Connexion  •  M’enregistrer

Le Parti National Breton et le Nazisme

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de betacam  Nouveau message 01 Aoû 2006, 14:55

ce qui est sûr, c'est que lire des ouvrages sur le bezen et les avoir en face de soi, ce n'est pas tout à fait la même chose.

Une question :

y a-t-il eu vraiment un parti communiste breton ( éphémère et effectifs peu nombreux ). Il a par la suite été obligé de se fondre dans le PCF.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2296
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de LENEVETTE Roger  Nouveau message 01 Aoû 2006, 17:06

Pas facile de répondre à ce genre de question. Pour essayer de répondre à chacune d'elles, voici les réponses :

Parti communiste breton : Qui en a entendu parler ?
Ephémère : Ne dure pas
Effectifs peu nombreux : Quelle est la source ?
Se fondre dans le PCF : Normal puisque la Bretagne est Française

Logico


 

Voir le Blog de LENEVETTE Roger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 01 Aoû 2006, 17:10

Bonsoir Betacam,
betacam a écrit:ce qui est sûr, c'est que lire des ouvrages sur le bezen et les avoir en face de soi, ce n'est pas tout à fait la même chose.

Tu es la au coeur du probleme, Betacam.
Celui de la difference qu'il y a entre "etudier l'histoire" et "faire l'histoire".
Mais, dans les 2 cas, il y a des limitations.

Les jeunes blanc-becs, comme toi et moi, qui etudions l'histoire sans l'avoir faite, on du mal a se remettre dans le contexte et se faire une idee exacte de ce que ces hommes, et ces femmes, ont vecu et pourquoi.

Mais les anciens combattants, qui y ont risque leur peau et l'ont souvent perdue, n'avaient, sur le front, qu'une vue parcellaire de la bataille a laquelle ils participaient.

Le cas de Roger est un petit peu different, il a d'abord eu la vue parcellaire de la bataille a laquelle il participait, puis, depuis 1945, est reste sur le Front, au nom de ses camarades qui sont tombes, a beaucoup lu, beaucoup etudie sur la DGM et son opinion, son analyse, est donc, a la fois, celle d'un vieux Monsieur qui y etait et celle d'un blanc-bec qui a etudie le sujet. Cas trop rares a mon humble avis.

Mince, c'est tres serieux ce que je viens de dire mais je viens de realiser que j'ai traite Roger de blanc-bec. Ca va le faire marrer, je suis sur.
:lol:
Une question :
y a-t-il eu vraiment un parti communiste breton ( éphémère et effectifs peu nombreux ). Il a par la suite été obligé de se fondre dans le PCF.

? Moi pas savoir....


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de betacam  Nouveau message 02 Aoû 2006, 14:26

LENEVETTE Roger a écrit:Pas facile de répondre à ce genre de question. Pour essayer de répondre à chacune d'elles, voici les réponses :

Parti communiste breton : Qui en a entendu parler ?
Ephémère : Ne dure pas
Effectifs peu nombreux : Quelle est la source ?
Se fondre dans le PCF : Normal puisque la Bretagne est Française

Logico


je n'ai aucune source. Simplement, lorsque j'étais à concarneau, un copain m'a fait voir un local où il s'était installé. Je crois que celà reste au niveau de l'anecdote.

Même s'il a réellement existé, le pcf n'aurait pas toléré une telle situation.
Cà a été le cas du parti communiste algérien, avant l'indépendance et qui a dû, par la suite se "refondre" dans le FLN.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2296
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de betacam  Nouveau message 04 Aoû 2006, 16:56

......rehabilitations des franges collaborationistes bretonnes ( et les autres)
terrain glissant :wink: à daniel laurent.

:)

Une question que je voudrais poser à Lenevette Roger

Je viens de livre d'un ancien maquisard FTP.
Il dit, entre autre, regretter parfois cette époque, malgré la dureté des temps, parce qu'il y régnait une solidarité et une motivation. Des catholiques, des communistes et d'autres se retrouvaient souvent dans des actions communes; ce qui ne sera plus tellement le cas après guerre.
J'aimerai savoir ce que vous en pensez.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2296
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 04 Aoû 2006, 17:52

betacam a écrit:Je viens de livre d'un ancien maquisard FTP.
Il dit, entre autre, regretter parfois cette époque, malgré la dureté des temps, parce qu'il y régnait une solidarité et une motivation. Des catholiques, des communistes et d'autres se retrouvaient souvent dans des actions communes; ce qui ne sera plus tellement le cas après guerre.
J'aimerai savoir ce que vous en pensez.

Camaraderie, fraternite du front, valable pour beaucoup de combattants, et de toute les sortes. Durant l'epreuve, devant le danger, les hommes se soudent.
Mais Roger va t'en dire plus dans pas longtemps.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de LENEVETTE Roger  Nouveau message 04 Aoû 2006, 23:18

Bonjour à tous.
Regretter cette époque ? Non. Effectivement, l'épreuve que nous vivions nous amenait à une certaine somidarité. mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire de vivre cela pour en être capable.
Il est certain qu'avoir quatorze ans, et entendre pour la première fois le bruit des bottes allemandes à 6 H du matin dans la rue qu'on habite, cela laisse des traces.
Lorsque la veille avant de se coucher on écoute la radio, qu'on entend que l'armée française se bat victorieusement dans le Nord de la France, je puis dire qu'on ne comprend trés bien. Surtout lorsque l'enfance a été bercée par les récits d'un père se battant dans les crapouillauds à la bataille de Verdun.
Les Allemands avaient laissé de trés mauvais souvenirs à ces combattants de la guerre 14/18. Il est vrai qu'en 1940, ils sont arrivés en France comme dans beaucoup d'autres pays sans y avoir été invités. Ensuite vouloir nous imposer leurs lois et se conduire en maîtres, à moins d'avoir une âme d'esclave, on se sent poussé à la révolte. Lorsqu'on se révolte, c'est vrai pour tous ceux qui ont le courage de le faire, il y a une sorte de solidarité qui s'installe, solidarité dans la lutte, dans le froid, dans la faim, dans le malheur.
Vouloir parler du communisme aujourd'hui serait dénaturer celui de cette époque. Oui, catholiques et communistes pouvaient combatre côte à côte. Ils avaient chacun leurs croyances, mais qu'est ce qui pouvaient les séparer ?
Qu'est ce qui est le plus vieux dans le temps ? Le Chistianisme ou le communisme ? Pouvait-on être catholique et communiste ? Oui et on pouvait se battre ensemble contre un ennemi commun.
Pourquoi est ce devenu différent aprés guerre ? D'où est parti l'anti-communisme et pourquoi ? Vaste question.
Je n'ai sans doute pas répondu à tout ce que pose votre question, Betacam, mais pour ce soir j'en resterai là. Amitié à tous
Roger


 

Voir le Blog de LENEVETTE Roger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de betacam  Nouveau message 05 Aoû 2006, 11:00

merci pour la réponse.

:)

mes grands-parents maternelles étaient communistes, sans carte, et ma grand-mère avait toujours un chapelet dans son porte-monnaie.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2296
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de LENEVETTE Roger  Nouveau message 05 Aoû 2006, 12:18

Tu sais Betacam, dans les FTP nous étions tous plus ou moins communistes, mais pour une trés grande majorité sans carte.
Ce qui comptait, c'était l'idéologie, une meilleure répartition des fruits du travail. Ce sont ces idées qui ont dominé en février 1944 à Alger et qui ont permis au Gouvernement provisoire de lettre en place toutes les lois sociales qui ont fait de la France un exemple dans le monde.
Nous nous battions pour libérer le pays de l'occupant et parallèlement pour un mieux être des travailleurs aprés la Libération. Et pour cela il n'était pas nécessaire d'avoir une carte.
Certains responsables de groupe avaient cette carte et parce qu'ils avaient travaillé avec les alliés pour la Libération ont eu des problèmes avec la direction du parti à cause de cela.
Je pense que nos idées étaient justes et qu'on a voulu les déformer pour casser cette unité de solidarité qui gènait certains hommes du pouvoir mis en places aux services des teneurs de l'argent lesquels n'en ont jamais assez.
Tu peux rester fiers de tes grands parents, je n'ai jamais eu de cartedu parti, j'ai 81 an, et je suis resté commiuniste de toute mon âme.
Roger


 

Voir le Blog de LENEVETTE Roger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 05 Aoû 2006, 12:55

Bonjour,
Quelques notes pour ceux qui auraient du mal a lire le Roger dans le texte :
LENEVETTE Roger a écrit:Tu sais Betacam, dans les FTP nous étions tous plus ou moins communistes, mais pour une trés grande majorité sans carte.
Ce qui comptait, c'était l'idéologie, une meilleure répartition des fruits du travail. Ce sont ces idées qui ont dominé en février 1944 à Alger et qui ont permis au Gouvernement provisoire de lettre en place toutes les lois sociales qui ont fait de la France un exemple dans le monde.

Oui, Roger parle des Lois mises en place par l'Assemblee Consultative Provisoire a Alger, puis par l'Assemblee Nationale apres la guerre, sous le gouvernement de Charles de Gaulle.
Cela peut vous paraitre etrange de voir un Communiste chanter indirectement les louanges du de Gaulle politique, mais, a la fin de la guerre, Charles de Gaulle et ses ministres, dont des Communistes comme Charles Tillon, ont oeuvre selon les ideaux democratiques et sociaux de la Resistance.
Puis la dictature des Partis, des factions plutot, et de l'argent, a pris le dessus et de Gaulle a quitte le gouvernement. Les Francais sont des veaux.
Certains responsables de groupe avaient cette carte et parce qu'ils avaient travaillé avec les alliés pour la Libération ont eu des problèmes avec la direction du parti à cause de cela.

La, Roger parle des Resistants Communistes de la 1ere heure, comme Tillon, Guingoin, Petri et d'autres, qui ont pris les armes des 1940, alors que le Pacte de non-agression Hitlero-Stalinien etait toujours en vigueur, et qui, des 1947, ont ete victimes des purges menees par les Staliniens, qui ont traines dans la boue, sans etats d'ames, ces heros de la Resistance.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
il y a 16 minutes
par: RoCo 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 07:03
par: Dog Red 
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
Aujourd’hui, 00:48
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 00:21
par: Marc_91 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 00:11
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:05
par: kfranc01 
    dans:  identification de soldats 
Hier, 23:21
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:46
par: P. Vian 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Hier, 21:57
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 21:49
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll