Connexion  •  M’enregistrer

La Haute-Savoie libérée par elle-même sans aide ?

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

La Haute-Savoie libérée par elle-même sans aide ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tom  Nouveau message 23 Mar 2008, 16:24

Depuis ma tendre enfance (c’est bien loin !), j’entends et je lis partout (en Savoie en tout cas) - et le propos n’a nullement perdu de sa force plus de soixante ans après les événements - que la Haute-Savoie a été le premier département à se libérer par lui-même sans aucune aide extérieure fin août 1944.

Certes, les F.F.I. haut-savoyards auraient pu rester tranquillement chez eux ou dans leurs maquis au fin fond des forêts et attendre l’arrivée des Alliés qui avaient débarqué en Provence le 15 août 1944. Au lieu de cela, ils ont attaqué les garnisons et les convois de l’occupant allemand et de ses auxiliaires français (notamment la Milice) et, tantôt sans coup férir, tantôt après un coup de bluff, comme à Annecy ou à Evian, tantôt après de vifs combats avec pertes, comme à Cluses, les trois mille cinq cents F.F.I. (A.S. et F.T.P.) ont réussi à obtenir la reddition de la plupart de leurs adversaires, soit une centaine de miliciens et … deux mille huit cents Allemands (!), c’est-à-dire l’ensemble des forces d’occupation, sauf les quelque cent cinquante Allemands ayant pu se réfugier en Suisse où ils ont été internés.

D’après Pierre Mouthon, correspondant local du Comité d’histoire de la SGM et auteur de Haute-Savoie 1940 – 1945, Résistance, Occupation, Collaboration (Le Sapin d’Or, 1993), de juin à août 1944, 126 F.F.I. ont été tués contre 175 ou 180 Allemands et 16 miliciens (sans compter les 77 francs-gardes exécutés au Grand-Bornand et les 80 Allemands fusillés à Vieugy et à Habère-Lullin).

Sans conteste, donc, un magnifique résultat pour la Résistance haut-savoyarde.

Pourtant, affirmer que la Haute-Savoie s’est libérée par elle-même sans aucune aide extérieure, c’est jouer sur les mots et énoncer une contrevérité !

En effet, si les Alliés n’avaient pas envoyé des armes à la Résistance haut-savoyarde (notamment, par le grand parachutage anglo-américain du 1er août 1944 sur le plateau des Glières), surtout s’ils n’avaient pas débarqué en Normandie le 6 juin 1944, puis en Provence le 15 août 1944, s’ils n’avaient pas bombardé et engagé les forces allemandes au point de les obliger à se replier vers le nord-est de la France dès le 16 août 1944, celles-ci se seraient retournées contre les F.F.I. à découvert et les auraient écrasés en quelques heures (déjà les Glières et le Vercors, bien armés et retranchés dans des forteresses naturelles, n'avaient pas tenu). Ne s’agit-il pas là d’une aide extérieure essentielle, voire décisive ?

De plus, même si l’on tient compte de cet élément primordial, les F.F.I. haut-savoyards n’ont pas chassé les occupants, mais les ont plutôt empêchés de partir (selon l'ordre de repli du 16 août) ou de se rendre aux Américains qui arrivaient vers Grenoble. Ce dernier fait n’a-t-il pas pesé dans la balance ? D'ailleurs, que serait-il arrivé si les Américains n'avaient pas été en vue ? Le 12 août encore, le médecin-chef Oberstleutnant Recktenwald, commandant la place d'Evian (où se trouvaient plus de huit cents soldats allemands hospitalisés), déclarait (cf. rapport Recktenwald, section hôpital 906 d'Evian à la section hôpital 509 d'Annecy) : Il conviendrait de ratisser la Haute-Savoie avec une division expérimentée et d'expédier dans un camp de concentration tous les hommes de dix-huit à cinquante ans...

En outre, le nombre de trois mille Allemands prisonniers en Haute-Savoie ou internés en Suisse paraît impressionnant, mais comment se décomposait-il ?

En août 1944, il y avait en Haute-Savoie :

1) Plus de deux mille soldats allemands HOSPITALISES (blessés, malades - notamment des poumons - ou convalescents venus de tous les fronts). Disposant d’armes légères pour se défendre, ils se sont néanmoins rendus en masse (816 à Evian, 420 à Thonon, 120 à Chamonix, 700 à Annecy...) ;

2) Une seule compagnie d’infanterie à deux sections et une section de canons d’infanterie (deux pièces de 75 mm court servies par des Polonais dont certains ont déserté) du Reserve-Grenadier-Regiment 157 au Quartier Galbert d’Annecy, laquelle s'est rendue sans combattre ;

3) Une trentaine de Feldgendarmen auprès de l’état-major de liaison (Verbindungsstab, V.S. 988) à Annecy, qui se sont rendus avec ce dernier ;

4) Une quarantaine d'agents de la police de sécurité (Sicherheitspolizei ou Sipo) du commissariat de police frontalier (Grenzpolizeikommissariat ou Greko) d’Annecy ;

5) Quelque quatre cent cinquante agents de la police d'ordre (Ordnungspolizei ou Orpo), soit quatre compagnies d'une centaine d'hommes du I./SS-Polizei-Regiment 19 (rien à voir avec la Waffen-SS !) : deux à Annecy (P.C.), une à Cluses et une autre à Annemasse (une s'est rendue avec la garnison d'Annecy, une a été internée en Suisse près d'Annemasse ; deux autres ont été disloquées dans les combats de Cluses) ;

6) Environ quatre cents gardes-frontière (Zollgrenzschütz) répartis en petits postes sur la frontière suisse (certains se sont rendus, d'autres pas).

Soit "seulement" un bon millier de véritables combattants potentiels sur trois mille…

Bref, les F.F.I. haut-savoyards ont bravement combattu contre des policiers et des douaniers sans attendre l'arrivée des Alliés, ont obtenu de bien meilleurs résultats que dans beaucoup d'autres départements où la situation était similaire, mais ils ne peuvent prétendre avoir libéré la Haute-Savoie sans aide extérieure !

Pour ne pas trahir la vérité au profit d'un nationalisme illusoire, on devrait plutôt reconnaître qu'ils ont largement contribué à la Libération : ce serait déjà un beau titre de gloire...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de generlnico  Nouveau message 29 Mar 2008, 19:34

Salut, petite question: ce n'est pas dans cette région que les FFI ont assassiné des miliciens qui c'étaient rendu?
Il me semble avoir lu une chose comme ça, peux tu me le confirmer ou non?


 

Voir le Blog de generlnico : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tom  Nouveau message 29 Mar 2008, 22:10

On peut voir les choses comme ça... En fait, c'est un peu plus compliqué ! Lors de la libération d'Annecy le 19 août 1944, la centaine de francs-gardes permanents de la Milice française s'est effectivement rendue aux F.F.I. contre la promesse de la vie sauve pour les familles et aussi pour les miliciens jusqu'à leur inévitable jugement pour "trahison et intelligences avec l'ennemi".

En fait, ces derniers ont décidé de se rendre alors qu'ils s'apprêtaient à partir avec les Allemands, mais ils n'auraient pas pu s'enfuir sans combattre en position d'infériorité, car les routes étaient coupées par le maquis et les Allemands se sont eux-mêmes rendus à la suite d'un coup de bluff.

Cela dit, malgré quelques incidents (deux miliciens ont été abattus par leur gardien et un autre s'est suicidé) et de mauvais traitements, la plupart des francs-gardes ont été gardés en vie jusqu'à leur procès qui a eu lieu deux jours plus tard au Grand-Bornand où, après un jugement expéditif de la cour martiale de Haute-Savoie (présidée par un officier F.T.P. communiste), 77 miliciens ont été fusillés sur 97 inculpés (les autres ont été relâchés, puis, sauf pour quelques-uns trop jeunes, poursuivis, condamnés, voire exécutés de manière plus ou moins officielle)...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 19:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 25 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 28 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
il y a 28 minutes
par: MichaelHunter 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
il y a 34 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  RAF 1916 - 2016 
Aujourd’hui, 17:10
par: facecachee5 
    dans:  NAUFRAGE du LAMORICIERE 1942 Départ d'ALGER 
Aujourd’hui, 16:51
par: brehon 
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 16:43
par: MichaelHunter 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Aujourd’hui, 16:40
par: Signal Corps 
    dans:  MUSIQUE 
Aujourd’hui, 15:14
par: betacam 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Aujourd’hui, 14:59
par: betacam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités


Scroll