Connexion  •  M’enregistrer

Friedrich Reinhardt et lea politique du ravitaillement 1941 - 1944

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Friedrich Reinhardt et lea politique du ravitaillement 1941 - 1944

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 03 Déc 2019, 19:46

Friedrich Reinhardt a joué un rôle majeur en matière de ravitaillement en France entre 1941 et 1944 . C’est lui qui était en charge des relations entre Berlin et l’administration française de la production agricole et du ravitaillement entre 1941 et 1944.
Il est né en 1898 à Kassel. Lycéen, il est mobilisé en 1916 dans un régiment d’artillerie de Thuringe où il sert comme canonnier sur le front ouest. Gefreiter, Il profite d’une permission pour passer son baccalauréat de guerre (Not-Reifeprüfung) en juin 1918. Deux mois plus tard il est gravement blessé (intoxication au gaz avec invalidité de 30 %). Il termine la guerre à l’hôpital. Il a été promu vize-feldwebel et offizier-aspirant. Il sera décoré des croix de fer de 2e et 1ère classe ainsi que de la médaille des blessés. Il entame une carrière en agronomie comme étudiant-ouvrier à l’Université de Halle. Diplômé en agriculture en 1923 il poursuit une formation de direction d’exploitation agricole. Il rejoint le Stahlhelm, ( organisation d’anciens combattants ) et le Deutschvolkischen Freiheitspartei (parti d’extrême droite antisémite). En 1926, il obtient un poste de consultant en expérimentation à la Chambre d’agriculture de Saxe à Saxe. En 1929, il rejoint le NSDAP à Halle (n° 109 707) dont il est chassé en 1930 pour non payement de cotisation ( !). Il intègre l’I.G. Farben leader de la production d’engrais chimiques qui possède des filiales dans toute l’Allemagne. il est muté en Silésie, en Rhénanie puis dans le Hannovre . Ayant repris des études, il obtient le titre de Dr en sciences de la nature. Il réactive son adhésion au NSDAP en 1932 et l’année suivante, il est repéré par Walter Darré chef du service de la Race et du Peuplement de la SS (et futur Ministre du Ravitaillement du Reich) qui recherche des experts agricoles. Il rejoint la SS (166 846) et devient instructeur bénévole de la 12. SS-Standarte (Hannovre) puis Rassefachberater du SS-Oberabschnitt ost (conseiller aux affaires raciales) à Berlin. Le Secrétaire d’Etat de Darré le recrute en 1934 comme référent personnel au Ministère de l’agriculture et du Ravitaillement jusqu’en 1935. Il participe officiellement au congrès du NSDAP de Nuremberg de 1934. En 1935 il devient chef d’état-major de l’organisation de la Paysannerie du Schleswig Holstein. Il devient fonctionnaire à vie en 1936. Il gravit les échelons dans la SS : SS-Obersturmführer (1936), SS-Hauptsturmführer (1938). Avec le grade de Reichslandwirtschaftsrat (Conseiller du Reich en économie agricole) , il devient référent personnel du chef de l’organisation paysanne du Reich Wilhelm Meinberg de 1937 à 1939. Après la disgrâce de Meinberg, il quitte ses fonctions et est mobilisé à l’état-major pour les affaires agricoles à Poznan en Pologne annexée avant de devenir chef du service des affaires agricoles auprès du Reichstatthalter du Warthegau. En février 1940, il est incorporé comme Sonderführer au Département Economie auprès du Generalquartiermeister des Heeres à Berlin : il est responsable des questions agricoles pour la Belgique, la Hollande et la Roumanie. En mai 1940, il intègre le corps des fonctionnaires militaires avec le grade de Kriegsverwaltungsabteilungschef (Oberst). Après deux mois à la tête du département « Agriculture et Ravitaillement » auprès du Generalquartiermeister (OKH), il est nommé en France comme chef du Groupe « Agriculture et Ravitaillement » auprès du Chef de l’Administration Militaire en France. Fonction qu’il va occuper jusqu’en avril 1943. En août 1941, il est promu Militarverwaltungsvizechef (Generalmajor). Sa promotion demandée par le MBF von Stulpnagel est motivé pour « avoir gardé fermement les reines en matière de consommation de la population française et avoir trouvé le bon compromis entre les besoins pour le ravitaillement de l’espace européen entier d’un côté et le maintien du calme de la population des territoires occupés et de sa capacité de travail de l’autre côté ». D’avril 1943 à aout 1944, il est chef du Département « Agriculture et Ravitaillement » et adjoint au Chef de la Direction Economique du MBF le Dr Michel.
En octobre 1943, il est décoré de la plus haute distinction de guerre pour non combattant : la croix de chevalier du Mérite de Guerre avec glaives (Ritterkreuz des Kriegsverdienstkreuzes mit Schwerten) et le mois suivant promu SS-Sturmbannführer.
En juillet 1944, il ne participe pas à la conjuration contre Hitler. Son chef, le Militarverwaltungschef Dr Michel rédige le 25 juillet 1944 une évaluation dans laquelle il salue « son attitude national-socialiste ».
Le 18 aout 1944, il quitte paris avec le reste de l’Etat-major économique dans une colonne de 10 voitures en direction de Nancy. Mais Il retourne à Paris du 20 aout au 24 aout pour s’occuper des questions de ravitaillement. Il repart quand la 2ème D.B. est à la Porte d’Orléans.
Le 31.8.1944 il atteint Bénaménil (Meurthe et Moselle) avec son état-major.
Le 3 septembre alors qu’ il se dirige sur St Dié, son convoi est accroché par le maquis sur la route entre Epinal et Remiremont. Il rejoint Glatzel le chef du département Travail à Fraize et après un entretien avec le Dr Michel traverse les Vosges et rejoint Kehl de nuit.
Il termine la guerre comme Représentant spécial du Ministre de l’Agriculture et du Ravitaillement (Backe) auprès du Oberbefehlshaber West pour les questions de ravitaillement.
Il est promu SS-Obersturmbannführer le 11 décembre 1944. Une proposition au grade de SS-Standartenführer au 30.1.1945 malgré le soutien de Backe n’a pas été confirmée.
Arrêté le 9 mai 1945, il est interné. Toutefois une cour de dénazification le classe II (coupable). Il est libéré en 1948. Sanctionné par une interdiction professionnelle de 10 ans, il trouve un emploi d’ouvrier. En appel il est classé III (moins coupable) avec une année probatoire pour passer en classe IV « suiveur ». En 1949, à l’issue de sa période probatoire, il recommence à travailler dans son domaine dans une entreprise de culture de semences à Stade. Il décède en 1965.
Au final, Friedrich Reinhardt apparaît comme un expert en agriculture doté d’une solide expérience d’expérimentateur-modernisateur et d’administrateur. Concernant son comportement politique, il ressort qu’après son intégration dans la SS, il a cherché à échapper à partir de 1934 à ses fonctions honoraires d’instructeur SS et qu’en 1939 ; il a tout fait pour être écarté de la « colonisation » en Pologne lui préférant une fonction dans l’administration militaire. Reinhart a habilement mené sa barque entre convictions affichées, opportunisme et ambition. Il a profité de ses qualités professionnelles appréciés à toutes les étapes de sa vie professionnelle pour compenser son manque d’engagement politique.
(sources : Zinke Schulz Das Militarverwaltungsbeamten im Generalrang, extrait d’un article sur la politique économique allemande en France )
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 887
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici


Re: Friedrich Reinhardt et lea politique du ravitaillement 1941 - 1944

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 03 Déc 2019, 20:52

Bonsoir et merci pour le partage Georges, je ne connaissais pas ce personnage!!!!!
Bien amicalement et bonne soirée
Prosper ;) ;) ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 75704
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Re: Friedrich Reinhardt et lea politique du ravitaillement 1941 - 1944

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 03 Déc 2019, 20:58

J'aime beaucoup ce genre de portrait !
JD
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8316
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 21 
il y a 3 minutes
par: Belchasse 
    dans:  Staline moins cruel que A.Hitler??? 
Aujourd’hui, 02:46
par: dynamo 
    dans:  la general Clark ( USA) 
Aujourd’hui, 00:07
par: alfa1965 
    dans:  Famine rouge 
Aujourd’hui, 00:00
par: Soxton 
    dans:  OPÉRATION COBRA 1944 
Hier, 23:46
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 23:42
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Camions 
Hier, 23:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 22:35
par: iffig 
    dans:  Fabrication d'un collabo. Le cas Joseph Laporte 
Hier, 22:02
par: Soxton 
    dans:  J'ai sans doute compris (?) 
Hier, 20:28
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 66 invités


Scroll
cron