Connexion  •  M’enregistrer

l'épuration

Pétain, Laval, le régime de Vichy et tous ceux qui furent acteurs de cette période sombre de notre histoire. La collaboration, les collaborateurs, la vie quotidienne sous la botte de l'occupant, les privations, le marché noir...
MODÉRATEURS : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de warbird  Nouveau message 26 Avr 2004, 10:22

tiré de la chronique de la seconde Guerre Mondiale:

L'epuration est souvent presentée comme un reglement de comptes atroces. Sans aucun doute, il existait chez beaucoup de Français a la liberation un profond sentiment de vengeance. La violence de ces sentiments peut etonner aujourd'hui mais les événements étaient tout frais dans les mémoires, et l'opinion publique découvrait les horreurs de quatre ans de guerre civile, les massacres de laMilices et les deportations. L'impulsion de la vengeance devait inévitablement être satisfaite sous peine de graves débordements. En mars 45 on parleras de cent milles exécutions sommaires il semblen qu'il y ait eu, en fait moins de 10 000 victimes. la plupart des exécutions ayant eu lieu avant le 6 juin 1944.
L'un des premiers actes du gouvernement provisoire de la République Française fut de créer par une ordonnance due 27 juin 44 des commissions d'épuration habilité a proposer des mesures disciplinaires dans les administrations. Parant au plus pressé, le Gouvernement va confier à des juridictions nouvelles la resonsabilités de juger les français coupables de "collaboration". Une Haute Cour de justiceest créée afin de juger le Chef de l'Etat Français. Le Maréchal Pétainet Pierre Laval. des cours de justices fonctionneront auprés du siége des cours d'appel pour juger les acteurs du drame les moins célébres tandis que des chambres civiques condamneront à des peines de dégradation nationale le menu fretin. Entre temps on arrête parfois exagérément et pas toujours à bon escient. Entre septembre 44 et avril 45 126 020 personnes sont emprisonnées dans des conditions parfois insatisfaisantemais qui n'autorisent pas à parler de régime concentrationnaire ainsi que l'on fait certains adversaires de l'épuration. 36 377 personnes sont liberées dans les premiéres semaines et, a la fin d'avril 45, 24 383 suspects sont encore internés. Le bilan final fait apparaitreque 55 % des internés ont été liberés et 45% livrés a la cours de justicesdans l'ensemble les verdicts des cours furent relativement modérés. Un phénomène qui s'explique par l'abondance des plaintes depourvues de toute preuves ou par le caractére vague des témoignages à charge. au bénéfice du doute, l'indulgence s'imposait. Une indulgence qui ne seras pas du goüt de tout le monde pendant l'hiver 44-45, on assistera à des attaques de prisons et à des lynchages de prisonnier liberés, sans que les autorités puissent toujours s'y opposer. Il en sera ainsi a Lyon à Annecy et a Dijon où le 18 février 45, Le commissaire Marsac dont le procés venait d'être reporté fut tué par la foule en colére. Les cours de justice prononceront au total 41000 non-lieuxet 6274 acquittements. Il y auras 6763 condamnations à mort, dont 763 seront executées, Le General De Gaulle, puis le président Vincent Auriol faisant usage de leur droit de grâce, 13271 condamnations aux travaux forcés et 26529 peines de prison. L'épuration à touché en définitive moins d'un Français sur mille


 

Voir le Blog de warbird : cliquez ici


l'épuration

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de rembarre  Nouveau message 07 Mai 2004, 16:25

Il y a plusieurs années, les Editions Jules Tallandier ont consacré le numéro 42 hors série de la revue Historia à l'épuration.

Dans la même série on trouve :
20 et 21 : les SS
26 et 27 : la Gestapo en France
32 : l'Internationale SS
39 : la Collaboration
40 : la Milice

Dans le N° 36 : Les Français contre les Français, un article "Le Maréchal et le Général" et un article "L'été fratricide de 1944"

Peut-être il y en a-t-il d'autres.

adresse : 18, rue Dauphine - 75006 Paris
téléphone : 01 40 46 43 88
site internet : www.historia.presse.fr/service/tallandier.html

Le vendéen


 

Voir le Blog de rembarre : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de gavroche  Nouveau message 07 Mai 2004, 16:55

est-ce qu'on peut dire alors que les victimes de l'épuration ont servi de bouc émissaire à la france dans la mesure ou en chassant les sois-disant collabos , on faisait totalement sortir la france de la période allemande?
je pense qu'on aura du mal à donner des chiffres dans la mesure ou je pense qu'il y a du avoir beaucoup d'épurations sauvages maquillées en suicides,...
néanmoins quand on voit ce qu'est capable de faire une foule (qu'on repense aux pauvres femmes tondues à la libération), on comprend qu'on préfère éviter de publier des listes de "collabos"
et puis juste une question: ou commence la résistance et ou commence la collaboration?cela peut paraitre provocateur de dire ça mais est-ce qu'on ne pourrait pas dire que le quidam qui s'est résigné à la défaite a en quelque sorte collaboré?
à mon avis on a accusé beaucoup de fonctionnaire à tort de collaborer avec l'allemagne.et puis il fallait bien que la france continue à vivre
imaginez si tous les fonctionnaires avaient démissionné. est-ce que vous ne croyez pas que sous controle total de l'allemagne, les 4 années d'occupation auraient été encore plus dures qu'elles ne l'ont été?

quant à pétain , il reste quand meme le vainqueur de verdun et donc ne pas lui rendre hommage(notamment le 11 novembre) est je pense une honte.


 

Voir le Blog de gavroche : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 03 Déc 2006, 15:16

Bonjour,
Oh ! Que voila un vieux fil qui remonte...
Quelques considerations quant a "l'epuration" :

Certains considerent, non sans raisons, que la resistance de droite a usurpe a la Liberation des postes clefs qui auraient du revenir aux membres de la resistance de gauche, FTPF ou autres.

Mais, a l'epoque, cette usurpation fut tres facilitee par une simple consideration :

Le peuple francais est dechire entre la collaboration et la resistance, chaque camp n'entretenant qu'une unite de facade que la politique va faire eclater. La France sort d'une guerre civile (Collabos contre Resistants) et le risque d'en voir s'en declencher une autre (Gauche contre Droite) est, sinon reel, du moins present dans les esprits de beaucoup de responsables.

Dans ces conditions, admettre ouvertement que l'essentiel de la Resistance armee fut le fait de gens de gauche souvent regroupes derriere les Communistes, c'etait mettre le feu aux poudres, d'autant plus que, surtout dans le Sud Ouest, les Milices Patriotiques issues des reseaux FTPF et autres de gauche, defilaient drapeau rouge en tete et en chantant l'Internationale.

Et le declenchement de la guerre civile grecque en decembre 1944 est loin d'etre passe inapercu en France, bien au contraire.

Les patrons ont peur, et on a besoin d'eux pour relancer l'economie.
Les americains ont peur, et on a besoin d'eux pour finir la guerre et aider financierement a la reconstruction.
Certaines petites gens ont peur, surtout les catholiques, et on a egalement besoin d'eux.

"On", c'est Charles de Gaulle.
Donc il lance la legende des 40 millions de resistants, expedie l'epuration au plus vite (D'ou le nombre de ceux qui passeront au travers), fait le tour du Sud Est pour calmer les Milices Patriotiques puis soit les desarme soit les integre dans l'armee reguliere et fait rentrer des communistes dans son gouvernement avec son engagement d'appliquer le programme du CNR, ce qu'il fit d'ailleurs. Et c'est une France apparemment unifiee et pacifiee qui contresigne l'acte de reddition sans condition du Reich les 7 et 8 mai 1945.

Voila pourquoi des "resistants en fauteuil" se sont retrouves a des places qui auraient du revenir aux "resistants en armes", d'ou certains ressentiments en face.

Ce qui n'empeche pas aujourd'hui certains de ces "resistants en armes" de declarer :


Cela dit j'ai le plus grand respect pour De Gaulle. De tous les hommes politiques que j'ai pu approcher de loin ou de prés, il est pour moi l'homme qui est resté le plus droit en politique.

Il m'est arrivé de ne pas être d'accord avec ses choix politique et le choix des hommes qu'il trainait dans sa suite, mais comme déjà dit, il y a longtemps que j'ai compris qu'il n'avait pas d'autre choix pour amener la paix civile à la Libération et la garder ensuite. J'ai aussi connu dans ce mouvement des gens trés bien avec qui j'ai gardé longtemps des contacts.

Mais mon estime, mon respect, mon admiration même pour cet homme, ne m'amène pas à éprouver la même chose pour tous ceux qui se sont servis et se servent encore de son nom pour nous faire avaler toutes leurs turpitudes. Rassure toi je ne le confonds pas avec eux.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Tom  Nouveau message 03 Déc 2006, 17:39

:D Daniel Laurent écrit : « Certains considèrent, non sans raisons, que la résistance de droite a usurpé à la Libération des postes clefs qui auraient du revenir aux membres de la résistance de gauche, FTPF ou autres. »

A mon humble avis, c’est le contraire qui est vrai. Ne voulant pas engager une polémique à propos de cette vaste et épineuse question, je me contenterai de citer Henri Frenay, le fondateur et le chef du plus important mouvement de résistance de zone Sud, Combat, qui, dans ses mémoires (La nuit finira, 1973, récemment réédités), montre, par des exemples précis et documentés, comment les communistes, après avoir infiltré les autres mouvements avec leurs « sous-marins », ont mis en œuvre, au moment de la Libération, « une stratégie globale visant à la prise en main de la Résistance tout entière ».

Je cite : « Pour conquérir les postes dirigeants à l’échelon national et départemental, il fallait en écarter les adversaires politiques (…). Tous les moyens sont bons pour atteindre ce but et, en premier lieu, la calomnie souvent la plus odieuse.

Jacques Dhont, chef régional des MUR à R4 (région de Toulouse) (…) a organisé solidement sa région. (…) des bruits de plus en plus odieux ont circulé (…) un tract laisse entendre que le parti communiste le considère comme un agent de la Gestapo (…). Une équipe de Groupes francs reçoit même l’ordre de l’abattre. (…) Lassé, écoeuré, révolté, Dhont quittera de lui-même sa fonction.

A son tour, Verdier (son successeur) fut l’objet d’une abominable campagne de diffamation (…). Il fut arrêté quelques mois plus tard (par les Allemands) ; on retrouvera son corps déchiqueté en forêt de Bouconne (…). C’est alors que Ravanel, membre inavoué du parti communiste, s’installera à la tête de la région.

Michel Brault, chef national des maquis (depuis le début de la lutte), connaît un sort à peu près semblable à celui de Dhont. (…) Même processus : partout on entend dire que Brault est un affreux bourgeois qui déteste le peuple et a peur de lui. (…) Joinville, membre du PC (…), l’accuse d’être l’homme du préfet régional de Vichy, Angéli, dont Joinville prétend qu’il vient de livrer aux Allemands de nombreux enfants juifs.

(…) Georges Rebattet, (…) qui l’a remplacé à la tête des maquis, sera évincé par une savante manœuvre de comité. A lui aussi, il sera reproché ses origines bourgeoises. (…) La place qu’il occupait parmi les cinq membres du Comac sera prise par Kriegel-Valrimont, autre membre du parti communiste, grâce à une combinaison montée par Villon, chef du Front national (d’obédience communiste), et Pierre Hervé (…), comme tant d’autres communiste déguisé.

Avec des procédés semblables, Sarda de Caumont, chef des maquis de R4, sera écarté. A Limoges, Hinstin et Ady-Brille (…) sont pris par la Gestapo et déportés. Dans cette région, Guingouin, membre du parti communiste, prendra leur place.

(…) En quelques mois, à la faveur des arrestations, des départs pour Londres et Alger, des attaques calomnieuses et de sordides manœuvres, les communistes et leurs alliés se seront assuré le contrôle des organes dirigeants de la Résistance. »

Corroborant les dires de Frenay, Henri Michel, historien de la Résistance et secrétaire général du Comité d’histoire de la SGM, écrit dans son ouvrage Les courants de pensée de la Résistance (PUF, 1962, page 716 à 718) : « Le parti communiste noyaute les organismes communs à toute la clandestinité. Patiemment, il se fraie un chemin pour parvenir à leur tête. (…) Il tend ainsi à s’assurer le contrôle et souvent la direction de toute une administration parallèle à l’administration régulière. (…)

Ainsi, lorsque la Libération approche, le parti communiste semble à la fois désireux de prendre le pouvoir et capable de le faire. »


:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Tom  Nouveau message 03 Déc 2006, 20:01

:D Daniel Laurent écrit encore : « (…) l'essentiel de la Resistance armee fut le fait de gens de gauche souvent regroupes derriere les Communistes (…) surtout dans le Sud Ouest, les Milices Patriotiques issues des reseaux FTPF et autres de gauche, defilaient drapeau rouge en tete et en chantant l'Internationale. »

Toujours sans vouloir engager de polémique, Daniel Laurent doit savoir :

. Que le PC a certes tout fait pour faire croire qu’il incarnait « l’essentiel de la Résistance armée », mais

. Que les mouvements de résistance ont été lancés et développés par des gens de droite et de gauche non communiste jusqu’à ce qu’Hitler rompe le pacte germano-soviétique le 22 juin 1941 et que Staline donne l’ordre aux communistes de combattre les Allemands ;

. Que les communistes se sont ensuite surtout engagés, avec le « colonel Fabien » en août 41, « dans la voie des attentats individuels qui ont entraîné de graves représailles et accéléré la politique de répression pour un résultat bien mince » (F.-G. Dreyfus) ;

. Que le Front national et les FTP (d’obédience communiste), vraiment apparus au cours de l’hiver 41-42, étaient composés de beaucoup de patriotes non communistes et sont restés très minoritaires jusqu’à la fin de la guerre où les milices patriotiques, par exemple, ont recruté le maximum de « résistants » de la dernière heure pour gonfler à tout prix leurs effectifs.

En ce qui concerne les maquis, par exemple, selon les indications les plus vraisemblables (tirées du rapport sur la résistance armée, « Revue historique de l’armée », 1969, N°4, p. 52), en automne 1943, dans les deux zones, les maquisards actifs (organisés en camps) dépendant des MUR non communistes auraient été moins de trente mille et les FTP communistes moins de dix mille (surtout en zone Nord), et ces chiffres, pour des raisons politiques (faire valoir son mouvement) et militaires (obtenir le maximum d’armes) ont sans doute été surévalués.

On va dire que les FTP communistes pratiquaient « l’action immédiate » tandis que l’AS non communiste se montrait plus « attentiste ». Outre le fait que les groupes francs non communistes étaient aussi très offensifs, sur le terrain, en raison du manque d’armes et de la disproportion des forces, il n’y avait pas une grande différence - cette controverse « action immédiate/attentisme » étant surtout une manœuvre politique du PC pour se mettre en avant et entraîner les autres mouvements dans la spirale action/répression qui ne pouvait que le servir dans la perspective d’une prise du pouvoir.

:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Re: epuration

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de St Ex  Nouveau message 05 Déc 2006, 16:06

alicand a écrit:bonjour
je ne m'etendrai pas sur ce sujet encore tres epineux mais juste une appartee saviez vous que le fondateur de la FISA (federation internationale du sport automobile) Jean Marie B..... s'etait engagee dans la waffen SS et a combatu dans la division charlemagne.
il a quand meme obtenu sa carte de resistant !

allez y comprendre quelque chose.
dommage mais la france n'est pas pres de sortir ses squelettes du placard. elle a commence un petit peu avec la guerre (maintien de l'ordre) en algerie.
mais le reste ?

amities


Bjr à tous,

j'avais jamais vu ce fil étant donné que nous avons parlé de l'épuration ailleurs.

Bon, en ce qui concerne Jean-Marie Balestre, tous ceux qui ont insinué sur son passé (notamment un book de 2 journalistes dont je ne me souviens plus du titre et des noms) se sont fait traîner en justice et condamnés. Cela dit la vérité? Ben oui.

St Ex

PS: à ce propos la blague de Thierry Le Luron parlant de François Chalais:" il n'est pas qu'à la télé, il n'est pas qu'à la radio, il n'est pas qu'au Figaro, il est partout" ou un truc du même tonneau, Chalais détestant qu'on lui rappelle qu'il écrivît dans "Je Suis Partout" :mrgreen:


 

Voir le Blog de St Ex : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 05 Déc 2006, 17:08

Salut, Tom.
Je ne te repondrais pas, non pas que je n'ai rien a dire, mais simplement parceque tes messages sont tellement empreints de l'anti-communisme primaire genere par la propagande de la guerre froide que mes reponses ne pourraient que devier vers des considerations hors sujets ici.

Juste un conseil : Lis "On chantait rouge" de Charles Tillon.
Ou vas voir le temoignage de Roger le FTPF Breton :
http://www.histoquiz-contemporain.com/H ... ssiers.htm


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 05 Déc 2006, 19:34

ATTENTION
Ne dévions pas du sujet initial svp et pas de politique. C'est la règle.
Sinon nous nous verrons obliger de verrouiller le topic
Merci de votre compréhension

Prosper
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61534
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Tom  Nouveau message 05 Déc 2006, 20:53

:D D'accord, Prosper, pas de problème, je ne tiens pas à "faire de la politique" sur ce forum, en tout cas plus de "politique" que n'en nécessite l'histoire de cette SGM tout de même bigrement idéologique (les extrêmes se touchant et n'allant pas l'un sans l'autre), sinon comment comprendre ?

En ce qui concerne mes deux précédents messages : dans le premier, je n'ai fait que citer Henri Frenay, qui était tout de même le fondateur et le chef du plus important mouvement de résistance (MLN dit "Combat", du nom du journal où a écrit Albert Camus), et Henri Michel, un historien de la Résistance réputé, secrétaire général du comité d'histoire de la SGM qui a fait un très gros travail de longue haleine sur la Résistance - dans mon second message, j'énonçais des faits établis et repris par la plupart des historiens impartiaux sur la Résistance (sauf, je le concède de bonne grâce, pour ce qui est du dernier point concernant la stratégie d'action immédiate comme manoeuvre politique du PC qui relève davantage d'une opinion, assez largement partagée d'ailleurs).

Bref, mon but n'était nullement (comme je l'ai souligné) d'engager une polémique d'ordre politique, mais de montrer que reprendre la propagande d'un parti plus de soixante ans après les événements non seulement ne servait pas l'histoire de la SGM, sujet de ce forum, mais encore contribuait à nous exposer à la risée des étrangers qui (je le sais, ayant longtemps vécu hors de France) comprennent souvent mal la difficulté que l'on a à exorciser nos démons en nous acharnant sur un extrême pour épargner l'autre...

:cheers:

P.-S. ;) Mes explications laborieuses m'ont-elles au moins permis de parvenir au statut, unique en son genre, "d'anticommuniste secondaire" ?
Ne nous fâchons pas, j'arrête là ! ;)
Dernière édition par Tom le 01 Jan 2007, 13:53, édité 1 fois.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers OCCUPATION ET COLLABORATION




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 08:20
par: Jumbo 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JANVIER 
Aujourd’hui, 08:13
par: Jumbo 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 07:19
par: Gaston 
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 01:24
par: Manu 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 00:55
par: alain adam 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 00:54
par: P. Vian 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 00:48
par: P. Vian 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la colonisation 
Aujourd’hui, 00:28
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 00:19
par: Manu 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:08
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo et 10 invités


Scroll