Connexion  •  M’enregistrer

Maquisard à quatorze ans

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Maquisard à quatorze ans

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de LENEVETTE Roger  Nouveau message 08 Avr 2008, 10:25

L'héroïsme était chose naturelle dans le peuple à l'époque. Voici l'action d'un jeune de 14 ans à Kervernen en Bretagne qu'on avait surnommé "Mousse". Surnom que l'on donnait facilement aux plus jeunes rentrant dans une équipe.
Avec la hardiesse de son âge, Mousse avait rejoint le maquis. Avant de devenir maquisard à part entière, il était employé au PC du bataillon à de menus travaux.
Ce matin du 14 juillet, jour de la bataille de Kervernen, il est réveillé en sursaut. Ses comarades du PC n'ont eu que le temp de sauter sur leurs armes et se battent avec acharnement, avant d'avoir pris le temps de ranger les papiers, l'argent et les rapports dans une bpîte.
Cela , il ne faut à aucun prix que les nazis le trouvent. "Mousse" prend la boîte, et au risque de sa vie va la ranger sous des cailloux et revient au PC.
Il remarque le fannion des parachutistes qui traîne dans un coin et qu'il considère comme celui du bataillon. Il se déculotte, enroule l'étoffe autour d'une jambe, puis en rampant sous la fusillade, réussit à franchir l'encerclement et à rejoindre le soir le reste du bataillon, où il apprend la mort de ses camarades.
Sans plus attendre, cette nuit même, il part récupérer la boîte avec ses précieux renseignements que les Allemands n'ont pu trouver et la ramène à ses chefs.
Mais son histoir mérite d'être contée.
La veuve du commandant Jacques, qui connut "Mousse" dans le maquis donne les renseignements suivants :
Identite : pseudonymle : "Mousse". Âge en 1944 : 14 ans. Originaire de Laval (Mayenne) où il résidait avec ses parents. Avait fui cette dernière ville aprés avoir vu la Gestapo fusiller son père et sa mère. Avait entendu parler des maquis et des "patriotes" bretons.
S'est alors dirigé vers cette province sans ressource et à pied. A marché inlassablement jusqu'au moment où il prit contact acec des éléments du 1er bataillon F.T.P.F. et des parachutistes qui escortaient cette formation et qui étaient alors cantonné dans la région de Pluméliau.
A la Libération "Mousse n'avait pas l'âge légal pour appartenir à une unité, se retira dans une ferme des environs de Lorient. Quelques années plus tard, il signe un engagement pour l'Indochine,oùil trouve la mort au combat.
La compagne du commandant "Jacques", elle même décorée de la croix de guerre et de la médaille de la Résistance, est pupillede laNation. Son père fut tué en 1940 dans les Ardennes.. La guerre l'a doublrement frappée, car "Jacques" est tombé lui aussi au Viet Nam.
Ecoutons ses paroles :
Lorsque je fus avisée du retour du corps de Jacques par le Service des Sépultures de la Direction de l'Office des Anciens Combattants de la Loire Atlantique à Nantes, je me rendis immédiatement dans cette ville pour contacter le dit service.
A mon souci de savoir où étaient entreposés les corps ramenés d'Indochine, il me fut répondu qu'ils se trouvaient dans une chapelle désaffectée dont l'accés était interdit au public. Sur mon insistance je pus enfin obtenir du gardien de cette chapelle que laporte me soit ouverte.
Quand je pénétrai dans les lieux, je fus d'abord frappée par la quantité de cercueils et ensuite par leur disposition. En effet, sans égard pour les corps, les cercueils étaient disposés dans le désordre le plus complet, les uns sur les autres comme de vulgaires paquets contenant des conserves ou autres.
Aidée d'un camarade qui m'assistait dans cette pénible épreuve, je me mis à chercher le cercueil qui contenait le corps de mon mari. Je dus donc faire le tour de la chapelle et lire sur chaque cercueil, quand encore, elles "étzaient lisibles, les plaques où étaient mentionnées l'identité des corps.
Je dois ainsi au hasard d'avoir retrouvé le corps de celui que tous l'on désignait sous le pseudonyme de "Mousse" et qui avaitété le plus jeune combattant du premier bataillon F.T.P.F . Ce hasard voulut que son corps revienne en France en même temps que le corps de celui qui avait été son premier commandant et qui reposait là à ses côtés.
Je retrouvai enfin, dans le fond de la chapelle , le cercueil du commandant "Jacques" qui devait être si mes souvenirs sont exacts, le 112ème cercueil qui reposait dans ce lieu, en attente d'être dirigés sur leurs lieux d'inhumation.


 

Voir le Blog de LENEVETTE Roger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 08 Avr 2008, 14:16

La valeur n'atteint pas le nombre des années.
Sait-on où est inhumé ce jeune résistant devenu soldat?
Je supposes que ce doît être au cimetière National de Nantes?
Si c'est le cas, je me renseignerais car je m'y rends tous les ans sur la tombe de mon grand'père , mort pour la France;
En ce qui concerne Mousse 2 sur un autre fil, j'en avais entendu parler à l'Ecole des Troupes Aéro Portées de Pau, car le Colonel Guy Leborgne qui commandait cette base avait combattu dans le secteur sous le pseudo de Zachmeur aux alentours du 16 juillet 1944 et à libéré Pont-Aven Quimperlé et Quimper.


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 08 Avr 2008, 14:51

DENYS hubert a écrit:La valeur n'atteint pas le nombre des années.

A qui le dis-tu !

Notre ami Roger est entre en resistance le 1er mai 1944, il avait 18 ans, 19 fin juillet.

Le plus jeune des Compagnons de la Liberation, Henrio Mathurin, a ete tue par les nazis le 10 fevrier 1944, il avait 14 ans.
http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/54.html


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 08 Avr 2008, 15:44

Quatorze ans!
Quelle misère! Comment peut-on loger deux balles dans la tête d'un gamin qui avait l'âge où les garçons s'amusent à la petite guerre avec des fusils en bois, mais ceux qu'il a rencontré étaient,eux, bien réels, malheureusement pour lui.


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 08 Avr 2008, 16:26

DENYS hubert a écrit:Quatorze ans!
Quelle misère! Comment peut-on loger deux balles dans la tête d'un gamin qui avait l'âge où les garçons s'amusent à la petite guerre avec des fusils en bois

Ben il suffit d'etre nazi, quelques annees dans les jeunesses hitleriennes et le tour est joue.
Merci Baldur von Schirach...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Maquisard à 14 ans

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de LENEVETTE Roger  Nouveau message 08 Avr 2008, 18:17

Je pense qu'effectivrement il a pu être inhumé à Nantes, encore qu'il aurait été plus logique qu'il le soit à Laval au prés de ses parents qui y avaient été fusillés par la Gestapo
Mais cen'est qu'un avis.
Roger


 

Voir le Blog de LENEVETTE Roger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 10 Avr 2008, 18:29

Etant donné les circonstances de sa mort, il doit avoir droit à la dénomination"Mort pour la France"et dans ce cas, il doit être inhumé dans un cimetière National, sauf opposition de la famille bien sûr


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de LENEVETTE Roger  Nouveau message 10 Avr 2008, 22:05

Il n'avait plus de famille. Revoir son histoire.
Roger


 

Voir le Blog de LENEVETTE Roger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 10 Avr 2008, 23:59

C'est vrai, vous avez dit qu'il était possible qu'il soit enterré à côté de ses parents,j'ai dit cela sans réfléchir.
Dans ces circonstances, c'est l'Etat qui a pris en charge ses obsèques ainsi que l'entretien de sa sépulture, ce qui renforce la présomption d'inhumation dans un cimetière National


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Est  Nouveau message 23 Avr 2008, 09:11

Quel courage être maquisard a quatorze ans est très difficile.
IL meurt en plus d'une façon très atroce.


Est :(


 

Voir le Blog de Est : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
il y a moins d’une minute
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 3 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 14 minutes
par: kfranc01 
    dans:  N'est-ce pas à Medjez el-Bab............................... 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ses 16 ans ! 92 aujourd'hui ! 
Hier, 22:33
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 18:41
par: Aldebert 
    dans:  Identification et localisation 
Hier, 17:51
par: MLQ 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Hier, 16:21
par: alfa1965 
    dans:  21 avril 1944 
Hier, 16:20
par: alfa1965 
    dans:  Soeur Agnès-Marie VALOIS 
Hier, 15:59
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll