Connexion  •  M’enregistrer

Messages personnels

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Messages personnels

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de fabrice78  Nouveau message 18 Mar 2008, 13:38

Bonjour

Deux questions :
Où trouver la liste complète des messages personnels diffusés par la BBC durant la guerre ?

2e question : le message "les sanglots longs des violons...." était-il destiné à un réseau particulier (si oui lequel) ou à toutes les forces de la Résistance ?

Merci d'avance
Fabrice


 

Voir le Blog de fabrice78 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de mansteinpearl  Nouveau message 18 Mar 2008, 13:41

Voici déja pour ta seconde question !!!

http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/ ... 91864.html

pour la 1ère je seche !

Captain
Captain

 
Messages: 197
Inscription: 30 Avr 2007, 20:30
Localisation: Le Mans

Voir le Blog de mansteinpearl : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 18 Mar 2008, 21:17

Cette liste ne doit pas exister puisqu'à chaque message correspond une action a mettre en place et sont destinées à un reseau particulier.

exemples de messages d'alerte diffusés le 1er juin

Message Réseau concerné a ction
les nouveaux arrivés sont jeunes reseau Schollar Action de guerilla à mettre sur les routes

C'est l'abbé Bernard qui m'a raconté cette histoire Acolyte action de guerilla
Mesages d'action du 5 juin 1944 le facteur est en retard Digger action de guerilla
Poil de carotte à des rousseurs Treasurer sabotage télécommunication
source SOE en france


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Les sanglots longs Des violons de l'automne

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de fabrice78  Nouveau message 19 Mar 2008, 10:33

J'ai trouvé !
Le message "Les sanglots longs Des violons de l'automne" "Blessent Mon coeur d'une langueur monotone" interprété à Tourcoing Le 5 juin 1944 était destiné au groupe de résistance Ventriloquist dans Le Loir et Cher qui faisiait partie du SOE. Auriez-vous Des sources d'information concernant ce réseau et l'action qui devait être menée par ce groupe après réception du message. Je sais que ce groupe est entré en action avec d'autres pour retarder la montée de la division SS Das Reich vers la Normandie en juin.


 

Voir le Blog de fabrice78 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Robert  Nouveau message 19 Mar 2008, 12:00

1 Andromaque se parfume à la lavande
2 Athalie est restée en extase. Nous disons deux fois : Athalie est restée en extase
3 Bercent mon coeur d'une langueur monotone Annonce du débarquement (1)
4 Clémentine peut se curer les dents
5 De Marie-Thérèse à Marie-Louise :
un ami viendra ce soir - -
6 Écoute mon cœur qui pleure - - Opération d'atterrissage (15 juin 1943)
7 Frederick etait roi de Prusse;
nous disons quatre fois - - Parachutage (4 avions)
8 Grand-Mère mange nos bonbons
9 Heureux qui comme Ulysse
a fait un long voyage - -
10 Il a pleuré de joie - - Parachutage d'armes et d'agents
11 Il a une voix de fausset - - Déclenchement de la guérilla
12 Il est temps de cueillir des tomates
13 Il fait chaud à Suez - -
14 Il faut avoir des pipes pour trier les lentilles (4)
15 Il n'y a plus de tabac dans la tabatière
16 Il pleut toujours en Angleterre - -
17 J'aime les chats siamois
18 Je n'aime pas la blanquette de veau Parachutages vers Donnemarie-Dontilly (2)
19 Je n'aime pas les crêpes Suzette
20 Jean a une moustache très longues - -
21 La fortune vient en dormant - -
22 L'angora a les poils longs - - Parachutage d'armes
23 L'éléphant s'est cassé une défense
24 L'infirme veut courir - - Parachutage d'armes
25 La Bénédictine est une liqueur douce - -
26 La fortune vient en dormant
27 La mort de Turenne est irréparable - - Parachutage d'armes
28 La vache saute par dessus la lune - -
29 La vertu réduit dans tous les yeux - - Parachutage d'armes
30 Le canapé se trouve au milieu du salon (5)
31 Le chat a neuf vies - -
32 Le coq chantera à minuit - - Parachutage d'agents
33 Le cheval bleu se promène sur l'horizon
34 Le facteur s'est endormi
35 Le grand blond s'appelle Bill - - Parachutage d'armes
36 Le père La Cerise est verni - - Opération de guérilla
37 Le sapin est vert, je répète, le sapin est vert Bombardement de la gare de triage "Sapin Vert" (jonction de Roubaix- Tourcoing- Wattrelos et Mouscron). (2)
38 Le soleil se lève à l'Est le dimanche - - Parachutage d'armes
39 Les carottes sont cuites - -
40 Les dés sont sur la table - -
41 Les fraises sont dans leur jus - -
42 Les girafes ne portent pas de faux-col
43 Les noix sont sèches Bombardement de la gare de triage de Noisy-le-sec (6)
44 Les sanglots longs des violons de l'automne Annonce du débarquement (1)
45 Lisette va bien Premier message diffusé par Georges Bégué ?
46 Louis a deux cochons - (7)
47 Messieurs faites vos jeux - - Ordre de sabotages (5 juin 1944)
48 Pierrot ressemble à son grand-père
49 Saint Liguori fonda Naples - - Parachutage d'armes et d'agents
50 Tante Amélie fait du vélo en short
51 Tu monteras la colline deux fois
Parachutages vers Donnemarie-Dontilly (2)
52 Véronèse était un peintre - - Sabotage des voies de chemin de fer (plan vert)
53 Yvette aime les grosses carottes - - Parachutage d'armes

http://doctsf.com/sons/tabac.mp3

vous pouvez ecouter divers messages ici : http://www.doctsf.com/bbc/messages.html

A noter une petite anecdote (que je ne connaissais pas perso )

Verlaine ou Trenet ?
Dans le message personnel diffusé sur la BBC, les sanglots bercent, alors que pour Verlaine ils blessent...
En effet, le texte utilisé ne faisait pas référence (directe) aux vers de Paul Verlaine, mais aux paroles de la chanson, très populaire à l'époque, de Charles Trenet inspirée bien évidemment du poème de Verlaine mais avec quelques divergences :
Trenet :
Les sanglots longs des violons de l'automne
Bercent mon coeur d'une langueur monotone.
Tout chancelant et blême quand sonne l'heure
Je me souviens des jours anciens et je pleure
Et je m'en vais au vent mauvais qui m'emporte
De ci , de là, pareil à la feuille morte.

Verlaine:
Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon coeur d'une langueur monotone.
Tout suffocant et blême quand sonne l'heure
Je me souviens des jours anciens et je pleure
Et je m'en vais au vent mauvais qui m'emporte
De çà , de là, pareil à la feuille morte.



Pour le SOE :

Les actions du SOE : le jour J

La mission la plus importante des réseaux au moment où les armées alliées prenaient solidement pied sur e sol de France était d'empêcher les renforts allemands d'atteindre le champ de bataille de Normandie en coupant les liaisons routières et ferroviaires qui menaient au front. Ils étaient chargés en outre de gêner le commandement et le contrô1e de l'ennemi, principalement en coupant les lignes de téléphone. Des missions pour chaque réseau avaient été fixées à l'avance, et elles furent exécutées dès réception de messages personnels convenus, surtout au cours de la nuit du 5 au 6 juin. Par exemple, l'un des plus remarquables succès de la Résistance à cette époque fut la succession de retards et les dommages considérables infligés à la division de Panzer SS "Das Reich" dans sa difficile progression depuis le sud de la France d'où elle remontait pour prendre part à des contre-attaques sur la tète de pont alliée. Elle ne put arriver à temps pour modifier l'issue de la bataille. Une fois que les forces alliées eurent effectué leur percée par delà leurs têtes de pont et commencé leur progression à travers la France les groupes de la Résistance apportèrent une aide appréciable en menant campagne plus à découvert, libérant dans bien des cas villes et villages avant l'arrivée des Alliés, en assurant des reconnaissances et en fournissant des renseignements, et de manière générale en préparant la voie aux différentes offensives vers les Pays-Bas et l'Allemagne.

http://members.aol.com/HLarroque/soeindex.htm#jourJ


 

Voir le Blog de Robert : cliquez ici


Re: Messages personnels

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Tom  Nouveau message 22 Oct 2008, 17:57

Par exemple, l'un des plus remarquables succès de la Résistance à cette époque fut la succession de retards et les dommages considérables infligés à la division de Panzer SS "Das Reich" dans sa difficile progression depuis le sud de la France d'où elle remontait pour prendre part à des contre-attaques sur la tète de pont alliée. Elle ne put arriver à temps pour modifier l'issue de la bataille.


:shock: :shock: Encore un mythe qui a la vie dure !

Certes, la Résistance a bien contribué à la victoire, mais, en l'occurrence, notamment d’après OB West Ia Nr. 5135/44 g.Kdos. 1.7.44, T311, R28, F7034111f.le, ce ne sont ni les quelques embuscades de la Résistance française (qui a été vraiment très très loin de causer des dommages "considérables" à la division Das Reich !) ni même les bombardements de la puissance aérienne alliée (qui ont causé des dommages plus importants, mais toujours limités) qui ont fait principalement obstacle au déplacement de la division Das Reich vers le front, mais le manque de véhicules et de pièces de rechange !

En fait, pour cette raison (voir Jean-Luc Leleu, La Waffen-SS - Soldats politiques en guerre, Paris, Perrin, 2007, page 738), une grande partie de la division Das Reich (quelque 8300 hommes sur environ 18 000) a dû rester dans le Sud-Ouest jusqu’à la fin juin… Les derniers contingents de la division n'ont été finalement mis en route vers la Normandie que le 21 juillet.

De toute façon, les éléments arrivés en premier le 16 juin (ou même le 14 juin) ont été maintenus en réserve à l'arrière du front et le premier détachement n'a été engagé que dix à douze jours après son arrivée, le 26 juin. En effet, la division Das Reich avait été placée au sein de la réserve stratégique.

Selon Eberhard Jäckel (La France dans l’Europe de Hitler, Paris, Fayard, 1968), le 8 juin 1944, le maréchal von Rundstedt, commandant en chef du front de l'Ouest, ordonne à la division Das Reich de se porter en Normandie, le plus rapidement possible. L’urgence ne paraît cependant pas très grande, puisque l'unité doit rejoindre le front en traversant l’intérieur de la France à partir de la région de Toulouse où elle est stationnée, alors que l’itinéraire par l’ancienne Z.O. et le littoral aurait été à la fois plus court et plus sûr. En effet, la division Das Reich avait d'abord pour mission d'aider à la lutte contre le "terrorisme". Aussi n’a-t-elle pas été retardée ni harcelée au cours d’une marche forcée vers le front et poussée de ce fait aux représailles. Au contraire, elle avait pour ordre exprès de combattre les "bandes", ce pourquoi elle a fait un détour.

Dans son journal de guerre (KTB/Ob. West, XIII-f Anl. 159 et XIV-f), le maréchal von Rundstedt donne les explications suivantes : Le développement des bandes dans le Massif central pendant ces derniers jours exige l’emploi immédiat et impitoyable de forces plus importantes. [J'ordonne] de mener des actions de grande envergure contre les bandes dans le sud de la France avec la plus extrême vigueur et sans ménagement. Le foyer d’agitation qui persiste dans cette région doit être définitivement éteint. Le résultat de l’entreprise est de la plus haute importance pour l’évolution ultérieure de la situation à l’Ouest. Dans ce genre d’opération, un demi-succès ne sert à rien. Il faut écraser les forces de résistance au moyen d’attaques rapides et enveloppantes. Pour le rétablissement de l’ordre et de la sécurité, les mesures les plus énergiques devront être prises afin d’effrayer les habitants de cette région infestée, à qui il faudra faire passer le goût d’accueillir les groupes de résistance et de se laisser gouverner par eux. Cela servira en outre d’avertissement à toute la population.

Selon Jean-Luc Leleu entre autres, c'est le 11 juin seulement, conformément à l'ordre reçu le 9 juin, que les éléments motorisés de la division Das Reich ont commencé à remonter lentement vers le front de Normandie. Les véhicules sur roues ont emprunté la route alors que les engins chenillés étaient déjà partis par le train dès le 9 juin.

Tous ces éléments ont été quelque peu ralentis par des bombardements alliés ainsi que par des sabotages ferroviaires et des embuscades de la Résistance à Bretenoux et Cressensac.

Selon O. Weidinger (Division Das Reich 1943-45, Osnabrück, Munin Verlag, 1982), ce n'est que le 12 juin que la division Das Reich a reçu l’ordre de faire mouvement vers la Normandie.
Dernière édition par Tom le 23 Oct 2008, 13:35, édité 2 fois.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: Messages personnels

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Judex  Nouveau message 22 Oct 2008, 23:01

Je confirme et avec preuves les écrits de Tom. Ci joint la page concernant les engagements/combats dans le Wehrpass d'un tankiste de la 2e compagnie du régiment de Panzer de la "Das Reich". Les 6e et 7e mentions concernent notre sujet (les dates suivantes ne sont valable que pour le SS-Pz. Rgt. 2):

- du 6 février 1944 au 15 juin 1944, unité de dépôt en France (il s'agit de la reconstitution de la division, des opérations contre le maquis et le transfert vers la Normandie)

- du 16 juin 1944 au 14 décembre 1944, front d'invasion (bataille de Normandie) etc. la date du 16 juin 1944, n'indique pas la âte du 1er engagement de cette unité, mais le moment où en fait elle est "disponible".

Cette page est validée du cachet du n° de poste militaire (Feldpost nummer) 29 883 qui identifie à cette date la 2. Kp. Pz. Rgt. 2 (2. SS-Div. ) et par la signature du sous-lieutenant (SS-Ustuf.) E. Mork adjoint du commendant de cette compagnie.

ImageImage

D'ailleurs je ne peuw que conseiller le livre de Max Hastings "La division Das-Reich et la résistance"...


 

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: Messages personnels

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Tom  Nouveau message 23 Oct 2008, 07:48

Merci, Judex. En effet, le fer de lance de la division Das Reich, le régiment de Panzer, c’est-à-dire de chars de bataille (types IV et V), est arrivé sur le front de Normandie le 14 ou le 16 juin, mais, placé en réserve, il n’a commencé à être engagé que le 26 juin :
- un bataillon de chars, appuyé par de l'artillerie, a reçu l'ordre de soutenir le 2e corps de parachutistes au nord de Torigni-sur-Vire dans la zone de Saint-Lô ;
- un groupement tactique, formé de l' autre bataillon de chars, d'un bataillon du régiment mécanisé Deutschland et d'un bataillon du régiment mécanisé Der Führer, a été affecté à la 2e division blindée de l'armée (Heer) en vue d'une contre-offensive le long de la route de Villers-Bocage à Caen.

Dans son livre Das Reich – The Military Role of the 2nd SS Division (Cassell Military Paperback, London, 1991, 1999), James Lucas écrit à la page 128 :

The claim that the Division was prevented from playing its part in the early days of the invasion [of Normandy] is denied by Das Reich officers who point to the fact that the Division was put into Army Group Reserve when it reached Normandy; indicating that it had not been urgently needed in the battle zone.

Traduction rapide : L’assertion selon laquelle la division Das Reich aurait été empêchée de jouer son rôle dans les premiers jours de l’invasion de la Normandie est réfutée par les officiers de la division qui font remarquer que la grande unité a été placée dans le groupe d’armée de réserve quand elle a atteint la Normandie, ce qui indique qu’on n’en avait pas un besoin pressant dans la zone de bataille.

D'après lui, les premiers éléments de la division Das Reich seraient même parvenus dans la région de Domfront le 14 juin (cf. page130)...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: Messages personnels

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 27 Oct 2008, 07:36

Bonjour,
Les Français parle aux ....: et maintenant si nous revenions aux messages personnels :)
Une question: "Qu'il est loin le chemin qui conduit à sa belle", ce message, émis en mai 43,indique qu'une évasion vers l'Angleterre depuis la Bretagne a réussi. Dans ce cas les protagonistes ont pu donner le texte du message aux futurs destinataires au départ. Mais comment, d'une manière générale, les destinataires pouvaient savoir que tel ou tel message leur était destiné: courrier, message radio codé, agents de liaison......etc
Merci de vos réponses,
Cdt


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Messages personnels

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de TIRO22  Nouveau message 25 Déc 2008, 22:21

Bonsoir Robert,

Avec beaucoup de retard je consulte ta réponse sur les messages personnels. C'est prodigieux !
TIRO22


 

Voir le Blog de TIRO22 : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  L'U-3523 retrouvé 
il y a 37 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
il y a 43 minutes
par: Dog Red 
    dans:  Stützpunkt Paul, la base sous-marine de la KM en Indonésie 
Aujourd’hui, 00:48
par: alfa1965 
    dans:  Wolfpack Monsun, U-Boot dans l'océan Indien 
Aujourd’hui, 00:08
par: alfa1965 
    dans:  [DU 1er MARS AU 30 AVRIL 2018]: Photos de villes et villages à la Libération de 1944 
Aujourd’hui, 00:03
par: Signal Corps 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 23:00
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 22:53
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Potez 220 
Hier, 22:27
par: Stéphane L 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:26
par: Tarpan 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Trendiction Bot DE et 7 invités


Scroll