Connexion  •  M’enregistrer

Communistes et Staliniens

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Communistes et Staliniens

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 11 Nov 2005, 14:16

Un poste tout expres pour mon camarade Roger Lenevette, ses commentaires et precisions sont grandement necessaires:

Le fait publie sur le net :
6 novembre 1944. Charles de Gaulle amnistie Maurice Thorez, secrétaire général du PCF qui avait déserté l'armée française le 4 octobre 1939 à la demande des communistes français et gagné Moscou, via l'Allemagne.

Mes complements:

- Le deserteur Stalinien Maurice Thorez a rejoint Moscou a la demande, certes, des dirigeants Staliniens francais, mais en fait sur ordre de Staline lui-meme qui souhaitait tenir la bride au PCF, l'accord de non
agression Stalino-Nazi etant en vigueur.
- Les communistes sinceres francais (Oui, ca existe, j'en connais) n'ont pas franchement suivi, et des gens comme Charles Tillon, Georges Guingoin, Louis Petri et d'autres on rejoint la resistance des 1940.
- Lorsque l'operation Barbarossa a ete declenchee en juin 41, Staline a immediatement demande a ses sbires francais et autres (Italie, Yougoslavie, partout ou il a pu) de mettre un maximum de panique chez eux pour tenter de fixer un maximum de troupes allemandes hors du front de l'est.
- Tout le monde ici connait le resultat, a savoir le mortel engrenage
attentats-repression qui a coute la vie a de nombreux otages francais
innocents.
- En juin 1944, suite au debarquement en Normandie, les FTP, bras arme du PCF, ont montre ce qu'ils etaient capables de faire et on retrouve a leur tete, en premiere ligne et les armes a la main, les memes noms : Charles Tillon, Georges Guingoin, Louis Petri et d'autres (Dont Roger avec ses 18 ans et son fusil :wink: ).
Le deserteur Stalinien Maurice Thorez etait toujours planque a Moscou, le volontaire du STO Georges Marchais touchait son salaire en Allemagne et le stalinien Jacques Duclos etait planque en banlieue parisienne.
Cherchez les noms sur le site des Compagnons de la Liberation, Charles de Gaulle n'a pas epingle cet honneur sur n'importe quel poitrail....
http://www.ordredelaliberation.org

A la liberation, les espoirs de ses combattants communistes sinceres
allaient au dela de ce que Charles de Gaulle pouvait accepter. Il lui
fallait au plus vite remettre la France au travail, assurer la Loi et
l'ordre, demobiliser les "milices patriotiques" ou les amalgamer a l'armee
Francaise. Pas simple. Vraiment pas simple.
Il a donc joue artistiquement de aout 44 a novembre 44 avec Staline,
echangeant le retour du deserteur Stalinien Maurice Thorez contre des
engagements precis de Staline quant a l'enlevement de la France de ses
objectifs.
Et cela a fonctionne.
Le deserteur Stalinien Maurice Thorez est rentre, a repris le PCF en main, a desarme ses troupes.
Et, plus tard, la bandera des Staliniens, le deserteur Maurice Thorez , le
volontaire du STO Georges Marchais et le planque Jacques Duclos ont epure le PCF des elements troubles, a savoir ceux qui avaient risques leur peaux pour la France, Charles Tillon, Georges Guingoin, Louis Petri et d'autres a grand coup d'exclusions. Ils ont meme orchestre l'ignoble tentative de proces contre Georges Guingoin, n'hesitant pas pour ce faire a avoir recours aux "temoignages" d'anciens flics collabos.

Le PCF entre 40 et 45, comme tout ce qui concerne la DGM, n'est ni blanc ni noir mais avec plein de teintes de gris.
Cordialement
Daniel


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 11 Nov 2005, 14:42

Sans compter quelques sabotages d'usines (non sous les ordres du parti mais bon...) avant mai 40.
Ils perdront beaucoup de leur pouvoir pendant la quatrième république.
En tous cas la mentalité a changé à leur égard:
http://www.monsieur-le-chien.com/index.php?planche=69

La première case est significative.

Et j'ajouterais qu'être communiste à l'époque était pour beaucoup, non obéir aux ordres d'un moustachu délirant à moscou, mais être généreux.

Cordialeemnt.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de blackdeath  Nouveau message 11 Nov 2005, 18:01

Tu vas encore me trouver pinailleur, ( :lol: ) mais....

J'aimerais une bonne fois pour toute avoir des précisions sur ces sabotages que l'on invoque sur tous les forums sans jamais avoir d'argumentations solides ni de sources de première main...
En général la réponse que nous avons se résume à :
" Mais tout le monde le sait, ça n'est pas un secret "

En ce cas, comme tout monde le sait sauf moi et quelques autres personnes içi, ( je présume ), SVP, ne me laissez pas dans ma crasse ignorance.

Pour enfin être éclairé, mes questions seront :

- Où eurent lieu ces sabotages ?
- A quelle date eurent ils lieu ?
- Quelle ampleur eurent ceux-ci ?
- Qui en était les instigateurs ?
- quelles sont les preuves amassées et consultables ?
- Y a-t'il eut des jugements ? ( exemple de Riom )

Et la dernière mais pas la moindre :

- Quel ouvrage historique sérieux y fait, non pas allusion, mais objet d'une étude sérieuse sur le sujet...?

Tant que je n'aurai pas de preuve réelle ( malgré que je ne sois qu'un petit amateur - petit mais curieux :wink: ), je considèrerais ces affirmations comme des légendes urbaines comme on en voit fleurir malheureusement de plus en plus....


 

Voir le Blog de blackdeath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 11 Nov 2005, 19:01

Ne t'inquiètes pas je sais que tu veux les sources.
Tu sais très bien que ça va me prendre un certain temps pour les retrouver.
Je n'ai pas les références exactes des sabotages dont je parle, mais je peut t'indiquer où les trouver, Blackdeath:
Le magazine (assez moyen) Aventures et dossiers secrets de l'Histoire N°59.
Je ne l'ai plus sous la main.
Peut-être bientôt.
Cordialement. :wink:


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 11 Nov 2005, 19:03

Quant à une étude sérieuse sur le sujet, là je sèche.
Je connais l'importance des sources.
Cordialement.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de blackdeath  Nouveau message 11 Nov 2005, 19:32

Je demande ces infos en fait à toute la communauté de notre forum, car, je le répète, voir systhématiquement un propos avancé sans n'avoir que des miettes à trouver, je trouve ça très lourd.

Il est étonnant que de tous les écrits historiques faits sur la période, nous ne trouvons pas plus d'informations sur ce sujet.

D'autant plus que "se payer" les syndicalistes ou les communistes pour révéler des faits semblables n'aurait pas fait rechigner nombre d'auteurs engagés poliquement pour d'autres causes que celle-ci.

C'est pourquoi, je lance cet appel :

" Aux livres... citoyens... !!!! "

:wink:


 

Voir le Blog de blackdeath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 11 Nov 2005, 19:54

blackdeath a écrit:Je demande ces infos en fait à toute la communauté de notre forum, car, je le répète, voir systhématiquement un propos avancé sans n'avoir que des miettes à trouver, je trouve ça très lourd.

Il est étonnant que de tous les écrits historiques faits sur la période, nous ne trouvons pas plus d'informations sur ce sujet.

D'autant plus que "se payer" les syndicalistes ou les communistes pour révéler des faits semblables n'aurait pas fait rechigner nombre d'auteurs engagés poliquement pour d'autres causes que celle-ci.

C'est pourquoi, je lance cet appel :

" Aux livres... citoyens... !!!! "

:wink:


C'est bien là le problème.
Si j'ai mis "sabotage" c'est que j'avais une source.
Quand on voit les campagnes de dénigrement dont sont capables les "engagés politiquement" de tous bords, et particulièrement extrémistes, on évite de publier un ouvrage "chaud".
Il n'y a qu'à voir les difficultés pour consulter les archives du Vatican, ou encore l'affaire Guingoin, Farias et Allende/Heidegger, la guerre d'Algérie... La liste est longue.
Cordialement.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de LENEVETTE Roger  Nouveau message 12 Nov 2005, 11:30

Le communisme, les Communistes, le parti communiste, l'anti-communisme. c'est un vaste sujet qui va bien au delà de ma petite personne.
Les FTP et les communistes, je puis essayer d'en parler.
1° Les communistes qui ont fait de la résistance étaient FTP en général au même titre que ceux qui sont syndiqués sont à la cGT
2° Esr ce à dire que tous les FTP étaient communistes. La réponse est Non. Par contre les hommes qui se sont battus dans les groupes FTP étaient d'obédience de gauche. Les résistants d'obédience de droite ont formé d'autres groupes.
3° Si les FTP n'étaient pas tous communistes, la généralité étaient des sympathisants communistes.
Que voulait dire être communiste ou sympathisant communiste à l'époque. Je répondrai en reprenant la définition de mon Larousse :
"Le communisme est une doctrine de la communauté de bien appliqué aux moyens de productions et aux objets de consommation avec pour objectif une meilleure répartition des richesses et des produits du travail.
On peur remonter au Babouvisme ou Babeuf fut le premier à proposer une redistribution des terres dans la "Conspiration des Egaux"(1796). Il fur exécuté en 1797.
On peu remonter également à la Commune de Paris où le pouvoir révolutionnaire fut installé le 10 août 1792 ou au 18 mars 1871 qui vit lors de l'insurrection la formation d'un gouvernement révolutionnaire.
Tout ceci pour rappeler que le communisme est né en France, que l'anti-communisme est né au Sénat américain avec Mac Carthy en 1947 pour être condamné par le même Sénat en 1954
Beaucoup en France croient insulter les communistes en les traitant de bolchevicks sans savoir que bolchevisme veut dire "Majorité"en russe et ignore le Menchevisme qui veut dire "Minorité"
Ces petites vérités pour remettre à l'heure les pendules des anti-communistes qui se sont contentés de reprendre le Mac Cartysme.
Je voudrais ajouter que les communistes que j'ai connu à l'époque n'ont pas marchandé leur patriotisme comme j'entends quelques uns ici vouloir le faire sous entendre.
Dire cela veut-il dire que je suis communiste. Je répondrai Non même si cette doctrine a toute ma sympathie. Mais les dirigeants du parti communiste d'aprés guerre ont été en dessous de tout ce qu'on pouvait imaginer.
Ils ont rejeté les hommes qui ont été l'honneur de ce parti pendant la guerre pour mettre à leur tête les hommes qui sont allés se planquer où ont poussé le déshonneur jusqu'à partir volontaire pour le travail en Allemagne avant que le STO soit obligatoire.
Je sais que quoiqu'on fasse à l'époque, on travaillait pour eux. Mais certains ont refusé et sont venus se battre dans la Résistance. C'était des choix à faire. Le choix de la Résistance, c'était "risquer sa peau" et faire courir des risques à sa famille.
L'anti syndicalisme s'est développé au même rithme que l'anti-communisme en France, mais cela a surtout été de l'anti-cégétisme. Pourquoi ? Parce que tous les communistes étaient à la CGT. Est ce à dire qu'il n'y a que des communistes à la CGT. La réponse est NON. il y a également des travailleurs de d'autres obédience.
Les communistes y seraient majoritaires. Est ce leurs fautes ? Non, il appartient aux autres travailleurs d'y venir et de faire valoir leurs points de vue. Pour y avoir milité toute ma vie, m'être battu sur le plan des idées en maintes circonstances, avoir assisté à plusieurs congrés, j'ai pu constater que la démocratie était de règles dans ce syndicat.
Pourquoi tant de syndicats aujourd'hui ? Parce que les minoritaires ont préféré créer d'autres syndicats plutôt que de continuer à se battre au sein des syndicats où ils étaient. Il faut quand même chercher à savoir quel est le syndicat le plus ancien et à qui profite la division dans ce domaine.
Pour revenir au communisme, esct ce à dire que les responsables de ce parti sont responsables du passé de ce parti. Je pense que Non, mais j'attends quand même qu'ils reconnaissent leurs erreurs dans ce domaine et qu'ils réhabilitent les hommes sur qui ce parti a tenté de jeter le déshonneur. J'en attends autant d'ailleurs de la CGT
Pour l'amalgame FTP - Communisme - Syndicalisme, il faut se resituer à l'époque où sur le plan des idées, je pense qu'elles étaient et qu'elles sont encore défendables. Ce qui s'est passé en URSS est leur passé et non le nôtre encore que pour moi on a beaucoup noirci le tableau et que tout n'y a pas été négatif.
Je reprendrai les paroles de Churchill à la mort de Staline . "Il ne faut pas oublier que Staline a pris la Russie à l'époque de la Charrue en Bois et qu'il l'a quitté à l'époque de l'ère atomique"
Pour nous, dans ce pays, le pouvoir était dans les mains des travailleurs et était une source d'espoir pour l'avenir. C'est le pays qui a supporté, arrêté et refoulé l'Armée allemande jusqu'à Berlin.
Tout ce qui s'est passé et a été dénoncé ensuite a été un grand choc et une grande déconvenue. Mais tout ce qu'on a vu ensuite et qu'on voit encore dans les autres partis politiques ne nous donnent guère de raison de croire en l'un ou en l'autre.
Vouloir une meilleure redistribution des richesses ne me parait toujours pas utopiques. Les riches à milliers de milliards et les pauvres n'ayant pas de quoi manger n'est pas une solution pour la société. Les moyens de cette solution sont à trouver et à mettre en oeuvre. Maintenant c'est aux jeunes qu'il faut passer le relai.
Je pense m'être assez livré
En toute amitié
Roger


 

Voir le Blog de LENEVETTE Roger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de blackdeath  Nouveau message 12 Nov 2005, 12:09

Je ne changerai pas un mot ( et ne me le permettrait en aucune façon ) de que vous écrivez sur cet engagement politique en ces temps sombres...
Tout y est clair et bien rendu de ce que j'ai entendu comme témoignages relatifs à cette époque...

Ma mère me raconte encore entre autre, que, en mal d'informations, les gens surpris lorsqu'ils ont appris par exemple la défaite des allemands devant Stalingrad ont été littéralement fous de joie, et voyaient en Staline le " petit père des peuples "qui leur offrait une revanche contre ces gens ayant envahi notre pays.
Ceci peut sembler bizarre aux jeunes générations, intéressées par l'Histoire, qui connaissent évidemment l'entier déroulement du conflit et ses extensions. Mais, dans le contexte de l'époque Staline bénéficiait d'une cote de popularité auprès du français moyen qui était au delà de la vision politique que l'on peut avoir de nos jours.

On a par trop tendance à rendre monolithique les sentiments et engagements de cette époque, et enfermer les gens dans des tiroirs idéologiques sans tenir compte des aspirations personnelles de chaque individu.

C'est là que le témoignage de Roger prend de la valeur pour remettre des choses dans les rails de ce qui se passait réellement et non pas comme certains aurait voulu qu'elles se passent pour faire avouer l'inavouable.

Ainsi, l'engagement à l'époque dans les FTP, la CGT, le Parti communiste comme vous l'écrivez fort bien, n'était pas surbonné d'office à un militantisme aveugle aux ordres, mais répondait bien souvent à l'idéologie de base d'hommes qui y voyait un don de soi et une générosité de tout instant qu'ils démontrèrent au combat. en allant jusqu'au bout du sacrifice..
( Guingouin, Tillon entre autres qui sont les exemples typiques de gens pour les plus connus, qui surent agir différemment en ayant les mêmes aspirations fraternelles )

Merci Roger...
:wink:


 

Voir le Blog de blackdeath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 13 Nov 2005, 01:00

La tendance n'était pas nécessairement à l'anti-communisme primaire au début de la Seconde Guerre mondiale, le phénomène est apparu selon moi avec l'arrivée de Truman et le début de la guerre froide. Les échanges entre Churchill et Roosevelt lors de l'élaboration de la Charte de l'Atlantique à Terre-Neuve nous montrent un peu comment la politique mondiale n'était pas si simple.

Churchill, convaincu de la défaite imminente de la Russie ou voulant que les États-Unis y croient aussi, tentait de démontrer que la plus grande part du prêt-bail devait se retrouver entre les mains du Royaume-Uni. Le pouvoir de négociation de Roosevelt était énorme, sachant que la Grande-Bretagne avait désespérément besoin de l'aide du géant américain. Il en profita donc pour demander des concessions à la Grande-Bretagne au sujet de la liberté du commerce quand la paix serait revenue. Les États-Unis faisaient ainsi clairement savoir leur désapprobation de la politique anglaise qui écrase les colonies en ne leur donnant rien en échange de leurs richesses brutes. Lorsque Churchill voulut protester en amenant l'exemple des Philippines, Roosevelt y coupa court en avouant que les États-Unis accorderaient aux Philippines leur indépendance en 1946 et que l'essor de ces îles était déjà commencé. "La paix est incompatible avec le maintien d'un despotisme, quel qu'il soit".

Roosevelt répugnait moins que Churchill à l'idée d'aider la Russie et en faisait même un instrument de négociation. Sous Truman, pendant la guerre froide, il aurait été impensable d'imaginer une tel scénario.

Sources: Elliott Roosevelt, Mon père m'a dit ..., publié chez Flammarion.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Suivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
il y a 39 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
Aujourd’hui, 17:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 12:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 11:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 11:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 11:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 11:24
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Aujourd’hui, 09:51
par: JARDIN DAVID 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: François Delpla et 12 invités


Scroll