Page 3 sur 3

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 06:50
de Dog Red
Le "Occupied" de AMGOT fait référence à "occupé par les armées alliées" et pas "anciennement occupé par l'Allemagne".

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 14:46
de pierma
Dog Red a écrit:Le "Occupied" de AMGOT fait référence à "occupé par les armées alliées" et pas "anciennement occupé par l'Allemagne".

Tiens c'est curieux. Pourquoi pas plutôt "liberated territories" dans ce cas ?

D'autant que c'est précisément, à priori, le fait d'avoir été occupé par l'Allemagne qui justifie l'Amgot, toujours au motif que le gouvernement n'est pas issu d'élections générales récentes.

Mais bon, je ne refuse pas à priori votre traduction.

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 15:01
de Dog Red
Une armée occupe toujours un territoire. La notion de libération ne fait que simplifier l'administration militaire du territoire occupé il me semble.

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 17:40
de Dog Red
De manière plus générale, la lecture de l'ouvrage suivant :
https://history.army.mil/html/books/011/11-3/index.html
permet de se faire une idée détaillée de la manière dont l'US Army voyait son rôle civile au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Très intéressant mais je n'ai jamais fait qu'y picorer sans jamais m'y lancer de manière sérieuse.

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 21:52
de pierma
Dog Red a écrit:Une armée occupe toujours un territoire. La notion de libération ne fait que simplifier l'administration militaire du territoire occupé il me semble.

C'est vrai, vous devez avoir raison en terme de vocabulaire militaire.
(Il se trouve simplement que les souvenirs pénible des Français ont attaché une nuance péjorative au mot "occupation".)

Donc effectivement, dans AMGOT le mot "occupied" doit faire référence au pays où les armées alliées sont stationnées.

Et donc la décision de mettre un pays "sous Amgot" ne dépend pas d'une occupation par l'Allemagne, et même aurait pu concerner l'Allemagne elle-même, mais elle était impraticable en commun avec les Russes. (Pour Staline, la notion de zone d'occupation était certainement plus... attirante. Et puis on si on a eu des gouvernements militaires communs entre Anglais et Américains, qui parlent la même langue, on n'imagine pas le même système avec des Russes au milieu.)

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 06 Déc 2018, 20:52
de thucydide
Dog Red a écrit:[quote="Pn remettre à Wiki.

Du peu que j'en ai lu à une certaine époque, l'Amgot répond au souci bien légitime d'une armée en guerre d'administrer les territoires qu'elle occupe en arrière de la ligne de front.

Le dilemme et bien là
La France n'est pas un territoire qu'on occupe ,c'est un allié qu'on libère, si l'amgot est une administration d'un territoire que l'on occupe cela veut dire que la France est un ennemi et que son territoire et une prise de possession que l'on doit donc occuper.
Un territoire Libéré n'est pas considéré comme occupé mais libre et aussi libre de sa politique
Roosevelt considère la France comme vaincue et donc vassale.

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 06 Déc 2018, 21:54
de Dog Red
Drôle de vision des choses.
Une armée occupe toujours le territoire qu'elle conquiert. Elle ne le rend à l'autorité civile que dans un second temps.

Quant à la France libérée, il s'agit d'un territoire qui n'a rien d'anodin, entre occupation allemande et régime de Vichy.

Compliqué pour une autorité militaire...

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 06 Déc 2018, 22:32
de dynamo
Dog Red a écrit:
Compliqué pour une autorité militaire...

surtout compliqué dans l'esprit du "hollandais têtu" qu'est Roosevelt, il ne peut appliquer à la France et à la Belgique, premières victimes combattantes de 1940, le régime outrageant qu'il leurs réserve en 1944.
Heureusement que la France a un général, deux étoiles, de circonstances, politicien intransigeant, incarnation, qui s'oppose avec talent à une infamie qui aurait pu changer l'équilibre de l'Europe d'après guerre.

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 07 Déc 2018, 08:14
de Dog Red
A la fin d'une guerre, il faut pouvoir se targuer d'un minimum de participation à la victoire pour aller à la table des négociations en toute indépendance.

DE GAULLE le savait. Il a largement sauvé son pays.

Re: L'Amgot

Nouveau messagePosté: 07 Déc 2018, 12:12
de Aldebert
Dog Red a écrit:A la fin d'une guerre, il faut pouvoir se targuer d'un minimum de participation à la victoire pour aller à la table des négociations en toute indépendance.

DE GAULLE le savait. Il a largement sauvé son pays.


Ben oui !! Mais qui s'en souvient maintenant, même pas les politiciens qui le citent occasionnellement dans leurs discours, pour servir leurs intrigues.
Je dérive ...je dérive? SVP ne pas appeler Patrick. ;)