Connexion  •  M’enregistrer

La légion de l'amiral Laborde

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

La légion de l'amiral Laborde

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Igor  Nouveau message 27 Déc 2005, 18:50

La légion africaine de l’amiral Laborde

En 1942 le comte Jean de Laborde, amiral à cinq étoiles, se prépare à entrer dans sa soixante-quatrième année. Lui qui commande alors la flotte de haute-mer est bientôt atteint par l’âge de la retraite. Comme beaucoup de futurs retraités il craint de s’ennuyer et se cherche ainsi une nouvelle occupation. C’est en effet un homme d’action. C’est aussi quelqu’un de viscéralement anglophobe et antigaulliste, de plus il est persuadé que l’Allemagne va gagner la guerre. Il souhaite donc apporter sa contribution à la victoire du Reich, croyant fermement à la politique de collaboration entre Vichy et Berlin.
Laborde se rallie alors au projet d’une personnalité (dont le nom reste inconnu) : reprendre le Tchad à la France Libre. Pour cela il souhaite former et prendre la tête d’une légion de 20 000 hommes. Recrutée parmi des marins et des prisonniers de guerre, cette force serait placée sous le commandement suprême de Rommel, commandant l’Afrika Korps. Pourquoi le Tchad ? Parce que ce territoire permet de relier l’Afrique de l’Ouest à l’Egypte et au Soudan. De nombreux avions alliés transitent en effet par l’AEF, permettant de soutenir l’effort de guerre britannique face aux armées de l’Axe en Libye.
Ce projet de Laborde est connu grâce à une série de huit lettres manuscrites adressées à l’amiral Platon et rédigées entre le 13 août et le 31 octobre 1942. Platon, secrétaire d’Etat aux colonies, est en effet un collaborationniste convaincu. S’ajoute à ces lettres un rapport (également manuscrit) datant du 9 novembre et remis à Laval. Ce document traite de conversations techniques avec des militaires allemands. Tous ces papiers furent saisis au domicile de Platon par la Résistance en août 1944 et remis en janvier 1945 à la justice militaire. Ils furent ensuite transmis à la Haute Cour de Justice en mai de la même année.
Le 23 octobre 1942 Laborde est reçu par Laval qui a également convoqué Abetz et son adjoint Aschenbach. L’amiral peut ainsi défendre sa légion face au représentant d’Hitler. Ce dernier (Abetz) accueille favorablement ce nouveau projet de collaboration militaire et s’engage à en parler aux autorités du Reich. Le mois suivant (le 6 novembre) a lieu une nouvelle rencontre, à Paris cette fois-ci. Laborde s’y rend en secret sans en avertir Darlan (ce qui mécontenta celui-ci). Sont également présents Abetz, le docteur Rahn et trois colonels (dont le colonel Bohme). Au cours des discussions, Bohme demande à l’amiral s’il ne craint pas que son initiative mette « le feu à la maison ». Laborde lui répond qu’il avait « toujours pensé que la légion volontaire attaquant le Tchad serait l’allumette qui déclencherait cet incendie que j’attendais depuis deux ans ». Autrement dit, il souhaite la guerre contre la Grande-Bretagne. Et cela deux jours seulement avant le débarquement allié en Afrique du Nord.
Heureusement cette légion ne vit jamais le jour. La commission allemande d’armistice à Wiesbaden, après avoir interrogé l’Etat-major de la Wehrmacht, estima qu’il n’était pas matériellement possible de mettre sur pied ce projet. On peut aussi se demander s’il n’y avait pas d’autres raisons à ce refus. En effet les autorités allemandes furent toujours réticentes à accepter la création d’une force militaire française. Ainsi Hitler avait-il limité les effectifs de la LVF à ceux d’une division, chiffres qui ne furent d’ailleurs jamais atteints.

Lorsqu’il fut jugé par la Haute Cour de justice fin mars 1947, Laborde fut bien évidemment interrogé sur cette fameuse légion. Pour se défendre, il affirma qu’en réalité il souhaitait uniquement obtenir la libération de 60 000 à 80 000 prisonniers. Il n’aurait jamais eu la volonté de créer une telle unité, de plus il ne croyait pas vraiment à la faisabilité d’une pareille opération. Ses lettres à Platon et ses conversations avec les Allemands ne plaidaient pas en sa faveur et les juges ne furent pas convaincus


Source
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 27 Déc 2005, 21:51

Ils etaient nombreux à vouloir une légion dité africaine pendant la seconde guerre mondiale.. Jacques Benoist Méchin souhaitait avoir aussi la sienne.
Dernière édition par hilarion le 28 Déc 2005, 13:00, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 28 Déc 2005, 12:46

Jacques Benoist Léchin souhaitait avoir aussi la sienne.

Non, non, Hilarion, c'était Jacques Benoist Méchin :wink:

Ah , ces claviers!

Heureusement qu'il a été gracié de sa condamnation à mort, comme cela, nous avons ses mémoires (2 tomes) qui sont passionnantes, notamment le passage du dîner à l'ambassade d'Allemagne en 44 à Paris où l'on raconte l'entrevue Hitler/Paulus au nid d'aigle pdt le siege de Stalingrad: hallucinant sur le charisme et la folie irréaliste d'Hitler.

St Ex


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 28 Déc 2005, 13:02

St Ex a écrit:Jacques Benoist Léchin souhaitait avoir aussi la sienne.

Non, non, Hilarion, c'était Jacques Benoist Méchin :wink:

Ah , ces claviers!


St Ex

Tu as raison AH ces claviers....
Pour revenir à Benoist Mechin très bon livre que son histoire de l'armée allemande


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici



Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 8 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 14 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Identifications de pseudos 
il y a 33 minutes
par: miarka 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 34 minutes
par: Gaston 
    dans:  Identification pseudos 
Aujourd’hui, 19:55
par: miarka 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
Aujourd’hui, 19:27
par: alfa1965 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 19:02
par: kfranc01 
    dans:  Nikola Tesla, génial inventeur 
Aujourd’hui, 18:12
par: alfa1965 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Aujourd’hui, 17:43
par: François Delpla 
    dans:  Vacances 1946 
Aujourd’hui, 17:17
par: Jumbo 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll