Connexion  •  M’enregistrer

Les Français dans la Résistance en Pologne

Répondant à l'appel du Général de Gaulle, des milliers de combattants français se lèvent en Europe et en Afrique. Retrouvez ici la 1ère DFL, la 2ème DB, les FAFL, FNFL... Mais aussi celles et ceux qui ont résisté à l'occupant en entrant dans la clandestinité pour rejoindre le maquis ou les groupes de résistants.
MODÉRATEUR : gherla

Les Français dans la Résistance en Pologne

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 03 Fév 2008, 23:55

Bonsoir,

.......... .. chaque année, Place Wilson à Varsovie, des bougies brillent au pied de la plaque commémorant le sacrifice de "Roland", un français, mort en combattant pendant l'insurrection de la capitale polonaise en 1944. J'ai voulu en savoir plus. Les documents concernant nos compatriotes sont rares, pourtant, dans les années 60, un officier supérieur polonais Stanislaw O. a fait des recherches sur ce sujet. Grâce à ses notes (avec toutes les réserves d'usage, ....... c'était en 1960), je vais essayer de faire revivre quelques uns de ces combattants oubliés.

S. O. estime à 240/250 le nombre de Français ayant pris les armes apres avoir rejoint les rangs de AK ( FFI) ou AL (FTP) sur le territoire polonais. Ces hommes étaient des ouvriers fuyant l'Organisation Told, des prisonniers évadés des camps ou des "Malgres-nous" désertant la Wehrmacht. Ce nombre est tres faible au regard des milliers de Français vivant , contraints, sur le sol polonais, mais il est tres important vis à vis du courage qu'il représente : un acte individuel, un choix de combattre le nazisme par les armes.

Rejoindre la Résistance armée n'était pas simple et il leur fallait trouver un contact, une filiére sûre . Les Polonais le savaient et se manifestaient aupres des "colonies" françaises. Parfois à l'aide de tracts.
En 1943, à Cracovie, AK distribuait aux prisonniers francais un bulletin pour les informer de la situation militaire en Europe et inciter les "départs". Cette "Gazette" s'appelait "L'INFORMATION".

- Texte (recto) intégral de "L'INFORMATION" du 6.12.1943


L'INFORMATION

6.12.1943

SALUT AUX FRANCAIS


Francais !. Des que Vous etes sur notre sol, n'oubliez pas que Vous Vous trouvez parmi Vos amis. Nous n'oublierons jamais nos luttes communes. Nous n'oublierons pas, que les premieres legions polonaises se sont formees sous la protection de la France revolutionnaire - nous n'oublierons pas qu'a la suite de la defaite, que notre defense a subi en 1939, nous commencions organiser en France nos forces armees, qui, depuis ne quittent pas les champs de bataille et luttent avec les Allies pour la cause commune. Aujourd'hui la France a revi et pris les armes. Dans l'Afrique du Nord Vous avez Vos autorites, Votre Armee. Vous possedez Votre territoire a Vous. De labas, arrive non seulement le mot d'insurrection, mais livrent les ordres par excellence militaires.
Notre jour s'approche. Pour nous aussi, XXXXXXXX qui activement luttons dans le souterain, va bientot sonner l'heure du combat ouvert, l'heure de l'expulsion de l'ennemi. Noius croirons en cette heure aussi sincerement - nous, nous croirons en la Victoire et, on dit que nous allons tous ensemble batir la Grande Paix.
En ce moment, nous Vous offrons ce que nous pouvons. Nous Vous donnons les informations sur cela, sur ce qui se passe dans le monde entier. Puis quelques mots d'espoir et foi. Ainsi que notre salut fraternel a Vous.


LES ALLIES AUX FRANCAIS


Dernierement le Grand Quartier General d'Allies a donne par les stations T.S.F. a Londres et a Alger les auditions speciales destines aux pays occupes. Dans ces auditions ces pays ont ete appelés d'etre prets pour le moment d'attaque des Allies sur le continent europeen. En ce qui concerne la France, a ete dit que chacun, qui veut travailler pour la delivrance de la Patrie a des possibilites pour faire cela. Chacun doit savoir, ou il devra en cas echeant se rendre et que faire, pour que la tache des Allies soit facilite et celle de l'ennemi corrompu. La population francaise devra se preparer pour jouer le role qui lui incombera en cas de lutte pour la delivrance de la Patrie. Ce jour de lutte n'est pas lointain. D'autre part on ne peut ou faire provoquer pour les actes prematures, qui donneront seulement au boche une occasion pour les repressailles. Pourtant l'heure de la grande attaque approche. Les specialistes militaires francais ont la connaissance des points ou des debarquements auront lieu. Ces points sont designes comme "b", ainsi que les jours de debarquement comme "g".
- L'audition de T.S.F. a ete destinee naturellement non aux specialistes mais a la population francaise toute entiere, laquelle pourra grace a la connaissance du terrain ect, rendre d'enormes services aux contingeants debarques. Tout le monde devra de l'instant faire la connaissance de la region, ou chacun habite, pour pouvoir indiquer aux soldats allies les chemins, sentiers, objets militaires ennemis ect.
- Le General Giraud est arrive a malta ou il sera l'hote du gouverneur Lord Gort.
- Le "gouvernement" Laval a fait avec les autorites boches un appel a la population francaise pour qu'elle rende toute de suite les armes qui se trouvent en sa possession. Le dernier jour pour cette livraison a ete fixe pour le 24 auguste. Dans cet appel a ete dit, qu'il ......


... a suivre, quelques faits et noms. (Soyez indulgents, car avec les pseudos, les fausses identites, les noms francais polonisés ... des imprécisions subsistent). Peut être que l'un de nous reconnaitra un de ces Francais ayant combattu dans les rangs de AK ou AL

Cordialement !

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 18:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 04 Fév 2008, 16:52

...... On retrouve ces hommes sur tout le territoire polonais et tout particuliérement en Silésie (nombreuses mines de charbon, usines et camps de prisonniers). Entre mai 1942 et mars 1943, les Résistants français (connus) pris par la Gestapo seront de : 45 à Wroclaw, 70 à Katowice, 36 à Opole (villes de Silésie), 6 à Gdansk, 26 à Szczecin (données incomplêtes). Sont cités Eugéne Joseph Cordier, Jean Mongnot (Chaumont), Robert Metzger, Francois et André Lambert (Orne), Ernest Chevalier (Soissons), Jean Hegot, René Cyssel .....

- D'autres noms (à vérifier)

- Charles Roesch "Jerzy" de Lichtenberg (Alsace) et Edmond Klenck "Edmund" de Mulhouse rejoindront le maquis AK "Jedrusie" (4 cie, 2 Rg). Mitrailleurs, ils participeront aux combats de Radoszyc, Suchorozd en mai 1944. Y participait un autre Français, "Robert" de Strasbourg.
- Pierre Edouard Vandenbosche, Jean Emberger, ainsi que 14 autres Francais dont 3 "Malgres-Nous", appartiendront au maquis AK ( 9 Rg) a/o du Mjr S. Prusa . Servants d'anti-char, ils combattront à Janowski, Lipski, Puszczy Solski, et Osucha le 23.6.1944 où 6 seront KIA. (Sud Carpathes)
- Paul Gauthier, un parisien, officier de cavalerie, s'évadera d'un convoi de prisonniers et s'engagera dans le réseau BCh "Zawierucha" a/o de Z. Popowicz (région de Sadeccyzny).
- Maxime Fontaine, un sergent originaire de Paris s'évada en tenue de Feldgendarme allemand en 1942 et combattit au sein de la 6 Br. AK de Olkieniki. Il reçut la Croix du Combattant polonaise.
- Deux "Malgres-Nous" (noms ?) rejoindront le 2 Bt 85 Rg a/o Cpt "Jana" (région de Wilnus). L'un d'eux sera KIA lors de l'attaque d'une colonne de chars "Renault" allemands.
- Bernard de Roquefeuil (1917-1990) Asp. de l'armée française s'évada du Stalag de Rawa-Ruska (S/E), prit le nom de Jozef Zielinski et participa aux combats de Varsovie (Bt "Zoska"). Il survécu à l'insurrection et regagna la France.
- George Delzan, ouvrier mécanicien à Okecie (aéroport de Varsovie) était un agent de AK.
- Michel Brumere (?), officier aviateur, déserteur de la LVF regagna les rangs de AK (maquis "Jedliny" a/o Jan Sznajder) dans la région de Bora Tucholski.
- Août 1944 : durant l'insurrection :
... 4 Français (venant du STO) intégrent le groupe de combat "Smigle" dans le secteur Nord de Varsovie (Czerniakow). 3 seront KIA dans les combats pour Zoliborz.
... "Roland" (identité inconnue), un Parisien, sergent de l'Armée française, fait prisonnier à Arras. Il rejoint AK en 1943. Durant l'insurrection il commande une section et sera tué sur les barricades à Zoliborz. Une plaque rappelle son sacrifice Place Wilson.
... un autre participant : Emile Vengoli
... un Ingénieur mécanicien (nom ?) français combattra dans la cave du N° 36 Al. Ujazdowski.
... 4 autres Français se battront au sein du groupe "Kryska" a/o de Zygmunt Netzer. Un pseudo : "Gwiazdka"
- Dans les stalags :
... Stalag VIII F de Lambinow. La barraque N° 32 des Français abritait une "imprimerie" clandestine et un poste radio
... Stalag VIII B de Cieszynie. L'agent de liaison polonaise Helena Grygiel sera arrétée par la Gestapo le 1/3/1942 et guillotinée à Katowice.
- En 1943, des Français dans le groupe "Karstadt" au sein même de l'usine de papier à Szczecin.
- Le 8/7/1942 : 300 femmes francaises et polonaises travaillent à l'usine Stey-Daimler-Puch. Elles cessent le travail en raison des mauvais traitements et manifestent. 7 françaises et 3 polonaises seront arrêtées et disparaîtront au siége de la Gestapo de Linz.
- 12/1944 : une française de Bordeaux "Mercedes" , agée de 18 ans, s'évadera du complexe d'Oswieciem (usine d'ajustage) et deviendra agent de liaison pour AL.
- Evadé du camp de Rawa-Ruska, Emile Légé, "Commandant Louis" rejoindra AK de la région de Lwow (Galicie). Il reçut la Virtuti Militari. Auteur du livre "J'étais un partisan" . Plusieurs évadés de ce camp disciplinaire s'engageront chez BCh a/o Stanislaw Kraski "Rys".
- Dés 1941, en liaison avec AL, un réseau de sabotage (80 membres) vît le jour au sein même de l'Usine Cegielski (réquisionnée) à Poznan (fabrique de munitions pour l'artillerie) a/o d'un membre du PCF : "Jean" de Blanc-Miseron. Ce groupe fût décimé par une arrestation massive en 1943.
- Entre 1942 et 1943, à Zywiec dans les Beskides, un médecin français évadé intégra le maquis AK a/o de Roman Planik.
- Dans la région de Lubelszczyzn, 10 Français, fuyant le travail forcé, combattront chez AL a/o de T. Grochal "Tadek Bialy' et "Edmond Klenck". Deux pseudos "Leon" et "Pierre" a/o de Andrzej Flis (Lubelski).
- En 1944, un agent de AL (im. Jaroslaw Dabrowski) travaillant à la mine de charbon "Kosciuszko" était français.
- 1 Brigade (Wilenski) AK : deux Français (Toldt)
- 6 Brigade a/o Mjr Franciszek Koprowski "Konar" : 8 Français. Un, "Bernard" , Cdt la 1 Cnie, KIA le 8/1/1944 pendant les combats de Mikuliszk reçut la Croix de Combattant.
- En Silésie, dés 1940, se forma le réseau "Liberté". Lié à AL, il distribuait un journal d'informations "Liberté" aux prisonniers et ouvriers français. Quelques noms : Franciszek Kasprzyk (KIA en 1943), Jozef Szewczyk , Stefan Kramorz (mort à Oswieciem), Céçile Denis de Toulouse,
- A Zamosc, des "Malgres-Nous" déserteront et s'engageront dans la 27 Div de AK "Irki". Dans ce secteur de Zamosc, le 26/2/1944, une colonne blindée allemande sera engagée par les hommes du Mjr P. Werszyhor , dont 4 Français : Pierre de Charonne (KIA), Michel Legret (KIA) et les deux fréres : Bernard et André Roger. Pareil du coté de Krosno a/o Franciszek Kochan "Oblonski"


...... à suivre
(il serait possible "d'étoffer" les noms en reprenant l'historique de chaque maquis, réseau à partir des documents d'avant 89 (AL) et apres 89 (AK) : un gros travail de recherche qui passionnera peut être quelqu'un... un jour futur. )

Cordialement

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 18:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici



Retourner vers LA RESISTANCE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Wolfpack Monsun, U-Boot dans l'océan Indien 
il y a 17 minutes
par: alfa1965 
    dans:  [DU 1er MARS AU 30 AVRIL 2018]: Photos de villes et villages à la Libération de 1944 
il y a 22 minutes
par: Signal Corps 
    dans:  L'U-3523 retrouvé 
Hier, 23:13
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 23:00
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 22:53
par: kfranc01 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Hier, 22:34
par: thucydide 
    dans:  Potez 220 
Hier, 22:27
par: Stéphane L 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:26
par: Tarpan 
    dans:  papy était parachutiste chez les allemands ! 
Hier, 22:15
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll