes, Tom, mais tout cela n'est que de l'antisemitisme "ordinaire" donc pas mortifere !
Ta croisade anticommuniste est tres loin d'etre ininteressante, mais sur ce sujet il conviendrait que tu fasses la difference entre les "modestes" pogroms staliniens et le judeocide nazi, sinon on va tout melanger et ne pas s'en sortir.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tom  Nouveau message 13 Juil 2008, 12:31

Mon cher Daniel,

Je vois que tu as pris un certain temps pour répondre, mais pas suffisamment pour bien lire, car, ci-dessus, comme je le mentionne explicitement, je ne fais que citer les propos de l'historien Michel Winock dans son livre bien connu Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France (Seuil, "Points Histoire", 1990, chapitre "La gauche et les juifs", pages 186 à 217).

Cela dit, mon propos n'est nullement de mener une croisade anticommuniste (je ne pense pas que cela soit nécessaire...), mais, dans le cadre du sujet de ce fil, d'apporter quelques éléments qui montrent que la société française, plus d'ailleurs que la société allemande, était, avant la S.G.M. et aussi bien à gauche qu'à droite, largement imprégnée d'antisémitisme ethnique, sinon raciste, ce qui permet d'expliquer, entre autres, pourquoi, sous l'Occupation, beaucoup de Français, même favorables à de Gaulle, acceptaient pourtant les lois antijuives de Vichy et pourquoi la Résistance française ne s'est pas, dans l'ensemble, vraiment préoccupée d'aider les juifs...


P.-S. Pour éviter les dérapages politiciens inutiles, je précise que l'antisémitisme raciste était, bien sûr, surtout le fait d'une certaine extrême droite, mais que l'antisémitisme, s'il ne touchait pas toute la droite, imprégnait aussi une partie de la gauche.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a moins d’une minute
par: Tarpan 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
il y a 10 minutes
par: Tarpan 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 06:24
par: Orwell 
    dans:  Pourquoi les Pays-Bas ? 
Aujourd’hui, 05:27
par: Dog Red 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Aujourd’hui, 00:37
par: kfranc01 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 23:01
par: Manu 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
Hier, 21:46
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  papy était parachutiste chez les allemands ! 
Hier, 19:39
par: Dog Red 
    dans:  Kommandantur de Redon 35 
Hier, 19:00
par: brehon 
    dans:  Utilisation des levées & remplacement et convalescents par les rmées 
Hier, 18:28
par: thucydide 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll