Connexion  •  M’enregistrer

L'attentat contre Hitler

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

L'attentat contre Hitler

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 07 Fév 2004, 22:17

A votre avis, Himmler était-il au courant du complot contre Hitler le 20 juillet 1944?


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 07 Fév 2004, 23:00

A titre personnel j'ai du mal à le croire !
Le calcul aurait été trop dangereux à mon avis.... avoir eu vent du putsch et le laisser faire pour pouvoir ensuite faire le ménage dans la wehrmacht... moi j'ai des doutes !
la bombe aurait pu tuer Hitler et le putsch réussissait. Là, Himmler perdait tout !


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 08 Fév 2004, 14:08

Pour alimenter le débat, je vous propose un extrait d'un article de Maurice Baumont publié dans "Historama".

Le 20 juillet 1944 a porté à Adolf Hitler un coup irréparable, au point de vue moral encore plus qu'au point de vue physique. Le général Gudérian, qui devint le lendemain de l'attentant chef de l'état-major général, constate que le Führer, incapable de se rendre compte des réalités, est devenu un tyran malade sans le moindre sens des responsabilités. Après le 20 juillet, Hitler avait perdu tout équilibre moral. Sa profonde méfiance se transforma en haine, sa dureté se mua en cruauté, sa tendance au bluff devint mensonge.

Au contraire, Heinrich Himmler apparaît comme le vainqueur du 20 juillet, ce qui peut sembler paradoxal : il se voyait la réincarnation d'Henri Ier l'Oiseleur, roi saxon du Xème siècle qui avaint mis un terme au désordre et à l'anarchie.
Dans le parti nazu, patiemment, Himmler n'a cessé d'étendre ses pouvoirs, sans jamais se mettre en avant. En août 1943, il est devenu ministre de l'Intérieur tout en restant le chef inconstesté de la machine de mort (Gestapo et SS), donc le personnage le plus puissant du régime. Le 20 juillet, il est nommé commandant en chef de l'armée de l'Intérieur.

Himmler est assez lucide pour se rendre compte que le Führer est en train de perdre la guerre. Et il s'entretient volontiers des possibilités de paix avec son favori, le SS Gruppenführer Walter Schellenberg qui semble bien lui avoir enfoncé dans la tête l'idée que les puissances occidentales pourraient lui consentir une paix qu'elles refuseraient à Hitler.
En tout cas, il ressort des documents officiellement publiés en 1956 par la Suède que dès 1942 Himmler envisageait d'éliminer le Führer, et que Schellenberg, qui en 1943 lui parlait de coup d'Etat, s'est rendu dix fois en Suède pour multiplier les contacts avec les anglais, avec les américains et surtout, avec le suédois Jakob Wallenberg. Wallenberg, ami de Goerdeler, déclinera prudemment une invitation d'Himmler qui désirait le rencontrer à Berlin, en novembre 1944.

Ces faits donnent matière à réflexion. Pour un tout-puissant ministre de la Police, Himmler était vraiment mal informé sur le complot du 20 juillet. On peut s'étonner que sa police ne l'ait pas découvert. Himmler a simplement entretenu l'amiral Canaris du défaitisme que propageaient Beck et Goerdeler, des idées de putsch avec lesquelles jouaient quelques officiers qu'on arrêterait quand une occasion favorable se présenterait. Himmler n'a donc pas pris de contre-mesures, et, lorsque éclate la bombe de von Stauffenberg, il semble avoir été complètement surpris par l'ampleur de la conjuration.

Or, depuis la fin de 1943, les milieux de la Gestapo annoncaient un coup dur pour 1944. Renseigné comme il aurait dû l'être, Himmler pouvait-il ignorer qu'un complot était dans l'air? Fermait-il les yeux et les oreilles pour laisser tranquillement opérer les rebelles?

Si la personne auguste du Führer disparaissait dans un attentat, ne pouvait-il pas espérer se pousser au premier rang? Ses chances à la succession n'étaient-elles pas plus grandes que celles de Goering, désigné comme successeur d'Hitler en 1939 ? Or, depuis les revers de la Lutfwaffe, on prenait de moins en moins au sérieux le vaniteux Reichsmarschall, mais de plus en plus le redoutable Reichsführer SS. A la faveur d'un changement de régime, ne pouvait-il pas devenir le chef suprême de l'Etat.

L'attentat ayant échoué, Himmler s'est créé un alibi en poursuivant férocement les suspects. Il a fait croire que, s'il n'avait pas dédaigné les bavardages de Langbehn, qui était en contact avec les conjurés, c'était pour se servir des conspirateurs afin d'écraser la conspiration? Tout était possible avec un pareil homme. Mais il y a le probable.

Ne pas intervenir contre les conjurés et les laisser faire, n'était-ce pas exposer à un grand danger la vie de son Führer? Himmler avait pour devise celle des SS : "Mon honneur s'appelle fidélité." En juillet 1944, Himmler était-il encore fidèle à Hitler, ou bien n'était-il pas à la hauteur de ses fonctions? On ne peut apporter une réponse certaine. On sait que, début 1945, Himmler songeait de plus en plus à déserter le bateau qui allait sombrer.


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici



Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Vacances 1946 
il y a 12 minutes
par: Jumbo 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 17 minutes
par: dominord 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Aujourd’hui, 06:54
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll