Connexion  •  M’enregistrer

Ceux qui choisirent la fidélité à Pétain ...

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 28 Juil 2006, 10:52

Arretez, Boulenger, vous allez faire pleurer les demoiselles du forum.
Bon sang, il y a des jours comme ca ou ca me frustre de devoir travailler...
Allez, a samedi ou dimanche, j'ai trente-douze choses a dire.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 28 Juil 2006, 15:15

Boulenger a écrit:C'est interessant mais attention aux sources! Je crains fort que ce journal soit polémique et dénué d'objectivité.

Absolument.
Marianne est un Magazine Republicain de gauche. Il ne peut donc que nous inonder de propagande bolchevique, c'est clair.
l'Angleterre, menacée d'invasion

:shock:
Ou quand et comment l'Angleterre a ete menacee d'invasion ???
Surtout en juin 1940 ???
Quant aux renforts que l'Angleterre, pardon, le Royaume-Uni aurait refuse de nouis envoyer, desquels parlez-vous ?
Certes, ils ont soigneusement epargne les unites de la RAF qui n'auraient pas pu faire grand chose en France et, peu apres, ont casse la Luftwaffe pendant la Bataille d'Angleterre, mais a part ca ?
La marée allemande menace de recouvrir tout le pays et d'envahir l'Afrique.

D'envahir l'Afrique ?
Avec quoi ?
La Kriegsmarine etait completement absente de la Mediterrannee et ce n'est pas la Marine Italienne qui aurait pu s'opposer a la Flotte Francaise si cette derniere avait ete utilisee avec courage et determination.
Le maréchal Pétain refuse de quitter le sol métropolitain : " Il est impossible, sans déserter, d'abandonner la France, le devoir du Gouvernement est, quoi qu'il arrive, de rester dans le pays, sous peine de ne plus être reconnu comme tel. Priver la France de ses défenseurs naturels dans une période de désarroi général, c'est la livrer à l'ennemi, c'est tuer l'âme de la France. Je resterai parmi le peuple français, pour pour partager ses peines et ses misères"

Bon, elle veut dire quoi, exactement, cette phrase.
Elle veut dire, en clair:
"On se rends, on abandonne, on ne tiens pas compte de l'Empire et de l'avenir et on prefere negotier avec l'ennemi pour conserver quelque legitimite a un gouvernement francais a la botte de l'ennemi".
Cela a donne quoi de bon, pour le peuple francais, que Petain soit reste pour "partager ses peines et ses misères" ?
Combien de Juifs epargnes ?
Zero.
Combien d'opposants, refugies politiques allemands, republicains espagnols et autres epargnes ?
Zero.
Combien de miseres epargnees au peuple francais par rapport a ce qu'un Gauleiter aurait fait ?
Zero.
Etc....
Le 16 juin, Paul Reynaud donne sa démission

Non. Le 16 juin AU SOIR. Soyez precis, c'est important quant a ce que Charles de Gaulle, Secretaire d'Etat a la Guerre du dernier Gouvernement legal de la Republique a fait dans la journee de 16 juin.
et propose de confier le Gouvernement à " une haute personnalité recueillant le respect unanime de la Nation ". Il désigne le maréchal Pétain. Jeanneney et Herriot, présidents du Sénat et de la Chambre des députés, confirment ce choix. Léon Blum lui-même autorisera 2 socialistes ( Rivière et Février ), qui prendront respectivement le portefeuille des Colonies et celui du Travail, à entrer dans ce Gouvernement dont il connaît les intentions déclarées. Le maréchal Pétain succède à Paul Reynaud et forme son ministère. Le gouvernement Pétain recueille l'adhésion quasi-unanime du parlement et de la nation. Sa légalité et sa légitimité ne sont contestées par personne.

Si.
Par moi.
Il est arrive legitimement au pouvoir le 17 juin dans une situation tellement epouvantable que tous les abandons, toutes les lachetes, toutes les erreurs de la 3eme Republique ont permis, il a legalement convoque le 10 juillet 1940 un Parlement croupion, prive de certains deputes (Les Communistes sont exclus) mais l'article unique signe par le President Lebrun est tres clair :
Article unique.
L'Assemblée nationale donne tout pouvoir au gouvernement de la République, sous l'autorité et la signature du maréchal Pétain, à l'effet de promulguer par un ou plusieurs actes une nouvelle constitution de l'État français. Cette constitution devra garantir les droits du travail, de la famille et de la patrie
Elle sera ratifiée par la Nation et appliquée par les Assemblées qu'elle aura créées.

Cette ratification par la Nation et cette application par des Assemblees qui n'ont jamais existe, nous l'attendons toujours.
Des le 11 juillet 1940, le "gouvernment" de Vichy a sombre dans l'illegalite.
Pétain est arrivé légalement au pouvoir. Il a 84ans!
Quel homme assez fou peut avoir l'idée de se lancer dans une dictature à cet age? Il a passé sa vie au service de la France, un Héros National, et tout gaché en collaborant avec un régime certe vainqueur mais, aux valeurs antagonistes?

Il avait commence a tout gacher des 1925-30 en se cantonnant rigidement a des strategies du passe. Il a, mais n'est pas le seul, sa part de responsabilites dans le fait que l'Armee Francaise etait, en1939-1940, en etat d'inferiorite non pas numerique mais strategique face a la Wehrmacht.
Face à l'exigence des Allemands, l'action du maréchal Pétain tend prioritairement à préserver l'essentiel : l'indépendance de l'Etat Français, la défense de l'empire, la protection de la flotte, le retour des prisonniers et l'allègement du coût écrasant des frais d'occupation.

Bilan de la preservation de l'essentiel :
- L'Etat Francais sera a la botte des Allemands tout au long de la guerre, allant jusqu'a preter la main aux Nazis dans leur chasse aux Juifs et aux opposants.
- l'Empire sera soit libere par les FFL soit sous la botte des Forces de l'Axe (Indochine, Tunisie).
- La Flotte se sabordera miserablement en 1942 au lieu de rejoindre les Combattants de la Liberte.
- Les prisonniers, malgre le pipeau de Laval quant a la "Releve", resterons dans leur ecrasante majorite en Allemagne.
- Les allegements ridiculement minuscules des frais d'occupation n'empecherons pas les Francais d'etre a moitie morts de faim en 1944.
Le 16 juillet, dans cette optique, Pétain accepte de rencontrer Hitler à Montoire le 24 octobre 1940. La poignée de main protocolaire entre les deux chefs d'Etat sera exploitée, après la guerre, par les adversaires du régime du Maréchal qui en feront le symbole de la collaboration.

Ah bon ?
Comment donc faut-il le voir ?
Un symbole de Resistance ?
D'autre part Franco, sur l'intervention du Maréchal, refuse à Hitler son appui pour attaquer Gibraltar et franchir le détroit pour s'emparer de nos possessions africaines. Hitler abandonne le projet. L'Empire Français est donc sauvé.

Alors la, il me faut vous demander une source.
Franco qui "sur l'intervention du Marechal"..., desole, mais je ne marche pas. Franco a simplement fait ce qu'il avait de mieux a faire, tenir l'Espagne hors du conflit, et sa longevite apres-guerre montre qu'il avait raison.
Quant a Hitler entrevoyant une veritable conquete de l'Afrique, desole egalement, Hitler ne regardait qu'a l'Est, il n'y a qu'a voir les miettes qu'il a accorde a l'Afrika Korps pour le comprendre.
Montoire, dira le ministre allemand von Renthe-Finck, " constitue la plus grande défaite de la politique allemande vis-à-vis de la France. Nous n'y avons rien obtenu (...) si il n'y avait pas eu Montoire, il n'y aurait probablement pas eu de débarquement allié en Afrique de Nord."
Le docteur Paul Schmidt, interprète du Führer, conclut la relation de l'entrevue, dans ses Mémoires, par ces mots chargés de sens : " Je suis enclin à considérer le vainqueur de Verdun comme celui qui l'a emporté diplomatiquement dans le duel de Montoire".

Bon. Et cela lui a rapporte quoi, de maniere precise, au vainqueur de Verdun ?
Rien.
A mon tour de vous suggerer de vous mefier de certaines sources. Paul Schmidt, c'est la voix de son maitre. Ce qu'il dit ou ecrit, c'est ce que Hitler a bien voulu lui laisser dire ou ecrire. Faire plaisir au vieux Marechal qui participait activement a faire en sorte que les Francais se tenaient tranquille plutot que de rejoindre la resistance, c'etait positif.

Bon, la suite demain. Vos postes copier-coller issus de la serie "Les contes et legendes du Petainisme", Boulenger, sont trop loghoreiques pour que j'y reponde en un seul poste. Et mes reponses ne vous sont pas vraiment destinees, je ne cherche pas a vous convaincre mais simplement a combattre l'ideologie que vous nous amenez ici.
Mes postes dans ce fil sont adresses aux jeunes membres de ce forum qui n'ont, peut-etre, pas encore eu l'occasion de dechiffrer la literature des nostalgiques de l'epoque benie ou la droite nationaliste faisait semblant d'etre au pouvoir.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de cocavi  Nouveau message 29 Juil 2006, 02:12

Apres avoir lu et regardé quelques documentaires sur Petain je pense qu il etait a mille lieux d imaginer le progres dans l armement Allemand et surtout il etait persuadé que l Allemagne suite a sa defaite de 18 avait encore un genoux a terre.Tout simplement il etait depassé par les evenements.Mais je n engage que moi dans cette concution
je ne suis pas d accord avec ce que vous dites mais je me batterai pour que vous puissiez le dire

Technician 4th grade
Technician 4th grade

 
Messages: 54
Inscription: 01 Nov 2005, 23:27
Localisation: temploux(belgique)

Voir le Blog de cocavi : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Boulenger  Nouveau message 29 Juil 2006, 02:17

Je remets tout de suite les choses en place: Il n'y a rien de plus honteux, de plus lache que la collaboration avec l'ennemi. Je hais purement et simplement les Lavals, et tous les "nazis francais". Eux, ont trahi, ce sont des vendus, des faibles, des opportunistes, ils ont eu le traitement qu'ils méritaient. J'ai toujours défendu de Gaulle et eu de l'admiration car il avait une certaine idée de la France, de l'Honneur. La seule chose que j'ai voulu dire c'est que: Pétain ne mérite pas la haine aujourd'hui qui lui est porté.
Deuxièment je ne dit pas que Marianne est un journal a la solde du soviet, mais je déteste me réferer à des sources politisées quelque soit le bord.
Le copier-coller réalisé ci dessus est un gain de temps, veuillez m'en excuser. Les sources c'est vrai ne sont pas objectives, mais certaines sont pertinentes, du moins je le crois, c'est pour ca que je vous en est fait part.
Je réponds très vite à vos remarques:
-L'opération Lion de Mer à été lancé par Hitler pour envahir l'angleterre, durant l'été 40, mais manquant de chaloupes de débarquement et devant l'incapacité de la Luftwaffe, fut annulé. Je ne doute pas de vos connaissances sur ce dpmaines et vous accorde qu'il y avait aucune chance de réussite, reste que le débarquement etait dans tous les esprits, (les anglais construirent des fortifications cotières a la hate etc...)
-Il est clair que les anglais ont eu raison de garder des escadrilles de la RAF en Angleterre mais durant la Bataille de France, elles ont fait cruellement défaut, c'est tout. Mais bon avec des si...
Si l'armistice n'aurait pas été signé, il n'y aurait pas eu de "Zone libre".
La France entièrement occupée serait obligé d'accepter un capitulation sans condition. Est ce que l'Empire se serait rebellé? On ne peut pas savoir. Les allemands n'auraient certes jamais lancé une offensive militaire en Afrique, je suis tout à fait d'accord, l'Empire serait tombé diplomatiquement comme certains reste de colonies allemandes.
-Ca a donné quoi de bon la zone libre? Demandez à des personnes agées vivant en zone libre quel fut le changement quand les allemands arrivèrent en 42.
-Sur la question de la collaboration de l'Etat Francais en ce qui concerne la déportation des juifs, c'est un sujet tellement vaste qu'il faudrait ouvrir un forum. (Il y avait des connards qui le faisaient car ils étaient nazis, d'autres car il y avait l'épée de damoclès au dessus de prisonniers de guerre, etc...) C'est toujours oui mais, non mais. Je fais juste remarquer que la France est parmis les pays occupés qui ont proportionnellement perdu (la formulation est horrible) le moins de Juifs (76 000/330 000). Encore une fois il y a de multiples causes, dont principalement les Justes, ainsi que du fait que la déportation n'a commencé "que" en 1942.
-Merci pour la précision concernant la légitimité d l'ascension au pouvoir de Pétain et je m'excuse d'avoir commis une telle faute.
-La resposabilité des généraux Francais avant la guerre quand a la modernisation de l'armée est grande. Mais a l'époque, l'armée francaise était considéré comme la plus puissante d'europe, et les deux stratégies (Offensives blindées appuyées par l'aviation et résistance derrière une ligne de défense fortifié se valaient. D'ailleurs les allemands ont lancé quelques offensives sur la ligne maginot sans succes, preuve que ce n'était pas que ridicule.
-la flotte se soborda a toulon car elle fut prise de cours pour rejoindre l'Afrique du nord, et pour ne pas tomber dans les mains des allemands. Pourquoi elle n'y était pas avant? ->Mers el Kébir. 7 sous marins ( je ne suis plus sur du chiffre ) réussirent cependant a gagner l'Afrique du Nord.
-Le problème avec Franco, c'est Blum alors président, qui a demander a Pétain d'aller en Espagne pour éviter un troisième front. Alors après est ce que c'est cette discussion ou est ce que c'est le pragmatisme de franco qui... Bon ok on laisse tombé cet argument.
-Quand a Montoire c'est bel et bien un échec diplomatique allemand, la France ne joua pas le jeu, Pétain a cherché a gagné du temps, la LVF ne fut que marginal et l'idéologie du régime de pétain (ultra conservatiste)différait totalement de l'idéologie nazie (national-socialiste, i.e. révolutionnaire). Parmis les ministres et généraux fidèles à pétain qui furent approuvés bien sur par l'occupant, certains furent des connards, mais d'autres par exemple Gnl Giraud restent des symboles de resistance à l'occupant.
-Dernier point, "l'idéologie que j'amène" c'est assez blessant, je croyais que c'était un forum d'histoire et pas de politique, je cherche a connaitre les faits et non de me contenter de l'idéologie commune, j'aime bien que justice soit faite il m'a semblé que nous nous trompions sur Pétain et je voulais le vérifier. Je n'ai aucunement l'intention d'imposer mes idées mes de les faire évoluer, en les confrontant et voire ce qui tient et ce qui ne tient pas. Et c'est tout.
Bon sur ce j'espère que ce ne fut pas un casus belli et qu'il y aura matière à en rediscuter.


 

Voir le Blog de Boulenger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 29 Juil 2006, 06:24

Bonjour Boulenger,
Vous ecrivez trop vite, il est difficile de repondre a tout sans risquer que les lecteurs perdent le fil.
Bon, je continue quand meme, ceci est la fin de mes commentaires sur votre premier poste.
Boulenger a écrit:Comme le chef de l'Etat le fera remarquer dans son discours à la nation, le 30 octobre, où il reconnaît que " cette rencontre a suscité des espérances et provoqué des inquiétudes ",… " une collaboration a été envisagée entre nos deux pays… j'en ai accepté le principe. Les modalités en seront discutées ultérieurement ". En utilisant la forme passive (" une collaboration a été envisagée… "), le Maréchal prend ses distances. Ce n'est qu'une possibilité, il ne se renie pas, il attend de voir. Dans l'esprit du Maréchal, la collaboration était une série d'avenants aux clauses de l'armistice, " donnant-donnant ", de petits avantages en échange de petites concessions.

Ce fut surtout un marche de dupes.
Hitler se mefiait des Francais comme de la peste et n'a jamais voulu d'une quelconque Collaboration avec Vichy. Pour quoi faire, d'ailleurs ? Au lieu "d'echanger" avec la France, il lui suffisait de se servir, ce qu'il n'a pas manque de faire. Pourquoi payer pour quelquechose que l'on peut, d'un claquement de doigt, obtenir gratuitement.

La Collaboration, c'etait la Droite Francaise qui la voulait. Aussi bien Vichy que les ultras des groupuscules Fascistes et neo-Nazis a Paris. Se bercant d'illusions, revant de reconstituer l'Armee Francaise (Le lamentable fiasco de la Legion Tricolore de Benoist-Mechin etant la seule page quasi comique de ces tentatives qui ont tournees au drame), de rendre a la France sa grandeur, son independance, etc.

L'echec fut lamentable. Et ne pouvait qu'etre voue a l'echec. Ceux qui avaient cerne le personnage de Hitler, surtout Winston Churchill et Charles de Gaulle, l'avaient compris tout de suite, eux, ils n'etaient pas aveugles par des reves de Revolution Nationale.

Dans cette course vers le desastre, Vichy a sytematiquement devance les demandes allemandes, l'exemple le plus celebres etant les Lois Racistes scelerates :
Dès octobre 1940, le statut des juifs créé des conditions discriminatoires pour les personnes de confession israélite. Ce statut est modifié le 2 juin 1941. Exclusion de la fonction publique et de fonctions électives, accès limité par numerus clausus à l'université ainsi qu'à certaines professions libérales en forment le contenu. Plus tard, le gouvernement fonde un Commissariat général aux questions juives.

La suite quant aux lois racistes est LA
Des octobre 1940 !!!!
Ca, c'etait de la bonne collaboration...
Lors de l'entrevue de Montoire, Hitler qui s'était vu refusé par Franco l'accès à Gibraltar, espérait obtenir de Pétain des bases en Afrique du Nord. mais Pétain fit en sorte que la discussion s'enlisa sur le sujet. Le chef de l'Etat garde néanmoins des contacts avec les Anglais ( missions Rougier et Chevalier) , les Etats-Unis ( par l'intermédiaire de leur ambassadeur l'amiral Leahy) et l'Espagne de Franco.

Hitler n'a rien demande a Montoire. En 1940, il n'avait pas besoin des bases Francaises d'Afrique du Nord. Des qu'il en a eu besoin, en 1942, il les a prises (Tunis) sans rien demander a Vichy. Il avait, entre temps, utilise les bases aeriennes Francaises de Syrie apres avoir obtenu, d'un claquement de botte, le feu vert Vichyste.
Devant les exigences allemandes, anglaises ou américaines, le Gouvernement français, dans la mesure du possible, fit toujours valoir ses Droits sans concession. En témoignent l'arrestation, le jugement, la condamnation à mort et l'exécution de 42 espions à la solde des puissances de l'Axe, la riposte victorieuse de la marine française sur la flotte anglaise à Dakar

Ouaou, Dakar, le beau raccourci vertigineux !
A Dakar, une flotte conjointe Britannique et Francaise Libre a tente de rallier la colonie a la cause des FFL. Les Britanniques n'etaient pas la pour s'emparer d'une parcelle de l'Empire mais pour aider les FFL a s'etendre. Certes, ils ne le faisaient pas par generosite desinteressee, mais parceque Churchill avait compris que renforcer les capacites combattantes des FLL, c'etait renforcer son propre camp, celui de la continuation du combat anti-Nazi.

Le gouverneur general Boisson ne voulut rien entendre, fit arreter les emissaires de Charles de Gaulle, fait tirer sur les vedettes emissaires de d'Argenlieu qui fait demi-tour. Quelques combats s'en suivirent, les 23, 24 et 25 septembre 1940, puis Charles de Gaulle et l’amiral Cunningham decident d'arreter les frais et de se replier. L'objectif de la mission Dakar, c'etait la prise de la ville pacifiquement.

Boisson, dans son obstination Petainiste, par manque de clairvoyance et de vue a long terme, venait de rater l'occasion de sa vie, celle de rejoindre la France Libre. Il serait peut-etre dans la liste de nos Marechaux s'il l'avait fait.
Si de Gaulle préparait la riposte exterieur Pétain redressait la France et lui fit garder sa dignité.

Redressait ?
A coup de cravache ?
Il y a eu quelques bonnes initiatives du gouvernment de Vichy, notamment au niveau social. Mais le bilan negatif, l'etendue des compromissions, la masse d'illusions coupables dans lequel le peuple francais a ete entretenue pendant des anneess, etc.. tout cela est tellement vaste que les quelques gouttes d'eau douce dans l'ocean sale ne changent rien a l'analyse du Vichysme.
Dernière édition par Daniel Laurent le 29 Juil 2006, 06:32, édité 2 fois.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 29 Juil 2006, 07:11

Rebonjour, Boulenger,
Je continue.
Boulenger a écrit:Je ne pense pas que Pétain estimait de Gaulle lors de la débacle, effectivement, "de Gaulle part à Londres le 16 juin, alors qu'il a perdu la veille son poste de sous secrétaire d'état." (Alfred Fabre Luce).
Pétain reste, il considère ce départ comme un abandon de poste pure et simple en tant de guerre la sanction est la peine capitale. Si Général de Gaulle est pragmatique (il faut continuer la lutte de l'exterieur, le sol Francais est perdu), le Maréchal Pétain agit pour l'Honneur de la France, il fait face et sauve ce qu'il peut.

A mon tour de vous suggerer de vous mefier de certaines sources. Alfred Fabre-Luce, ancien du PPF, pacifiste partisan d'une entente avec le Reich en 1938-39, ecrivain et journaliste de la collaboration apres 1940, passe par miracle au travers de l'epuration (4 mois d'arrestation), dirigeant de l'hebdomadaire Rivarol apres la guerre, a conserve jusqu'a ses derniers jours (1983) une haine farouche a l'encontre de Charles de Gaulle.

Il n'est donc pas surprenant qu'ils se trompe un peu dans les dates...
Le gouvernment Paul Reynaud est tombe le 16 juin au soir a 22 h et Petain est nomme President du Conseil par le President Lebrun a 23h30

Le 16 juin, le sous-secretaire d'etat a la guerre de Gaulle est a Londres. Il y est arrive la veille, avec mission de demander à Churchill a quelles conditions il voudrait degager Paul Reynaud de sa promesse de ne pas traiter avec l'ennemi.

Le dimanche 16 juin au matin, le cabinet britannique transmet un telegramme pour l'autoriser sous certaines conditions à demander à Hitler les conditions d'un armistice. Dans un second message, Churchill precise que la flotte française devra etre mise à l'abri dans des ports britanniques pendant la duree des negociations.

Le meme jour, a 17 heures, dans une derniere tentative de forcer le destin, Winston Churchill propose a Paul Reynaud, par l'intermediaire de Gaulle toujours a Londres, une union totale entre le Royaume-Uni et la France (un seul Parlement, un seul gouvernement, un seul pays).

Les deux chefs de gouvernement prennent rendez-vous pour le lendemain a Concarneau, en vue de signer le traite d'union. Mais le soir meme, cette ultime proposition est rejetee par les partisans de l'armistice, devenus majoritaires dans le gouvernement.

Isole et indecis, presse qui plus est par son egerie, la comtesse Helene de Portes, une proche de Petain, Paul Reynaud demissionne le soir même.

Rentre ce meme soir a Bordeaux, de Gaulle decouvre l'etendue du desastre polititque et le lendemain matin, le 17, franchit son Rubicon et s'envole pour Londres avec Courcel. Alea jacta est.

C'est le meme 17 juin que Petain commets sa premiere trahison.
Dans son discours ou il a la fameuse phrase "Je fais a la France le don de ma personne pour attenuer ses malheurs", il rajoute, plus loin dans ce discours ou il annonce qu'il prends contact avec l'ennemi pour parler d'armistice, "C'est le coeur serre que je vous dit aujourd'hui qu'il faut cesser le combat".

Le 17 juin ! L'armistice ne prendra effect que le 25 juin 1040....
Quelques statistiques quant aux consequences :
Du 10 mai au 17 juin, les allemands ont fait 350.000 prisonniers francais, soit une moyenne de 9.500 par jour.
Du 18 juin au 25 juin, c'est 1.100.000, soit 137.500 par jour.

Vous imaginez la surprise des soldats de la Wehrmacht qui, contrairement a nos soldats, n'ecoutaient pas la radio francaise et n'etaient pas au courant. De cette surprise est nee la legende des soldats francais qui jettent leur fusils tout neufs et levent les bras pour se rendre sans avoir combattu. Cette legende court toujours les forums historiques anglo-saxons. Ca, je ne le pardonnerais jamais.

Pendant ce temps, a Londres, ce meme 17 juin, Charles de Gaulle, parfaitement conscient de sa situation d'ex-ministre, il envoie a Weygand, nouveau Ministre de la Defense Nationale, un message vis l'Ambassade de France a Londres :
"Suis a Londres. Ai negocie hier avec ministre Guerre britannique, sur instructions de M. Paul Reynaud, aux sujets des points suivants :
...(demandes britanniques quant aux conditions d'armistice)...
Me trouve dorenavant sans pouvoir. Dois-je poursuivre negotiation ? Me tiens a vos ordres par ambassade ou par mission de cooperation. Je tiens au courant l'ambassadeur"
Jusqu'a l'extreme limite, il aura essaye de mener sa mission de secretaire d'etat qui veut poursuivre la guerre. Les defaitistes de Bordeaux ne repondrons pas.

Sources: Dominique Venner, Max Gallo, David Lehmann et les archives de ce forum.

Je n'en ai pas termine.
A bientot


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de EPICURE  Nouveau message 29 Juil 2006, 08:36

Bravo Daniel pour cet efficace contre-argumentaire.
J'ajouterais en passant que les partisans de Pétain ont profité de l'image rassurante de ce dernier et de la défaite militaire pour briser la III° République parlementaire démocratique et pour instaurer sous un voile légal une dictature césariste anti démocratique proche des Salazar et Franco. Parler de dignité de la France (on dirait du Maurras !) en politique c'est faire de la "comm" et faire appel aux sentiments et pas à la raison !


 

Voir le Blog de EPICURE : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 29 Juil 2006, 09:24

Boulenger a écrit:-la flotte se soborda a toulon car elle fut prise de cours pour rejoindre l'Afrique du nord, et pour ne pas tomber dans les mains des allemands. Pourquoi elle n'y était pas avant? ->Mers el Kébir. 7 sous marins ( je ne suis plus sur du chiffre ) réussirent cependant a gagner l'Afrique du Nord.
-.


Il est vrai mon cher Boulenger que vous écrivez très vite sans prendre du recul. Vous oubliez de parler de ce qui s'est passé à Mers el Kebir... de la politique collaborationniste dans laquelle s'est engagée l'amiral Darlan, des rivalités d'amiraux qui briguent sa place. Concernant uniqument le point du sabordage de la flotte le 27 novembre 1942:

La flotte Française qui s'est sabordée à Toulon n'a jamais été prise de cours. C'est une DECISION DE COMMANDEMENT qui en est le résultat dont toute la responsabilté pese sur les épaules de l'amiral de Laborde et l'amiral Marquis. La flotte aurait très bien pu appareiller pour aller se mettre à la disposition des alliés. Certe il y aurait eu de la casse car les équipements anti-aériens et peux performants sur nos bâtiments français.
Il faut bien avoir une chose à l'esprit dans les jours précédents le sabordage , les chaudières étaient allumées, et les batiments parés à appareiller.
Le temps d'appareillage d'un croiseur ou d'un cuirassé est d'environ 4 à 6h, (chauffe au mazout propulsion vapeur ), un sous marin peut appareiller en 10 mn.
Restant à votre disposition.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 29 Juil 2006, 10:05

Boulenger a écrit:On a accusé Pétain après la guerre d'avoir " entretenu des intelligences avec l'ennemi, en vue de favoriser ses entreprises en corrélation avec les siennes. Crime prévu par les articles 87 et 75 du code pénal " (JO du procès, page 8c)

Et c'etait des accusations a tort ?
Dites-moi comment vous classeriez les evenements suivants :

- Ediction des lois racistes scelerates des 1940, creation du Commissariat aux questions Juives et livraison a l'ennemi, via l'administration francaise qui se compromets gravement dans l'affaire, de juifs francais et etrangers, de refugies allemands et espagnols, d'opposants politiques francais. Quant aux resistants, meme si l'etiquette "terroristes" que la droite nationaliste leur collait peut, dans le contexte de l'epoque, etre discutee, etait il necessaire de les livrer aussi aux Nazis ?

- Assistance militaire en mai 1941 aux allemands en Syrie et au Liban, leur livrant nos aeroports pour qu'ils puissent aider l'insurection anti-Britanniques en Iraq,

- Impuissance a empecher les allemands de faire tourner l'industrie francaise pour servir leur effort de guerre, volontairement (Renault, Berliet) ou pas,

- Absence totale de reaction lorsque l'Allemagne pietine en 1942 les accords d'armistice en envahissant la zone "libre",

- Absence totale de reaction lorsque l'Allemagne recidive en prenant possession de la base navale de Bizerte entre le 9 et le 12 novembre 42, sans meme prevenir Vichy. Enfin, si, une reaction : La creation de l'ephemere Phalange Africaine dans laquelle une poignee de volontaires se battirent "Pour le Marechal".

- Mascarade de la "Releve" pour envoyer des travailleurs francais aider l'industrie allemande a assurer l'effort de guerre de l'ennemi, puis creation du S.T.O. (Service du Travail Obligatoire) sous la pression de Fritz Sauckel, le specialiste du travail force, condamne a mort a Nuremberg et pendu avec les autres.

- Generalisation des 1941 des tribunaux d'exception dans un esprit avere de collaboration judiciaire avec l'occupant, d'abord contre la lutte armee communiste, puis contre l'ensemble des groupes paramilitaires resistants. Ce sont essentiellement les sections speciales pr่e les cours d'appel (en zone nord) et les tribunaux militaires (en zone sud jusqu'en novembre 42) qui, souvent composes de magistrats non-professionnels, se chargeront de la triste besogne de prononcer des condamnations a mort dans une parodie de justice, condamnations sans appels et immediatement executables.

- Et, pour en finir ici avec les actes evidents d'intelligence avec l'ennemi sinon j'y passe tout le week end, l'autorisation de la mise en place de la LVF, d'abord association privee puis couverte par l'Etat Francais le 27 aout 1943, ainsi que de la Waffen-SS francaise par decret du 22 juillet 43. Je sais, c'est Laval qui a signe ces decrets mais l'autorite et le prestige dont Petain disposait encore aurait pu lui permettre, sans difficultes, d'interdire cette ignominie.

J'ai, comme les membres de ce forum le savent tres bien et me l'ont parfois reproche, beaucoup de compassion, voire de sympathie pour ces jeunes hommes, entraines par une propagande inique, qui sont alles sur le Front de l'Est, et etaient dans leur majorite plein d'enthousiasme patriotique, d'espoirs de redonner a la France sa place, qui chantaient la Marseillaise a 60 Km de Moscou, qui portaient les 3 couleurs sur leur manche gauche. Et qui se sont fait hacher menu par l'Armee Rouge, sont morts en Pomeranie, a Berlin ou ailleurs et, pour les survivants, en sont revenus brises et exposes a l'opprobre publique pour le restant de leurs jours.

J'ai de la compassion pour eux, mais un profond mepris, un profond degout envers les responsables qui les y ont entraine. Et, en premiere ligne de responsabilite, il y a Petain.

A bientot, j'ai pas fini.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 29 Juil 2006, 10:19

EPICURE a écrit:Bravo Daniel pour cet efficace contre-argumentaire.
J'ajouterais en passant que les partisans de Pétain ont profité de l'image rassurante de ce dernier et de la défaite militaire pour briser la III° République parlementaire démocratique et pour instaurer sous un voile légal une dictature césariste anti démocratique proche des Salazar et Franco. Parler de dignité de la France (on dirait du Maurras !) en politique c'est faire de la "comm" et faire appel aux sentiments et pas à la raison !

Merci Epicure, mais nous sommes la au coeur de "mon" sujet, donc j'ai beaucoup de chose a dire...

Pour ceux que tu appelles "les partisans de Petain", appellons un chat un chat : La Droite Nationaliste et Traditionaliste Francaise a toujours essaye de briser la Democratie. Ils avaient echoue en fevrier 34, la defaite de 1940 leur a donne une occasion en or massif de faire semblant d'etre au pouvoir.

Et leur echec a ce niveau ne les empeche pas, aujourd'hui meme, la, sous notre nez, d'attirer par leur chant des sirenes des gens comme Boulenger, de tenter deci-dela des rehabilitations, des adoucissements, voire des falsifications negationnistes.

L'objectif est clair, mais il est d'actualite et nous risquons de tomber dans le hors-sujet sur ce forum, j'en reste donc la a ce niveau. Mais pas au niveau de Petain.
A tout a l'heure.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le sous-marin Le Héros 
il y a 15 minutes
par: P. Vian 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 37 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 57 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 22:30
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 21:54
par: kfranc01 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 20:50
par: alain adam 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 19:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
Aujourd’hui, 18:51
par: P. Vian 
    dans:  uniformes marine française 1939-1940 
Aujourd’hui, 18:31
par: P. Vian 
    dans:  Maurice Juncker 
Aujourd’hui, 18:26
par: virlo-junk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll