Connexion  •  M’enregistrer

Milice

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Tom  Nouveau message 23 Oct 2006, 20:19

:D Bonsoir tous,

Je réponds d'abord brièvement à Lebel et je répondrai ensuite à Hilarion pour lequel je dois effectuer certaines recherches.

Lebel, c'est justement dans le livre de Pierre Giolitto, qui résume, sur ce point, celui de Jacques Delperrié de Bayac, et également dans ce dernier bouquin (que je possède aussi) que j'ai pris mes renseignements généraux sur l'armement de la Milice.

C'est, en fait, Giolitto qui paraît effectivement un peu indulgent envers Darnand (qui a vraiment essayé d'entrer en contact avec la Résistance, était vraiment nationaliste et germanophobe, et a beaucoup hésité avant d'accepter la proposition de Berger d'entrer dans la Waffen-SS : on le comprend !). Je l'ai remarqué aussi en relisant mon message rédigé rapidement, mais il était déjà envoyé.

Ainsi dois-je apprendre à ne pas confondre vitesse et précipitation et je vais, de ce pas, mettre cette maxime en pratique pour répondre à Hilarion !

Cordialement, :cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Tom  Nouveau message 24 Oct 2006, 00:23

:D
Finalement, je vais donner une première réponse rapide à Hilarion - donc sous toutes réserves - réponse que je développerai ensuite si un débat est lancé.

Comme vous le savez sans doute, la Milice française était composée de trois grandes catégories de membres. Sur ce point, permettez-moi de citer Pierre Giolitto (Histoire de la Milice, Perrin, 1997) : En 1943, la grande majorité des miliciens sont des gens ordinaires, qui exercent un métier et ont femme et enfants. Leur activité militante les conduit simplement à participer à des groupes de réflexion, à assister à des réunions ou à des conférences, et, parfois, à se mobiliser pour telle ou telle cause humanitaire ou civique.
A côté de ces « civils » , il y a les « militaires ». La Milice possède en effet, sous le nom de Franc-Garde, son armée, formée de soldats professionnels, vivant en caserne et dûment rétribués. L’objectif essentiel de cette troupe permanente est d’assurer le maintien de l’ordre. Certains miliciens « ordinaires » peuvent être des francs-gardes bénévoles (…) susceptibles d’être mobilisés en cas de besoin (…).
Il existe enfin une structure milicienne destinée à accueillir les jeunes : l’Avant-Garde.


Ainsi, pour répondre à ta question, Hilarion, je dirai qu’à priori, en Savoie comme ailleurs, les miliciens « ordinaires » sont des gens de la région. Cependant, certains cadres peuvent venir de l’extérieur. Par exemple, le chef départemental de Haute-Savoie, Gaston Jacquemin, abattu par le groupe franc de l’AS à Thônes le 21 novembre 1943, est originaire d’Alsace. C’est Darnand qui l’a nommé à son poste lors de la création de la Milice début 1943.

En revanche, même si l’une des deux premières trentaines encasernées (devenue rapidement une centaine) est formée à Annecy où la « dissidence » est très active, la plupart des francs-gardes permanents et même bénévoles qui participent à la répression en Haute-Savoie (environ 250), puis à l’opération contre les Glières (environ 700) viennent d’autres régions. En effet, il s’agit de centaines mobiles qui disposent de moyens de transport.

Comme je l’explique sur mes pages Internet consacrées aux Glières, afin d'encercler totalement le plateau, le commandement allemand a recours à une cohorte de francs-gardes permanents de la Milice (avec une section de mitrailleuses et une de mortiers, soit quatre cents miliciens). En outre, quelque trois cents francs-gardes bénévoles sont disposés sur les arrières du groupe d'auxiliaires ou autour du plateau comme forces de police d'appoint.

Quant à la « chasse aux miliciens » (selon ton expression) au moment de la Libération, elle a forcément connu un épilogue féroce, puisqu’elle s’inscrivait dans le cadre d’une guerre civile idéologique impitoyable, notamment entre fascistes de la Milice et communistes des FTP. Ainsi, la centaine d’Annecy, dans laquelle se trouvaient quelques tortionnaires, mais aussi de toutes jeunes recrues qui n‘avaient pas (encore) de sang sur les mains, s’était rendue contre la promesse de la vie sauve, mais s'est vue traduite devant une justice expéditive. Je cite Charles Rickard (La Savoie dans la Résistance, Ouest-France, 1986) : Certains chefs de l’AS auraient voulu que soit fait aux miliciens un procès moins passionnel, mais les FTP s’étaient étonnés des ménagements qu’on avait eu pour eux. Le souvenir des exactions et des crimes commis par beaucoup de francs-gardes (souvent étrangers au département et provenant de la lie des prisons, mais comment éviter la confusion ?) les avait amenés à revendiquer, au nom de leurs martyrs, la présidence de la cour martiale. (…) (Celle-ci) siégeait dans une atmosphère dramatique. La salle et ses abords étaient envahis par une foule houleuse (…). La justice fut rendue. Elle ne fut pas sereine. (…) Il y eut 77 exécutions… En fait, les cercueils étaient déjà prêts avant le verdict.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Tom  Nouveau message 24 Oct 2006, 13:34

:D En ce qui concerne le recrutement de la Franc-Garde permanente de la Haute-Savoie au printemps 1944, période cruciale entre Glières et débarquement allié, j’ai retrouvé le texte d’un rapport que le chef départemental de la Milice, Yvan Barbaroux, adresse à son chef régional en mai. En voici un extrait :

(…) un fait à signaler : c’est le peu d’empressement que mettent les bénévoles à répondre à l’ordre de mobilisation que j’ai lancé (…).

Pendant les opérations (des Glières), j’avais également fait appel aux volontaires pour venir renforcer les rangs de la Franc-Garde. Personne n’a bougé. Il est inadmissible que des francs-gardes appartenant à d’autres régions se soient dérangés pour combattre et défendre les biens de gens aussi indifférents que les Savoyards.

Actuellement (l’effectif de la Franc-Garde de Haute-Savoie) est de 72 hommes. Je n’ai donc pas encore atteint la centaine. Beaucoup se sont présentés à mon appel, mais pour me demander un sursis (…).

(…) A mon avis, il faudrait maintenir en Haute-Savoie assez de forces pour contenir le flot sans cesse croissant des Rouges. Pour bien faire, il faudrait une centaine de francs-gardes à Annecy et une autre centaine à Thonon.


Finalement, le chef Yvan Barbaroux, qui rappelle, dans son rapport, le motif principal d’engagement (contre les Rouges et le bolchevisme), et le chef Jacques Chambaz, commandant la centaine d’Annecy, purent recruter au moins une vingtaine de jeunes inconscients entre le mois de juin et le mois d‘août, puisque, devant la cour martiale du Grand-Bornand le 21 août 1944, ils étaient 97 inculpés sur lesquels 77 furent exécutés, comme je l‘ai déjà dit.

Cordialement (en attendant une réaction des questionneurs) :cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Précédente

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll