Page 3 sur 3

Re: La collaboration en Wallonie durant la Seconde Guerre mondiale

Nouveau messagePosté: 23 Fév 2021, 23:25
de Prosper Vandenbroucke
Bonsoir Patrick,
Je ne sais si un tel comparatif existe, j’ai toujours entendu dire et j’ai toujours lu que la collaboration était plus forte en Flandre (Verdinaso, VNV,....) qu’en Wallonie et en réalité, la comparaison avec la situation en Flandre offre une image tronquée de la collaboration en Wallonie. Aucun cheminement naturel ne liait le sentiment wallon et le soutien au Troisième Reich. En effet, ce sentiment régional tel qu’il s’était timidement développé avant les années quarante, était généralement associé aux courants politiques de gauche et à une sympathie à l’égard de la France. Dès lors, certains mouvements wallingants – comme la Communauté culturelle wallonne et, par la suite, le Cercle wallon, pro-SS – qui ont émergé durant la guerre sous une forte mainmise des Allemands n’ont pas réussi à intéresser un public significatif.
https://www.belgiumwwii.be/belgique-en- ... lonie.html

Re: La collaboration en Wallonie durant la Seconde Guerre mondiale

Nouveau messagePosté: 24 Fév 2021, 00:02
de dynamo
Prosper, merci pour le lien.
C'est une première approche de ce que je recherche.
::super::

Re: La collaboration en Wallonie durant la Seconde Guerre mondiale

Nouveau messagePosté: 24 Fév 2021, 12:20
de fanacyr
Modeste 1er de Bourgogne...
bon, dans mes souvenirs de lectures "mytho" ; la Wallonie est comptée comme Brigade et non comme Division (à vérifier)
Ensuite chronologiquement, les premiers volontaires à rejoindre la SS sont néerlandais et flamands (de mémoire aussi)
je partage l'avis du post initial de notre administrateur vénéré, comme quoi les flamands ont plus collaboré que les wallons (mais là encore, comment calculer ? au prorata de la population ?)

Re: La collaboration en Wallonie durant la Seconde Guerre mondiale

Nouveau messagePosté: 24 Fév 2021, 12:40
de Prosper Vandenbroucke
Bonjour Fanaçyr,
La dénomination exacte de la Brigade Wallonie était en fait: 28. SS-Freiwilligen-Panzergrenadier-Division « Wallonien », mais je pense bien qu'au début il s'agissait d'une brigade. Ce qui n'empêcha pas d'y retrouver des Flamands. (Pas de Néerlandais), ceux-ci étant incorporé dans la 5. SS-Panzer-Division « Wiking » (Tout cela si ma mémoire ne me fait pas défaut.)
Quant aux Flamands ils étaient incorporé dans la 27e division SS « Langemarck »

Re: La collaboration en Wallonie durant la Seconde Guerre mondiale

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2021, 02:39
de ClaudeJ
Selon Flore Plisnier, dans "Ils ont pris les armes pour Hitler. La collaboration armée en Belgique francophone 1940-1944", il y a eu un pourcentage voisin de collaborateurs armés en Belgique :

  • Wallonie : 8,46 % de la population
  • Bruxelles : 9,18 % de la population
  • Flandre : 10,05 % de la population

("Répartition des dossiers ouverts pour port d'arme", page 179 )

Re: La collaboration en Wallonie durant la Seconde Guerre mondiale

Nouveau messagePosté: 03 Mai 2021, 12:26
de Prosper Vandenbroucke
Bonjour Claude,
C'est certain, seulement il n'y a jamais eu en Wallonie un équivalent à la " Algemene SS Vlaanderen" ou encore à la "Vlaamse wacht" laquelle jure fidélité à Hitler en juillet 1944, ce qui implique que les volontaires relèvent des dispositions de la loi militaire allemande. (bien qu'il y eu un embryon de ce genre en Wallonie avec la "Garde Wallonne")